Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'anglais : langue facile ? - Forum anglais - Forum Babel
L'anglais : langue facile ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Erlkönig



Inscrit le: 09 Dec 2007
Messages: 12
Lieu: ~ Strasbourg, 67, Bas-Rhin

Messageécrit le Monday 10 Dec 07, 1:22 Répondre en citant ce message   

L'anglais.

Pour moi c'est une langue tout aussi difficile qu'une autre.
Bien sûr arrivé au lycée, au bac, on se dit que c'est bidon qu'on a quinze de moyenne alors forcément on parle anglais, parce qu'on comprend tout des cassettes audio du apple pie. On comprend aussi tout de Desperate Housewives ou Heroes en VO. Et là on se retrouve en Angleterre et on se sent bête à essayer de copier un accent qu'on ne maîtrise pas.

L'anglais , souvent les gens le croient facile parce que "il n'y a aucune conjugaison". Et ben je peux vous dire après deux ans en fac d'Anglais avec des cours de syntaxe que si il n'y a pas de conjugaison, c'est difficile quand même : il faut employer les temps adéquats et c'est de loin pas aussi facile que ça en a l'air (oh pas pour les généralités mais pour des phrases un peu plus complexes...) Et les verbes irréguliers, faut les connaître, ils sont légion.

Ensuite c'est aussi une langue que les gens ne prennent pas assez au sérieux pour la maîtriser correctement. Quand j'entends des gens en deuxième année d'anglais qui ne mettent pas leurs S à la troisième personne je me demande où sont les passionnés de cette langue. Donc forcément...

Et c'est une langue dont l'accent diffère du français...ce qui fait que souvent, les français sont gênés de le parler. (par exemple moi je trouve mon accent correct quand je lis un txte à haute voix chez moi mais je récupère immédiatement mon accent bien frenchie quand un prof m'interroge). Et quand on est gêné de parler, on parle le moins possible... et on finit par se dire que tant qu'on sait dire "where iz brayan" "brayan iz in zeu kitcheun" ça passera... et donc évidemment on arrive en Angleterre on ne comprend plus rien.


Les langues sont toutes compliquées. Certaines, comme le japonais, si elles sont simples par leur grammaire, sont compliquées par leur écriture, et puis pour d'autres c'est l'inverse...
Certaines langues comme le néerlandais paraissent ensuite super faciles à côté. MAis si vous n'aviez pas de base en anglais ou en allemand, trouveriez vous ça aussi simple ? Les langues sont toutes aussi difficiles, je pense, certaines nous paraissent simplement plus faciles que d'autres parce qu'elles nous parlent plus. L'italien paraîtra toujours plus facile à un Français qu'à un Japonais. Pourtant c'est la même langue. Ce qui change la difficulté, c'est la manière de l'aborder.

Mais en fait je répète plus ou moins ce qui a été dit juste avant moi alors je vais m'arrêter là.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Monday 10 Dec 07, 18:15 Répondre en citant ce message   

À part une exposition normale à l'anglais via la musique et les magazines, et je rappelle que je n'ai commencé à utiliser internet que la vingtaine bien amorcée, je n'avais appris l'anglais qu'à l'école, dans des cours très sommaires dont personne n'avait l'espoir ni l'intention d'en sortir le moindrement bilingue. Je me souviens du cours de secondaire II, où on a passé ~30% à écouter des films en anglais, dont on ne comprenait rien et où on pouvait dormir en toute tranquilité..

À l'âge de 19 ans j'ai postulé un emploi d'été dans un bureau touristique avec un certain traffic international. J'ai obtenu l'emploi après démonstration de mes capacités de communication en anglais, et possiblement de mes connaissances touristiques. Dans ce travail, je devais faire la moitié de mes "actes" en anglais, avec des anglophones d'un peu partout, mais en majorité canadiens. Il y avait toutefois beaucoup de retraités du mid-west ou du sud des États Unis, quelques Anglais et Australiens, sans compter les Japonais, Allemands, Chinois, etc.. qui s'exprimaient dans la langue de Shakespeare. Je ne me souviens pas d'avoir eu de la difficulté à comprendre ni à me faire comprendre par qui que ce soit.

Ensuite je me suis mis à écouter un peu de télévision en anglais. Dans mes études, j'avais à lire de temps à autres des articles scientifiques en anglais et ça ne me posait aucun problème. Puis, vers l'âge de 25 ans, je me suis fait offrir un emploi au Canada anglais, dans une ville anglophone. Je m'y suis très bien installé, et j'ai pu tout de suite entrer en fonction, publier des rapports, donner des allocutions, participer à des discussions de groupe, etc.. le tout en anglais. J'ai participé à des missions scientifiques sur des navires avec des marins de Terre-Neuve qui mâchent plutôt que parlent, et je n'ai jamais manqué un seul ordre, qu'il fût crié du deuxième pont en pleine tempête, entre trois ou quatre blasphèmes.

