Dictionnaire étymologique basque



A   B   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   U   X   Z  



écrire un mot basque :       
(ou le début d'un mot)

     

ou recherche dans la définition
écrire une partie d'un mot & sélectionner la langue :

    basque français
> Dictionnaire étymologique basque français-espagnol-anglais



o - Dictionnaire étymologique basque-français
oarka
(R) Cri pour faire reculer le bétail. De ohar "attention, rappel".

obal
(HN) Fronde. De ubal, uhal "courroie, bande de cuir". Var. habaila "id.".

obediez
Désobéissance. De obedi "obéir" et ez "ne pas".

obeditu
(1545) Obéir. Du roman obedir.

obeil
(HN) Nuage. Var. de hobel, goibel "id.".

oberenda
(S) Offrande. De l’esp. ofrenda "id.".

oberta
(S) Offrande, pain de l’offertoire. Du béarn. aufèrte "offrande".

obeta
(S) Sérénade, aubade. Du béarn. aubéte "petite aube, première aurore, angélus".

obi
(1000) Fosse, trou, sépulture, tombe. Du latin fovea "fosse" ou du pré-latin *gob-/kob- "creux, concave". Cf. gasc. hobi, gobi "caverne, trou". Var. kobi.

obilots
(L) Complainte. De obi "tombe" et ots "bruit, clameur, plainte" avec -l- antihiatique.

obispo
(1596) Evêque. De l’espagnol obispo "id.".

obo
(B) Cercle, anneau de fer. Du rom. ovo "forme ovoïde". Dér. oboen "circulairement".

oboseiren
Sextant (mar.). De obo "cercle" et sei "six".

obra
(1545) Oeuvre. Du roman obra.

obrero
(1571) Ouvrier. De l’esp. obrero "id.".

obro
(R) Plus. De hobe "meilleur". Cf. haboro.

odak
(Bon., ms-Lond.) Sanguinaire (Bot.). De odol "sang".

odar
Renouée, sanguinaire (Bot.). De odol "sang" et belar "herbe, plante".

odei
(1533) Nuage. Voir hedoi.

odeñ
(BN) Large. La comparaison de K. Bouda avec le lak utta "large" est peu convaincante ("Beiträge zur Erforschung des baskischen Wortschatzes", BRSVAP, XII-3, 1956, 272). Il est nettement préférable de rapprocher le terme de *(h)ed-, (h)od- "qui s’étend" (cf. odei, hedoi "nuage").

odi
(XIe s.) Conduit, tuyau, ravin. Du latin fodea "id.".

odol
(1545) Sang. D’une base *(o)dol "couler"? Cf. basque idol "averse" et sarde Rivu dolia (E. Blasco Ferrer). Plus loin, cf. peut-être aussi athapasque tal, tel "sang"? La comparaison avec le bouroushaski *mult- et le tchouktche *mul- est très douteuse. L’altaïque/iénisséien sur "sang" confirme l’idée de "couler", cf. basque isuri "couler" (i-sur-i).

odolgi
Mousse (Bot.). Var. de goroldio "id.".

odolia
(L) Mélancolie, tristesse. Du rom. dol "deuil" (gasc. endol) croisé avec odol "sang" (cf. fr. "se faire du mauvais sang").

odots
Tonnerre. De odei "nuage" et ots "bruit".

ofiomako
(XIXe s.) Ophiomachus (Zool.). Du latin.

ofrenda
(1562) Offrande. De l’esp. ofrenda.

ogale
Nourriture des animaux domestiques. De ogi "blé, pain" et ale "grain".

ogale
(BN, L) Indolent. Var. de logale "qui a sommeil".

ogara
(L, S) Chaleur de la chienne. De or "chien" et gar/kar "fièvre, rut des animaux".

ogatze
(HN, Sal.) Lit. Var. de ohatze.

oge
(L) Lit. Var. de ohe.

ogen
(1388) Faute, péché, offense. Var. hoben.

ogerleko
(B) Douro, monnaie. De ogei "vingt".

ogi
(XIe s.) Pain, blé. Cp. caucasien akhvakh og "orge" ou à la rigueur japonais mugi "blé". Evidemment pas de *hor "chien" + -gi, étymologie absurde de J.A. Lakarra (Lakarra 2011: 110).

ogigaztae
(B) Belette (Zool.). De ogi "pain" et gazta "fromage". Cp. esp. pan y queso "belette".

ogika
Moisson. De ogi "froment".

ogitarteko
Casse-croûte, sandwich. De ogi "pain" et arte "entre".

ogite
(Oih.) Moisson, récolte. De ogi "blé" et te "période".

ogitz
(B-m) Colostrum. Var. de oritz.

ogüz
(S) De sa propre initiative (dans l’expression bere ogüz). Sans doute d’une var. de ago "bouche" avec suff. instrumental -z.

ohaka
(S) Chienne. De oh- pour or "chien".

ohakar
(BN) Vomissement. De oka "id.".

ohar
(XVIe s.) Attention, observation.

ohara
(L) Chaleur de la chienne. Var. de ogara.

ohata
(S) Fournée. De ora "pâte".

ohatz
(L) Coutume, habitude. De ohi "id.".

ohaxka
(S) Pétrin. De ore "pâte" et aska "auge".

ohazur
Châlit. De ohe "lit" et zur "bois".

ohe
(XVe s.) Lit.

ohi
(1377) Habitude, coutume ancienne. Cp. finnois ohi "vieux". Voir aussi oki.

