Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Dictionnaire de la franc-maçonnerie - Livres, chansons & films - Forum Babel
Dictionnaire de la franc-maçonnerie
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Livres, chansons & films
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 682
Lieu: Marseille

Messageécrit le Sunday 13 Apr 08, 16:02 Répondre en citant ce message   

Si je me réfère au livre d'Alec Mellor " Dictionnaire de la F.M et des F.M " qui est la base de ce sujet je ne trouve pas le mot Ecosse mais j'y trouve Edimbourg :
" La Loge n° 1 d'Edimbourg ( Ecosse ), dite " Mary's Chapel " est l'une des quelques loges dont l'origine se perd dans la nuit des temps. On ignore la date de sa fondation. Le plus vieux document se trouvant dans ses archives date du 31 Juillet 1599. "
Cela fait très tôt car en fait on lit dans " La F.M une fraternité révélée " ( Luc Nefontaine - Découvertes Gallimard ) :
" En 1702, la Loge Londonienne Saint Paul édictait que : " les privilèges de la maçonnerie ne seront plus désormais réservés seulement aux ouvriers constructeurs mais, ainsi que cela se pratiquait déjà, ils seront étendus aux personnes de tous les états qui voudront y prendre part "."
C'est là me semble-t-il que remonte la distinction entre Franc-Maçonnerie Opérative et Franc-Maçonnerie Spéculative qui n'ira pas sans grincements de dents entre Anciens et Modernes. On parle de " Maçons Acceptés "
Et c'est un peu plus tard en 1717 et plus précisément le 24 Juin - Jour de la St Jean - que les membres de quatres Loges Londoniennes se réunirent pour fonder la Grande Loge de Londres.
En fait les Loges portaient le nom des tavernes où elles se réunissaient : L'Oie et le Gril, La Couronne, Le Gobelet et les Raisins, Le Pommier.
Les Constitutions d'Anderson du nom du Pasteur qui les rédigea datent du début de l'année 1723. Il tira ses sources des Olds Charges qui guidaient jusqu'alors les Francs-Maçons Opératifs.
Le rite Ecossais tire son nom du pays où il est né et est le plus répandu dans le monde.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Monday 14 Apr 08, 16:05 Répondre en citant ce message   

J'ai été surpris récemment d'entendre mon patron utiliser l'expression blackballed.

Je ne savais pas que ce concept s'étendait en dehors de la FM ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 682
Lieu: Marseille

Messageécrit le Monday 14 Apr 08, 20:57 Répondre en citant ce message   

Le verbe blackbouler existe bien dans la Langue Française et vient de l'Anglais to blackball.
A un stade de sa démarche le candidat est reçu par une Loge pour une audition qui a pour nom " le passage sous le bandeau " car le candidat porte un bandeau sur les yeux et ne voit pas l'assistance. Plusieurs questions lui sont posées afin de tester le sérieux de sa quête. A l'issue de cet examen il doit se retirer et l'assemblée vote à l'aide de boules blanches et de boules noires. Une boule noire vaut deux boules blanches.
Si les suffrages blancs l'emportent il en est informé et sera convoqué ultérieurement pour son initiation.
Je crois, mais ne peux le certifier, que les votants doivent avoir une certaine ancienneté.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Monday 14 Apr 08, 21:05 Répondre en citant ce message   

L'Académie rapporte le verbe blackbouler dans son dictionnaire en 1932.
Lire le MDJ blackbouler - [ José ]

Mais est-ce que d'autres organisations ont un processus de rejet semblable et qui fait intervenir des boules noires ? Bref, je me demandais si l'expression a été inventé par la FM, puis en a débordé; ou bien si ce genre de mécanisme de refus d'admission (balles noires) se retrouve depuis plus longtemps que la FM dans d'autres groupes sociaux.

www.Etymonline.com me dit que l'expression anglaise remonte à 1770 et que c'était le mécanisme de vote lors de scrutins secrets (on déposait des boules d'ivoire ou de bois dans une urne). Ça ne serait donc pas une façon de faire spécifique à la FM, du moins, à l'origine.