D'un autre côté, ça fait 12 ans que j'essaie d'apprendre l'allemand. D'abord en écoutant de la musique, en lisant les paroles, en traduisant avec un dictionnaire, en lisant des livres pédagogiques et depuis 3 ans, avec des cours (Goethe), tests, groupes de discussion (pas sur internet, dans la vraie vie), nouvelles et émissions de télé en allemand (Deutsche Welle, internet), cours audios téléchargés illégalement ou emprunté à la bibliothèque, etc. Et je suis encore loin d'être au niveau où j'étais en anglais à l'âge de 15 ans. Il me manque énormément de vocabulaire, les phrases me paraissent trop longues et touffues, mon cerveau n'a pas le temps de tout analyser et ne sait pas capter l'important, etc.

Je trouve l'anglais facile, quoiqu'on en dise, même si oui, il est difficile de franchir un certain niveau, qu'il y a plein de formes à maîtriser si on veut bien le parler, etc.. la même chose peut être dite de toutes les langues ou presque. Sauf que je ne pense pas pouvoir intégrer le marché du travail dans un pays suédophone ou germanophone aussi rapidement et nonchalamment que j'ai pu le faire dans un pays anglophone. Mon expérience personnelle me permet de conclure que l'anglais est facile.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Tuesday 11 Dec 07, 14:43 Répondre en citant ce message   

Citation:
sans compter les Japonais, Allemands, Chinois, etc.. qui s'exprimaient dans la langue de Shakespeare.

Pov' chikspire! roulement des yeux
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Yitin



Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 6
Lieu: Varsovie

Messageécrit le Wednesday 12 Dec 07, 14:57 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
D'un autre côté, ça fait 12 ans que j'essaie d'apprendre l'allemand. [...] Et je suis encore loin d'être au niveau où j'étais en anglais à l'âge de 15 ans. Il me manque énormément de vocabulaire, les phrases me paraissent trop longues et touffues, mon cerveau n'a pas le temps de tout analyser et ne sait pas capter l'important, etc.


C'est l'expérience que je partage aussi. À l'agê de 41 ans où j'ai commencé à apprendre le français en autodidacte, ce n'était pas la même chose qu'à l'agê de 14 ans où j'avais commencé à apprendre l'anglais.

Mais à mon agê actuel de 49 ans, on découvre des nouvelles façons d'apprendre une langue. Moins qu'on utilise le dictionnaire bilingue, tant mieux pour maîtriser la langue. Après, on decide de n'utiliser qu'un dictionnaire monolingue pour connaître la signification d'un mot. Et enfin, on arrive à l'idée de ne se servir d'aucun dictionnaire, mais d'essayer à décrypter le sens de nouveaux mots du contexte par soi-même. En apprenant le français j'appele souvent l'anglais au secours, même si ça n'est pas toujours évident (un exemple: brosser les dents <--> brush the teeth; si je n'associerais pas le verbe "brosser" au verbe correspondant anglais "brush", j'aurais peu de chance à le mémoriser instantement; bien sûr, j'ai rencontré des mots dont le sens je n'étais pas capable de deviner sans dictionnaire, par exemple: "désormais").
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Thursday 13 Dec 07, 14:42 Répondre en citant ce message   

Essayez, sans dictionnaire et sans erreur , de traduire spontanément les verbes suivants:
to get , to get about, to get above, to get across, to get after, to get ahead, to get along, to get around, to get at, to get away, to get back, to get back at, to get by, to get down, to get down to, to get in, to get in on, to get into, to get in with, to get off, to get off on ( embarrassé ), to get off with, to get on, to get on to, to get on with, to get out, to get over, to get over with, to get round, to get round to, to get through, to get under, to get up, to get up to...
Et quand vous aurez fini essayez avec to put, la liste est encore plus longue.
Ce sont deux verbes très courants et très utilisés en anglais. Des verbes pour débutants, en quelque sorte....
L'anglais est difficile au moins par sa prononciation, et je pense par son ambiguité, et par la richesse de vocabulaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 479
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Thursday 13 Dec 07, 16:32 Répondre en citant ce message   

@ Tjeri: Your problem is a simple one, as far as these verbs of yours are concerned, you only have to translate the prepositions and/or suffixes that go along with them. Slang, cockney and colloquialisms are not being included. Try again.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Thursday 13 Dec 07, 17:15 Répondre en citant ce message   

Tjeri a écrit:
Essayez, sans dictionnaire et sans erreur , de traduire spontanément les verbes suivants
Pour parler, écrire et fonctionner dans une langue, on n'a nullement besoin d'être capable de traduire et de trouver les équivalents pour chaque mot dans sa langue maternelle (c'est plutôt un piège de fonctionner comme ça). L'important est de bien comprendre. Quand on pense en anglais, on n'a pas besoin de traduire.
Tjeri a écrit:
L'anglais est difficile au moins par sa prononciation
Je ne trouve pas... enfin, pas plus qu'une autre langue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Thursday 13 Dec 07, 17:18 Répondre en citant ce message   

Citation:
you only have to translate the prepositions and/or suffixes that go along with them
Excellent joke!
mort de rire
Citation:
L'important est de bien comprendre

Je refais donc la même liste, mais elle n'est pas plus facile à comprendre qu'à traduire.

