Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Répartition des dialectes en Algérie - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Répartition des dialectes en Algérie
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Amokrane18



Inscrit le: 03 May 2014
Messages: 84

Messageécrit le Tuesday 29 Sep 15, 10:04 Répondre en citant ce message   

J'ai pris toutes vos observations en compte, et j'ai fait une nouvelle carte :




modifications :

- dialectes kabyles étendus un peu plus à l'intérieur de la wilaya de Boumerdès,

- dialectes centraux réduits à la zone Cherchell-Dellys-Médéa (villes).

- différenciation au niveau des hauts plateaux entre dialectes du centre-est et dialectes de l'ouest, différenciation assez délicate puisque les deux groupes sont hilaliens et intérieurs et forment un continuum.

- extension des dialectes de l'extrême-est plus au sud, et là encore la limite est floue avec les dialectes des hauts-plateaux centre-est, puisque c'est le même continuum des dialectes intérieurs.


remarques :

- je ne me suis pas aventuré plus au sud (dialectes sahariens) car je n'ai pas assez d'informations pour ça, j'ai vu sur plusieurs sites l'expression "Algerian Saharan Arabic", mais je ne suis pas sûr où commence cet arabe saharien, et s'il est uni.

- le dialecte de Constantine est difficile à représenter sur une carte, en effet il est dominé par la composante hilalienne hauts-plateaux (gaf) mais contient aussi une base préhilalienne (prononciation du "ts", interdentales supprimées), comme d'autres dialectes urbains difficiles à représenter sur une carte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 184

Messageécrit le Thursday 01 Oct 15, 23:42 Répondre en citant ce message   

Comme annoncé dans mon précédent message je donne ici mon essai de classification et localisation des dialectes en Algérie, bien que d'après moi la carte proposé par Amokrane (la seconde) décrit plutôt bien la réalité je pense que l'on peut pousser plus loin la précision:


EDIT: ayant continuer mes recherches depuis la réalisation de cette carte je ne peux continuer à la propager sachant désormais la faiblesse de celle ci.


Dernière édition par Qassim le Tuesday 17 Jan 17, 13:24; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Amokrane18



Inscrit le: 03 May 2014
Messages: 84

Messageécrit le Friday 02 Oct 15, 21:00 Répondre en citant ce message   

Très bonne carte, bien détaillée,

Moi j'ai une seule remarque concernant les dialectes nord Constantinois, je peux affirmer avec certitude qu'ils n'existent pas au sud de Constantine et pas à Ain M'lila (on y parle le chaoui, et l'arabe du tell constantinois, avec le "t", le "g", les interdentales, etc)

la totalité de la wilaya d'Oum El Bouaghi parle le chaoui et l'arabe du tell constantinois, le même qu'à Sétif, El Eulma, etc.

Moi je réduirais un peu la partie "nord Constantinois", je mettrais les environs directs de Constantine et le sud de Constantine dans la catégorie "tell Constantinois".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mr M



Inscrit le: 15 Aug 2012
Messages: 359

Messageécrit le Friday 02 Oct 15, 21:47 Répondre en citant ce message   

Joli travail ! Pas grand chose à redire.
Juste deux remarques par rapport au tableau, pour le parler du Sahel algérois, il me semble que que la prononciation du "qaf" en "ga" est courante en dehors d'Alger, pour moi c'est assez confus, j'ai l'impression que dans le centre hors-Alger on passe facilement du "qa" ou "ga" pour un même mot.
Aussi j'ai été un peu surpris de voir que les diphtongues sont prononcés systématiquement en oranais, ce n'est pas vraiment l'impression que j'ai.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Amokrane18



Inscrit le: 03 May 2014
Messages: 84

Messageécrit le Friday 02 Oct 15, 23:03 Répondre en citant ce message   

peut-être s'agit-il d'El Milia (wilaya de Jijel) ?

en tout cas je peux assurer que les dialectes nord-constantinois ne sont pas présents à Aïn M'lila (Wilaya d'Oum El Bouaghi).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mr M



Inscrit le: 15 Aug 2012
Messages: 359

Messageécrit le Friday 02 Oct 15, 23:15 Répondre en citant ce message   

Amokrane18 a écrit:
en tout cas je peux assurer que les dialectes nord-constantinois ne sont pas présents à Aïn M'lila (Wilaya d'Oum El Bouaghi).

