Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Runa Simi, langue des Quechuas et des Incas - Langues du monde - Forum Babel
Runa Simi, langue des Quechuas et des Incas

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Guy Vanackeren



Inscrit le: 29 Dec 2008
Messages: 2
Lieu: Ancahuasi - Cusco - Pérou

Messageécrit le Monday 29 Dec 08, 19:02 Répondre en citant ce message   

Allin Punchao Bonjour !
Dans les grandes cultures du Monde nous retrouvons celle des Incas.
Lesquels, selon une légende, partis des alentours du lac titicaca vont remonter vers le Nord pour une marche de plus de 300km, et après nombre de vicissitudes, s'être alliés nottamment avec les Quechuas , vont emprunter la langue de ces derniers le Runa Simi Simi = bouche Runa = Homme, soit: la bouche des hommes ou le langage des hommes.
Ils vont sur base de leur alliance, mais aussi d'autres, de guerres, de propositions politiques créer le plus vaste empire de l'histoire de l'Amérique du Sud précolombienne.
Ils respecteront, de façon générale, nombres de spécificités des peuples conquis. Mais, ils imposeront, entre autres choses, l'usage du quipu (ensemble de cordelettes à noeuds, sorte de mémoire chiffrée) et du Runa Simi (appelé plus tard "Quechua") comme langue véhiculaire, pour faciliter la gestion de leur Empire le Tahuantinsuyu (tawa = Quatre, suyu=région, soit l'Empire des Quatre régions).
Cette langue est toujours parlée dans les Andes avec quelques variantes selon l'endroit.
Je choisi d'essayer d'apprendre le Runa Simi de la région Cusco ancienne capitale inca au Pérou.
J'ai même la chance d'avoir un petit logement dans le Pucamarka (Puca= rouge, Marka=lieu de vie qui sachant le statut de Sapa Inka (Inka Unique = Roi ou Empereur) de celui (Tupac Yupanqui) qui le fit construire pourrait se traduire par Palais pourpre).
A partir de là, j'essaye de reconstituer par la langue, l'acquisition de copies, l'étude, les productions diverses en costumes, constructions, rythmes, langue, l'époque du règne de ce Xe Sapa Inka, l'époque de l'INKANATO ou apogée de l'Empire Inca.
Pour les voyageurs la connaissance de quelques mots de vocabulaire de base permet un autre éclairage sur les sites visités. Quelques exemples:
Le plus connu: Machu Picchu = Le vieux Pic,
d'autres
Choque Quirao = le Berceau d'Or,
Parfois, c'est moins simple surtout en raison du multilinguisme qui s'est parfois imposé par exemple entre le Runa Simi (Quechua) et l'Aymara, voire d'autres langues anciennes du Tahuantinsuyu.
L'autre difficulté est le côté phonétique de cette langue dont l'écriture n'aurait été essayée qu'avec l'arrivée d'Espagnols sachant écrire et soucieux consigner par écrit ce qu'ils apprenaient ou voulaient transmettre.
Aujourd'hui, il y a grande volonté des linguistes locaux, d'affiner la transcription écrite au plus proche de la prononciation la plus correcte de la langue, et pour certains, de l'épurer des hispanismes et autres apports de langues étrangères après le XVIe siècle.
C'est la raison pour laquelle on trouve de nombreuses orthographes différentes pour les mots, les noms de sites ou de souverains.
Même pour le XIVe Sapa Inca, souverain exécuté par les "conquistadores" espagnols ont trouve, chez les chroniqueurs, une multitude d'orthographes différentes comme:
Atahualpa (la plus courante), Atawalpa, Atao Hualpa, Atoalpa, Atabalipa, Atabalica, etc.
les plus simples sont les plus fixes tels oui= ari ou non = mana

Tupananchiscama
A bientôt

Guy Vanackeren
Centre International d'Etude de la Culture Inca (CIECI)
Archéosite Inka Llacta®
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Tuesday 30 Dec 08, 15:11 Répondre en citant ce message   

Napaykullayki!
Bienvenue à un quechuaphone sur ce forum! J'ai quelques petites notions de quechua, surtout sur sa grammaire et sa phonologie.
Citation:
Marka=lieu de vie
Marka, ça ne désigne pas les ruines de villages perchés dans les montagnes, ou vivaient les Hintils [les humains "sauvages" (ie ne pratiquant pas la collaboration inter communautés de la culture andine et se faisant la guerre) et qui ont tous été tués par le soleil lorsque celui ci s'est levé pour la première fois] et plus prosaïquement, les ruines de villages précolombiens abandonnés?