ohitu
Se souvenir. Var. de orhoitu croisée avec ohi "d’autrefois, coutume ancienne".

ohoin
(1545) Voleur. Cp. esp. dial. auñar "voler". Var. oñ(a), uhuñ. Peut-être de *ono-. Les approximations du style dogon guynu, guguyni "id" (Toro Tegu, Jamsay) sont insuffisantes, les autres dialectes ayant guru(m), guri (Ben Tey, Bankan-Tey, Nanga).

ohol
(1377) Planche. Peut-être apparenté à ola "cabane"? Cp. pour le sens germ. bord "planche" > fr. borde "cabane". Une reconstruction *onol ne s’impose pas en l’état actuel des connaissances, et encore moins *nonol comme proposé par J.A. Lakarra. La "règle" de la chute du -n- intervocalique n’est pas absolue. En basque du nord le h n’est pas toujours étymologique. Var. ol.

ohondiko
Coup de pied. De oin "pied".

ohore
(1545) Honneur. Du latin honore(m).

ohorgo
(XIXe s.) Vol. De ohoin "voleur" et suff. -go.

ohostu
Voler, dérober. De ohoin "voleur".

ohülgü
(S) Cri aigu, hurlement. De oihu "cri". Var. oihügü (S).

ohüts
(S) Chien. Var. de ohots, orots.

oidago
(1745) Maison. De oi "lit" et dago "qui reste, demeure", 3e pers. sg. de egon.

oien
(1745) Sarment. Var. de aihen.

oihal
(XVIe s.) Drap. De ohe "lit"?

oihalto
Molleton. Dim. de oihal "drap".

oihan
(Antiquité) Forêt, bois. Cp. mongol oi, toungouse xujan "id."(?)

oihanpe
Sous-bois. De oihan "bois, forêt" et pe "sous".

oihar
(XXe s.) Echo. De oihan "forêt". Cp. aranots "écho", de aran "vallée". Var. oiharrots, oihartzun.

oihes
(BN) Rustique, grossier. Probablement apparenté à oihan "bois, forêt".

oihu
Cri. Terme expressif.

oilar
(1269) Coq (Zool.). De oilo "poule" et ar "mâle".

oilo
(1229) Poule. Du vieux-castillan pollo "poulet, poulette" (< lat. pullium "petit").

oin
(XIVe s.) Pied, jambe. De *oni. Cp. mongol oni, toungouse onie, unie "poteau, montant, support de la yourte".

oinarri
Base, fondation, ciment. De oin "base, pied" et arri "pierre".

oinatz
(1571) Trace, vestige, pas. De oin "pied" et atz "trace".

oinaze
(1627) Douleur, tourment. Peut-être de oin "pied".

oinetako
Chaussure. De oin "pied" et tako "pour".

oinhaze
Tourment, souffrance. Etymologie difficile. Peut-être de oin "pied" ?

oinlodi
(ms Lond.) Pivoine (Bot.). De oin "pied" et lodi "gros".

oipeko
(R) Urinal, vase de nuit. De oi "lit" et be/pe "sous".

oito
(BN) Oncle. Terme relevé par N. Moutard d’après une informatrice de Larribar. Vieux terme eurasien (cf. BN otto, mér. oto) alternant avec ata, aita, atta "père" par les voyelles.

oitu
(BN, HN) Se souvenir. Var. de ohitu, oroitu "id.’.

oitz
(S) Colostrum. Var. de oritz "id.".

oixal
(R) Drap. Var. de oihal "id.".

oixtion
Récemment, il y a un moment. Var. de arestian "id.".

ok
(B, BN, G) Indigestion, dégoût. Racine de okatu "vomir". Cp. ouralien *ok- dans le hgr. okád "vomir" ou le fi. oksentaa "id.", altaique *oki "id.", nicobar shompen okheag "vomir".

oka
Montagne, hauteur, colline ? Ce terme apparaît peut-être dans la toponymie basque (Mont Okabe). Cp. japonais oka "colline" ? Si c’est un hydronyme, cp. avec le fleuve russe Oka.

okai
(L) Froment, farine. De ogi "blé, pain" et gai "matière".

okalda
(G, XIXe s.) Coupe du blé. De ogi "blé" et suff. alda.

okan
(B,G) Prune (Bot.). Var. de okaran.

oke
(L-sar.) Lit. Var. de ohe.

okel
(HN) Louche, bigle. Var. de oker "tordu, borgne, oblique".

okelu
Coin, écurie, étable. Du lat. locellu(m) "boîte, écrin, petit lieu, coin". Var. okulu, ukuilu, okolo.

oker
(1025, Reja) Tordu, mauvais.

oketa
(B) Airelle, myrtille (Bot.). Selon Azkue ce mot viendrait du nom de la montagne (Oketa, Zigoitia, Alava) sur laquelle pousse cette plante.

okhela
Aliment; morceau, viande. L. Michelena propose un emprunt au lat. buccella "bouchée" ?

okhil(o)
(BN, S) Pivert (Zool.). Du lat. pop. aucellu(m) "oiseau" selon P. Lhande. Pour J. Braun ("Nomina verbalia en las lenguas kartvelicas y en el vasco"), de *i-kwil < *i-kwid "pivert" à comparer aux racines verbales du vx géor. *kod, kwet/kwed "couper, piquer" et au vx géorg. kod-al-a "pivert", ce qui paraît assez peu convaincant et trop compliqué.

