Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
HONGROIS – Ode (comique) à cette langue - Langues du monde - Forum Babel
HONGROIS – Ode (comique) à cette langue

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1424
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Friday 09 Oct 09, 0:31 Répondre en citant ce message   

Voici le texte d'un sketch célèbre en Hongrie. J'ai essayé de le rendre en français, ou plutôt expliquer les jeux de mots qui s'y trouvent à foison. On peut aussi l'écouter ici.

Texte hongroisTexte françaisCommentaires
Bencze Imre
Édes, Ékes Apanyelvünk
Lőrincze Lajosnak és Grétsy Lászlónak
Imre Bencze
Notre douce et belle langue paternelle
à Lajos Lőrincze et à László Grétsy
Deux linguistes très connus en Hongrie.
Kezdjük tán a "jó" szóval, tárgyesetben "jót",
ámde "tó"-ból "tavat" lesz, nem pediglen "tót".
Commençons peut-être par le mot "jó" (bon), à l’accusatif "jót".
Oui, mais (lac) deviendra tavat, non pas "tót".
L'accusatif de est tavat, irrégulier; tót est un mot vieilli pour szlovák 'slovaque', au nominatif.
Egyes számban "kő" a kő, többes számban "kövek",
"nő"-nek "nők" a többese, helytelen a "növek".
Au singulier la pierre c'est "kő", au pluriel "kövek",
le pluriel de femme c'est "nők", "növek" est incorrect.
Le pluriel de est irrégulier mais pas celui de .
Többesben a tő nem "tők", szabatosan "tövek",
aminthogy a cső nem "csők", magyar földön "csövek".
Anyós kérdé: van két vőm, ezek talán "vövek"?
Au pluriel, la souche n'est pas "tők", correctement c'est "tövek",
tout comme le tuyau n'est pas "csők" au pluriel, sur terre hongroise c'est "csövek".
La belle-mère demanda: "J'ai deux gendres, leur pluriel est "vövek"?
"
Le pluriel de et de cső est irrégulier, pas celui de .
Azt se' tudom, mi a "cö". Egyes számú cövek?Je ne sais même pas ce qu'est "cö". Est-ce "cövek" au singulier? est un mot inexistant; cövek c'est 'piquet' au singulier.
Csók - ha adják - százával jő, ez benne a jó;
hogyha netán egy puszit kapsz, annak neve "csó"?
Les baisers, si on les donne, viennent par centaines, c'est ce qui est bon;
si par hasard tu reçois un seul bisou, est-ce que ça s'appelle "csó"?
Le pl. de csók 'baiser' est csókok; csó n'existe pas.
Bablevesed lehet sós, némely vinkó savas,
nem lehet az utca hós, magyarul csak havas.
Ta soupe aux haricots peut être salée, il y a des vins acides,
la rue ne peut être hós, en hongrois seulement havas (enneigée).
Sós 'salé(e)' dérive de 'sel' et savas 'acide' adjectif, de sav 'acide'. 'neige' reçoit le suffixe -s de façon irrégulière: havas 'enneigé(e)', donc hós est incorrect.
Miskolcon, ám Debrecenben, Győrött, Pécsett, Szegeden;
amíg mindezt megtanulod, beleőszülsz, idegen.
A Miskolc, mais à Debrecen, à Győr, à Pécs, à Szeged;
jusqu'à ce que tu apprennes ça, tes cheveux seront blancs, pauvre étranger.
Ces noms de villes reçoivent des suffixes différents pour dire 'à + nom de ville'.
Agysebész, ki agyat műt, otthon ír egy művet.
Tűt használ a műtéthez, nem pediglen tűvet.
Munka után füvet nyír, véletlen se fűvet.
Le neurochirurgien qui opère sur le cerveau, écrit chez lui une œuvre.
Il emploie une aiguille pour l'opération, et non pas une tűvet.
Après avoir travaillé, il tond l'herbe, et pas du tout fűvet.
Műt signifie 'il opère'; művet est l'accusatif irrégulier de 'œuvre'. 'aiguille' est à l'accusatif tűt; tűvet est incorrect. 'herbe' est à l'accusatif füvet, avec ü, pas avec ű.
Vágy fűti a műtősnőt, a műtőt a fűtő.
Nyáron nyír a tüzelő, télen nyárral fűt ő.
