Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
albédo (français), albus (latin) - Le mot du jour - Forum Babel
albédo (français), albus (latin)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11011
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 29 Dec 10, 13:14 Répondre en citant ce message   

Les mots aubain et aubaine, dont il est question dans le MDJ aborigène, m'ont amené à fouiller du côté des saints chrétiens. Je verse mes trouvailles au dossier des mots en alb- ou aub-. Je ne sais pas s'ils ont tous un rapport direct avec albus, le cas de aubain / aubaine obligeant à être circonspect. Je constate seulement qu'il existe en latin les mots Albanus (habitant d'Albe) et Albinus (nom de famille), et qu'il y a trois saints qui se partagent deux prénoms issus de ces deux mots, chacun ayant plusieurs formes : d'une part aubain / albain / alban, issus de albanus et d'autre part aubin / albin, issus de albinus.

Pour éviter aux curieux d'avoir à chercher qui sont ces saints, les voici :
- Saint Alban : Albanus, en français Alban, Auban, quelquefois Albin, est né à Vérulam, à 30 kilomètres, au nord de Londres. Il fut martyrisé en 304. En Grande-Bretagne, autour du sanctuaire élevé en son honneur, se trouve la ville de Saint-Albans.
- Saint Aubain, Albanus, ou Alban de Mayence : né en 360 dans l’île grecque de Naxos, Aubain se présenta vers 380 à saint Ambroise de Milan, qui l’envoya en Gaule comme prêtre missionnaire chargé de lutter contre les hérétiques ariens. Aubain arriva à Mayence en 404. Traqué par les hérétiques, il y mourut décapité en 406, et ses reliques furent apportées à Namur au 11e siècle.
- Saint Aubin : Albinus. Evêque et confesseur. Originaire de Vannes, en Bretagne, il fut d'abord abbé de Nantilly, près de Saumur. Vers 550, il devint évêque d'Angers. Il fut l'un des principaux promoteurs du troisième Concile d'Orléans, qui réforma l'Eglise franque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1622
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Friday 29 Apr 11, 14:08 Répondre en citant ce message   

L'autre langue romane a avoir gardé albus est le romanche. Seul le ladin vallader a alb, les autres ont alv.
alva - crépuscule/aube

Blanche Neige s'appelle Albetta ou Alvetta.
L'Edelweiss a aussi un nom romanche: Alvatern ou stailalva (étoile blanche)
Sans compter les centaines d'hôtels qui s'appellent "A la croix blanche" dans ce pays, à cause du drapeau helvète, crusch alba ou crusch alva en romanche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 30 Apr 11, 23:12 Répondre en citant ce message   

Alba Longa = cité antique fortifiée du Latium, est l'une des plus anciennes villes d'Italie. Elle se situait à 20 km au sud-est de Rome.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jcmboli



Inscrit le: 05 May 2011
Messages: 32
Lieu: Toulouse, Midi-Pyrénées, France

Messageécrit le Thursday 05 May 11, 16:35 Répondre en citant ce message   

Le latin albus "blanc" lui-même est issu de l'indo-européen *albʰ-o- de même sens (grec alphos "lèpre blanche", hittite alpash "nuage", vieil-anglais elfet "cygne", russe lebedi idem).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Monday 02 Apr 12, 19:56 Répondre en citant ce message   

Dans quelques dialectes liguriens on a arbascia "luciole" < albastra
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Geremi



Inscrit le: 12 Jan 2006
Messages: 181
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 03 Apr 12, 7:38 Répondre en citant ce message   

Dans la littérature des troubadours, en ancien occitan Occitanie, il existe le genre de l'alba, bien défini.

Il s'agit de l'amant (le troubadour) qui désespère en voyant les lueurs de l'aube qui vont le séparer de sa douce avec qui il avait passé la nuit. (Rassurez-vous, il n'avait fait que passer la nuit en parlant, lui n'étant même pas présent dans la chambre mais plutôt dehors, à la fenêtre).

