Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine religieuse - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine religieuse
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 01 May 13, 11:47 Répondre en citant ce message   

Bien vu!
Livre des Psaumes. Psaume 150
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 01 May 13, 19:41 Répondre en citant ce message   

Israël yiddish
װי אזױ כ´האָב געפֿינען דעם דאַזיקן טל ומטר אין אַ קלײן סידו

= vi azoy kh´hob gefinen dem dazikn tal-umoter in a kleyn sidurl...

= comment ai-je réussi à trouver un truc aussi minuscule...

Littéralement, comment ai-je réussi à trouver le tal-umoter dans un tout petit livre de prières ...

Explication: Tal-umoter signifie rosée et pluie.

Ces mots sont intercalés dans la prière quotidienne durant les mois d'hiver et imprimés en tout petits caractères . Aussi , cette expression désigne une chose minuscule.
Dans mon exemple, il s'agissait d'un voyageur ayant réussi à dénicher une minuscule localité , un trou perdu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8483
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 01 May 13, 20:05 Répondre en citant ce message   

Il me semble avoir déjà lu ça sous ta plume en janvier, et dans ce même fil...!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 01 May 13, 20:52 Répondre en citant ce message   

C'est une variante ...!
J'avais donné une comparaison du type " petit comme..."

Là , il s'agit d'une expression métaphorique avec intensif puisque l'objet minuscule est ainsi désigné par ces mots qui plus est , cachés dans un minuscule livre de prières . Je n'y avais pas pensé avant, mais il s'agit bien de deux expressions proches et toutes deux répertoriées dans des dictionnaires.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 07 May 13, 23:44 Répondre en citant ce message   

Allemand jemandem die Hölle heiß machen
= Chauffer l'enfer à quelqu'un , lui montrer de quel bois on se chauffe, lui faire passer un mauvais quart d'heure,lui faire comprendre sa douleur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 21 May 13, 12:38 Répondre en citant ce message   

Allemand
Citation:
"Wir könnten sanieren auf Teufel komm raus"
der Standard 21.05.2013

= Nous pourrions procéder à des travaux de rénovation à n'en plus finir.

Contexte : un entretien au sujet de l'état du logement et de l'immobilier à Vienne.

Textuellement pour cette expression : à la " Diable, sors donc !" = à en faire sortir le Diable.

L'idée est : faire quelque chose à outrance ( au point d'alerter le Malin à l'affut des péchés)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 31 May 13, 13:56 Répondre en citant ce message   

Allemand Encore une expression populaire qui met en scène le Diable:

der Teufel scheißt immer auf den größten Haufen =

le Diable chie toujours sur le plus gros tas ce qu'on pourrait traduire par 1) : il pleut toujours où c'est mouillé.

Une constatation fataliste selon laquelle on ne donne qu'aux riches , ils auront toujours plus.

Le deuxième sens de l'expression : 2) Un malheur n'arrive jamais seul.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 02 Jun 13, 21:58 Répondre en citant ce message   

Israël yiddish ס'איז אַ תּישה-באָבֿ-טיש = S'iz a tishe-bov-tish !

Une expression peu élogieuse pour apprécier la table de votre hôte si vous êtes invité!

Textuellement, c'est une table de Tisha Beav !


Tisha Beav est une journée particulière dans la religion juive, une journée de jeûne et de tristesse religieuse, qui commémore la destruction du premier puis du deuxième Temple de Jérusalem. En yiddish, תשעה באב se dit tishe-bov.

Par extension, cela s'emploie pour qualifier une ambiance triste et désolée. Mais lorsqu'il s'agit de la table à laquelle on est invité, c'est qu'il n'y a pour ainsi dire rien à manger puisqu'on jeûne ce jour-là. La pire des critiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11005
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 13 Jun 13, 15:54 Répondre en citant ce message   

- Laymen call derechos land hurricanes. Victims call them scary.
= Les profanes appellent les derechos des ouragans "de terre". Les victimes disent qu'ils font peur.

