Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Ciné scandinave - Forum scandinave - Forum Babel
Ciné scandinave
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum scandinave
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Tuesday 24 Aug 10, 16:24 Répondre en citant ce message   

J'ai bien aimé Insomnia moi aussi (le vrai).

C'est vrai que Dépardieu tient un rôle important dans le film I am Dina. Mais justement, on le fait parler, lui et sa mère, en anglais avec accent français. Les Norvégiens parlent en anglais plutôt britannique. Et il y a un personnage qui est censé être Danois, il parle anglais aussi - je ne sais pas avec quel accent. Tout m'a semblé faux dans ce film..
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Rémi
Animateur


Inscrit le: 25 Mar 2005
Messages: 749
Lieu: Paris + Laponie suédoise

Messageécrit le Friday 24 Sep 10, 1:17 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
Suède Låt den rätte komma in (Alfredson, 2008)
autre film suédois sur le bullying scolaire, cette fois-ci avec des vampires

Ça y'est ! Je l'ai vu aussi ! Et moi qui ne suis pas très branché science-fiction, vampires etc, j'ai adoré ce film !
Très bien mis en scène, très bien joué, mélangeant le très réel avec le pur imaginaire.
Je ne veux pas trop en dire, si ce n'est que je vous conseille vivement de le voir !!!
Le titre français de ce film est "Morse", comme le code du même nom, que les deux enfants utilisent pour communiquer entre-eux à distance.
Trevligt tittande !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Friday 24 Sep 10, 11:41 Répondre en citant ce message   

Il y avait Calamari Union de Kaurismäki hier soir sur Arte (je n'en ai vu que le tout début, car il était diffusé assez tard), il ne semble pas qu'il soit rediffusé prochainement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 24 Sep 10, 12:02 Répondre en citant ce message   

Norvège Nord est un film norvégien, 1er film du réalisateur Rune Denstad Langlo, sorti en France en mars 2010. J'ai vu un bon sujet sur ce film dans le magazine Métropolis sur Arte.

Citation:
"Nord", film norvégien, sur les écrans français

A peine les Jeux Olympiques d’hiver 2010 sont-ils terminés, voici que sort sur les écrans français "Nord", du réalisateur norvégien Rune Denstad Langlo. L’histoire ? Après une dépression nerveuse, l’ancien skieur professionnel Jomar Henriksen travaille comme employé des pistes au fin fond de la Norvège. On lui annonce qu’il est le père d’un enfant qui vit dans le nord du pays, il entreprend alors de partir à sa recherche. En suivant ce héros désenchanté et peu bavard dans son périple en moto-neige, le spectateur se laisse surprendre par l’humour qui se dégage des situations loufoques et des personnages improbables rencontrés au fil du voyage.

Après une dépression nerveuse, l’ancien skieur professionnel Jomar Henriksen travaille comme employé des pistes au fin fond de la Norvège. Autrefois auréolé d’une célébrité internationale comme descendeur free style, il s’est désormais complètement retiré de la compétition pour vivre dans la solitude enneigée. Il ne veut plus entendre parler de ski et néglige aussi les tâches qu’on lui a confiées. Au lieu de vendre les forfaits ou d’entretenir les remontées mécaniques, il passe son temps à fumer, boire, et surtout à ne rien faire. Un beau matin, un ancien ami se présente chez lui et lui annonce qu’il est le père d’un enfant qui vit dans le nord du pays. Jomar entreprend alors de partir à sa recherche. En suivant ce héros désenchanté et peu bavard dans son périple en moto-neige, le spectateur se laisse surprendre par l’humour qui se dégage des situations loufoques et des personnages improbables rencontrés au fil du voyage.

Hormis le rôle principal tenu par Anders Baasmo Christiansen, qui est depuis longtemps un acteur confirmé en Norvège, les acteurs de Nord sont pour la plupart des débutants. De nombreux seconds rôles et figurants sont joués par des proches du réalisateurs, et certains d’entre eux ont même été recrutés sur place.


La bande-annonce :
http://www.youtube.com/watch?v=CuPCGf3hVVQ
Il y a pas mal d'autres extraits sur Youtube.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jason David Miller



Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 3
Lieu: Bagnolet (FRANCE)

Messageécrit le Friday 08 Oct 10, 18:35 Répondre en citant ce message   

Nói Albinói er líka góð íslenska kvikmynd !

Nói Albinói est aussi un bon film islandais !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Rémi
Animateur


Inscrit le: 25 Mar 2005
Messages: 749
Lieu: Paris + Laponie suédoise

Messageécrit le Sunday 10 Oct 10, 0:40 Répondre en citant ce message   

kvikmynd = image dynamique = film
Ils sont vraiment incroyables ces Islandais !