C'est le désir qui chauffe l'assistante de bloc opératoire, et c'est le chauffeur qui chauffe le bloc opératoire.
L'été c'est le peuplier le bois de chauffage, l'hiver il chauffe avec du bouleau.
Homonymie fűt ő 'il chauffe' – fűtő 'chauffeur de chaudière'. Jeu sur les paronymes nyír(fa) 'peuplier' et nyár(fa) 'bouleau'.
Több szélhámost lefüleltek, erre sokan felfüleltek;
kik a népet felültették, mindnyájukat leültették.
On a arrêté plusieurs escrocs, à quoi beaucoup de gens ont dressé l'oreille;
ceux qui ont trompé les gens, on les as tous mis en prison.
Jeu sur les préfixes que peut recevoir le verbe fülel 'dresser l'oreille': lefüleltek 'ont arrêté', felfüleltek 'ont dressé l'oreille'. Ültet 'faire asseoir' aussi change de sens s'il reçoit divers préfixes: felültették 'ont trompé' en langage familier, leültették 'ont mis en prison' en langage familier.
Foglár fogán fog-lyuk van. Nosza, tömni fogjuk!
Eközben a fogházból megszökhet a foglyuk.
Elröppenhet foglyuk is, hacsak meg nem fogjuk.
Dans la dent du geôlier il y a une carie, alors on va l'obturer!
Pendant ce temps leur prisonnier risque de s'enfuir de la maison d'arrêt.
Leur perdrix aussi peut s'envoler, à moins que nous ne l'attrapions.
Jeu sur l'homonymie fog-lyuk 'carie' – fogjuk 'nous le tenons, l'attrapons' et verbe auxiliaire du futur – foglyuk 'leur prisonnier' (de fogoly 'prisonnier', qui signifie aussi 'perdrix').
Főmérnöknek fáj a feje - vagy talán a fője?
Öt perc múlva jő a neje, s elájul a nője.
L'ingénieur en chef a mal à la tête ou peut-être au ?
Sa femme va venir dans cinq minutes, et sa maîtresse va s'évanouir.
Paronymie fej 'tête' – fáj 'fait mal'. signifie 'chef', mais aussi 'tête' dans des mots composés, par exemple hídfő 'tête de pont'. 'femme' a deux formes en tant qu'objet possédé: neje 'sa femme, son épouse' et nője 'sa maîtresse'.
Százados a bakák iránt szeretetet tettetett,
reggelenként kávéjukba rút szereket tetetett.
Le capitaine simulait de la sympathie pour ses bidasses,
Le matin, il faisait mettre des substances moches dans leur café.
Paronymie tettetett 'il simulait' – tetetett 'il faisait mettre'; paronymie szeretet 'amour, sympathie' – szereket 'substances' à l'accusatif. La substance en question c'est du bromure de potassium, sédatif et anaphrodisiaque qu'on mettait, dit-on, dans la nourriture des soldats pour apaiser leurs ardeurs sexuelles.
Helyes-kedves helység Bonyhád, hol a konyhád helyiség.Bonyhád est une localité sympa, où ta cuisine est une pièce.Paronymie helység 'localité' – helyiség 'pièce' dans une maison; paronymie Bonyhádkonyhád 'ta cuisine'.
Nemekből vagy igenekből született a nemiség?La sexualité est-elle née de sexes/de nons ou de ouis?Jeu sur le double sens de nem 'sexe' et 'non'.
Mekkában egy kába ürge Kába Kőbe lövet,
országának nevében a követ követ követ.
A la Mecque, un mec niais fait tirer sur la pierre de la Kaaba,
au nom de son pays, l'ambassadeur présente des excuses à la pierre.
Homonymie kába 'niais' – Kába 'Kaaba', paronymie KábaKőbe 'sur la pierre' et homonymie követ 'ambassadeur' – követ, 'pierre' à l'accusatif – követ 'présente des excuses' (en fait ce n'est pas très correct, ce verbe s'utilise seulement avec le préfixe meg-; il faudrait dire megköveti a követ.
Morcos úr a hivatalnok, beszél hideg- s ridegen,
néha játszik, nem sajátján, csak idegen idegen.
Le fonctionnaire est un monsieur renfrogné, il parle froidement et durement,
parfois il tape sur des nerfs étrangers, pas les siens.