De manière générale dans les régions chaouis, le dialecte arabe parlé en parallèle du chaoui ( ou exclusivement parlé dans certaines grandes villes) est celui du tell constantinois ( type Sétif, Msila, Bordj Bou Arreridj) ou du "constantino-tunisien" ( Souk Ahras, Guelma, Tebessa), c'est facilement identifiable dans la chanson chaouie d'expression arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 184

Messageécrit le Saturday 03 Oct 15, 1:15 Répondre en citant ce message   

Merci pour ces retours instructifs et encourageants.

Sur l'étendue du parler Nord Constantinois dans la région Sud de Constantine je vais corriger car effectivement après quelques recherches je réalise que l'idée que je me faisais du parler de Ain el Melila (que j'écrivais Mila je vais corriger ça aussi) se basait sur un échantillon pas vraiment représentatif.

@Mr M

Oui les "g" s'entendent très souvent en dehors des villes du littoral (Dellys, Alger, Tipaza, Cherchell), j'aurais pu le préciser.

Concernant l'Oranais et les diphtongues je vais me renseigner à nouveau, je sais qu'elles sont plutôt bien conservées (par ce terme j'entend qu'elles s'entendent sous la forme "ey" "ow") à Chef, Ghelizane, Tiaret, mais c'est vrai que dans la partie plus occidentale (Oran, Ain Temouchent) quelques recherches s'imposent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Amokrane18



Inscrit le: 03 May 2014
Messages: 84

Messageécrit le Sunday 04 Oct 15, 15:59 Répondre en citant ce message   

Cette carte des dialectes m'inspire ce découpage régional du pays :



Sans vouloir faire de la politique, ça nous donne une Algérie du nord composée de 13 régions, qui correspondent à peu près à des espaces culturels ou géographiques, et ayant chacune une ville principale, généralement un ville d'importance historique.

Algérois : Alger, Nord-Constantinois : Constantine, Oranie : Oran, Extrême-Est : Annaba, Extrême Ouest : Tlemcen ou Sidi Bel-Abbès, Hauts-Plateaux Est : Sétif, Hauts Plateaux Ouest : Tiaret, Kabylie : Béjaïa, Tell Central: Médéa ou Chlef, Aurès : Batna , Sahara oriental: Biskra, Sahara central : Djelfa , Sahara de l'Ouest : Béchar.

il reste les quatre wilayas du Sahara profond (Tamenrasset, Tindouf, Adrar et Illizi), qui représentent plus de 50% de la surface du pays, pour 1% de la population.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Sunday 11 Oct 15, 11:34 Répondre en citant ce message   

La grosse limite de ce travail de cartographie reste la qualité des données ou ici plutôt l'absence de données. Il faudrait faire des enquêtes de terrain et un recensement exhaustif pour avoir une idée juste de la réalité.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gilgamesh



Inscrit le: 28 Jun 2016
Messages: 1

Messageécrit le Tuesday 28 Jun 16, 19:58 Répondre en citant ce message   

La carte est intéressante, toutefois, il y a une certaines approximations, amalgames et une ignorance relative des parlers de l’Ouest :
Pour commencer, on dit plutôt de type « nomade » et non bédouin, puisque vous utilisez « sédentaire », bédouin est utilisé par certains auteurs pour différencier les parlers de types : citadins, urbains, ruraux, bédouins, dans le cas algérien, bédouin peut le mieux s’appliquer aux parlers du Sahara.

