Dictionnaire étymologique basque


> Dictionnaire étymologique basque-français (nouvelle édition, 2022) [PDF]



A   B   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   U   X   Z  



écrire un mot basque :       
(ou le début d'un mot)

     

ou recherche dans la définition
écrire une partie d'un mot & sélectionner la langue :

    basque français
> Dictionnaire étymologique basque français-espagnol-anglais



ur - Dictionnaire étymologique basque-français
ur
(préhistoire) Eau. Vieux terme eurasien. Cf. Eure, nom de source (Nîmes, Gard), attesté Urae fontis au IIIe s., Ur (Pyr.-Or.), Eurre (Drôme) attesté Ur au Xe s. En Sardaigne: Urana, riu Uras, s’ena Urea, Ureu, Uresala, etc. La base ur "eau" qui figure dans les noms germaniques tels que Urbach, Urach ou Auerbach a probablement été comprise à tort comme signifiant "aurochs". Cf. aussi Our (Luxembourg), Uri canton suisse, Uhrleben près d’Erfurt, Urfe, Uhrde, Urbruch, Urach, Urenflet, Urentrup, Urenweiler, Uhrenheim, Urbke ( < Ur-beke), Auroff, Uruffe, Orbais, Orbey, Hurbache, etc. Iénisséien ur "eau", de *xur ? Ouralien *ür "boire".

ur
(Xe siècle) Noisette. De *urr "fruit à coque, noix". Voir intzaur.

urd
Plateau, plaine. Cp. caucasien nakh urd "terrain"(?). Un lien avec l’altaïque ürd, ürt, üst "haut, élévation" a été également proposé dès 1943 par P. Fouché ("A propos de l’origine du basque", Suplemento al tomo V de Emerita, 21-22). La var. ust semble présente dans le toponyme Ustaritz (Labourd).

urdail
Estomac. De urde "porc".

urdailarri
Gastrolithe, bézoard. De urdail "estomac" et arri "pierre".

urde
(1137) Cochon. Apparenté à ordots "cochon mâle".

urdezai(n)
(1562) Porcher. De urde "porc, cochon" et zai(n) "garde".

urdiluma
(1745) Martin-pêcheur (Zool.). De urdin "bleu" et luma "plume".

urdin
(IVe s. Veleia?) Bleu, gris. De ur "eau" et din "qui est comme".

urdun
(ES) Aqueux. De ur "eau" et suff. -dun "qui a.

urguin
Pelle à four. Var. de igun "manche".

uri
(952, uli) Ville, domaine. Variante de iri (ili).

uri
(XVIe s.) Pluie. De ur "eau". Var. euri.

urki
(XIe s.) Bouleau (Bot.). Variante de burki.

urlurtar
(1745) Amphibie. De ur "eau" et lur "terre" avec suff. -tar.

uro
(HN) Furet (Zool.). De l’esp. hurón "id.".

urra
(1620) Déchirure. Peut-être expressif. Cf. urratu.

urraida
(1545) Cuivre. De urre "or" et aida "qui ressemble".

urrats
(1620) Pas, progrès. Peut-être de aurre "devant" ou neurri "mesure".

urre
(1320?) Or. Un rapprochement avec le latin aurum ne convient pas.

urrebotoi
Renoncule, bouton d’or (Bot.). De urre "or" et botoi "bouton".

urril
(XVe s.) Octobre. De ur(r) "noisette" et il "mois".

urringia
(XVIIe s.) Rabot, varlope. De *urr- "déchirer, gratter, frotter". Var. urringa.

ürritxotx
(S) Allumette. De urri "peu, petit" et txotx "bâtonnet".

urritz
Noisetier (Bot.). De urr "noisette" et suffixe des végétaux (i)tz.

urrun
Loin. D’une racine proto-basque *urr- énantiosémique "loin, de l’autre côté/près" (hur-bil "près"). Cf. turc *ür- "loin"? Dér. urruti "de l’autre côté". Cp. vietnamien dây "ici"/dây "là-bas" ou thaï klay/klay "proche/loin".

urso
Pigeon (Zool.). Var. uso.

urtats
Nouvel an. De urte "année" et as "début".

urte
(1415 ou Veleia) Année. De ur "noisette" et -te "période". Cp. latin annona "récolte" et annus "année".

urtebete
Anniversaire. De urte "année" et bete "plein".

ürüle
(S) Fileuse. Var. de irule "id.".






Dictionnaire étymologique basque

Index des pages

Contact : Michel Morvan