Homonymie idegen 'étranger' – idegen 'sur un nerf', de ideg; paronymie ridegen 'durement' – idegen.
Szeginé a terítőjét, szavát részeg Szegi szegi,
asszonyának előbb kedvét, majd pedig a nyakát szegi.
Madame Szegi ourle sa nape, Szegi ivre ne tient pas parole,
d'abord il fait passer l'envie de sa femme, puis il lui coupe la gorge.
Jeu sur les sens du verbe szeg dans diverses expressions: szegi a terítőt 'elle ourle la nappe', szavát szegi 'il ne tient pas parole', nyakát szegi 'il lui coupe la gorge'. Le nom Szegi existe réellement.
Elvált asszony nyögve nyeli a keserű pirulát:
mit válasszon? A Fiatot, fiát vagy a fiúját?
Une femme divorcée avale en gémissant la pilule amère:
que devrait-elle choisir? la Fiat, son fils ou son amant?
Homonymie Fiat la marque de voitures – fiát 'son fils' à l'accusatif; jeu sur les sens de fiú 'garçon' et 'fils' qui ont des formes d'accusatif différentes.
Ingyen strandra lányok mentek, előítélettől mentek,
estefelé arra mentek, én már fuldoklókat mentek.
Des filles allaient à une piscine gratuite, dépourvues de préjugés,
vers le soir elles y sont allées, moi je sauve déjà des gens en train de se noyer.
Homonymie mentek 'elles allaient', de megymentek 'dépourvu(e)s', pluriel de ment, variante plus rare de mentesmentek 'je sauve', de ment.
Eldöntöttem: megnősülök. Fogadok két feleséget.
Megtanultam: két fél alkot és garantál egészséget.
J'ai décidé: je me marie. Je prends deux épouses.
Je l'ai bien appris: c'est deux moitiés qui créent et garantissent l'intégralité/la santé.
Le mot feleség 'épouse' dérive de fél 'moitié' (cf. l'expression française 'ma moitié' pour 'ma femme'); jeu sur deux sens de egészség: 'intégralité' et 'santé'.
Harminc nyarat megértem,
mint a dinnye megértem,
anyósomat megértem…
én a pénzem megértem.
Je suis arrivé à mes trente étés,
j'ai mûri comme la pastèque,
je comprends ma belle-mère…
je ne valais pas grand-chose.
Homonymie entre, d'un côté, deux sens de megértem, du verbe megér 'arriver à un certain âge' et 'valoir' (dans l'expression ironique megéri a pénzét littéralement 'il vaut son argent'), d'un autre côté megértem de megért 'comprendre'.
Hibamentes mentő vagyok,
Szőke Tisza partján mentem,
díszmagyarom vízbe esett,
díszes mentém menten mentem.
Je suis un sauveteur sans faute.
J'allais le long de la blonde Tisza,
mon habit de gala hongrois est tombé à l'eau,
je sauve aussitôt ma veste de gala.
Paronymie mentém 'ma veste', de mentementen 'aussitôt' – mentem 'je la sauve', de ment.
Szövőgyárban kelmét szőnek: fent is lent, meg lent is lent.
Kikent-kifent késköszörűs lent is fent, meg fent is fent.
Ha a kocka újfent fordul, fent a lent, és lent a fent.
A l'usine de tissage on tisse du tissu: du lin en haut et du lin en bas aussi.
Un aiguiseur de couteaux sur son trente et un aiguisait en bas et aiguisait en haut aussi.
Si la roue tourne de nouveau, le bas est en haut et le haut est en bas.
Homonymie lent 'en bas' – lent accusatif de len 'lin' et homonymie fent 'en haut' – fent passé de fenni 'aiguiser'. De plus, fent est un élément du mot composé újfent 'de nouveau'.
Hajmáskéren pultok körül körözött egy körözött,
hagyma lapult kosarában, meg egy adag körözött.
A Hajmáskér, un type cherché par la police tournait autour des comptoirs,
dans son panier se cachait de l'oignon et une portion de fromage.
Jeu sur les sens de körözött, du verbe körözni 'tourner, décrire des cercles'. Le fromage en question est une préparation de fromage blanc de vache et/ou de brebis, mélangé d'oignon finement coupé, de persil et de paprika doux.