Notre prof à la fac avait illustré son propos avec "Retiens la nuit" de Johnny Hallyday.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11002
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 21 May 12, 13:27 Répondre en citant ce message   

aubert [ TLFi ]
- (argot des malfaiteurs) argent, monnaie
Ça n'a jamais dépassé la somme de quatre à cinq thunes... Mais pour moi, en argent de poche, c'était du Pérou! ... Il aurait bien voulu savoir, le vieux crocodile, où je l'afurais mon petit pèze! ... Mon aubert mignon! ...
Céline - Mort à crédit - 1936 - p. 468


Etymologie
Remonte probablement au lat. albus « blanc » à cause de la couleur de l'argent (cf. arg. blanc* « monnaie »).
Le suff. est peut-être dû à un croisement plaisant avec haubert* « cotte de mailles » (cf. a. fr. blanc haubert « haubert brillant » ds T.-L. t. 4, s.v. hauberc).
Cependant l'hyp. d'un jeu de mots sur haubert* par le biais de maille « petite monnaie ancienne » n'est pas acceptable sémantiquement, aucun texte anc. ne présentant un tel rapprochement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Monday 21 May 12, 14:02 Répondre en citant ce message   

Encore quelques toponymes:
Alba (Liv., Virg.), Albani (Liv.) habitants d'Albe-la-Longue
Alba Obanes, (Almería, E)
Alba Otiñano, Torralba del Río (Navarra)
Alba (Liv.: ville des Marsi), Schwäbisches Alb (haut Danube)
Alba Helviorum, Helvia (Plin.), Albe
Alba Pompeia (Plin.), ville de Ligurie
Alba Urgabo, Arjona (Espagne)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Monday 21 May 12, 18:39 Répondre en citant ce message   

Ce n'est pas sûr que les Alba des toponymes dérivent de albus/a "blanc/blanche". On a aussi une base préromaine *alba, “pierre/montagne”.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11011
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 31 Aug 16, 14:55 Répondre en citant ce message   

jcmboli a écrit:
Le latin albus "blanc" lui-même est issu de l'indo-européen *albh-o- de même sens (grec alphos "lèpre blanche", hittite alpash "nuage", vieil-anglais elfet "cygne", russe lebedi idem).

Quand Ernout et Meillet ont écrit leur dictionnaire (1932), ce n'est pas ce qu'ils disaient : "Les formes slaves ne sont pas claires ... Sauf pour rouge, les noms de couleur ne sont d'ordinaire pas indo-européens."
Je suppose que la recherche a fait, depuis, quelques découvertes.

Sinon, un rapprochement avec la séquence sémitique -LB- ne me semble pas injustifié : sur cette séquence sont formés des mots désignant aussi bien le lait que la blancheur, cette notion abstraite étant vraisemblablement dérivée de la désignation de l'objet concret plutôt que l'inverse.
C'est la blanche neige du mont Liban qui lui aurait donné son nom, comme pour notre Mont Blanc.


Dernière édition par Papou JC le Thursday 26 Jan 17, 7:16; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Aiglon



Inscrit le: 30 Aug 2016
Messages: 3

Messageécrit le Wednesday 31 Aug 16, 23:10 Répondre en citant ce message   

Albanie pays
Albanais , Arberesh ,Arbanit , Arber , sont des noms pour désigner un Albanais
Arben c'est un prénom tres courant Albanais
Arbent c'est une commune francaise

Albanopli c'est une ville antique au centre de l'Albanie
Habité par les parthinoi=bardhinoi=albanoi tribu illyre ( albanaise)
Saint Alban le premier martyr est originaire d'une province Romaine ( probablement entre la Grece et l'Albanie ) ex provinces Romaines
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11011
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 14 Feb 17, 19:45 Répondre en citant ce message   

jcmboli a écrit:
Le latin albus "blanc" lui-même est issu de l'indo-européen *albʰ-o- de même sens (grec alphos "lèpre blanche", hittite alpash "nuage", vieil-anglais elfet "cygne", russe lebedi idem).

Admettons l'existence de cette racine *albʰ-.
Il est intéressant, me semble-t-il, de la mettre en regard de la racine *bʰel- "briller, blanc", dont on voit qu'elle est construite sur les mêmes consonnes et l, mais dans un ordre différent.
Je verse ce cas au nombre déjà remarquable des racines indo-européennes présentant cette même caractéristique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11011
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 8:24 Répondre en citant ce message   

jcmboli a écrit:
Le latin albus "blanc" lui-même est issu de l'indo-européen *albʰ-o- de même sens (grec alphos "lèpre blanche", hittite alpash "nuage", vieil-anglais elfet "cygne", russe lebedi idem).

La consultation de Calvert Watkins nous amène à placer également sous cette racine une branche germanique encore laissée dans l'ombre, ce qui est dommage quand il s'agit des elfes et de prénoms comme Alfred, Olivier, Aubrey, Oberon (mais pas Albert).

Le prénom Olivier est donc sans rapport avec son homonyme végétal. Le vieil anglais Alfhere s'analyse en "elf-armée". Olivier, soldat de l'armée des elfes...

