Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hasard (français) / azar (espagnol) - Le mot du jour - Forum Babel
hasard (français) / azar (espagnol)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3948
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 19 Jan 13, 14:34 Répondre en citant ce message   

hasard est un mot d'origine arabe.

attesté au XIIe siècle : hasart (jeu de dés) (1150)
vers 1200, dans le sens de "un certain coup au jeu de hasard" dans C'est li jus de saint Nicholai (Le jeu de saint Nicolas) du trouvère arrageois Jehan Bodel :
c'est une pièce de théâtre en vers mettant en scène Sarrasins et Chrétiens : "jouerons a hasart ?"

D'où l'expression : jeu de hasard.

début XVIe hasart a le sens de : cas, évènement fortuit
fin XVIe : hasard : cause attribuée aux faits dont on ignore la cause réelle

Source : TLF


C'est une emprunt à l'espagnol azar (coup défavorable au jeu de dés, sorte de jeu de dés)

Le h s'explique par le fait qu'au Moyen Âge on plaçait un h devant les mots (en particulier étrangers) à initiale vocalique.
La terminaison en -ard s'explique par une confusion avec le suffixe -art/-ard d'origine germanique (hart, cf. anglais hard) pour exprimer une idée de force.

Peut-être a-t-on pensé que ce terme était d'origine germanique ?

L'espagnol est un emprunt à l'arabe populaire az-zahr (dé à jouer) az représente devant z la forme assimilée de l'article al
Ce terme n'est cependant pas attesté en ce sens en arabe classique.

L'arabe classique azahr (fleurs) : أزهار ; note : au singulier, fleur : زهرة
On explique ce sens par le fait qu'une fleur aurait été représentée sur une face du dé.
Il faudrait voir une représentation de ce dé !

L'espagnol a
azahar : fleur d'oranger.

L'anglais a hazard, du français.

Autre étymologie proposée par Ernest Klein dans son dictionnaire étymologique de l'anglais :
l'arabe yásara (il jouait aux dés)
à noter qu'en anglais, le se dit die (comme le verbe mourir) : l'anglais vient du français, du latin datum.

L'OED précise que l'origine est incertaine et reprend Littré.

Beaucoup d'étymologies ont été proposées, toutes dénuées de preuves ; la plus plausible est celle de M. Mahn : arabe, sehar et sâr, dé, et avec l'article al, assahar, assar.
Mais, en l'absence de tout renseignement, il n'y a aucune raison pour rejeter l'opinion de Guillaume de Tyr, rapportée dans l'historique, à savoir que le hasard est une sorte de jeu de dés, et que ce jeu fut trouvé pendant le siège d'un château de Syrie nommé Hasart, et prit le nom de cette localité. On remarquera que Guillaume de Tyr est du temps des croisades et a vécu dans les lieux où elles se sont faites ; on remarquera en outre que, primitivement, hasart signifie non pas dé en général, ce à quoi s'appliquerait l'étymologie de M. Mahn, mais un certain jeu de dés qui put mieux recevoir une dénomination accidentelle qu'une dénomination générale. Dans tous les cas on voit par l'historique que de sorte que c'est le hasard jeu de dés qui a dénommé le hasard, chance, événement fortuit ; et non l'événement fortuit qui a dénommé les jeux qui se jouent sans calcul.
L'historique seul pouvait apprendre cet enchaînement des significations.

(Émile Littré)


Dernière édition par Xavier le Saturday 19 Jan 13, 17:05; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 19 Jan 13, 15:44 Répondre en citant ce message   

angl. hazard : danger
< fr. hasarder 15 c. jouer (à des jeux d'argent)



anglais haphazard: v. 1570. de façon aléatoire, par chance, au petit bonheur, sans organisation
< hap (cf. to happen) + hazard
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 20 Jan 13, 0:34 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
L'espagnol est un emprunt à l'arabe populaire az-zahr (dé à jouer) az représente devant z la forme assimilée de l'article al
Ce terme n'est cependant pas attesté en ce sens en arabe classique.

Mais il l'est dans plusieurs dialectes.

Xavier a écrit:
L'arabe classique azahr (fleurs) : أزهار ; note : au singulier, fleur : زهرة
On explique ce sens par le fait qu'une fleur aurait été représentée sur une face du dé.
Il faudrait voir une représentation de ce dé !

