livre arabe parlé au Caire
Commander le livre
Leçon 10 - L'arabe parlé au Caire - page
L'arabe parlé au Caire


Leçon 10



Remarque préliminaire sur la prononciation


La prononciation de la consonne que nous symbolisons par X consiste à faire vibrer le voile du palais, comme pour un gargarisme. C’est l’équivalent du ch allemand de ach et de la jota espagnole.
I- Compréhension


1. MuŠ MaCqUL !

MaCqUL : raisonnable, compréhensible. L’énoncé est une exclamation courante équivalant à Incroyable ! Pas possible !


2. *eN-NâHÂR-Da KAM Fe Š-ŠâHR ?

ŠâHR : mois. Ce mot a deux pluriels : *oŠHoR (après un nombre de 3 à 10 inclus), et ŠuHUR (quantité non précisée).
NB : Pour les quantités supérieures à 10, c’est le singulier qui est utilisé.


3. XoD BAL-aK !

XoD : impératif de XaD, YAXoD, prendre. L’adjectif verbal est WAXeD, et la 1ère personne du passé, XaTTe, j’ai pris.

BAL : esprit. XoD BAL-aK (MeN) : fais attention (à). CaLa BAL Ma : jusqu’à ce que.


4. MoMKeN aŠUF RoXṢeT-aK ?

*aŠUF : 1ère personne du singulier du conditionnel de ŠAF, YeŠUF, voir, regarder, chercher.

RoXṢât : permis. RoXṢeT eL-qeYADat : permis de conduire. RoXṢeT eL-MuRUR : permis de circulation, « carte grise ». (Voir ci-après).


5. *aNa RÂYeḤ eL-MuRUR CaLa ṬUL

RÂYeḤ : adjectif verbal de RÂḤ, YeRUḤ, aller. La 1ère personne du passé est RoḤT. Le verbe est transitif direct.

MuRUR : circulation, et par ellipse (c’est le cas ici), Direction de la Circulation (= Service ou Bureau des cartes grises).


6. *eN-NâHÂR-Da *AXeR YOM

*AXeR : dernier. Se place comme *aWWaL, premier, devant le nom qu’il qualifie et lui sert de déterminant. Ces deux mots sont également employés pour signifier le début et la fin de quelque chose.

YOM : jour (de la semaine, de 24 h). Pluriel : *aYYAM.


7. XaMSat

C’est le nombre « 5 ». XAMeS : cinquième (adj.), XoMS : cinquième (nom).
XaMaS DaqAYeq : cinq minutes (le dénombré commence par une consonne).
XaMaST aYYAM : cinq jours (le dénombré commence par une voyelle).


8. ṢâBÂḤ eL-XER !

ṢâBÂḤ : matin. Ailleurs que dans cette salutation, on utilise plutôt ṢoBḤ (même racine).

XER : bien, bonheur, chance (par grâce divine). Le contenu de l’énoncé est l’équivalent de « Bonjour ! » ; il s’utilise jusqu’au milieu de la journée. On répond de la même façon en remplaçant XER par NUR, lumière, ou FoLL, jasmin.
TeṢBaḤ CaLa XER ! Bonne nuit ! (littér. Puisses-tu te lever en bonne santé !).
II- Composition


À l'aide des huit énoncés ci-dessus et des trois suivants : YAHa ! – *eTFâḌḌâL – Fih ḤAGat ?, composez un petit dialogue entre un agent de police et un automobiliste.

(Solution p. 34)
III- Mémorisation


Variante : ... et une automobiliste.
IV- Déductions


1. XaMaS DaqAYeq, d’où : *aRBaC DaqAYeq
XaMaST aYYAM, d’où : *aRBaCT aYYAM

2. *AXeR YOM, d’où : *aWWaL YOM
V- Transpositions


1. Attends (m.) / Attends (fém.) / Attendez donc jusqu’à ce que je / nous / Untel / le directeur venir / arriver / partir.
2. Cherche (m.) / Cherche (fém.) / Cherchez (pour) moi / nous donc une montre / la carte grise / quelle heure il est / quel jour nous sommes.
3. Je / Tu / Il / Nous vouloir connaître / voir le directeur du club, savoir quelle heure il est / quel jour nous sommes.
4. Combien y a-t-il de minutes dans une heure, d’heures dans un jour, de jours dans un mois ?
5. Il est maintenant cinq heures moins quart, tu vois, c’est tôt.
6. Tu vas au club comme ça ? Pas possible !
7. J’ai deux rendez-vous avec Untel ce mois-ci. – Quelle chance !
8. Nous voudrions de la lumière, c’est possible ?
9. Il faut que je sache la hauteur de ces deux portes.
10. Tu n’es ni le premier directeur, ni le dernier.
11. Je fais attention car l’agent m’a peut-être vu.
12. Bonjour ! – Bonne nuit ! (pluriel) – La paix soit sur toi.
13. J’ai attendu quatre mois, et, le cinquième, je suis allé voir le directeur.
14. Ou tu (fém.) viens ou tu t’en vas, mais dépêche-toi. (Ou … ou … : Ya … Ya …)

(Solution p. 42)









L'arabe parlé au Caire

par Jean-Claude Rolland

Commander le livre

index & contact - lexique arabe-français