Voir aussi le MDJ ballottage.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 682
Lieu: Marseille

Messageécrit le Monday 14 Apr 08, 21:52 Répondre en citant ce message   

Je pense que la F.M a repris un système de vote déja existant. Déja ans la Grèce Antique on votait avec des coquilles d'huitres peintes d'où l'ostracisme ( du Latin ostrea = huître ).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 6:07 Répondre en citant ce message   

Luc de Provence a écrit:
Et c'est un peu plus tard en 1717 et plus précisément le 24 Juin - Jour de la St Jean - que les membres de quatres Loges Londoniennes se réunirent pour fonder la Grande Loge de Londres.
En fait les Loges portaient le nom des tavernes où elles se réunissaient : L'Oie et le Gril, La Couronne, Le Gobelet et les Raisins, Le Pommier.
Il ne faudrait pas croire que ces noms furent français. Ils étaient, respectivement :
Angleterre The Goose and the Gridiron
The Crown
The Apple Tree
The Rummer and Grapes
Luc de Provence a écrit:
Le rite Ecossais tire son nom du pays où il est né et est le plus répandu dans le monde.
Le Rite Écossais Ancien et Accepté, oui, est le plus répandu. Cependant, il est né aux États-Unis.

Il y a, en parallèle, le Rite Écossais Rectifié, moins répandu, né en France.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 682
Lieu: Marseille

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 6:59 Répondre en citant ce message   

Quant au mot " rectifié " je ne trouve pas de définition sur de dictionnaire et j'aimerais que l'on nous en fournisse une car il me semble que la notion de rectifié ne signifie pas une quelconque rectification d'un rite mais s'applique à l'adepte dont la démarche et la quête conduisent à la droiture d'esprit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 785
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 10:01 Répondre en citant ce message   

Il y a toutes sortes d'explications là-dessus à prendre avec plein de précautions, il y a de tout, mais j'ai trouvé ici un résumé qui n'est peut-être pas si mal : http://www.glnf.asso.fr/provinces/aqui/rer.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 14:30 Répondre en citant ce message   

Wikipedia et Google existent déjà; si ce sujet se veut un dictionnaire, il vaudrait mieux éviter de pointer vers des liens divers sans tenter de faire la synthèse entre ce fil est le contenu qui y est présenté. Il y en a effet beaucoup de variabilité dans l'orthographe des noms présentés dans diverses historiques écrites par des sites webs de franc-maçonnerie, même ceux des obédiences. D'une autre part, les Que-Sais-Je et autres volumes du même genre pullulent à ce sujet. Il serait un peu ambitieux de vouloir refaire cet ouvrage ici.

Le fait que Willermoz voulait reformer la franc-maçonnerie, avec un rite qui est devenu en 1782 le Rite Écossais Rectifié, semble converger quand on lit plusieurs sources historiques. Ce n'est pas le rite écossais qu'il voulait reformer, mais la franc-maçonnerie. D'ailleurs, le Rite Écossais Ancien et Accepté, celui qui est le plus répandu, a été établi (chronologiquement) après le Rite Écossais Rectifié.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 785
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 16:03 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
D'ailleurs, le Rite Écossais Ancien et Accepté, celui qui est le plus répandu, a été établi (chronologiquement) après le Rite Écossais Rectifié.
C'est ce que j'ai cru comprendre en me penchant sur ce lien justement, je vous ai mis ce lien qui me paraissait faire une synthèse de tout ce que j'ai lu par ailleurs, et certainement mieux que je ne l'aurais fait moi-même.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 682
Lieu: Marseille

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 17:31 Répondre en citant ce message   

On le définit comme un mystagogue s'adonnant à la théurgie. Sa rencontre avec Martines de Pasqually fut décisive dans son orientation. Le dictionnaire précise qu'il était " assoiffé d'expériences plutôt que de connaissance maçonniques ".

Peut-être a-t-il été plus proche de Louis-Claude de St Martin et donc du Martinisme que de la Franc-Maçonnerie ? Proche aussi de la tradition Rose-Croix ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 19:24 Répondre en citant ce message   

Luc de Provence a écrit:
Peut-être a-t-il été plus proche de Louis-Claude de St Martin et donc du Martinisme que de la Franc-Maçonnerie ? Proche aussi de la tradition Rose-Croix ?
Il faudrait faire attention avec ces concepts.. beaucoup de choses ont été écrites au sujet de la tradition Rose-Croix. Je ne me vois pas relativiser, à distance, sur les pondérations relatives du Martinisme et de la Franc-Maçonnerie dans l'Oeuvre de Willermoz.. D'abord, il faut tenir compte du fait que la franc-maçonnerie aujourd'hui n'est pas exactement la franc-maçonnerie d'il y a 200 ans. Enfin, non seulement ça, mais plein de contextes (sociaux, économiques, religieux) ont changé depuis et il ne me semble pas intéressant de théoriser comme ça, à distance, sur les intentions d'un ou de l'autre en ayant comme repères que des idées générales. Il faudrait peut-être commencer par lire Willermoz.. Pour ma part je ne l'ai pas encore fait.