- L'hypothèse de Watkins - car c'en est une - repose sur la possibilité que le sens premier de l'élément alf- soit "fantôme, esprit blanc". Les elfes seraient devenus ensuite avec le temps plus espiègles et malicieux.
- Le composant -here- "armée" a été rapidement traité par Outis dans le MDJ auberge.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 763
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 10:44 Répondre en citant ce message   

Geremi a écrit:
Dans la littérature des troubadours, en ancien occitan Occitanie, il existe le genre de l'alba, bien défini.

Il s'agit de l'amant (le troubadour) qui désespère en voyant les lueurs de l'aube qui vont le séparer de sa douce avec qui il avait passé la nuit. (Rassurez-vous, il n'avait fait que passer la nuit en parlant, lui n'étant même pas présent dans la chambre mais plutôt dehors, à la fenêtre).

Notre prof à la fac avait illustré son propos avec "Retiens la nuit" de Johnny Hallyday.


Et cette alba est devenue aube dans le domaine d'oïl.
C'est souvent une femme qui s'exprime dans ces poèmes, comme ici :

Cant voi l'aube dou jour venir,
Nulle rien ne doi tant haïr.


(Premiers vers d'une aube attribuée à Gace Brulé)

La chanson de Johnny était un excellent exemple. Si la lyrique des troubadours/trouvères observe des codes aujourd'hui dépassés, les thèmes sont éternels.

(Qu'on me pardonne ces petits écarts)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3766
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 13:32 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Le prénom Olivier est donc sans rapport avec son homonyme végétal. Le vieil anglais Alfhere s'analyse en "elf-armée". Olivier, soldat de l'armée des elfes...

- L'hypothèse de Watkins - car c'en est une - repose sur la possibilité que le sens premier de l'élément alf- soit "fantôme, esprit blanc". Les elfes seraient devenus ensuite avec le temps plus espiègles et malicieux.
- Le composant -here- "armée" a été rapidement traité par Outis dans le MDJ auberge.


C'est intéressant et nouveau pour moi. Je ne m'étais jamais posé la question, et je rattachais spontanément Olivier à l'olivier.
Cela dit, on ne peut pas dire non plus que le prénom Olivier est sans rapport avec son homonyme végétal, car s'il a des origines autres, sa forme définitive en français a manifestement été influencée par le prénom existant Olive, lequel est bien -- sauf démonstration contraire -- en rapport avec l'arbre ou le fruit. On est donc en présence de ces noms qui ont une double origine.

L'hypothèse de Watkins est assez séduisante, surtout pour la forme. Wikipedia anglais et allemand rappellent les hypothèses en présence :
Citation:
Oliver is a masculine given name of Old French and Medieval British origin. The name has been generally associated with the Latin term olivarius, meaning "olive tree planter",[1][2] but other proposed origins include the Germanic names *wulfa- "wolf" and *χarja- "army";[3] the Old Norse Óleifr (Ólaf); a genuinely West Germanic name, perhaps from ala- "all" and wēra "true" (possibly cognate with Álvaro); the Anglo-Saxon Alfhere;[4] and the Greek name Eleutherios.

Citation:
Die Herkunft des Namens ist nicht endgültig geklärt:

skandinavisch: gemeinsame Wortwurzel mit Olaf und dem heute noch in Island beliebten Namen Ólafur und Óleifr
Die Bedeutung des Namens ist Nachkomme des Urahns.[1] Germanische Namen waren äußerst vielgestaltig und nur etwa 4 von 1.000 Menschen trugen denselben Vornamen. Olafr, Oleifr, Olver, Olvar und Olbhur waren in England unterschiedliche Schreibweisen mit derselben Bedeutung. Im altisländischen Landnámabók (Landnahmebuch, Buch der Besiedlung Islands von 870 bis 930) werden 17 Varianten des Namens Oliver erwähnt.[2][3]
althochdeutsch: von Alfhari/Althir
Die Bedeutung der Silben ist dann alf = Elb/Alb/kleines Naturwesen + hari[4] = Heer/Krieger. Im Beowulf wird ein Ælfhere von den Schildingen erwähnt,[5] im Waldere der Ælfhere als Vater des Waldere.[6]
Lateinisch: Olivarius, Ölbaum-Pflanzer.Die Herkunft des Namens ist nicht endgültig geklärt:



L'hypothèse scandinave est celle que donne mon "brewer's Dictionary of Names" : le nom scandinave Anleifr, ce qui reste des ancêtres, les descendants des ancêtres, nom apparenté à Olaf.

Reste le cas intéressant d'Olivia. Il se dit que c'est Shakespeare qui l'a, sinon forgé à partir d'Oliva et Olivier, du moins popularisé, en l'introduisant dans la Nuit des Rois. Prononcé rapidement, il suggère "I love you".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008