Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
avachir (français) - Le mot du jour - Forum Babel
avachir (français)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 17 Dec 11, 11:54 Répondre en citant ce message   

Quel est la loi phonetique qui permit de considerer "vanus" et "vacuus" comme ayants la même origine?

Vanus doit être un cognat du grec eûnis...

Vacuus est un dèverbal de vaco.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Oliv



Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 124
Lieu: Toulouse

Messageécrit le Saturday 17 Dec 11, 12:13 Répondre en citant ce message   

La forme PIE donnée par utexas.edu adapté de Pokorny " eu-, euə- : u̯ā-, u̯ə- " très courte et très variable laisse le champ libre à beaucoup d'extensions...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 17 Dec 11, 13:56 Répondre en citant ce message   

Ça pourrait fonctionner, s'imaginons des éxtensions eu-(k)-n/s

Donc, si à l'origine vānus <uaknos...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9748
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 17 Dec 11, 23:18 Répondre en citant ce message   

Sauf que je ne vois pas de lien sémantique entre le vide et l'avachissement. L'un, c'est l'absence, le non-être, et l'autre, un mouvement vers le bas, un creusement, un affaissement du centre. D'où l'idée de la comparaison avec l'objet concret qu'est une cuvette.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 18 Dec 11, 14:38 Répondre en citant ce message   

Deçu et desolé. J'ai contrôlé et à la base du verbe "avachir" il y a toujours une "manque/une perte/une absence".
Le "vide" est aussi "une manque/une perte/une absence".

Selon TLFI
Citation:
avachir ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1395 « se déformer par la distension et le relâchement des tissus (en parlant des personnes) » (Chr. de Pisan, Police, Ars. 2681, V ds Gdf. Compl. : Que aucunesfois il exercite son corps a aucun labour et travail en aucuns jeux... a celle fin qu'il ne s'avachise trop et deviengne pesant), réputé ,,bas`` dep. 1679, Barbarous French ds Brunot t. 4, p. 614; 1690 (en parlant des choses) (Fur.); spéc. av. 1687 hortic. (La Quintinye, Instruction pour les jardins fruitiers et potagers, Desbordes, 1697, 3e éd., t. 1, Explication des termes du jardinage, p. 51); 2. 1539 fig. « perdre son énergie, sa vigueur » (Est. : Avachir. Quand le langage d'aucung s'avachist et devient lasche); 1548 « rendre lâche, priver de son énergie, de son entrain » (La Boétie, De la Servitude volontaire ds Dict. hist. Ac. fr., p. 561a).
Orig. douteuse. Malgré l'absence du mot dans la zone de diffusion de la lang. franque, l'hyp. la plus probable est celle d'un étymon frq. *waikjan (a. h. all. weihjan « amollir ») appuyé par l'existence du fribourgeois (Gruyère) agwètchi (Pat. Suisse rom. t. 2, p. 125a) et proposé par DIEZ5, Tappolet ds Pat. Suisse rom., loc. cit., Gam. Rom.2 t. 2, p. 360 et EWFS2, Dauzat ds Fr. mod. t. 12, p. 172. L'apparition relativement tardive du mot dans la lang. littér. peut s'expliquer par son caractère rustique, cf. franco-prov. avezi, avazi « préparer le pis de la vache avant de traire (l'amollir, l'assouplir) » ds Dur., v cependant ne semble explicable que par l'influence de vache (infra); l'explication par l'intermédiaire de formes en -w- en bordure de la frontière linguistique germ. semble moins probable : en effet la forme agwètchi, avec passage du w germ. à gw au lieu de w, est isolée; le liégeois awatchi (Haust) est peut-être une graphie inverse, cf. Sud des Vosges wasé « vacher » (FEW t. 14, p. 100a) où w correspond au lat. v.
Étant donné le sens de « amollir le pis de la vache en vue de la traite » attesté par le franco-prov. avezi, avazi, l'hyp. d'une simple dérivation de vache (Bl.-W.5; FEW t. 14, p. 103) semble moins probable. Il est cependant hautement probable que le mot a été très rapidement rapproché de vache p. étymol. seconde.


Donc, il serait un cognat de l'anglais weak.

...et de l'italien
svaccarsi = sedersi scompostamente, senza contegno/perdere l'entusiasmo
svaccare= rammollire, esser indolente, privo di voglia di fare

piémontais
stravachésse s'allonger, par exemple sur un divan ou par terre
stravaché renverser (même sens de "tour" qu'on trouve dans le latin "vice" et "vicarius").
vacàda = comportement ou expression excessive, due au avachissement.
vàca = personne qui se comporte comme ça.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9748
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 18 Dec 11, 15:12 Répondre en citant ce message   

C'est moi qui suis déçu et désolé, giòrss. Tu commences par affirmer péremptoirement qu'un lien sémantique existe "toujours" entre l'avachissement et le vide, mais ensuite tu ne démontres qu'une seule chose, c'est le lien entre l'avachissement et la mollesse. La mollesse, c'est une chose, et le vide une autre. Et dans weak, il y a de la faiblesse et de l'affaissement, mais pas de vide.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 18 Dec 11, 16:01 Répondre en citant ce message   

Je vois une confusion entre ce qui est une définition de l'acception d'un mot à une certaine époque, par exemple " 1539 fig. « perdre son énergie, sa vigueur " ou " 1548 « rendre lâche, priver de son énergie, de son entrain » " ( exemples tirés de la citation de Giòrss du Tlfi) et le fait qu'il y ait étymologiquement, dans la racine quelque chose qui évoque le vide.

C'est sans doute l'origine du malentendu et... de l'erreur de Giòrss, à mon avis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 18 Dec 11, 17:39 Répondre en citant ce message   

Il y a une difference d'opinion (et non pas de verité) entre nous.
Vous raisonnez sur la base des attestations temporales. Par contre, moi je pense qu'une association entre "mou/faible et mancant" soit atemporelle.

Que le vide soit considerable (aussi) "manque (totale) de plénitude" est logique et humain. Entre "perdre" et "priver" il n'y a qu'une difference de degrée.

De toute façon je prends note de votre opinion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008