okhilaso
(BN) Trisaïeul. De oki "vieux" et buraso "parent". Var. okhilabiraso.

okholü
(S) Pré attenant à la maison. Du lat. loculu(m) "petit lieu"

oki
(XIIe s.) Lieu. Variante toki.

oki
(B) Posséder. Var. de euki "tenir".

okilogorri
Epeiche (Zool.). De okilo "pic" et gorri "rouge".

okin
(1025) Boulanger. De ogi "pain" et -gin "qui fait".

okinmutil
Mitron. De okin "boulanger" et mutil "garçon".

oko
(HN, BN) Grappe. Var. de golkho

okor
Morceau. Var. de mokor "id.".

okotz
Menton. Var. de kokotx "menton".

okuntza
(B, G) Bonne terre d’ensemencement. De ogi "blé".

oküpü
(S) Enceinte (trivial). De oküpatü "occuper, mettre enceinte".

ol
(1377) Planche. Variante ohol. Voir aussi ola.

ola
(1024) Cabane. De ol "planche". Cp. hongrois ól "cabane". Pour le rapport entre "planche" et "cabane" cp. germ. bord "planche" et borda "petite maison, borde"

ola
Vague. De l’esp. ola "id.".

olabior
(HN) Folle avoine (Bot.). De olo "folle avoine" et bior "tordu".

olagarro
(B, G) Poulpe (Zool.). De ola "vague" et garro "tentacule".

olana
(B) Olonne, toile à voile. Du moyen cast. alona (1495) avec métathèse, de olona < Olonne, ville française où l’on fabriquait cette toile.

olarotz
Forgeron. De ola "forge" et arotz "artisan".

olata
(HN, B, G) Rossée, volée, correction. De ol "planche" (cp. esp. paliza). Var. olasta (R), olandriko (BN).

olata
Pain offert à l’église. Du lat. oblata "offrande".

olatza
Etable. De ola "cabane".

oldar
(XVIe s.) Impulsion forte. De olde "impulsion" et suff. de renforcement -ar.

olde
(XVIe s.) Impulsion. Peut-être apparenté à alde, aldi.

oldei
(B) Mousse (Bot.). Var. de oroldio "id.".

oldoztu
(HN, 1745) Penser.

oldu
Débiter du bois. De ol "planche".

ole
(S) Volonté, agrément, goût, caprice. Var. de olde "élan".

ole
(XVIIe s.) Docile, doux.

olentzero
Nativité. De on "bon", antz "vers" et aro "temps, époque" (solstice d’hiver > printemps).

olga
(HN) Jeu. Du cast. holgar "se reposer".

olgantza
(1562) Récréation. De l’esp. holganza "id.".

olha
(BN, S) Folle avoine (Bot.). Connu aussi du gascon/béarnais. On dit ulà à Sauveterre-de-Béarn. Cf. olo.

olhatü
(S) Aller aux pâturages, transhumer. De ola "cabane".

olibo
Olivier (Bot.). De l’esp. olivo "id.".

olio
(951) Huile. Du latin oleu(m).

olitz
(XVIIe s.) Colostrum. Var. de oritz "id.".

ollarite
(1571) Aurore. De oilar "coq" et joite "sonnerie, coup".

olo
(1087) Avoine (Bot.). Du latin loliu(m) "folle avoine, ivraie"(?)

oloak
(HN, L) Tempes. De loloak/loak "id." avec perte du l- initial.

oloztatu
Nourrir les animaux. De olo "avoine".

oltza
Tas de planches, cloison, mur. De ol "planche".

olutxa
(1745) Perche. Dim. de ol "planche".

oma
Coteau, monticule. Var. de ona "colline". Cp. turc oma "id." (?).

omaia
Hommage. Du roman.

omane
(1745) Fin, pur, finesse, pureté. Semble refait sur ome "pain fin, hostie".

ome
(1745) Pain fin, hostie. De ogi "pain" et me "fin".

omen
(1627) Renommée, rumeur, on-dit. Du latin omen.

omon
(B) Donner. Var. de emon/eman "id.".

on
(992) Bon. De nombreuses hypothèses ont été émises au sujet de ce terme: lat. bonu(m) mais aussi un lien avec les formes aquitaines Bon-, -ponnis (cf. L. Michelena, FHV, 253; TAV, 17). Les var. avec h hon, hun ne résolvent rien car le h des dialectes nord n’est pas toujours étymologique. Cf aussi turc on, ong "bon, bien", estonien onn "id.".

ona
(1196) Colline. Cp. turc oma. Voir aussi una.

onbor
(HN, L) Tronc, souche. Cf. enbor, zunbur, zunpur "id.".

ondar
Fond, résidu, sable. De ondo "fond" ( < latin fundu(m)).

ondarpeko
(G) Vive (Zool.). De ondar "sable" et be/pe "sous".

ondartza
Plage. De ondar "sable, fond".

ondertze
(BN) Rectum. De ondo "fond" et ertze "intestin".

ondiko
Infortune, misère. De ondo "fond".

ondo
(1024) Fond, tronc, base. Du latin fundu(m) "id.".

ondore
(XVIIe s.) Suite, conséquence, fruit. De ondo "fond, reste, ensuite, après".

ondun
(1745) Riche. De on "biens" et dun "qui possède".

ongatx
(R-uzt) Pas mûr, vert. De on "bon" and gaitz "mauvais".

ongi
(1415) Bien, correctement. De on "bon".

