Dictons de l'hiver en wallon
Spots so l’tins
Dictons météorologiques wallons




IVIÈR
HIVER




A l’ivier, li såverdea tchiptèye : « d’ja si fwin, dj’a si fwin, d’ja si fwin
En hiver, le moineau pépie : « j’ai si faim, j’ai si faim, j’ai si faim

An.nêye di nîve, an.nêye di frûts
Année de neige, année de fruits

Blanke djalèye, Plaive parèye
Blanche gelée, Pluie pareille

Cwand l’agnon a toplin des pelotes, c’est sene d’on foirt ivier
Quand l’oignon a beaucoup (tout plein) de pelures, c’est le signe d’un hiver fort

Dèl nîve so lès broûs, C’èst dèl djalèye divant treûs djoûs
De la neige sur la boue, c’est de la gelée avant trois jours

È l’ivièr si fait dè vin, I n’arè del plève å prétimps
Si n’a trop d’plève å prétimps, L’osté ruserè sèrin
Èt si l’osté èst sèrin, L’årîre sâhon n’arè k’dè vint(Vèrvî)


En hiver s’il y a du vent, il y aura de la pluie au printemps
S’il y a trop de pluie au printemps, l’été sera serein
Et si l’été est serein, l’arrière-saison n’aura que du vent (Verviers)


El nîve din lès bèrdouyes (1) c'èst l'djèléye qui s'avouye
La neige sur la boue, c’est de la gelée qui s’annonce

Ivier niveus rimplixh li gurnî
Hiver neigeux remplit le grenier

Ivier so bôjhe, djalèye divant troes djoûs
Hiver (neige) sur la boue, gelée avant trois jours

L’ iviér èst ratchessi, lès rotchès narènes sont rim’nowes
L’hiver a resurgi, les nez rouges sont revenus (Amay)

L’ivièr n’est nin bastârd. Qwand on n’ l’a nin timpe, on l’a tard
L’hiver n’est pas bâtard. Quand on ne l’a pas tôt, on l’a tard

L’iviér ratoûrne, mousi foû vos mokeûs d’potche
L’hiver revient, sortez vos mouchoirs de poche (Amay)

L’ivier so les hourleas endè ratind d’l’ôte
L’hiver (neige) sur les talus (à l’abri du soleil) en attend de l’autre (il reneigera)

Nivaye qui tome doûcemint, Tome lontins
Neige qui tombe doucement, Tombe longtemps

Poyowe djalèye èst d’pô d’durèye
Gelée blanche (poilue) est de peu de durée

Quand l'solia mougne li nîve, i l'rinåde (2) OU :Cwand i la rletche, i la rtchiye, û : cwand i la rmougne, i la rtchiye. (Basse-Ardenne)
Quand le soleil mange la neige, il la vomit OU Quand il la relèche,( quand il la remange) il la rechie

(Si c'est le soleil qui fait fondre la neige, elle retombera plus tard)

Qwand-i djal a pîre finde, qu’i fêt bon èl tcholeûr dèl coulèye
Quand il gèle à pierre fendre, qu’il fait bon dans la chaleur du coin du feu

Qwand i nîve dissus les broûs, del’djaléye divant trois djoûs (Nameûr)
Quand il neige sur la boue, de la gelée avant trois jours (Namur)

Dèl nîve so lès broûs, C’èst dèl djalèye divant treûs djoûs
De la neige sur la boue, c’est de la gelée avant trois jours

Freudès matènes, Rodgès narènes
Froides matines, Nez rouges




1) bèrdoye, du français "bredouille": aller à vau l'eau, dégénérer
"bèrdouye" en ouest-wallon: boue

2) rinårder: vomir (comme un animal) de "rinå", Renard. (nom propre dérivé de Reginhard)






Tous les dictons :
Printemps - Eté - Automne - Hiver
Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre


index & contact