Cependant on sait que Willermoz et de Saint-Martin ont été amis; ils ont même habité ensemble (à Lyon).

Il serait toutefois intéressant de voir comment on définit théurgie dans votre livre. Est-ce davantage qu'une sorte de procédé magique par lequel on pense commercer avec des divinités bienfaisantes ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 682
Lieu: Marseille

Messageécrit le Tuesday 15 Apr 08, 20:28 Répondre en citant ce message   

Le dictionnaire d'Alec Mellor évoque la théurgie à la page 316 à WILLERMOZ Jean-Baptiste ( 1730-1824 ) en précisant qu'il s'agissait de "pratiques de magie cérémonielle tendant à provoquer un état de transe extatique "
Les réunions avaient lieu à Lyon dans la loge La Bienfaisance et uniquement entre " Elus Coens ".
Outre la théurgie on y pratiquait " les Sommeils " phénomène semblable aux messages perçus par la Pythie de Delphes...... C'était aussi l'époque de Mesmer ( 1734-1815 ) et Cagliostro ( 1743 - 1795 ) !
Certains cas ont été étudiés par la Société Lyonnaise d'histoire de la médecine en 1958 et le diagnostic fut " délire d'influence à thème mystique ".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8483
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 18 Jul 10, 15:27 Répondre en citant ce message   

Je propose de réveiller le sujet en revenant sur l'étymologie de vitriol, sans pour autant faire de ce dernier un mot du jour, mais ce serait une autre possibilité. Je rappelle donc ici que ce dictionnaire de la FM donne comme étymologie de vitriol :

"Le développement de V.I.T.R.I.O.L donne la phrase suivante : " Visita interiora terrae. Rectificando, invenies occultum lapidem ".
Cette phrase est inscrite sur le mur du " Cabinet de Réflexion " ... dans lequel séjourne celui qui va être initié, afin d'y rédiger son " Testament Philosophique ".

Et voici ce que disent le TLF et beaucoup d'autres :

Étymol. et Hist. 1. [Fin xie s. vedriol « sulfate de fer » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 1048)] xiiie s. vitriol (Simples medecines, éd. P. Dorveaux, p. 77); 1561 vitriol vert « sulfate de fer » (Du Fouilloux, La Venerie, p. 191); 1636 vitriol blanc, vitriol bleu (Monet); 1680 vitriol de Chypre (Rich.); 1690 vitriol de Mars (Fur.); 1762 vitriol martial (Ac.); 2. 1575 huille de vitriol (Paré, Œuvres compl., V, 13, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 1, p. 341); 3. 1828-29 « alcool très fort » (Vidocq, Mém., t. 3, p. 122). Empr. au lat. médiév. vitriolum, dér. de vitrum « verre », à cause de l'apparence vitreuse de ces sels.

Qui croire ? Il me semble à moi que la fameuse phrase latine a été fabriquée sur vitriol plutôt que l'inverse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2909
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 18 Jul 10, 19:13 Répondre en citant ce message   

Oui, bien sûr, le nom du vitriol, substance chimique, est antérieur à l'acrostiche latin ésotérique qui a été construit sur ses lettres. Acrostiches, d'ailleurs car il en existe plusieurs variantes.

Mais je ne vois aucun intérêt à les révéler ici car ils ne prennent de sens que dans une démarche d'approfondissement personnel. D'ailleurs j'ai prêté là-dessus un serment de silence et j'entends le respecter.

Je trouve l'ensemble de ce fil d'un voyeurisme un peu malsain, même s'il est à la mode. La Franc-Maçonnerie ne se réduit pas plus à du vocabulaire qu'à l'énumération par la presse à sensation des scandales qui émaillent les comportements d'une seule obédience, plus affairiste que symbolique. Sauf dans celle-ci, on n'entre pas en maçonnerie comme dans un supermarché, c'est une démarche personnelle, quête d'un certain idéal humaniste. Je ne pense pas que Babel soit le bon endroit pour en parler.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Livres, chansons & films Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008