onhartu
Approuver, agréer, accepter. De on "bon" et hartu "prendre".

onik
(Valle de Erro, Baztan) Encore, jusquà maintenant. Var. de orainik, oraindik "id.".

onil
Entonnoir. Du rom. funil "id.".

oniraun
Persévérer (en bien). De on "bien" et iraun "durer".

oño
(L) Encore. Contraction de oraino "id.".

oñoñ
Bonbon. De on "bon" avec redoublement hypocoristique.

onstu
(B) Voler, dérober. De ohoin "voleur".

ontsa
(1545) Bien, correctement. De on "bon".

ontson
(BN, R) Quiétude, tranquilité. De ontsa "bien" et on "bon".

ontxi
(HN) Gobelet. Dim. de ontzi "verre".

ontzi
(1024) Récipient creux. Cp. finnois onsi "id.", ob-ougrien ont, unt "creux, vide". Var. untzi.

ontzipe
(1900) Cale de navire. De ontzi "bateau" et pe "sous, en bas".

ontzur
(1745, Lar.) Eperon de navire. De ontzi "navire" et zur "bois".

opa
Offrande.

opa
Queue d’animal. De hopa "houppe, touffe".

opaitzur
Herminette. De opo "talon" et aitzur "houe".

opaliz
Epitaphe. De opari "offrande" et iz "mot, parole".

opalo
Opale. De l’esp. opalo "id.".

opari
(1745) Offrande. Du roman.

opeil
(1596) Avril. De ope "avril" et il "mois". Var. opail. Ce serait le "mois des cadeaux" (opa) selon Humboldt.

opil
(XIIe s.) Pain rond, galette. De ogi "pain" et bil "rond".

opiñ
Hoquet. Terme expressif.

opo
Gond de porte. Rapport possible avec orpo "talon". Cf. aussi Hokan h=’upo "pied". Voir aussi opotz "jambage de porte".

opor
(XVIIe s.) Bol, écuelle. Var. de gopor.

opor
Vacance. De opor "bol, écuelle, grève".

opots
(1745) Coffin, étui. De *gopots, de la base pré-i.e. *gop- "concave, creux" avec aphérèse. Cp. opor et gopor.

opotz
(1745) Jambage. Terme apparenté à opo "gond".

oprobio
(1571) Opprobre. De l’esp. oprobio "id.".

opütz
(S, 1757) Résultat. Du lat. opus "oeuvre".

or
(1103) Chien. Var. hor "id.".

oradore
(1562) Orateur. De l’esp. orador "id.".

orai
(G, 1280?) Nuage. Var. de odai, odei "id.".

orai(n)
(XVIe s.) Maintenant. Du roman hora "heure".

orain
(B, G) Ephélide, grain de beauté, rousseur. Peut-être de ori "jaune". Var. orein, orin.

orainik
(HN, Baztan) Jusqu’à maintenant. Var. de oraindik "id.".

orapil
Beignet. De ore "pâte" et bil "ronde".

oraska
(XIXe s.) Pétrin. De ora "pâte" et aska "auge".

oratorio
Oratoire. De l’esp. oratorio "id.".

oratsa
Disque du soleil. De ori "jaune".

oratu
Amasser. De ore "pâte".

oratz
(XIXe s.) Teigne des chiens. De or "chien " et atz "gratter".

oratz
(B) Trace des animaux. De or "pied" et atz "marque, trace".

oratzaile
(B) Fourchette. De oratu "saisir, prendre" (cp. cast. tenedor) et suff. d’agent -zaile.

orbain
(BN, S) Cicatrice. Pour P. Lhande le mot viendrait du lat. orbum "dénué de, privé de, orphelin". On ne voit pas pourquoi. Var. orbail, orbal, orban, orbeñ.

orban
(B, 1596) Tache. Voir orbain.

orbangabe
Immaculé. De orban "tache" et gabe "sans".

orbel
Feuille morte. De orri "feuille" et bel "noire".

orbi
(XVIIe s., Oih.) Course, gallop. Forme courte de orbide.

orbide
(L) Course, galop. De or "pied" et bide "chemin".

orboila
(1745) Montre. De or "heure" et boila "boule".

orburu
(1745) Artichaut (Bot.). De orri "feuille" et buru "tête".

orda
Tocsin. Du rom. orda "id.".

orde
(1545) Remplaçant, substitut. Du roman orden "ordre".

ordeka
(G) Plaine, champ. De la base *ord-/urd- "plat, plateau" (cf. ordoki, ordo et les nombreuses formes dérivées de cette base en toponymie).

ordenatu
(1562) Ordonner. De l’esp. ordenar "id.".

ordener
(1745) Exécuteur testamentaire. De orden "ordre".

ordez
Au lieu de, à la place de. De orde et suff. instrumental -z.

ordibürü
(S) Ivrogne. De ordi "ivre" et buru "tête".

ordoki
(1290) Plaine, plateau. De ord- / urd- "plateau" et oki "lieu".

ordongo
Brave, vaillant. De *ordo "mâle" ? Cf. ordots, ordoski "mâle".

ordotx
Mâle, verrat. De *ord- qui semble apparenté à urde "porc" et ots "mâle". Il existe toutefois une forme orots qui se dit du mâle du chien ou du veau. La forme souletine ots est peut-être une contraction de orots avec perte du -r- intervocalique. Faut-il tenir compte aussi de ots "bruit", voire de otso "loup" ?

ordu
(1545) Heure. Du latin ordo temporum "ordre chronologique".