Dans son article « Le point sur azar / hasard / zara, emprunts à l’arabe زهر [zahr] », Bulletin de la SELEFA nº 16, p. 1-25., Roland Laffitte balaie, arguments à l'appui, aussi bien l'histoire du château que celle de yasara.
Pour la suite, je le cite :
Il semble en revanche que l'arabe زهر [zahr], "dés", soit explicable par la métaphore des "fleurs". Le dé est en effet un cube dont les points ne sont pas toujours formés par de petits trous simples : les trous peuvent être entourés d'un cercle incisé, ou parfois de deux, ou encore de cercles contenant une rosette, de telle sorte qu'ils peuvent être perçus comme des fleurs. Et il est aisé de passer de l'expression ka'b al-zahr, littéralement "le cube aux fleurs", à az-zahr, "les fleurs" = "les dés".

Je ne sais pas s'il a raison. Pour un jeu aussi ancien, probablement préhistorique, je ne serais pas étonné qu'il faille aller chercher l'explication de sa dénomination ailleurs que dans les fleurs de la langue arabe. Alors qu'on ignore tout du mot alea qui désigne les dés en latin, il est peut-être un peu risqué d'avancer en arabe une hypothèse fondée sur une simple ressemblance formelle.

Je constate d'ailleurs que Sevan Nişanyan avoue la même ignorance quant à l'étymologie du mot turc zar, "dé". Il ne fait même pas un rapprochement avec l'arabe زهر [zahr] que pourtant il doit connaître.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
blogruz



Inscrit le: 12 Apr 2012
Messages: 2
Lieu: paca

Messageécrit le Wednesday 14 Oct 15, 9:13 Répondre en citant ce message   

Cette page espagnole donne une illustration du dé arabe avec fleur d'oranger
https://lilemus.wordpress.com/2015/03/06/semanticos-azares/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 15 Oct 15, 10:49 Répondre en citant ce message   

Merci ! Voilà qui va dans le sens de l'hypothèse de Roland Laffitte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3531
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 15 Oct 15, 11:00 Répondre en citant ce message   

Oui, c'est la vieille hypothèse de Corominas mentionnée par le TLF.
Cela dit, ce n'est pas parce que le document du message de blogruz montre un dessin moderne de dé avec une fleur que notre opinion doit être spécialement confortée. La véritable question est : est-ce qu'on a des traces anciennes de ces dés ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marie-Aude



Inscrit le: 03 Jun 2020
Messages: 5
Lieu: Casablanca

Messageécrit le Wednesday 03 Jun 20, 12:23 Répondre en citant ce message   

Je crois avoir trouvé une photo de dé musulman avec cette fameuse "fleur"

Elle se trouve en bas de l'article : https://o-maroc.com/risque-hasard-mots-arabes-faux-amis

Au tout début, en voyant la photo, j'ai simplement cru que le dé avait été abîmé, en agrandissant pour la préparer avant de la publier, j'y ai finalement vu une fleur stylisée. Qu'en pensez-vous ?

Ce n'est d'ailleurs pas une fleur d'oranger, qui est le mot espagnol dérivé du mot arabe, mais, je pense, plutôt une rose.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 03 Jun 20, 13:02 Répondre en citant ce message   

Plus j'y pense et moins je crois au rapport dé / fleur. Ce jeu doit être un des plus vieux que l'homme ait inventé, en utilisant des cailloux ou des osselets. C'est plutôt de ce côté-là que je chercherais. Quant à langue d'origine...
En arabe on a évidemment rapproché le nom du jeu du nom désignant la fleur d'oranger, puisqu'ils étaient paronymes, voire même homonymes, et l'étymologie populaire a fait le reste.
Il ne restait plus qu'à dessiner une fleur sur le dé. Ce qui fut fait et renforça l'étymologie populaire.

Xavier a écrit:
L'espagnol est un emprunt à l'arabe populaire az-zahr (dé à jouer) ...Ce terme n'est cependant pas attesté en ce sens en arabe classique.

