Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
*(s)keu- (indo-européen) - Le mot du jour - Forum Babel
*(s)keu- (indo-européen)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 01 Feb 17, 10:15 Répondre en citant ce message   

Nous avons rencontré la riche racine IE *(s)keu- "cacher, couvrir" à diverses reprises, notamment dans les mots du jours suivants :

cot, cottage
custode
cytolyse
hose
shoe

J'en ferai peut-être un de ces jours la synthèse, à moins que quelqu'un d'autre ne veuille bien s'en charger...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 02 Feb 17, 9:37 Répondre en citant ce message   

Pour commencer, voici les branches indienne et grecque :

Branche indienne (sanskrit)

kuhara- caverne
kostha mur d'enceinte, rempart
skunā́ti couvrir
skauti il couvre
skutáḥ couvert

Branche grecque

κεύθω keúthô cacher, vieux verbe propre au grec ancien, sans descendance en grec moderne
κύτος kútos enveloppe ; creux, cavité > l’élément -cyte- qui, en première ou dernière position, entre dans la composition de nombreux termes savants, dont fr. cytolyse, leucocyte, phagocyte, phagocyter.

σκῦτος skûtos peau travaillée, cuir

NB : Pour Chantraine, il semble possible rapprocher ce mot des noms germaniques de la peau (voir plus loin la branche germanique)

κύστις kústis vessie > fr. kyste, cystite.
κύσθος kústhos ou κυσός kusós vulve

NB : Pour ces deux derniers mots comme pour le sanskrit kostha où le crément -s- est un infixe, on voit que la notation classique de la racine *(s)keu- ne convient pas ou est insuffisante. On trouvera des cas similaires dans d'autres branches.

(À suivre)


Dernière édition par Papou JC le Saturday 04 Feb 17, 8:49; édité 6 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 02 Feb 17, 12:29 Répondre en citant ce message   

Branche latine

1. forme *keu-(s)-

cutis peau > fr. cutané, cuticule
> fr. couenne : Du lat. pop. *cutinna altération (prob. p. infl. du suff. gaul. -inna) de *cutina, dér. du lat. class. cutis « peau ». (TLF)

cunnus, joliment glosé « sinus muliebris » par Ernout et Meillet, est absent du pudique Gaffiot > fr. con (cf. grec κύσθος kústhos ou κυσός kusós)

NB : Le renvoi au grec de cunnus est fait par EM sans qu’on sache bien s’il n’est que sémantique ou également morphologique. Calvert Watkins l’inclut sans hésiter parmi les mots issus de la racine *(s)keu-.

custōs garde, gardien > angl. fr. custode, custody, esp. custodia, all. Küster

NB : Ce dernier mot est considéré par EM comme « sans étymologie ». Watkins l’inclut sans hésiter parmi les mots issus de la racine *(s)keu-. Il est vrai que les sémantismes « garder » et « cacher » sont proches surtout si l’on garde pour protéger. Il est possible que le sens premier du mot ait été celui de « cacher pour protéger » et que le sens ait évolué ensuite de « garder pour protéger » à « garder pour empêcher de s’enfuir ».
Pour la place du crément -s-, voir le dernier NB du post précédent.

cūlus > fr. cul

NB : Le mot est évoqué sous cunnus par EM avec un point d’interrogation. Watkins l’inclut « possibly » parmi les mots issus de la racine *(s)keu-.

2. forme *skeu-

obscūrus > fr. obscur

NB : L’élément -scūrus est rapproché sans hésiter par EM du sanskrit skauti « il couvre » et skutáḥ « couvert », du vieil islandais sky « ciel (couvert) », etc.
Pour le ū long, je les cite :
« L’ū (long) de obscūrus est de ces ū qui existaient près des ŭ (brefs) dès l’indo-européen et que [...] Vendryes attribue au vocabulaire populaire ; dans le même groupe de mots, le grec a κύτος kútos et σκῦτος skûtos, et en face du lat. cutis, le germanique a le vieux haut allemand hūt, etc. »

scūtum grand bouclier oblong (cf. grec σκῦτος skûtos) > fr. écu, esp. escudo
scūtarius > fr. écuyer et peut-être écurie

NB : Au vu de l’explication donnée par EM sur le ū de obscūrus, on comprend mal leur hésitation à tenir le même raisonnement pour scūtum. Mais on a vu plus haut comment Chantraine résout le problème du grec σκῦτος skûtos auquel scūtum est – certainement à juste titre – « rattaché par les anciens ».

(À suivre)


Dernière édition par Papou JC le Saturday 04 Feb 17, 8:56; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 03 Feb 17, 9:57 Répondre en citant ce message   

Branche germanique

Avertissement : On ne trouvera ici que les deux bouts de la chaîne. Pour les formes intermédiaires, voir Etymonline ou le site de l’Université d’Austin.