ordun
(R) A pied, piéton. De oin "pied".

ore
Pâte.

oregano
(B, G) Origan (Bot.). De l’esp. orégano "id.".

orein
Cerf (Zool.).

oreinmi
(ms-Lond.) Scolopendre, langue de cerf (Bot.). De mi "langue" et orein "cerf".

orezti
(1745) Pâte au miel. De ore "pâte" et ezti "miel".

orga
Charrette. Terme peut-être apparenté au sibérien *org "traîneau" (finnois reg-, tchouktche orw). Certains préfèrent y voir le latin organa "instrument".

organbide
(1366) Chemin charretier. De orga "charrette" et bide "chemin".

organo
Orgue. Du rom. organo/organu "id.". Var. organu (1562).

orgari
Charretier. De orga "charrette".

orgatto
Chariot, brouette. Dim. de orga "charrette".

orgerresto
(L-ain.) Ornière des roues. De orga "charrette" et errest- "trace, traînée".

orgil
(HN) Croquant, paysan, idiot. Peut-être var. de ergel "fou" ou composé orga "charrette" et ibil " qui va".

orgina
(1741) Orgue(s). Du roman.

orhaka
(S) Fournée de pain. De orhe "pâte".

orhoitu
Se souvenir. Selon L. Michelena, FHV, 106, la forme ancienne serait oreitu encore présente dans les dialectes aezcoans, à côté de var. comme or(h)itu. Il s’agirait d’un emprunt au lat. collectu(m) "recueilli" avec aphérèse de la vélaire initiale. En principe lat. -ll- donne -l- en basque et non -r- sauf exception. Ce qui supposerait un passage par le vx gasc. *coréit.

ori
(HN) Nuage. Var. de odei "id.".

ori
Jaune. De *or et suff. qualifiant -i. Cp. gorr-i "rouge", zur-i "blanc", etc. Peut-être apparenté au lat. aurum "or".

orikai
(1745) Réséda (Bot.). De ori "jaune" et gai "chose".

orile
(1745) Vermicelle. De ore "pâte" et ile "cheveu".

orin
Tache. Var. de orein "id.".

orinke
(1745) Orin (mar.). De l’esp. orinque "id.".

orio
Huile. Var. de olio.

oritz
Colostrum, premier lait après la mise bas. Certains comme Schuchardt (Die iberische Deklination, 5) ont proposé le lat. *colestrum comme étymologie, ce qui paraît douteux à L. Michelena (FHV, 314). On pourrait penser aussi à ori "jaune". En dehors du basque cf. sous toute réserve mo. orag, urag "premier lait". Var. horitz, oratz, oreitz, olitz.

orizta
(HN, G) Rousseur. De ori "jaune, orangé, roux". Cf. orin, orizto.

orizto
(G) Couleur sur la peau du bétail. De ori "jaune".

orjat
Orgeat. Du français.

orka
(1745) Orque (Zool.). De l’esp. orca "id.".

orkara
Chaleur (chienne). De or "chien" et gar "flamme, zèle, chaleur".

orkarte
Pas. Néol. créé par S. Arana Goiri, de oin "pied" et arte "entre".

orkatila
(B, G) Cheville. De forca "fourche" au diminutif avec influence possible de oin "pied".

orkatz
(B) Ergot, éperon. Du rom. forca "fourche" et atz "patte, pied".

orkhatz
Chamois, chevreuil, cerf (Zool.). Pourrait être un composé du rom. forca "fourche" et hatz "patte, pied". Cf. aussi orkatz "ergot".

orki
(R) Attendre, espérer. Var. de iguriki "id.".

orko
(B) Echalas, pieu, soutien. De l’esp. horcón "fourche, poteau".

orkolo
(B) Pouce. De or- "pied" (gros orteil) ou er(h)i "doigt" (cf. erkora "pouce"). Var. orkoro (B).

orlegi
(Néol.) Vert. Selon L. Michelena, de orri "feuille" et -legi par imitation de beillegi (B) "jaune", cf. FLV, 4, 1970, 67.

orma
(1257) Mur. Du lat. forma "forme". Cp. esp. horma.

ormaza
(B) Mâchoire. Peut-être de ortz "dent" et mazela "mâchoire, joue" ?

ornigon
(R) Bouillie de maïs, gaude. Du cast. hormigo/hormigón "semoule, mélange"

orno
(BN) Vertèbre (cf. uzkorno "coccyx"). Cf. mongol noro "vertèbre, dos", ce qui supposerait une métathèse.

ornu
(G, HN) Angine. Var. de gornu/gormu "gourme".

oro
Tout. Terme souvent suffixé sous des formes réduites -ro, -ero. L’étymologie est complexe. On pourrait aussi bien rapprocher ce terme de l’indo-européen, par ex. du grec olos "tout" que du dravidien or, oro "un". Var. oso.

oroboteretsu
Omnipotent. De oro "tout" et botere "pouvoir".

orogal
(S) A tout perdre (jouer). De oro "tout" et gal "perdre".

oroi
(G) Nuage. Var. de odoi "id.".

oroi
(G) Sol. Var. de orue, orube "id.".

oroi
Souvenir, mémoire. Var. de orhoit-, orhit- "id.". Cf. ohitu.

orots
Mâle (animal). P. Lhande supposait un emprunt au germ. auerochs "aurochs" mais il s’agit d’une erreur due à la restriction du sens à "veau mâle" alors que le terme signifie "mâle" en général. Voir aussi ordots et ots.

