Dictons de janvier en wallon
Spots so l’tins
Dictons météorologiques wallons




DJANVIR
JANVIER




A l’novel an, l’èwe pèhe voltî (1)
Au nouvel an, l’eau pêche volontiers
(l’eau amène des épaves pendant les inondations)


Lès djoûs crèchenut à l’novèl an l’pas d’on èfant
Aus rwès l’pas d’on cokia (Nameûr)

Les jours croissent au nouvel an Le (du) pas d’un enfant,
Aux rois, Le (du) pas d’un poulet (Namur)


Inte li Noyé èt l’Tchandleuse, lès coqs courunt pu fou
Entre la Noël et la Chandeleur, les coqs ne courent plus dehors

As Rwès, d’on pas d’bâdet (Hu)
Aux Rois, (6 janvier) d’un pas de baudet (Huy)

As Rwès, d’on r’pas d’polèt (Mautche)
Aux Rois, d’un repas de poulet (Marche)

Qwand i fè bia ås Rwès, l’ièpe crèhe si lès twèts (Céroux-Mousty)
Quand il fait beau aux Rois, L’herbe grandit sur les toits

C’èst l’londi parduré, l’cinke ki n’bwè nin èst dâné (Namur)
C’est le lundi parjuré, Celui qui ne boit pas est damné
(Lundi parjuré ; celui qui suit l’Epiphanie-Parjuré : parce que les rois mages avaient promis à Hérode de repasser le voir après avoir trouvé l’enfant qu’ils cherchaient et que, conseillés par un ange, ils ne l’ont pas fait)


Il èst lèdjîr come l’ouhè d’sint Antône
Il est léger comme l’oiseau de saint Antoine (17 janvier) (ironique : lourd comme son cochon)

Les djoûs crèhet à Sint Antône Ossi long qui li r’pas d’on mône
Les jours croissent à saint Antoine (17 janvier) Aussi long que le repas d’un moine

S' i fwait bea e moes d' djanvî, li cinsî s' hagnrè les doets
S'il fait beau au mois de janvier, le fermier se mordra les doigts (manque d'eau)

Sint Antône ennè va nin sins s’pourcê, ni sint Roch sins s’tchin
Saint Antoine ne s’en va pas sans son pourceau, ni saint Roch sans son chien

Al sint Vincint, tot djal è tot s’find
A la saint Vincent (20 janvier), tout gèle et tout se fend

Qwand l’bouhon gotte al sint Vincint, les vignerons s’frotèt lès mwins, Paski n’arè bramint dè vin (Hu)
Quand le buisson goutte à la saint Vincent, les vignerons se frottent les mains, parce qu’ il y aura beaucoup de vin (Huy)

Po qu’i n’âye dè vin, Fât qu’i gote sol bouhon al Sint-Vincint (Hu) (2)
Pour qu’il y ait du vin, il faut qu’il goutte (pleuve) sur le buisson à la Saint Vincent (22 janvier) (Huy)

Li djoû dèl Convèrsiyon passé, Lès nés n’sèront pus èdjalés
Le jour de la Conversion (25 janvier) passé, les nez ne seront plus gelés

Al’conversion d’Saint Pau, L’hivier a s’côp
A la conversion de saint Paul, L’hiver a son coup (de grâce)

In mwès d’janvié sans djélèye n’aminne jamé ène bone âneye (Nivèles)
Un mois de janvier sans gelée n'amène jamais une bonne anné (Nivelles)

L’cinsî ku s’tchôfe dins l’mwè d’Dajanvir aro tourt de splinde (Céroux-Mousty)
Le fermier qui se chauffe au mois de janvier aurait tort de se plaindre


S’i fè bê è corant d’janvîr, li campagnârd èl pâyrè tchîr
S’il fait beau dans le courant de janvier, le campagnard le paiera cher

S' i fwait bea e moes d' djanvî, li cinsî s' hagnrè les doets
S'il fait beau au mois de janvier, le fermier se mordra les doigts (manque d'eau)

Va mî d’awè in voleur se qwernî ke dè bon timps dins l’mwè l’prumî (Céroux-Mousty)
Vaut mieux d’avoir un voleur dans le grenier que du bon temps au mois premier


NOTES :
1) pèhî: pêcher, du latin piscare

2) bouhon: dérivé du germ.BOSK (Busch, Bush)






Tous les dictons :
Printemps - Eté - Automne - Hiver
Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre


index & contact