Tupananchiskama c'est une trop belle formule pour se dire 'au revoir' pour qu'on ne l'analyse pas sur ce forum de linguistique: Tupa-na-nchis-kama
tupa- = "rencontrer par hasard" (de l'espagnol topar)
-na : action réciproque entre les participants
-nchis : 1e personne pluriel inclusif
-kama : terminatif, limite l'action.
"Jusqu'a ce que toi et moi (vous et nous), par hasard, nous nous rencontrons".
(a mettre en parallele avec tinkunanchiskama ou tinku = "rencontrer dans un rendez vous, un affrontement, une bataille")

Huk p'unchaw tuparisun!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Guy Vanackeren



Inscrit le: 29 Dec 2008
Messages: 2
Lieu: Ancahuasi - Cusco - Pérou

Messageécrit le Tuesday 30 Dec 08, 16:41 Répondre en citant ce message   

Comme indiqué, j'en suis à mes premières leçons de Runa Simi, donc suis avide d'apprendre, surtout que je vis dans un des pays principaux du Runa Simi.
Toute fois, il serait curieux, me semble-t-il, de considérer, le Pucamarka, palais du dixième Sapa Inka, comme une ruine de "sauvages" tués par le Soleil, sachant qu'il se trouve au coeur de la capitale, qu'une des attributions du Sapa Inka est d'être "fils du Soleil" "Intipchurin" et que ce dernier est formé par les plus grands "Amautas" (sorte de savants éducateurs) et fréquentant les yachayhuasi (maison du savoir).
Enfin, les terminologies "Tupa" et "Tupac" existent avant l'arrivée des Espagnols et ne seraient donc pas, ce que l'on appelle ici, du "Quechuagnol" . La proximité avec le "topar" castillan serait une "heureuse?" coïncidence.

Pour mieux vous connaître pourriez-vous me dire "Gilou" qui vous êtes, ce que vous faites et d'où vient votre intérêt pour le "Quechua" ?
Nous construisons pas à pas, (non sans difficulté mais beaucoup d'enthousiasme) un archéosite, une "Cité Inca" "Inka Llacta" avec les moyens d'époque (matériaux, techniques, outils, instruments) (comme peut-être vu sur Canal+ ?) à Ancahuasi (la Maison de l'Aigle) distant d'environ 45km de Cusco.
Toutefois dans la partie moderne nous comptons rassembler documents, analyses et recherches de tout un chacun accessible aux intéressés. Aux fins de ce que toute persone puisse construire son étude et son avis sur différents thèmes liés à l'époque inca et ses potentiels.
Donc, nous sommes ouverts à toute personne sérieuse qui aurait la générosité de partager avec nous et nos visiteurs et autres "cuskikuna" leurs savoirs, réflexions, pensées, documents, références, expériences et autres apports.
Notre "thèse ou postulat" de travail étant bien entendu ouvert à la critique constructive pour devenir un centre d'échange.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Tuesday 30 Dec 08, 17:30 Répondre en citant ce message   

Guy Vanackeren a écrit:
Enfin, les terminologies "Tupa" et "Tupac" existent avant l'arrivée des Espagnols et ne seraient donc pas, ce que l'on appelle ici, du "Quechuagnol" . La proximité avec le "topar" castillan serait une "heureuse?" coïncidence.
Certes, mais si tupa et tupaq sont effectivement des adjectifs quechuas, en ce qui concerne le verbe tupay, dont le sens n'a rien a voir avec les deux termes précédents, c'est une autre histoire.
Les mots d'origine espagnole quechuaïsés sont très nombreux (et je ne parle pas la du "quechuagnol", des mots espagnols clairement identifiables dans une phrase quechua), juste en cherchant au début d'un dictionnaire, on voit:
akumpañay (acompañar)
alistay (alistar)
alsay (alzar)
alukay (alojar)
aray (arar)
alamu (alamo)
amparu (amparo)
anillu (anillo)
etc.