oroztu
(B) Laisser refroidir la pâte. De ore "pâte" et otz "froid".

orpintxa
(L, BN) Oeil de perdrix. De oin "pied" et pintz "ampoule, renflement". Var. orpix (S).

orpo
Talon. De oin, or- "pied" et suff. -po.

orratx
Libellule (Zool.). Var. dim. de orratz "aiguille".

orratz
(XIIIe s.) Aiguille, pointe, pousse, germe. Cp. finnois ora, oras "id.".

orraze
(1208) Peigne. Le même que orratz "pointe, dent".

orre
Genévrier (Bot.). Est dans Orreaga, nom basque de Roncevaux. Peut-être apparenté à orri "feuille" ?

orri
(1087) Feuille. Cf éventuellement orre "genévrier".

orrialde
Page. De orri "feuille" et alde "côté".

orrierdi
Page. De orri "feuille" and erdi "demi".

orrika
(B) Tenailles. Voir kurrika.

orrikara
(B, G) Tremble (Bot.). De orri "feuille" et ikara "trembler".

orril
(B, G) Mois de mai. De orri "feuilles" et il "mois".

orrimami
Feuille charnue. De orri "feuille" et mami "chair".

orrin
Vert. De orri "feuille".

orripeko
Fandango. De orri "feuillage" et pe "sous".

orritesku
(1745) Lupin (Bot.). De orri "feuille" et esku "main".

orro
Mugissement, grondement. Terme expressif. Cp. altaïque or-, oro, orre "id.". Var. orroe, orru, orroi.

orrobia
Vent de nord-ouest. Peut-être de orro "mugissement".

orrugu
(R) Hurlement du loup. Terme expressif.

orsto
(1249) Feuille. De orri "feuille" et diminutif -sto.

ortots
Orage. De ortz "ciel" et ots "bruit".

ortoz
(BN-ald) Nu-pieds. De oin "pied" et oz, uts "nu".

ortutsik
Nu-pieds. De oin "pied" avec rhotacisme et uts "nu".

ortxinga
(HN) Rayons intermittents du soleil. De ortz "ciel" et zinka "éclat".

ortz
(XIIe s.) Dent. Cp. caucasien *gVrz- "id.". Voir hortz.

ortzantz
(BN, L) Orage. De ortz "ciel" et azantz "bruit".

ortzegun
Jeudi. De ortz "ciel" et egun "jour". C’est l’équivalent du "jovis dies" (jour de Jupiter) des Romains.

ortzerro
Gencive. De ortz "dent" et erro "racine".

ortzirale
Vendredi. De ortz "ciel" comme pour "jeudi" (ortzegun) avec une finale peu claire. J. Vinson y voyait un dérivé de iragan, soit iragale "qui passe, dépasse" réduit à irale "(jour) qui dépasse celui d’ortzi/ortzegun "jeudi" avec suff. d’agent- -le?

oru
(G, 1115) Sol, emplacement, terrain. Du lat. foru(m).

osaba
(989) Oncle. Du proto-basque *os "ancêtre, ancien" et suffixe de parenté -ba. Vieux terme proto-eurasien apparenté au hongrois ős "ancêtre" (ős-apa "grand-père"), mordve ot’ch "oncle", mongol os "lignée agnatique", algonquin os "père".

osabelar
Herbe médicinale. De osa "santé " et belar "herbe".

osagaitz
Difficile à guérir. De oso "entier, sain" et gaitz "mal, difficile".

osasun
Santé. De oso "entier, complet" (intégrité) et suff. nom. -sun.

osatu
(1562) Soigner. De oso "entier, sain".

osin
(XIe s.) Trou d’eau. Cp. paléosarde os "id."? Var. usin, posin. Cp. aragonais pozin "marécage"?

oskar
(B) Fracas, tumulte. Terme dérivé de ots "bruit".

oski
Soulier.

oskin
Heurtoir. De ots "bruit" et kin "qui fait".

oskol
(B) Coque. Voir mokol et koskol.

oso
(IVe s.) Complètement, sain. Apparenté à oro "tout".

ospe
Réputation. De os "bruit, rumeur" et be/pe "sous". Dér. ospetsu "fameux, réputé".

ospel
Sombre, lieu sombre; engelure. De os "froid"? et bel "noir". Cp. sarde ospile "lieu ombragé et frais"? Var. mospel, nospel, uspel.

ostartx
Faux-platane (Bot.). De osto "feuille".

ostatu
Auberge, hôtel. Du rom. hosta-l "id". Le terme est construit à partir d’un infinitif-participe. En vx labourdin il signifiait aussi "accueillir".

oste
Partie arrière. Du rom/lat. poste(m) "id.".

oste
Foule, multitude. Sans doute du rom. ost "armée".

ostel
(BN) Refuge. Du rom. hostel

osten
(B) Occulte, caché. De oste "derrière".

osterantzean
(B) Au contraire. De oste "arrière" et suff. adlatif -rantz.

osterontz
(HN, G) Après, distinct. De oste "derrière" et suff. adlatif -rontz.

osti
(B) Coup de tonnerre. De ortz(i) "ciel".

ostil
(G) Arc-en-ciel. De ortzi "ciel".

osto
Feuille. De orsto. Voir orri.

ostruka
Autruche (Zool.). Du rom. ostruca (cf. vx fr. ostruce).

ostu
(1562) Voler, dérober. Var. de ohostu "id.".