J'avais vu la bande annonce de Nord sur YouTube, il va falloir que je le trouve en DVD... À ma connaissance, ce film est passé complètement inaperçu en Suède, ce que je trouve assez étrange... Je ne trouve pas la bande annonce très aléchante et c'est aussi pour cela que j'ai envie de voir ce film.

"En enkel till Antibes" est un film suédois qui sortira en septembre 2011 et qui est tourné à quasi 50% sur la commune où j'habite, dans le Nord de la Suède. Le réalisateur, Richard Hoberts a entre-autres réalisé "Tre solar" (2004). Sven-Bertil Taube joue l'un des rôles principaux (c'est l'acteur qui joue le rôle de Henrik Vanger dans Millenium 1 : "Män som hatar kvinnor").
Le rapport avec Antibes ? Aucune idée ! Il faudra attendre la sortie du film... en avant-première mondiale à... Älvsbyn !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Tuesday 12 Oct 10, 1:54 Répondre en citant ce message   

Jason David Miller a écrit:
Nói Albinói er líka góð íslenska kvikmynd !

Nói Albinói est aussi un bon film islandais !
Je me suis procuré la trame sonore. En grande partie instrumentale, mais on retrouve quand même une berceuse en islandais : komdu litla barnið.

Rémi a écrit:
kvikmynd = image dynamique = film
Ils sont vraiment incroyables ces Islandais !
En effet, la plupart des langues scandinaves ont adopté un terme rattaché au terme bio (vie) pour nommer le cinéma (biograf; ce qui écrit la vie). Le finnois a choisi elokuva, dont le préfixe peut être rattaché à elämä (vie ; donc images de la vie).

Tandis que notre langue et d'autres langues, latines ou germaniques, ont adopté un terme dérivé de la cinétique (kino, cinéma, etc.), donc rattaché au mouvement, à la dynamique (dont la cinétique est un cas particulier). Bref, l'islandais est moins scandinave sur ce coup.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 12 Oct 10, 11:12 Répondre en citant ce message   

"kvikmynd = image dynamique = film"
C'est exactement la même construction qu'en anglais US :
- USA movie : film
version abrégée de moving picture : image qui bouge / en mouvement
L'islandais aurait-il tout simplement emprunté et traduit le terme US ?!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Tuesday 12 Oct 10, 14:01 Répondre en citant ce message   

J'oubliais de dire que le préfixe bio dans les termes scandinaves peut tout aussi bien désigner images en vie / vivantes et non images de la vie (cette dernière interprétation aurait une connotation documentaire animalier ou cinéma vérité).

Le terme anglais utilisé couramment aux États-Unis est motion picture (attesté 1896 MW*). Moving picture, d'où est probablement tiré le mot movie, est attesté lui aussi dès 1896 (MW*) mais son usage semble avoir diminué avec les années. De nos jours il est surtout entendu quand il est question d'effets visuels numériques.

Quoiqu'il en soit, ce sont des notions reliées au mouvement, donc à la cinétique.

*Merriam-Webster
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jason David Miller



Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 3
Lieu: Bagnolet (FRANCE)

Messageécrit le Wednesday 13 Oct 10, 20:46 Répondre en citant ce message   

Les islandais disent les deux :
bíómynd
et
kvikmynd

Mais bíó est un mot emprunté des langues romanes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1533
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Thursday 14 Oct 10, 14:10 Répondre en citant ce message   

Jason David Miller a écrit:

Mais bíó est un mot emprunté des langues romanes.

C'est surtout dans un dictionnaire de danois qui les Islandais ont découvert le mot.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Rémi
Animateur


Inscrit le: 25 Mar 2005
Messages: 749
Lieu: Paris + Laponie suédoise

Messageécrit le Friday 06 May 11, 0:19 Répondre en citant ce message   

C'est marrant : depuis que je suis sur Paris (cad. novembre 2010), je découvre qu'il passe pas mal de films scandinaves au cinéma !

je suis donc allé voir cet hiver :

Suède Flickan (=La fille) Titre français : "Un été suédois", de Fredrik Edfeldt (2009).
En gros, c'est l'histoire d'une pré-ado de 10-12 ans qui se retrouve seule dans la maison de campagne de ses parents alors que ces derniers sont en Afrique. Sa tante est censée s'occupper d'elle mais préfère vivre sa vie un peu rock'n roll de son côté plutôt que de prendre des responsabilités. Nous suivons donc cette fille intelligente et débrouillarde qui essaie tant bien que mal de se dépatouiller toute seule et se voit en même temps confrontée à des problématiques plus adultes.
Un film assez dur, je trouve, avec une fin digne de la vision d'une enfant envers l'injustice et l'incompréhension du monde adulte.