Fölvágós a középhátvéd, három csatárt fölvágott.
Hát belőle vajon mi lesz: fasírt-é vagy fölvágott?
Le défenseur centre est frimeur, il a renversé trois attaquants.
Et lui, qu'est-ce qu'il deviendra: du hachis ou de la charcuterie?
Jeu sur les sens de fölvágni: 1. 'couper en tranches', d'où fölvágott 'charcuterie (coupée en tranches)'; 2. 'renverser durement'; 3. 'frimer'.
Díjbirkózó győzött tussal,
nevét írják vörös tussal,
lezuhanyzott meleg tussal,
prímás várja forró tussal.
Un lutteur a vaincu par touche,
on écrit son nom à l'encre de chine rouge,
il a pris une douche chaude,
un premier violon l'attend avec une attaque chaleureuse.
Tus dans les sports de combat est un emprunt du français ('touche'), homonyme de tus 'encre de Chine', de tus 'douche' et de tus 'attaque d'un air qui souligne une ovation', joué par un orchestre tzigane dirigé par le prímás, son premier violon et chef.
Határidőt szabott Áron: árat venne szabott áron.
Átvág Áron hat határon, kitartásod meghat, Áron.
Aaron a fixé un délai: il achèterait un alène à un prix fixé.
Aaron franchit six frontières, ta persévérence m'impressionne, Aaron.
Homonymies: ár 'alène' – ár 'prix, coût'; áron 'à un prix' – Áron 'Aaron'; (hat) határon 'à travers [six] frontières' – (meg)hat, Áron 'm'impressionne, Aaron'.
Felment, fölment, tejfel, tejföl; ne is folytasd, barátom:
első lett az ángyom lánya a fölemás korláton.
Felment, fölment (il est monté), tejfel, tejföl (crème); ne continue pas, mon ami:
la fille de ma belle-mère a été première aux parallèles inégales.
Des mots qui ont deux variantes, les deux correctes; par contre, fölemás est incorrect à la place de felemás.
Földmérő küzd öllel, árral;
árhivatal szökő árral,
ármentő a szökőárral,
suszter inas bökőárral.
Le géomètre se bat avec la toise, avec l'are,
l'office des prix avec le prix galopant,
le sauveteur avec le raz-de-marée,
l'apprenti cordonnier avec l'alène.
Homonymie ár 'are' (unité de mesure de superficie) – ár 'prix' – ár 'flux d'eau' – ár 'alène'; szökő ár (deux mots) 'prix galopant' – szökőár (mot composé) 'raz-de-marée'.
Magyarország olyan ország hol a nemes nemtelen,La Hongrie est un pays où le noble/le muni de sexe est ignoble/sans sexe,Jeu sur le double sens de nemes et de nemtelen. Ainsi un noble pourrait être dépourvu de sexe (c.-à-d. n'être ni homme ni femme), et une personne caractérisée par un sexe (homme ou femme) pourrait être ignoble.
lábasodnak nincsen lába,ta munie de pieds/ta casserole n'a pas de pieds,Au sens propre, lábas signifie 'muni de pieds', et la casserole s'appelait probablement lábas edény 'objet de vaisselle muni de pieds'. La casserolle s'appelle de nos jours lábas mais elle n'a plus de pieds, voilà pourquoi lábasodnak nincsen lába 'ta munie de pieds n'a pas de pieds'.
aki szemes szemtelen.celui qui est muni d'yeux/en grains/malin est sans yeux/sans grains/insolent.Possibilité de combinaisons des sens des mots dont la racine est szem, comme pour nemes et nemtelen.
A csinos néha csintalan,La jolie est parfois espiègle,Csinos et csintalan viennent de csín 'élégance; joliesse', donc on peut dire d'une même personne qu'elle peut être à la fois 'avec csín' et 'sans csín'.
szarvatlan a szarvas,le cerf est sans cornes,Le nom du cerf, szarvas, signifie à l'origine et aujourd'hui encore 'muni de cornes', or la biche, la femelle du cerf, n'a pas de cornes, voilà comment le muni de cornes peut être sans cornes.