• « Orano-Marocain », est une terminologie assez bizarre pour désigner ce dialecte sur la seule base du rapprochement de l’accent de la ville frontalière de Maghnia avec ses voisins marocains, les marocains diront plutôt que à Oudja l’accent est plus proche des Algériens ! en effet le dialecte de l’oriental marocain, s’approche plus des hauts plateaux algériens que de la région de Tlemcen, qui est un dialecte sédentaire, je nommerai plutôt ce dialecte « Tlemcénien» même si il y a un risque de confusion avec le seul parler citadin de Tlemcen

• L’oranais n’est pas si homogène que ça, quand je vois plus de détails pour les autres région en effet, sur les quadrilingue entre les ville d’Oran, de Mostaganem, Mascara et Mazouna et les zones proche, villes ayant connu un vieux parler citadin, toujours présent chez les Hadras de Mostaganem, le dialecte est plutôt une koiné urbaine de dominante nomade mais ayant des traits sédentaires, prononciation du qaf pour une bonne partie de mots y compris ceux prononcés par un gaf ailleurs, exemple ; naqez (sauter), qad ou double prononciation du qaf/gaf selon le locuteur qrib/grib (proche), des mots sédentairisés (rqa « trouver » de lga nomade), vocabulaire sédentaire conservé ayant même disparu dans certains parlers citadins d’Algérie ou du Maroc : qdjer (tiroir), zaafan (fâché), Jber(trouver) suppression des interdentals, ce dialecte urbain, est largement diffusé autour de la wilaya d’Oran.

• Du coup toute la zone sud du bloc oranais, devient un dialecte distinct « Sud oranais » ou « Oranais intérieur », même si le dialecte urbain oranais progresse dans les nombreux centres urbains de l’intérieur, par l’imitation des jeunes de ce dialecte.

• Le tell algérois s’étend plus sur la wilaya de Mostagenem en hachure, car dan cette zone, le pronom du 3ème singulier est « ou » et non « ah »

• Le sahel algérois s’étend jusqu’à la ville de Miliana.

• Même souci pour la terminologie « Constantino-tunisien», pour une zone aussi vaste que la Tunisie, sur la seule base de proximité d’accent, en effet même la Tunisie n’est pas homogène, il y a le koinès urbains de Tunis et sa région, les parlers du Sahel, les parlers du Sud, les parlers de l’ouest qui s’approche de ce bloc, et puisque vous soulevez la différence entre le Nord sédentaire et le reste nomade, je divise la bloc en deux zones, le « Annabi » en dialecte koiné, ou mixte de dominance sédentaire ?; je connais pas bien ce dialecte, mais d’après les chansons de Lotfi j’entends beaucoup de gaf, et « Extrême orientale » pour le reste des parlers nomades.

• Le dialecte Nord Constantinois s’arrête à Collo et non à Skikda mais à l’ouest il s’étend en hachure à Bougie, ville ayant conservé un ancien parler sédentaire menacé de céder au kabyle

• Ksourien : mixte, et non il s‘agit de nomade, et c’est celui-là qu’on peut l’appeler Orano-Marocain
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 184

Messageécrit le Sunday 03 Jul 16, 3:44 Répondre en citant ce message   

@Gilgamesh

Merci pour les retours, à vrai dire l’intérêt premier pour moi en réalisant cette carte était de susciter des retours comme le votre afin que l'on puisse échanger et préciser/corriger cette ébauche. Meme en essayant de décrire le mieux possible la réalité linguistique algérienne je me suis très vite rendu compte que cette tache constituait un travail qui me dépasse largement que ce soit en temps à consacrer (idéalement c'est avec des enquêtes de terrains que l'on pourrait définir les contours des differents bloc dialectaux) et en données à ma disposition (comme on peut s'y attendre il y a un tas d'endroit en algérie sur lesquels on ne dispose d'aucun enregistrement youtube)

• Sur le type à opposé au parlers sédentaires je vous rejoins entièrement le terme le plus approprié ici est bien nomade.

• Le dialecte marocain que l'on entend sur la frontière algérienne (province orientale) n'est pas uniforme, si à Ain Beni Mathar/Tendrara/Erfoud l'accent est assez proche de l'oranais ce n'est pas l'impression que j'ai pour la ville d'Oujda (je peut me tromper) qui à l'air d'avoir une influence sédentaire plus importante (peut etre est-ce dut à une influence récente de la Koiné marocaine, parmis les traits sédentaires: l'usage de la particule ka à l'inacomplie, la terminaison -iw pour les verbes défecteux à l'inacompli, absence d'interdentales, usage de dial.
J'avais nommé ce bloc orano-marocain parce que contrairement au reste de l'oranie cette zone concentre une contribution sédentaire plus importante (à l'instar du dialecte marocain proche de cette zone, c'était avant que je constate l'existance de parlers plus ruraux/nomades dans l'interieur de l'oriental marocain).

