Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
soit ! (adverbe) - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
soit ! (adverbe)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
joachim



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 219
Lieu: Nord (avesnois)

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 13:20 Répondre en citant ce message   

Je veux parler de "soit" en tant qu'adverbe d'accord, de consentement. Par exemple : "tu veux aller là-bas ? eh bien, soit ! "

Comment le prononcez vous ? soi ou bien "soitte", en faisant ressortir le t. Moi, parisien d'origine, j'ai toujours dit soitte, mais d'autres personnes ici dans le Nord disent soi. Quelle est la bonne prononciation française, à votre avis ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 864
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 13:44 Répondre en citant ce message   

J'ai toujours dit /soitte/.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
montezuma II



Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 61
Lieu: sud haut-marnais

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 14:48 Répondre en citant ce message   

/soitte/ naturellement
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3382
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 17:41 Répondre en citant ce message   

L'effacement des consonnes finales en français est un phénomène complexe et soumis à de nombreux facteurs non phonétiques.

Pour un grand nombre de mots la situation est plus ou moins figée :
- effacement quand le mot était plus fréquent au pluriel : clerc, croc, jonc ;
- maintien quand le singulier l'emportait : bec, duc, arc.

Il y a aussi des mots où une variation géographique est perceptible : avis, tabac gardent souvent leur finale dans le Midi.

Restent beaucoup de mots où la prononciation dépend de l'environnement phonétique. On en a déjà discuté ici à propos des noms de nombre (je ne trouve plus où). La « règle » serait :
- maintien de la consonne à la pause (par exemple en fin de phrase) ;
- chute avant une consonne ;
- maintien avec altération éventuelle de sonorité avant une voyelle (liaison).

Donc, dans l'exemple de joachim, la prononciation usuelle est bien /swat/ mais il n'y a rien d'étonnant à ce que le Nord préfère /swa/. Une évolution phonétique en cours sur un grand laps de temps ne se produit pas partout au même rythme …

C'est le même phénomène qui se manifeste probablement dans la tendance actuelle à ne plus faire les liaisons facultatives (« un noiseau » est indéracinable mais « c'est évident » commence chez les jeunes à l'emporter sur « c'est tévident »).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
joachim



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 219
Lieu: Nord (avesnois)

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 19:24 Répondre en citant ce message   

D'accord, merci à ceux qui ont répondu et en particulier pour les éclaircissements d'Outis.

C'est vrai que les jeunes font évoluer le langage à la Vitesse "grand V". Rien que cet après midi j'ai entendu plusieurs fois dire "c'est trop bon" au lieu de "c'est très bon", y compris dans des pub TV. mort de rire Cette expression n'existait pas dans ma jeunesse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1446
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 0:12 Répondre en citant ce message   

La prononciation [swat] n'est-elle pas due au fait que dans cet emploi le mot n'est pas suivi d'un autre dans le même énoncée?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3382
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 1:47 Répondre en citant ce message   

Oui, c'est exactement ce que je disais : « à la pause » signifie « non suivi d'un autre mot dans le même souffle ». Ce n'est pas nécessairement en fin de phrase, par exemple :

dans « Tu veux que je parte ? Soit, je partirai. » on prononce /swat/

alors que dans un autre emploi syntaxique :

« Soit je partirai, soit je resterai. » on prononce /swa/

La disparition des consonnes finales est évidemment facilitée quand elles formeraient un groupe consonantique avec le mot suivant. On a un phénomène de même type en français du Nord où, avec la chute des e, « prendre le train » devient « prend' le train » …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Valeria



Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 336
Lieu: France

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 2:06 Répondre en citant ce message   

J'ai vécue en Bretagne à côté de Rennes pendant 4 ans et je n'ai jamais entendue quelqu'un prononcer le mot soit " soitte",
Et ici dans le sud, par exemple mes collègues, mes ami(e)s disent " soitte"

Alors, moi comme étrangère que je suis, je ne sais pas c'est quoi la bonne prononciation, même si je le dis "soit" embarrassé
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3120
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 4:38 Répondre en citant ce message   

Pour moi, Soit ! est pratiquement une interjection qui n'a plus grand chose à voir avec le verbe être.

Et je prononce cette interjection Soitte !

J'y vois une évolution de la même nature que (ne) plus vs pluss
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11145
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 9:50 Répondre en citant ce message   

Le soit français me semble relever du même type de construction que l'anglais :
- so be it : qu'il en soit ainsi!
Dans les 2 cas, nous avons bien un subjonctif, non ?