otabar
(1390) Ajonc (Bot.). De ote "id." et abar "branche".

otabera
(HN) Genet, ajonc non piquant (Bot.). De ote "ajonc" et bera "mou, doux".

otan
(L) Boussole. De *ot- "aiguille" (cf. ote, ota- "ajonc").

otapur
Miette de pain. De ogi "pain" et apur "miette".

otarrain
Langouste (Zool.) De ote "pointe, aiguille" et arrain "poisson".

otas
Pain grossier. De ogi "pain" et as "pur, nu". Var. otaza, otasa.

otatu
(B) Hérisson (Zool.). De ota "piquant".

otazal
Croûte du pain. De ogi "pain" et azal "croûte".

otazotz
Tenturière (Zool.). De ote "piquant, aiguille" et zotz "baguette".

ote
Affixe modal de conjugaison indiquant l’interrogation, le doute. Semble apparenté à otoi "demander". Ex.: badoaia-ote "il s’en va peut-être", ote da bekatu ain andi "serait-ce un si grand péché?". On peut observer une structure similaire en youkaghir, à valeur de conditionnel: met kenme, nuol ele ailek, tet ot-laxaje: "mon camarade, ne ris pas, je pourrais (fort bien) te rattraper", ogoje jalmaski ot-aji "(ah)si seulement j’abattais un troisième (renne) demain!", cf. O.G. Tailleur, La flexion verbale personnelle en youkaghir, Etudes Finno-Ougriennes, II/1, 1965, p. 73/74. Avec valeur concessive: jomipe ot-jotoshme-bodek "même si vous coupez des cous". En vogoul cf. -otew "peut-être". A l’origine ot était un mot indépendant, une conjonction. De l’ouralien *o-tta (?) qui a pu exister à côté de *e-ttä (finnois että "que"). On note qu’il existe en biscaïen ete avec la même fonction préfixée que ote (Azkue, II, 143).

ote
Ajonc (Bot.).

oteatu
(1745) Observer, scruter, fureter. De l’esp. otear "id.".

otebeltz
Ajonc nain (Bot.). De ote "ajonc" et beltz "noir".

oteun
Hostie. De ogi "pain". La seconde partie est soit eun "tissé", soit deun "sacré".

othe
(992) Ajonc, jauneau (Bot.). Du proto-basque *ote "pointe, épine". Une comparaison avec le turc ot "plante" paraît un peu difficile à cause du caractère trop général du mot.

othi
Sauterelle, locuste (Zool.). De oti "aiguille". Voir aussi othe "ajonc".

otika
(B) Perchoir à poules. Apparenté à othe, ota (L) "id.". Une influence ou contraction de oilo "poule" et de pertika "perche" est possible. Il est possible aussi que haga "perche" ait influé ici (composé oilategiko haga "perche de poulailler"?).

otil
(B) Pain mal cuit. De ot- "pain" et il "mort".

otitu
(Baztan) Germer. De oti "pointe".

oto, otto
Oncle. Vieux terme eurasien, proche de ata, aita "père" (alternance a/o). En amérindien toto, toti "oncle" à côté de tata "père", cf. Esher Matteson, Comparative studies in Amerindian languages, La Haye/Paris, 1972, Indiana Univ. Series, n° 897, p.86. A Larribar (BN-Mixe) oito (N. Moutard, La Linguistique 9, 1973-2, p.108/109). Japonais oto "père, oncle".

otoi
(1542) Prier, demander. De *ot- ou *toi apparenté au samoyède toi, japonais toi "id.". Une forme otu apparaît aussi dans les textes anciens. L’ouralo-altaïque (vieux-turc ötü- "prière", mongol öti- "demander, prier") pourrait également faire l’objet d’une comparaison. Le guiliak (nivx) a aussi une forme ot’-, iot- "poser une question". On peut peut-être aussi relier la forme à l’interrogatif basque ote.

otoigope
(1745) Nef d’église. De otoi "prier", goi "haut" et pe "sous".

otol
Pelle en bois pour le à four à pain. De ogi "pain" et ol "planche".

otorde
En guise de pain. De ogi "pain" et orde "ce qui remplace".

otordu
Heure du repas. De ogi "pain" et ordu "heure".

otore
(1745) Massepain. De ogi "pain" et ore "pâte".

otorentze
(1571) Repas. De ogi "pain" et oren "heure".

otorgatu
(1520) Autoriser. De l’esp. otorgar "id.".

otoz
(B) A l’improviste, inopinément. D’une base *oto/otu "idée, pensée" et suff. instrumental -z.

otrillo
(G) Certaine mauvaise herbe qui pousse dans les blés. De ot- pour ogi "blé" et ollo "folle avoine". Var. otroillo.

otron
(XVIIIe s.) Repas. De ogi "pain" et oren "heure".

otruntza
Repas. De ot- pour ogi "pain" et orun, oron "heure" (oren) + suff. -tza.

ots
(S) Mâle. Contraction probable de orots "mâle (veau, verrat, etc.). Etymologie complexe. L’idée de "mâle" est parfois associée à celle de "chien, loup", en finnois notamment (koira "chien" et koiras "mâle") et en proto-sibérien avec kan "chien, loup" (guiliak kan "loup", hongrois kan "mâle", samoyède kana-k "chien". En amérindien zoque can "membre viril", mixe otz "id.". La base kan figure aussi dans le nom des Mohikans "grand (mohi) chien (kan) = loup".