Quant à la prononciation de l'anglais j'admets qu'elle est plus facile que celle du !kung ou du vietnamien (quoique...).
Mais en espagnol et en japonais il y a cinq voyelles (a i u e o) qui se prononcent toujours pareil, et en anglais il y a au moins 7 façons de prononcer a, plus celle des diphtongues...Je peux donc dire que les voyelles de l'anglais sont plus difficiles à apprendre à prononcer que celles de l'espagnol.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Thursday 13 Dec 07, 18:14 Répondre en citant ce message   

Tjeri a écrit:
Je refais donc la même liste, mais elle n'est pas plus facile à comprendre qu'à traduire.
Avec mon message précédent, j'entendais de façon sous-jacente qu'elle est plus facile à comprendre qu'à traduire.
Tjeri a écrit:
en anglais il y a au moins 7 façons de prononcer a, plus celle des diphtongues
J'imagine que s'il y a 7 façons de prononcer a (sans compter les diphtongues), il doit être possible d'énumérer au moins 7 mots avec un a dont la prononciation est différente, selon le contexte.

Dernière édition par Zwielicht le Thursday 13 Dec 07, 18:26; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 479
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Thursday 13 Dec 07, 18:22 Répondre en citant ce message   

My joke is not excellent, and neither is it a joke. I thought this was an english forum but, apparently, I'm wrong. Everyone speaks french. See you around.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1385
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Thursday 13 Dec 07, 20:01 Répondre en citant ce message   

Hi, Dino! We meet here now.

Come on, don’t get angry. I’m sure you know you can use French in bilingual forums!

I must agree with Tjeri concerning phrasal verbs. They are really terrible, at least for me! Translating prepositions or other suffixes does not always help!

When translating I need, not only a dictionary, but also, very often, a lot of imagination to guess through the context what the author meant!

I know I’m not good in English, but I think that fifteen years learning it, should have been enough to be able to manage fluently with them, and I don’t! embarrassé
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 479
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Friday 14 Dec 07, 10:49 Répondre en citant ce message   

Hi, Ramon! I'm glad to see you here too. To really know a language is one thing ... to be able to translate it into another is something else. English, e.g., is disgustingly easy when you get to catch the real meaning of prepositions, suffixes, prefixes, etc. As I said before, slang and colloquialism are not included.
And, honestly, I thought this Forum was exclusively made for english speaking people, not needing translation and/or translitteration. I'm getting tired of this. I never thought Babel was meant to teach languages.
And, by the way, your english is perfectly flawless.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Friday 14 Dec 07, 19:06 Répondre en citant ce message   

This forum is for english speaking people, but english speaking people have the right to speak french also in this forum, don't they?
Colloquial english is exactly what you need in order to understand a standard conversation in english. So saying that english is easy without colloquialism, is indeed saying that english is a language difficult to speak.

I believe that to get means basicaly to obtain, about means in general approximatively, to get about the house means something totally different from "to obtain approximatively the house". This is just one exemple among several to ilustrate the not-so-simple use of english prepositions.
Should I apologize for my flawed english?
Et j'apprécie de pouvoir utiliser dans ce forum le français ou l'anglais selon ce qui me convient le mieux, sans que cela amène mes interlocuteurs à devenir discourtois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Friday 14 Dec 07, 20:51 Répondre en citant ce message   

Ce que je trouve exagéré dans tes propos, c'est que bien que "get about" ait un sens différent du sens généralement donné à "get" (et surtout par les dictionnaires) + le sens généralement donné à "about", cela ne constitue qu'une petite difficulté. Le contexte aide toujours. Je ne me souviens pas d'avoir eu à demander : "Get about the house.. what do you mean ?"

"She can get about the house unaided and unattended " ; trouvé avec Google. Facile à comprendre, non? Tout aussi facile dans une conversation.

Mais expliquer, en ses mots, en français, ce que "get about" veut dire, ou peut vouloir dire, en quelques lignes, c'est difficile. Ça le serait aussi pour un anglais. Trouver un terme équivalent en français, c'est encore plus difficile. Ça relève du domaine de la traduction.

Je trouve que ces expressions (get up on, get off, etc) sont difficiles à traduire, pas faciles à expliquer, mais faciles à comprendre dans le contexte, et à se souvenir. Et la question est : est-ce que l'anglais est une langue difficile ? Et non: est-ce difficile d'enseigner l'anglais, de rationnaliser l'anglais, de traduire l'anglais, etc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Friday 14 Dec 07, 21:48 Répondre en citant ce message   

Bon, je ne veux pas paraître borné, j'admets que l'anglais est une langue facile, mais difficile à prononcer, à maitriser, à expliquer, à enseigner, à parler, à comprendre à lire et à traduire sourire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5









phpBB (c) 2001-2008