magos lehet magtalan,le muni de grains/le haut peut être dépourvu de grains,Homonymie magos 'muni de grains' – magos 'haut' (variante dialectale).
s farkatlan a farkas.et le muni de queue/le loup peut être dépourvu de queue.Le nom du loup, farkas, veut dire à l'origine et de nos jours encore 'muni de queue', mais si on lui coupe la queue, le muni de queue sera dépourvu de queue.
Daru száll a darujára, s lesz a darus darvas.Une grue se pose sur sa grue et le grutier sera muni de grue.Comme en français, l'engin de levage des chantiers s'appelle daru 'grue' par métaphore, mais le mot a deux dérivés avec le suffixe -s: darvas 'muni de grue (l'oiseau)', irrégulier, et darus 'muni de grue (l'engin), grutier', régulier.
Rágcsáló a mérget eszi, engem esz a méreg.Le rongeur mange du poison, moi c'est la colère qui me mange.En hongrois, le méreg 'poison' peut être mangé mais aussi "manger" à son tour, parce qu'il signifie aussi 'colère', et dans l'expression eszi a méreg 'être en colère', il est associé au verbe enni 'manger'.
Gerinces vagy rovar netán a toportyánféreg?Est-il vertébré ou peut-être insecte, le loup?Toportyán ou toportyánféreg est un nom ancien du loup. Le dilemme du vers est causé par le mot féreg qui signifie 'ver; vermine' dans la langue actuelle.
Egyesben a vakondokok "vakond" avagy "vakondok".
Hasonlóképp helyes lesz a "kanon" meg a "kanonok"?
Au singulier, taupes c'est "vakond" ou "vakondok".
Est-ce que "kanon" et chanoine seront également correctes?
'Taupe' au singulier a deux équivalents hongrois correctes: vakond et vakondok. A ce titre, kanonok 'chanoine' pourrait avoir aussi la forme kanon au singulier, ce qui n'est pas le cas.
Nemileg vagy némileg? - gyakori a gikszer.
"Kedves egeszsegedre!" - köszönt a svéd mixer.
Sexuellement ou quelque peu – la faute est fréquente.
"A ton cul entier!" – me souhaite le barman suédois.
Les apprenants de hongrois ne différencient pas toujours le e (ouvert et bref) du é (fermé et long), ce qui peut créer des drôles de situations. En effet, egeszsegedre au lieu de egészségedre 'à ta santé', sonne presque comme egész seggedre 'à ton cul entier'.
Arab diák magolja: tevéd, tévéd, téved;Un étudiant arabe apprend par cœur: ton chameau, ta télé, il/elle se trompe;Paronymie tevéd 'ton chameau' – tévéd 'ta télé' – téved 'il/elle se trompe'.
merjél mérni mértékkel, mertek, merték, mértek.ose mesurer avec mesure, ont osé, l'ont osé, ont mesuré.Paronymie mertek 'ont osé' – merték – 'l'ont osé', mértek 'ont mesuré'.
Pisti így szól: "Kimosta anyukám a kádat."
Viszonzásul kimossa anyukád a kámat?
Pisti dit: "Elle l'a lavée, maman, la baignoire."
Réciproquement, est-ce qu'elle va laver, ta maman, mon k?
A kádat, l'accusatif de a kád 'la baignoire' pourrait aussi être a kádat, le nom de la lettre k en tant qu'objet possédé par la 1re personne du singulier, à l'accusatif, d'où la possible réciproque anyukád a kámat 'ta maman mon k'.
Óvodások ragoznak: "enyém, enyéd, enyé";
nem tudják, hogy helyesen: tiém, tiéd, tié.
Des écoliers de la maternelle déclinent: le mien, enyéd, enyé";
ils ne savent pas que correctement c'est tiém, le tien, tié.
Dans le premier faux paradigme, seul enyém 'mien(ne)' existe, dans le second seul tiéd 'tien(ne)'.
A magyar nyelv, remélem, meggyőztelek, barátom, -
külön-leges-legszebb nyelv kerek e nagy világon!
Le hongrois, – j'espère t'en avoir convaincu, mon ami –
est la langue exceptionnelle la plus belle dans ce grand monde!
Contamination entre különleges 'exceptionnel(le)' et leges-legszebb superlatif renforcé de szép 'beau, belle'.