ots
Bruit. Etymologie difficile. Var. hots . On a voulu rapprocher ce terme du japonais oto "id." (?). Le nom du loup otso pourrait éventuellement être en rapport avec ots si l’on fait allusion au hurlement ou bien avec le basque ots "mâle". Le rapprochement du basque otso "loup" avec le caucasien botso est très douteux car ce dernier vient de *borts.

otsail
Février. De otso "loup" et il "mois". Le "mois des loups" se retrouve pour le mois de février dans certaines langues ouraliennes comme l’estonien : soe-kuu ou hundi-kuu "février". Var. otsil.

otsakio
Obsèques. Déformation du terme roman.

otsalar
(HN, G) Rose sauvage, églantier (Bot.). De otso "sauvage " et lar "ronce". Var. otsolar, otso-lahar, otso-nahar "id.".

otsanda
(1050) Louve. De otso "loup" et suffixe féminin -anda.

otsar
Garance (Bot.).

otsatz
(XIXe s.) Chiendent (Bot.). De otso "loup" et suffixe -tz.

otsein
(B, 1653) Serviteur, domestique. De ogi "pain" et sein "garçon".

otsil
Février. De otso "loup" et il "mois".

otso
(aquitain oxson, osson). Loup (Zool.). Peut-être de ots "mâle" ou ots "bruit, hurlement". Son ancienneté dans la toponymie (Otsibar, Otsobi) fait douter du rapprochement parfois évoqué avec le cast. oso "ours" même s’il est vrai que les deux animaux ont quelquefois échangé leur dénomination (en biscayen notamment où otso est utilisé au sens "ours", mais il peut s’agir d’une confusion). En caucasien on a trouvé un terme botso pour "loup" mais il semble remonter à une forme *barts-/borts-/bherc-, ce qui pose des difficultés.

otsolepogo
(R) Torticolis. De otso "loup, sauvage" et lepo "cou".

otsozango
Lycope (Bot.). De otso "loup" et zango "patte".

otu
(1596) Demander. Var. de otoi "id.".

otxar
Garance (Bot.). Peut-être de otso "loup, sauvage" et (bel)ar "plante". Le composé otso-belhar existe mais désigne l’ellébore. Cf. aussi otsalar "églantier, rosier sauvage".

otxin
(BN) Ancienne monnaie valant quatre francs. Selon P. Lhande de l’aragonais ochosén ?

otxio
(XXe s.) Frisson. De hotz "froid".

otxolo
Borgne. De l’esp. ojo solo "oeil unique".

otxor
(1745) Soprano. De ots "son, voix" et suff. nom.-adj. -or.

otz
Froid. Cp. sarde Otz-ai, Otz-itz-o en toponymie sarde (E. Blasco Ferrer). Caucasien du nord tsez otch, uts’ "id.".

otzan
(963) Doux. Peut-être de otz "froid"?

otzara
(B) Panier, corbeille, banne. De ot "pain" et zara "panier".

otzarribedar
Ciguë (Bot.). De otzarri "pierre froide" et bedar "herbe".

oz
Liquide, vin ? Racine proto-basque déduite de l’analyse du terme ozpin "vinaigre", composé avec -pin pour min "aigre". R. Lafon, Bedi Kartlisa, 1972, 26, compare *oz "boire, boisson, vin" au géorgien sw, sv, tcherkesse swe, khinalug cv "boire", ce qui est douteux. Cela suppose une labialisation par anticipation sous forme d’une voyelle ordinaire dans le terme-racine basque. On pourrait aussi bien comparer *oz avec le mongol usu "eau, liquide" par exemple.

oz
Endroit, lieu. Forme du proto-basque-aquitain présente dans les suffixes des noms de lieux: Bardos, Biscarrosse, Viodos, Seignosse, Agos, Vidalos, etc. Devenu uès côté espagnol.

ozaita
(BN-Bardos). Parrain. De oz, var. de ugaz et aita "père".

ozalaba
(BN) Filleule. De oz, var. de ugaz "mamelle, sein" et alaba "fille".

ozama
(BN) Marraine. De oz, var. de ugaz "sein, mamelle" et ama "mère".

ozar
(XVIIe s.) Chien de grosse taille; cynique, effronté. De or "chien" et zar "mauvais, vieux".

ozen
(XIIIe s.) Sonore. De (h)ots "son".

ozi
Germe, pousse. Var. de azi "id.".

ozka
Entaille, brèche, encoche. Emprunt indo-européen, cf. rom./gasc. osque (bret. osk "entaille", vx fr. osche (XIIe s.). Origine celte possible.

ozkarbi
(B, G) Ciel serein. De ortz "ciel" et garbi "clair, pur".

ozkorri
Aurore. De oz "ciel" et gorri "rouge".

ozkü
(S) Encoche. Var. de ozka "id.".

ozmin
(R) Aigre, acide. De oz et min "aigre, mauvais". Voir ozpin.

ozpel
(B) Engelure. De oz "froid" et bel "noir".

ozpil

ozpin
(1208) Vinaigre. De *oz- "vin, liquide" et min "aigre".

ozpin
Foudre. De o(r)z "ciel" et bin "langue".

ozte
Groupe de soldats, armée, multitude. Du rom./vx cast. hoste "armée".

oztin
(XIXe s.) Bleu. De oz "ciel" et din "comme".

oztopo
Obstacle. Var. de estropo, estropezu "id.".






Dictionnaire étymologique basque

Index des pages

Contact : Michel Morvan