[ The NY Post - 13.06.2013 ]


Royaume-Uni layman
- REL laïc
- FIG profane / non-initié / non-spécialiste

- in layman's terms
= en termes compréhensibles par les non-initiés
= en termes simples


Lire le MDJ laïc / laïque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 16 Jun 13, 21:36 Répondre en citant ce message   

Israël yiddish ער קוקט װי אַ האָן אין בני-אָדמ = er kukt vi a hon in bney-odem

Une expression qui signifie qu'on regarde quelque chose ou qu'on assiste à un évènement sans rien y comprendre.

Littéralement: il regarde comme le fait le poulet pendant Benei-Adam = il a le regard d'un poulet pendant Benei-Adam!

Explication: il s'agit d'une cérémonie appelée cérémonie des Kapparot qui a lieu la veille du Yom Kippour ( Fête du Grand Pardon). Cette cérémonie est celle d'un sacrifice expiatoire : ce n'est plus ici le bouc émissaire mais un poulet qui est supposé prendre sur lui les péchés, non du monde, mais de l'individu. Le pénitent qui devra le lendemain jeûner et se repentir tiendra d'abord le poulet dans ses mains , puis entamera une prière précise qui commence par בני אדמ "Benei Adam" en hébreu, Bney-Odem en yiddish =" les Enfants d'Adam ..." . La prière prend son nom d'après ces premières paroles.

Par la suite, le rite n'est guère plaisant pour le poulet: lorsque la prière avance, au paragraphe suivant, le pénitent fera tourner trois fois lentement le poulet au-dessus de sa tête, annonçant qu'il sera chargé des péchés et plus tard sacrifié.

La prière finie, le poulet est apporté au chohet , l'abatteur rituel, qui le tue. Selon la tradition, ces poulets sont ensuite offerts à des associations de bienfaisance pour nourrir des nécessiteux ou bien, c'est possible aussi, préparés et consommés par la famille. Mis à part cette étrange cérémonie où il est saisi et élevé au-dessus d'une tête, l'animal connait le sort de toute volaille destinée à la consommation humaine.

L'expression évoque le comportement de l'animal qui reste tranquille entre les mains du pénitent durant le début de la prière, ne montre aucune peur et ne réalise pas qu'il sera bientôt tué pour finir à la casserole. Bref, si un poulet était intelligent, ça se saurait.


Dernière édition par rejsl le Wednesday 26 Jun 13, 0:17; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 18 Jun 13, 21:51 Répondre en citant ce message   

Allemand Autriche
Citation:
Die heilige Dreifaltigkeit der staatlichen Schule
der Standard 18.06.2013

= la Sainte-Trinité de l'école publique.

Un titre provocateur qui évoque le débat qui secoue l'opinion publique en Autriche. Dans toute école publique, trois symboles devaient être présents jusqu'alors: 1) le portrait du président actuel, 2) l'aigle autrichien ( le blason du pays) et 3) le crucifix dans chaque classe. Les deux premiers symboles selon la loi de 1955, le troisième, symbole religieux, selon une loi scolaire datant de 1949. Le texte de loi précise :

Citation:
an denen die Mehrzahl der Schüler einem christlichen Religionsbekenntnis angehört, in allen Klassenräumen vom Schulerhalter ein Kreuz anzubringen".


Que le crucifix doit être présent dans toutes les classes des écoles où la majorité des élèves est de confession chrétienne. L'évolution de la société provoque un débat brûlant sur les chiffres et pourcentages.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 26 Jun 13, 1:11 Répondre en citant ce message   

Israël yiddish

כּפּרה = kapore , cet hébraïsme désigne l'expiation, le rachat et par métonymie la volaille qui symbolise le sacrifice expiatoire dans la cérémonie des kapparot , évoquée deux posts plus haut.

Ce terme est d'ailleurs de la même famille que כיפור = le Kippour. ( traduit par Grand Pardon, en fait, Jour d'expiation, de contrition)

Il donne lieu à diverses expressions dans des situations non religieuses:

* ער איז אַ כּפּרה פֿאַר אים = er iz a kapore far im = il est puni à sa place.