Dernière édition par András le Tuesday 11 Aug 15, 9:19; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Rémi
Animateur


Inscrit le: 25 Mar 2005
Messages: 749
Lieu: Paris + Laponie suédoise

Messageécrit le Friday 09 Oct 09, 13:00 Répondre en citant ce message   

Joli travail, András ! Bon, ben, au boulot, quoi ! mort de rire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
pgmam



Inscrit le: 29 May 2010
Messages: 39
Lieu: Puy-de-Dôme

Messageécrit le Wednesday 09 Jun 10, 18:26 Répondre en citant ce message   

Je viens de découvrir avec délices Kosztolányi (en français…). J'ai donc eu envie de savoir comment se prononce le hongrois. Je crois avoir à peu près compris, mais je n'ai rien vu en ce qui concerne cz, comme dans Bencze ou Lőrincze, au début du texte. Est-ce que ça donne tch comme en polonais, ou autre chose?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Quevenois



Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 224
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Wednesday 09 Jun 10, 20:19 Répondre en citant ce message   

sourire

Dernière édition par Quevenois le Tuesday 26 Oct 10, 5:30; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1424
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Wednesday 09 Jun 10, 21:42 Répondre en citant ce message   

"Cz" est en effet une graphie ancienne, mais ça se prononce non pas "tch" mais "tz" (le "cz" polonais est en effet prononcé "tch"). Un autre nom du début du texte, Grétsy, contient aussi une graphie ancienne, "ts" qui, par contre, se prononce "tch". C'est le cas également du "y" dans ce nom, comme dans "Sárközy", qui se prononce "i". De nos jour, pour "i" on a seulement "i". Le "y" est réservé au consonnes mouillées "gy" ("d" mouillé), "ny" ("n" mouillé) et "ty" ("t" mouillé), ainsi qu'à "ly" qui était une fois un "l" mouillé mais à présent est prononcé comme le "y" français dans "yeux".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
pgmam



Inscrit le: 29 May 2010
Messages: 39
Lieu: Puy-de-Dôme

Messageécrit le Thursday 10 Jun 10, 13:03 Répondre en citant ce message   

Merci bien !
Si le hongrois est un peu impressionnant la première fois où on le voit écrit, on dirait bien que, du fait de sa régularité, une fois qu'on a assimilé les bases, il est largement plus évident à prononcer que le français ou l'anglais, par exemple.
Je bute encore un peu sur le gy, et sur le a, où j'entends un son qui se rapproche beaucoup d'un o ouvert.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hunnamkuerf



Inscrit le: 20 Feb 2008
Messages: 249
Lieu: Berlin

Messageécrit le Thursday 10 Jun 10, 16:21 Répondre en citant ce message   

En fait, papa Pál (le papa de not' président) aurait pu franciser son nom en Charqueusy (prononciation du nom originel hongrois). Ca fait vraiment très hexagonal, et personne n'aurait plus deviné l'origine hongroise !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
pgmam



Inscrit le: 29 May 2010
Messages: 39
Lieu: Puy-de-Dôme

Messageécrit le Thursday 10 Jun 10, 16:31 Répondre en citant ce message   

Mais ce serait encore plus marrant prononcé par un journaliste de radio ou de télé (le bat auquel nous venons d'assister…) qui, pour le coup, mettrait l'accent tonique à bon escient… Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lalilo



Inscrit le: 06 Aug 2015
Messages: 8
Lieu: Lille

Messageécrit le Thursday 06 Aug 15, 22:23 Répondre en citant ce message   

Bonjour, je m'intéresse au hongrois, est-il vrai que c'est une langue "logique" et/ou "régulière" ? en comparaison avec le français ou même l'anglais que je trouve pour ma part très peu logiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1424
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Friday 07 Aug 15, 15:07 Répondre en citant ce message   

C'est risqué de dire au sujet de n'importe quelle langue dans son ensemble qu'elle est logique ou régulière par rapport à d'autres. Par contre, il est possible que tel ou tel aspect soit plus logique ou régulier dans telle langue que dans telle autre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008