En ce qui concerne marka, c'est le sens qu'en donne César Itier (le spécialiste français de cette langue) dans son manuel de quechua, mais le terme a pris aussi l'acception de village, ville, voire de région (Cajamarca, Bambamarca, Tauccamarca, Yuramarca...).

Citation:
Pour mieux vous connaître pourriez-vous me dire "Gilou" qui vous êtes, ce que vous faites et d'où vient votre intérêt pour le "Quechua" ?
Ce que je fais, c'est d'écrire des programmes informatiques, et mon intérêt pour le quechua vient d'un intérêt plus général pour les langues amérindiennes, de par leur richesse typologique. Le quechua étant une langue particulièrement simple quand a sa grammaire pour une langue amérindienne (l'aymara, par exemple, est nettement plus complexe, à mon avis).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liane



Inscrit le: 17 Mar 2009
Messages: 5
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 17 Mar 09, 13:06 Répondre en citant ce message   

J'espère que cette conversation va s'étendre... J'ai appris le quetchua il y a 20 ans à la fac d'Aix en Provence, lors de cours donnés par un étudiant en espagnol. Je n'en ai fait qu'un an et j'ai oublié !

Ce qui m'intéresse le pllus, ce sont les possibilités de penser différentes que donne une langue.

Voici ce dont je me souviens :

On utilise un temps ou une forme grammaticale différente pour dire si l'on transmet ce que l'on a vu de ses yeux vus, ou bien si on l'a appris par quelqu'un (sous entendu, je peux certifier ou non)

Il existe un temps appelé improprement plus que parfait, pour parler de ce qui date d'avant notre naissance, ce qu'on n'a pas pu connaitre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Wednesday 18 Mar 09, 13:39 Répondre en citant ce message   

Citation:
On utilise un temps ou une forme grammaticale différente pour dire si l'on transmet ce que l'on a vu de ses yeux vus, ou bien si on l'a appris par quelqu'un (sous entendu, je peux certifier ou non)
Tout a fait.
C'est quelque chose qui n'est pas inhabituel dans les langues amérindiennes, et le phénomène est bien connu en aymara, mais on le trouve aussi en Europe, en turc.

En ce qui concerne le "parfait" quechua, c'est le temps des faits advenus alors qu'on en était pas conscient, qu'on en a pas été témoin, qu'on était absent, etc. c'est aussi le temps employé pour raconter ce qu'on a fait en état d'ivresse et enfin, c'est le temps caractéristique des récits de fiction.
Bref, c'est le temps employé lorsque le locuteur ne peut se proclamer témoin objectif des faits qu'il rapporte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 22:24 Répondre en citant ce message   

Je souhaite acquérir de bonnes bases de quechua. J'ai pour cela du matériel écrit, mais pas de CD...

Je n'ai aucune idée de comment prononcer certains sons, dont le "q" (que j'imagine être comme la jota espagnole, mais je n'en suis pas sûr)... Quelqu'un aurait-il un guide de la prononciation quechua ? (pas en API si possible, j'ai beaucoup de mal avec cet alphabet ...)

Merci d'avance !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Tuesday 19 Jan 10, 0:54 Répondre en citant ce message   

L'Harmattan vend un CD d'accompagnement à l'excellent ouvrage de César Itier, Parlons Quechua, à un prix assez modique: 15€ pour le CD au vu de son site web
Je n'ai pas le CD, mais j'ai le livre, qui lui non plus n'est pas cher (18€ environs) et que je recommande chaudement [mon exemplaire tombe en lambeaux a force d'avoir été consulté] C'est beaucoup plus un livre de grammaire accompagné d'un petit lexique et d'une introduction culturelle qu'un manuel d'apprentissage de la langue, comme beaucoup d'ouvrages de la collection 'Parlons...' de l'éditeur, mais il est parmi les meilleurs ouvrages de la série.
C'est un ouvrage sur le quechua de Cuzco (le quechua a une prononciation avec une assez grande variété selon les dialectes, celui de Cuzco a des caractéristiques particulières comme une forme de suffixe en -chis la ou d'autres dialectes ont gardé une forme plus ancienne en -chik).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Tuesday 19 Jan 10, 13:33 Répondre en citant ce message   