1. Ce qui semble avéré

*hudiz > angl. hide "peau d’un grand animal", néerl. huid et all. Haut "peau"
*hudjan > angl. to hide “se cacher”
*huson- > fr. houseau, angl. hose, all. Hose
*huzdam > angl. hoard, all. Hort
*skeujam > angl. sky “ciel”

2. Ce qui semble probable

*hud- > angl. huddle
*hudjon- > fr. hutte > angl. hut

3. Ce qui n’est que possible

*husan > angl. house, all. Haus « maison »
*skokhaz > angl. shoe, néerl. schoen, all. Schuh « chaussure »
*skuma- > fr. écume, angl. scum, meerschaum

(À suivre)


Dernière édition par Papou JC le Saturday 04 Feb 17, 9:38; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 03 Feb 17, 11:37 Répondre en citant ce message   

Branche celtique

*cus- / *cut- « caverne, grotte ; lieu retiré, cache, cachette » >

– gaulois cusa « caverne, grotte » > nombreux noms de rivières sortant de cavités rocheuses ou qui sont bordées par des grottes : Couse, Couze, Cousance, Cuisance, Coise, Cozon, Cousin, Cusancin (dont la source sortant d’une caverne s’appelle la Cuse), et nombreux toponymes : Cuse, Cusey, Cusy, Cuzy, Couze, Couzon, Cousoire, Cousance, etc.
– vieux breton cud « cachette, cacher » > breton kuz(h) « cachette », kuza « cacher »
– occitan cusa > cusòl « lieu caché, caverne ; pauvre maison »
– ancien français cute « cachette », cuter « cacher, dissimuler »
– cornique cudhe « cacher »
– gallois cuddio "cacher", cudd « cache ; caché, retiré, secret », cwd « scrotum »

... et peut-être aussi

*cur- > irlandais cuarān, gallois curan « chaussure »

*cot- > ancien bas francique *kot « cabane » > ancien français *cote « cabane » que l'on peut restituer d'après les toponymes normands et le dérivé cotin, costin « maisonnette » > angl. cot et cottage (avec influence probable pour ce dernier de l’ancien français cotage « cens payé pour un ténement en roture » (Godefroy).

NB : L’ancien bas francique *kot ne serait donc pas d’origine germanique comme le dit Etymonline, mais celtique.

(À finir)


Dernière édition par Papou JC le Saturday 04 Feb 17, 9:41; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 754
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Friday 03 Feb 17, 12:12 Répondre en citant ce message   

Le breton skeud "ombre, reflet" provient-il de la variante *skeu- de cette racine IE ?

Cuter est toujours vivant en gallo sous la forme tchutë "cacher". Ce mot existe aussi en langue d'oc et dans d'autre parlers d'oïl, même si les attestations modernes que donne le FEW sous l'étymon *cūdĭtare viennent surtout du domaine gallo (Maine inclus).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 03 Feb 17, 12:40 Répondre en citant ce message   

Jeannotin a écrit:
Le breton skeud "ombre, reflet" provient-il de la variante *skeu- de cette racine IE ?

Je dirais plutôt de *skai-, d'après le sens. Mais je ne sais pas si la phonétique y trouve son compte...

Jeannotin a écrit:
Cuter est toujours vivant en gallo sous la forme tchutë "cacher". Ce mot existe aussi en langue d'oc et dans d'autre parlers d'oïl, même si les attestations modernes que donne le FEW sous l'étymon *cūdĭtare viennent surtout du domaine gallo (Maine inclus).

Cette forme *cūdĭtare est donc du bas latin reconstitué fabriqué sur une base gauloise.

Dans le FEW, je vois cutine "toute petite maison". Intéressant. (Ang., c'est Angers ? Angoulême ?) Ce mot rappelle le normand costin, même sens, vu plus haut.
Le sens "s'asseoir sur son derrière" de se cuter aussi est intéressant. On pense à cul, bien sûr, vu plus haut.
Mais je ne crois pas que ce qui relève des yeux fermés ait sa place ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 04 Feb 17, 6:52 Répondre en citant ce message   

Pour conclure la synthèse :

Branche slave

La branche slave n’est provisoirement représentée que par le russe kishka « intestin », littéralement « fourreau, étui », d’où le yiddish kishke « saucisse de bœuf boullie ou rôtie », mot apparemment passé dans l’anglo-américain.
Les Babéliens slavisants ou slavophones sauront certainement enrichir cette branche.


Branche iranienne

- avestique kusra « voûte, trou, cavité »
- pehlevi et persan kūn « cul »
- persan kos « con » (Cf. grec κυσός kusós et arabe كسّ kuss, même sens. Emprunt ou coincidence ? Si c'est un emprunt, il a pu se faire du persan à l'arabe. Il est en effet douteux que le guèze kwehhs, même sens, soit d'origine iranienne.)

... Et peut-être aussi le pehlevi kadag « maison » d'où sont probablement issus les mots persans kāz « cabane, abri » et kāza « maison ».

NB : Ce persan kāz / kāza nous renvoie en tout cas au latin casa "hutte, cabane de pâtre ; petite ferme, tente" dont l'origine est inconnue. "L's intervocalique dénonce un emprunt ou mot pré-indo-européen." (EM).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 754
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Monday 06 Feb 17, 12:43 Répondre en citant ce message   

Tu avais raison, skeud ne vient pas de *(s)keu-. Deshayes indique que ce mot est un cognat de l'anglais shade, qui d'après les Texans de l'Université d'Austin vient d'une racine IE *skot-.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9425
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 06 Feb 17, 15:50 Répondre en citant ce message   

Cette racine *skot- n'est pas très riche... Elle a une branche germanique, celle de l'anglais shadow, une branche grecque, celle de σκότος skótos "obscurité absolue, ténèbres, notamment ceux de la mort et des Enfers", et - d'après Chantraine - une branche celtique à vocalisme long *skōt- représentée par le vieil irlandais scāth "ombre" et donc aussi par le breton skeud "ombre, reflet".
Je me demande d'ailleurs si le grec σκιά skiá "ombre portée" n'aurait pas quelque lointaine parenté avec cette racine plutôt qu'avec *skai-. Sémantiquement, déjà, c'est clair. Morphologiquement, la parenté est certaine avec quelques formes indo-iraniennes qui présentent un vocalisme long, mais le reste "pose problème", est "douteux" ou "ambigu"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008