* ער איז אַ כּפּרה נאָך איר = er iz di kapore nokh ir = il est follement amoureux d'elle.

* ער װעט די כּפּרה נאָך איר = er vet di kapore nokh ir = il a le coup de foudre pour elle.

* אַ שײנע רײנע כּפּרה ! = a sheyne reyne kapore ! = une belle et pure kapore = Bien fait pour lui, pour elle ! Ça lui apprendra !

Une expression très ironique ( = une belle et pure expiation !) employée lorsqu'on n'a aucune compassion pour la personne et que l'on considère qu'elle a bien mérité ses ennuis !

* ער איז אַ כּפּרה-הינדל = er iz a kapore-hindl = textuellement, il est le poulet ( d'expiation) . Comprendre , il sert de bouc émissaire

Curieusement, הטלת אשם , le bouc émissaire, reste un terme religieux et ne s'emploie pas pour un humain au sens figuré. En yiddish, c'est cette volaille qui prend le relais.


* שלאָגן כּפּרהת = shlogn kapores : au sens propre, c'est l'expression qui désigne ce rite, qui consiste à secouer trois fois au-dessus de sa tête ce volatile lors de la cérémonie des Kapparot. Textuellement : secouer ( battre) la volaille expiatoire.

Au sens figuré :

* שלאָגן כּפּרהת מיט אים = shlogn kapores mit im = le saisir et battre kapores avec lui = se moquer de lui, le bafouer

* עס טױגט אױף כּפּרהת = es toygt oyf kapores = Ça vaut des kapores = Ça ne vaut rien du tout, bon pour la poubelle. ( être comme cette volaille)

* איך דאַרף עס אױיף כּפּרהת = ikh darf es oyf kapores = J'en ai besoin comme des kapores = je n'ai nul besoin de...

* Encore plus fort : איך דאַרף עס אױף תּש-און -נײַנציק כּפּרהת = ikh darf es oyf tish-un-nayntsik kapores : j'en ai besoin comme de 99 kapores ( volailles) ! = J'en ai besoin comme de me faire pendre !

Le chiffre ainsi prononcé n'existe pas réellement. 99 se dit : nayn-un-nayntsik sur le modèle germanique. Le premier élément tish ( du nombre dans cette expression) correspond au chiffre neuf en hébreu . Il n'est pas employé en yiddish sauf dans l'expression religieuse tishe bov , תּישה-באָבֿ = le 9 du mois d'av qui correspond à une fête religieuse commémorant la destruction des deux temples de Jérusalem.

Ici donc, l'emploi de tishe pour former le nombre 99 donne un côté absurde à l'expression.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaspard



Inscrit le: 06 Aug 2008
Messages: 214
Lieu: France

Messageécrit le Monday 01 Jul 13, 15:47 Répondre en citant ce message   

Une référence biblique intéressante sur nytimes.com qui rapporte la réaction de Michael Hayden (ancien directeur de la NSA) aux accusations d'espionnage des institutions européennes par la NSA:

"Any European who wants to go out and rend their garments with regard to international espionage should look first and find out what their own governments are doing."

(Français Les Européens qui souhaiteraient sortir déchirer leurs vêtements au sujet de l'espionnage international devraient d'abord regarder ce que font leurs propres gouvernements.)


J'imagine que M.Hayden fait référence à un épisode de la genèse (Genèse 37:34): Jacob déchire ses vêtements pour porter le deuil de Joseph qu'il croit mort.


Dernière édition par Gaspard le Monday 01 Jul 13, 21:14; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6486
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 01 Jul 13, 17:06 Répondre en citant ce message   

Pourrais-tu ajouter le texte biblique de référence ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 01 Jul 13, 17:19 Répondre en citant ce message   

En attendant les références exactes, voir plus haut sur ce même fil où c'était déjà évoqué pour le français et l'allemand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivante
Page 18 sur 21









phpBB (c) 2001-2008