Outis a écrit:
« c'est évident » commence chez les jeunes à l'emporter sur « c'est tévident »)

Exact. Faire la liaison (c'est tévident) donne aujourd'hui une tonalité qq peu relevée ou "bien élevée". Dans le prononcé des jeunes, ou des moins jeunes Clin d'œil , on note une accentuation du é- qui exclut pratiquement la liaison (trop lourde).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3382
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 9:53 Répondre en citant ce message   

L'opposition de /plus/ et /plu/ est encore plus complexe puisqu'y intervient le problème du sens négatif résultant de la perte de « ne » dans « ne … plus », la prononciation du s final devenant alors distinctive :
« j'en veux plus » :
- /jã vö plus/ = j'en veux davantage
- /jã vö plu/ = j'en ai assez
Mais c'est un autre sujet.

Je ne suis pas sûr que la perte du lien avec le verbe être soit totale et j'imagine que, pour beaucoup de gens encore, la compréhension « [que cela] soit ! » reste soutenue par le biblique « que la lumière soit ! » indépendamment d'une divergence dans la prononciation ou non du t final.

note : quand je parlais du Nord, c'était au sens de la linguistique romane, par opposition au Midi : ça inclut tout aussi bien Paris ou la Bretagne …
(voir ici d'autres ambiguïtés)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3120
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 12:45 Répondre en citant ce message   

Il me semble que la perte de liaison dans un cas comme c'est tévident est plutôt dû à une mauvaise maitrise du français. Ça ressemble à la manière dont les Teutons prononçaient le français il y a quelques décennies de ça. Il me semble qu'ils ont de plus en plus tendance à ne plus séparer les mots par des coups de glotte.

Mais, bon, j'arrête là le hors-sujet.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Tuesday 29 Jan 08, 7:13 Répondre en citant ce message   

C'est vraiment très calé tout ce que vous dites sur la prononciation de ce soi-disant adverbe, qui n'est plus guère aujurd'hui, comme le signale J.Ch., qu'une interjection pour conclure une discussion. Elle met un point final.

Pour ma part, j'ai rarement entendu prononcer "soi".

Toutefois, cette influence biblique que signale Outis, toujours encore vivace, est certainement pour quelque chose dans le prononcer de certains. Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yves



Inscrit le: 07 Aug 2007
Messages: 397
Lieu: Nevers

Messageécrit le Wednesday 30 Jan 08, 18:30 Répondre en citant ce message   

Un peu comme "plu/plusse" signalé, quand je prononce (très courant dans mon métier): soit A le point ... je dis "soi" et quand il s'agit du cas de consentement, je dis "soitte" et je le ressens différemment.
Pour l'exemple mathématique cité, il n'est pas sûr que tous les élèves (et les professeurs) le comprennent comme un subjonctif. En particulier, on n'a pas toujours l'accord au pluriel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Adhyaapak



Inscrit le: 27 Dec 2007
Messages: 88
Lieu: New Delhi

Messageécrit le Wednesday 30 Jan 08, 19:33 Répondre en citant ce message   

Jean-Charles a écrit:
Il me semble que la perte de liaison dans un cas comme c'est tévident est plutôt dû à une mauvaise maitrise du français. Ça ressemble à la manière dont les Teutons prononçaient le français il y a quelques décennies de ça. Il me semble qu'ils ont de plus en plus tendance à ne plus séparer les mots par des coups de glotte.

Mais, bon, j'arrête là le hors-sujet.


Permettez que je continue un tout petit peu le hors-sujet : dans la vie de tous les jours, je ne ferais pas non plus la liaison dans "c'est évident !" et pourtant je me targue de ne pas trop mal maîtriser le français. Je ne la ferais pas plus, cette liaison, devant un autre adjectif commençant par une voyelle ou un(e) h muet(te) et qui pourrait sembler plus soutenu ou plus recherché, par ex. "c'est inexorable" ou "c'est horripilant" s'il devait suivre immédiatement le verbe être comme dans l'exemple donné. J'ai l'impression que cela permet de faire ressortir, et donc de donner plus de poids à l'adjectif dans une phrase réduite à sa plus simple expression. Je ferais par ex. la liaison en disant "c'est très énervant" ou "c'est parfaitement inadmissible".

PS : je sais, c'est toujours hors-sujet, mais le mot que vous employez pour désigner les Allemands me choque. Voilà, c'est dit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008