• • Effectivement pour mes oreilles d'algérois l'oranais présente une homogénéité remarquable. C''est pour moi une question à creuser. Qu'en est-il de votre coté, pouvez vous aisément distinguer un locuteur de la wilaya de Saida ou Naama (Oranais intérieur), d'un autre de la ville d'Oran (Oranais du littoral) ? Comment traceriez vous la "limites" (entendue avec des zones de transition), dans quel camp rangez vous la ville SBA ? Je serai vraiment curieux de connaitre les différences dialectales qui peuvent exister entre ces deux groupes, pouvez vous développer ce point ?

Le pronom "ou" à Mostaghanem (qui coexiste avec "ah") me semble plus vraisemblablement une trace de l'ancien parler sédentaire propre à cette ville qu'une continuation des parlers telliens Algérois typique des Wilaya de Tiaret/Tissemsilet/Medea/Ain Defla Vous avez tout à fait raison sur ce point.

• En effet je l'ignorais jusqu'a peu.
• On est globalement d'accord. Je nommerai le bloc du sud "parler du Souf" de Negrine-El Borma (Nord-Sud) dont les principale marques sont le pronom -ah et un traitement des verbe défectueux au pluriel à l'accompli en -ou (avec un exemple c'est mieux...): "khallou, ghannou" ils ont laissé, ils ont chanté.
• Je prend note pour le premier point, j'était au courant pour l'arabe bougiote, de ce que nous en savons depuis Internet il ne subsiste qu'a l'état de vestige.
• Le caractère nomade de ce parler est largement discutable, par contre son origine marocaine est indéniable. En fait j'ai l'impression que la fusion des dialectes ne c'est par encore tout à fait opéré dans cette zone, on entend des locuteurs (le plus souvent noirs de peau) qui ont un accent quasiment identique aux marocains, tandis qu'on distingue clairement d'autres accents oranais et hassani, de quoi laissé perplexe.


C'est ce type d'intervention qui me motive à refaire cette carte, il y avait déjà plusieurs erreurs que j'avais relevé à posteriori notamment la trop grande place accordée aux parlers sahrarien dans la partie ouest (Tiaret et El bayadh) et sud (j’hésite à designer un nouveau bloc "parler des Oasis" pour la zone qui comprise dans Berrayane-El Alya- Hassi Massoud-El Meniaa qui sont réellement homogène et assez distinct des parlers plus septentrionaux de Laghouat, Djelfa et Bousaada.


Dernière édition par Qassim le Friday 06 Oct 17, 2:45; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdessalam



Inscrit le: 18 Jan 2016
Messages: 24
Lieu: Île de France

Messageécrit le Sunday 14 Aug 16, 3:01 Répondre en citant ce message   

Désolé pour le HS, mais

Qassim a écrit:
Oujda (je peut me tromper) qui à l'air d'avoir une influence sédentaire plus importante (peut etre est-ce dut à une influence récente de la Koiné marocaine, parmis les traits sédentaires: l'usage de la particule ka à l'inacomplie, la terminaison -iw pour les verbes défecteux à l'inacompli, absence d'interdentales, usage de dial.


Oujda avant l'exode rural avait un dialecte similaire au dialecte de Taza-Tlemcen.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
saber



Inscrit le: 06 Apr 2017
Messages: 33

Messageécrit le Sunday 30 Apr 17, 14:50 Répondre en citant ce message   

Dommage la carte est indisponible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
saber



Inscrit le: 06 Apr 2017
Messages: 33

Messageécrit le Sunday 30 Apr 17, 19:21 Répondre en citant ce message   

Une question que je me pose est :Où commence l'influence du dialecte de type tunisien à l'est de l'Algérie?

Annaba, Tarf Souk Ahras , Tebessa, El Oued il n'y a pas de souci mais on peut intégrer d'autres wilayas qu'on pourrait qualifier de prémices.

Guelma, Oum El Bouaghi , Khenchela, Biskra

Qu'en pensez-vous? En voyez vous d'autres?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008