Merci beaucoup ! Je vais tenter de me le procurer.
Je ne suis en général pas fan des "Parlons..." de l'Harmattan, mais si celui-ci est bien j'achète volontiers.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Tuesday 19 Jan 10, 22:34 Répondre en citant ce message   

Celui la est assez bien comme grammaire de base, avec des explications assez claires. La collection "Parlons..." c'est pas homogène du tout comme niveau, on y côtoie le meilleur ("Parlons Mongol") comme le pire.
Comme dictionnaire quechua, j'utilise surtout le fichier runasimi.txt qui contient les formes dans les divers dialectes. On peut trouver pas mal de ressources sur le web en fouillant un peu avec google.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breoghan



Inscrit le: 20 Dec 2015
Messages: 72
Lieu: France, Galice (Espagne)

Messageécrit le Tuesday 17 May 16, 22:55 Répondre en citant ce message   

Bonjour / Allin Punchao
J'ai un certain intérêt pour la culture quechua, pour sa philosophie, sa langue, sa musique.
Aussi je sais qu'on trouvent de locuteurs de Runa-simi depuis le nord de l'argentine, jusqu'au sud de la Colombie; ladite langue n'est donc pas homogène vu l’espace qu'elle occupe. Pour commencer mon apprentissage, j'ais commencé par la musique (plus précisément de la chanteuse Luzmila Carpio, de l'ouest de la Bolivie), pour me familiariser avec les sons se la langue (ici les liens)

Siway Azucena: https://www.youtube.com/watch?v=IBDe38_yzGs
Al Cautiverio: https://www.youtube.com/watch?v=gLoZGD2lkRY
Ch'uwa yaku (eau cristaline): https://www.youtube.com/watch?v=YJdPIWw1CP8
Bartolina Sisa warmi: https://www.youtube.com/watch?v=b6oWd-E5Bhw

J'ai remarqué que certains locuteurs ne prononcent pas les consonne éjectives (souvent des gents plus a l’aise avec l'espagnol), et qu'il y a des textes qui ne les marques pas ! alors...
1. Prononcer ou pas les consonnes éjectives (k' t' p' qh') altère-il le sens des mots qu'on dit ?
2. La prononciation diffère à quel point entre les dialectes ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Sunday 02 Jul 17, 17:33 Répondre en citant ce message   

> 1. Prononcer ou pas les consonnes éjectives (k' t' p' qh') altère-il le sens des mots qu'on dit ?
il y a des paires minimales en quechua de Cuzco:
taka- frapper à la porte / t'aka- répandre en jetant
pita- fumer (origine espagnole) / p'ita- sauter
qasa gel / q'asa col de montagne
Donc cela peut jouer.
Mais il faut bien voir que les glottalisées et les aspirées ont été introduites par les locuteurs de l'Aymara (ou par un autre groupe pour les aspirées du Kichwa). Donc selon les dialectes, leur présence sera plus ou moins grande, et de plus, vu les nombreuses restrictions sur leur présence, le nombre de paires contrastives doit être assez restreint (contraintes: une racine a au plus une aspirée ou une glottalisée, et celle ci est sur la première occlusive. bref le trait d'aspiration/glottalisation peut être vu comme un trait de la racine).

> 2. La prononciation diffère à quel point entre les dialectes ?
entre les dialectes Quechua I et Quechua II, je suis pas sur qu'il y ait intercompréhension et même entre les sous-groupes du II. Par contre, a l'intérieur du Quechua II C il y a une intercompréhension possible, et cette famille de dialectes couvre une zone étendue.
Un exemple de différence dialectale: le bamba de Cochabamba est la prononciation dialectale de ce qui est pampa dans le dialecte de Cuzco (et on trouve aussi des dialectes ou c'est prononcé pamba).

A+,
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008