Il a été oublié par Kazimirski et par Lane mais Dozy l'a récupéré dans son Supplément. Voir volume 1 page 608. Et l'arabe de Dozy, c'est bel et bien de l'arabe classique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 879
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 03 Jun 20, 19:25 Répondre en citant ce message   

Je m'étonnais l'autre jour d'entendre sur France Culture un vers du Tartuffe hasard a le sens de "danger" :

Votre honneur avec moi ne court point de hasard,
Et n’a nulle disgrâce à craindre de ma part.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marie-Aude



Inscrit le: 03 Jun 2020
Messages: 5
Lieu: Casablanca

Messageécrit le Wednesday 03 Jun 20, 20:26 Répondre en citant ce message   

Jeannotin a écrit:
Je m'étonnais l'autre jour d'entendre sur France Culture un vers du Tartuffe hasard a le sens de "danger" :

Il a souvent le même sens en anglais
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 03 Jun 20, 21:47 Répondre en citant ce message   

Voir plus haut le message de Jacques du 19 janvier 2013.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 04 Jun 20, 18:58 Répondre en citant ce message   

Je reviens sur ce sens de danger...
Le mot hasard sonne curieusement comme l'arabe حذارِ ḥaḏāri qui signifie "Attention ! Prends garde !"
C'est probablement un hasard, c'est le cas de le dire, mais c'est amusant.
Pour information, la prononciation du avec son petit trait au-dessous est très proche de celle du z. C'est celle du th de l'anglais that.

Autre curiosité : si je lis bien Godefroy, le hasard est d'abord un jeu de hasard, et comme le jeu de dés est l'un des principaux jeux de hasard, le mot en est venu à ne désigner que le jeu de dés. Les dérivés du genre hasardeux prennent très vite le sens de "dangereux". Or, aux échecs, je rappelle l'usage du mot persan keš comme mise en garde d'un danger. Les propriétaires et actionnaires des casinos savent depuis longtemps que dans les jeux de hasard, on perd plus souvent qu'on ne gagne. Ce sont donc des jeux dangereux. On est gentil, on prévient le joueur.
J'aime bien mon حذارِ ḥaḏāri, finalement.

Xavier a écrit:
Le h s'explique par le fait qu'au Moyen Âge on plaçait un h devant les mots (en particulier étrangers) à initiale vocalique.

Tu as quelques exemples ?

Xavier a écrit:
Autre étymologie proposée par Ernest Klein dans son dictionnaire étymologique de l'anglais :
l'arabe yásara (il jouait aux dés)

Nous sommes peut-être passés un peu vite - et Roland Laffitte aussi - sur cette hypothèse. Entre autres choses, cette racine يسر YSR a effectivement de nombreux dérivés sur le thème des jeux de hasard. Mais quel pourrait être l'étymon de l'espagnol azar ? Plutôt que la forme verbale proposée par Klein, je verrais أيسار ʾaysār, pluriel de يسر yusr "partie de joueurs jouant à un jeu de hasard" ? Bien que radical, le y fermant la première syllabe et donc faiblement prononcé se serait amui au fil du temps... On ne pense pas assez aux formes plurielles en étymologie, ce ne sont pourtant pas les cas qui manquent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 06 Aug 20, 10:07 Répondre en citant ce message   

Une nouvelle pièce à verser au dossier : dans le forum espagnol, "mots d'origine arabe", j'ai récemment ajouté ce post :

zahorí : sourcier, géomancien
1. m. y f. Persona a quien se atribuye la facultad de descubrir lo que está oculto, especialmente manantiales subterráneos.
2. m. y f. Persona perspicaz y escudriñadora, que descubre o adivina fácilmente lo que otras personas piensan o sienten.
(DRAE)

De l'arabe classique زهريّ zuharī 'geomancien', dérivé de زهرة zaharaẗ 'Venus' (la planète).
Je cite Dozy : "Ce nom, qui signifie proprement serviteur de la planète Vénus, a été donné aux géomanciens par les astrologues, parce qu'il y a une grande analogie entre leurs procédés et la manière de reconnaître les indications par lesquelles, dit-on, cette planète guide vers la connaissance des choses cachées celui qui prend les nativités pour base de ses opérations. Dans des gloses grenadines de la première moitié du XVIIe siècle, zahara se trouve avec le sens de « sorcière ».

La planète Vénus plutôt que la fleur ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008