Danemark Hævnen (=La revanche) Titre (soit disant) français : Revenge, de Susanne Bier (2010).
C'est probablement le film qui m'a le plus touché cet hiver. L'histoire nous fait voyager entre les atrocités d'une guerre civile africaine et la violence entre jeunes collégiens au Danemark. Les Scandinaves ont une façon admirable de réagir par rapport à la violence, qu'elle soit verbale ou gestuelle et ce point de vue très scandinave est, je trouve, très bien rendu dans ce film. Esthétiquement parlant, c'est également un film magnifique et les payssages contrastent terriblement avec toute cette violence humaine gratuite qui nous entoure partout sur Terre...
Je recommande vivement !!!!

Finlande Napapiirin sankarit (= Les héros du Cercle Polaire) Titre (soit-disant) français : "Very Cold Trip", de Dome Karukoski (2010).
Alors là, et c'est pour cela que la France a choisit un titre faisant penser à une grosse comédie américaine récente (pour mieux vendre et pour annoncer le ton), on est dans le gros délire, la bonne comédie pas compliquée qui détent bien et ce, dans un cadre assez inhabituel puisque toute l'histoire se déroule en Laponie finlandaise, dans les environs de Rovaniemi ! Rien que pour ça, j'avais très envie de voir ce film et je ne l'ai pas regretté !
C'est donc l'histoire d'une petite bande de chômeurs glandouilleurs qui part à la recherche d'un décodeur pour la copine de l'un d'eux. Rien de bien compliqué, sauf qu'ils partent quand tous les magasins ferment, que c'est l'hiver et que comme pas grand chose ne va comme ils veulent dans leur vie, tout foire cette nuit-là et tout prend des proportions aussi incroyables que burlesques. Bref, c'est un bon moment passé au cinéma !

Suède Snabba Cash (=Du liquide, et vite !) Titre français (encore une fois se voulant "dans l'air du temps") : Easy Money, de Daniel Espinosa (2010).
Les succès récents sur le plan européen/international venant de Suède ces dernières 10-15 ans sont tous des polars. Cette fois, c'est d'un vrai film d'action qu'il s'agit, mettant en scène différents gangs de malfrats attirés par le vice et l'argent facile. Personnellement, j'ai adoré ce film qui prend le spectateur du début à la fin sans le laisser souffler deux minutes ! C'est très bien joué et petit détail sympathique pour nous autres qui aimons les langues, le suédois se voit interrompu par de l'espagnol et du serbe, ce qui ajoute une touche de réalisme à l'histoire.
Bon, je ne vous en dévoile pas l'essence. Si vous aimez les films d'actions et le cinéma européen, il y a de fortes chances que vous aimiez ce film !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Monday 01 Aug 11, 21:36 Répondre en citant ce message   

Suède Sa som det är i himmelen (Pollak, 2005)
Un conducteur d'orchestre de renommée internationale revient au village suédois où il a grandit et fut passablement victime de harcèlement scolaire. Il tente de s'intégrer et de donner au petit village un souffle plus artistique, plus spirituel.
--
Finlande Taulukauppiaat (Kuosmanen, 2010)
Une troupe de gens passablement pauvres tente de survivre en vendant de "l'art". Ils vivent dans des gîtes et hôtels et se promènent en camionnette. Une Finlande qui détonne de ce qu'en montrent les brochures touristiques.
--
Suède Du levande (Andersson, 2007)
Titre tiré d'une citation de Goethe (Lebendger). Film tout à fait surréaliste, absurde et profond.
--
Finlande Äideistä parhain (Härö, 2005)
Un enfant finlandais est séparé de sa mère et envoyé en Suède dans une famille d'accueil.
--
Finlande Prinsessa (Halonen, 2010)
La santé mentale, l'internement.
--
Finlande Haarautuvan rakkauden talo, M. Kaurismäki (2010)
Comédie insipide sur les crises de couples.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 25 May 12, 12:37 Répondre en citant ce message   

FinlandeLes marchands de tableaux
(Finlande, 2010, 59mn)
Réalisateur: Juho Kuosmanen
Acteurs : Artur Kukov, Auli Mantila, Kati Kaartinen, Marketta Immonen, Teppo Manner, Tuomas Airola
Auteur: Jani-Petteri Passi

La poignante odyssée d'un trio de "perdants" sur les routes de Finlande à la veille de Noël.
Pekka, 45 ans, peint des paysages lapons à la chaîne. Il essaie d'écouler son stock en parcourant les routes de la Finlande, grâce au porte-à-porte et à ses acolytes : Emppu, son aîné de quelques années, le "commercial" de l'entreprise, et Toni qui, à 18 ans, vient juste de quitter l'école, et se prépare pour le service militaire. Mais les toiles se vendent mal et un sentiment de défaite s'installe peu à peu dans le huis clos de la voiture. D'autant que Noël approche...
Signé d'un tout jeune réalisateur, un road movie tragi-comique interprété avec une grande justesse et primé à Cannes en 2012.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum scandinave Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3









phpBB (c) 2001-2008