Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Kadish pour une reine sans histoire - Cultures & traditions - Forum Babel
Kadish pour une reine sans histoire

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Fabien Megaides



Inscrit le: 06 Jul 2017
Messages: 2

Messageécrit le Thursday 06 Jul 17, 16:43 Répondre en citant ce message   

Deya, Daya, Diya, Dahia... peu importe les variantes, c'est la même. La Reine, la reine guerrière, la reine judéo-berbère, celle qu'on surnommait la Kahena, la sorcière; prophétesse, prétresse, chienne...

L'histoire fut parcimonieuse avec elle (664-701 d'après Wikipedia, 650-708 selon d'autres). D'après mes lectures je crois comprendre qu'elle fut reine pendant 5/6 ans entre 695 et 701 (ou 708...?) de notre ère. A ma connaissance, seuls 3 historiens arabes la mentionnent bien plus tard, dont le grand philosophe Ibn Khaldoun (1333-1379) 7 siècles plus tard. J'ai préferé renoncer à citer les auteurs contemporains.
Il reste surtout les traditions orales, principalement chez les berbères d'Afrique du Nord (A.N.), au moins ceux d'Algérie --lisez kabile aussi chaque fois que j'écris berbère. Elle se perdent malheureusement, sauf erreur mienne, chez les juifs tun' dont je suis.
J'ai seulement survolé un peu de l'histoire d'Ifriqya et des amazighs ainsi que la petite bibliographie sur Deya, d'ailleurs elle ne contient pas grande chose (et pour cause...). Pas lu non plus les quelques romans; seulement des résultats de recherches, et entendu Gisèle Halimi en parler avec ferveur.
Que reste-t-il d'elle dans le présent? Un promontoire qui porte son nom et où elle aurait résisté avant sa fin à l'envahisseur arabe (les descendants d'Ismael), un lieu-dit Bir el Kahina (El Jem, Tunisie) où elle fut décapitée, une statue à sa mémoire près de Kenchela (algérie) érigée en 2003.
Sans entrer dans une étude linguistique, il me parait pertinent de rapeler ici qu'en langue sémite, la prononciation de la majorité des voyelles ainsi que quelques consonnes (V/B, P/F, Ch/S...) fut... aléatoire ou différente pendant des siècles, selon les périodes et les régions. Donc pas question pour moi de passer de Kahena à Cohen sans autre preuve qu'une tournure de voyelles facile, probablement absentes de l'écriture (?) à l'époque, comme elles le sont d'ailleurs de nos jours dans la presse arabe et hébraique, par ex.

Préambule établi, j'ai choisi le démarrage suivant...
Ma mère se prénommait Deya, comme un (très) grand nombre de juives tun' de sa génération. Elle tenait ce prénom d'une autre grand-mère (dédédée...), ce sont les usages dans quelques communautés. Selon ma théorie, ladite grand-mère devait aussi tenir ce prénom d'une autre grand-mère. Laquelle à son tour, etc... etc. Toujours d'après ma théorie, de prénom en prénom et de grand-mère en grand-mère , on peut remonter lon dans le passé, jusqu'à la première Deya, la source, l'originelle.
Certains chercheurs et historiens récents maintiennent qu'elle fut une reine cruelle, sanguinaire. Si tel était le cas, les parents d'alors et d'après auraient-ils donné son nom à leurs filles? Je ne le pense pas.
D'autres et les mêmes affirment qu'elle fut une reine libertine, dépravée (une partouzarde, por les résumer). En l'an 698 (rappellons qu'elle nait entre 650 et 664), à peu près au milieu de son règne court, elle ne devait pas être de toute fraicheur. Je vois mal une femme de ces temps anciens, même une reine, veuve, mère de 2 garçons, jouer les Messaline à 40 ou 50 ans, et en outre en pleine guerre d'existence, et tout ça en surveillant les clans, les groupes, les tribus, les sous-tribus et tout ceux que j'oublie. Une femme que l'on surnommait aussi "Yemma Kahena", notre mére Kahena. J'y crois pas.

Voyons les rapprochements entre berbères et juifs d'A.N.
Retirons d'abord une double étiquette, beaucoup de berbères eux mêmes le disent... Initialement ils n'étaient ni arabes ni musulmans, ils ont été arabisés et islamisés. Qu'étaient-ils avant? Tout est permis...! Je déduis pour mon compte que probablement des descendants plus ou moins pratiquants d'une de ces tribus bibliques perdues dans les sables des déserts. Après tout il existe de nos jours des juifs africains, des juifs chinois, des juifs indous (les Kukis), et même des amérindiens, analysent certains. Et que personne me demande comment une tête de sémite peut se transformer en une autre tête.. Maintenant que j'y pense, les seuls à utiliser autrefois les tambours - sans baguettes - sont, à ma connaissance, les tribus amérindiennes (Nord et Sud), africaines et nos propres ancêtres orientaux.
Le fameux explorateur britannique P.H. Fawcet ("The last city of Z", film de fin 2016) écrit dans ses "mémoires" du début du siècle dernier qu'il a souvent observé au fin fonds de l'Amazonie des caractères sémites gravés sur des roches et que des endroits portent des noms bibliques, le fleuve Suleiman, par ex. Peut-être apprendrons nous un jour qu'il y a des juifs extraterrestres qui pratiquent un hébreu archaïque sur une lontaine planète. Et qui jouent de la darbouka. Il est vrai que les berbères ne parlent pas hébreu, mais il peut très bien y avoir des raisons anciennes que nous ignorons et qui l'expliquent. Notoirement nombre de leurs parures et bijoux incluent l'étoile de David à coté du Croissant.

De toute évidence, le berbère est une langue à part entière que l'on parle jusqu'en Egypte et les berbères sont un grand peuple qui s'étend sur une douzaine de pays. J'écrirai donc qu'ils sont aussi errants que... les juifs. Et sans patrie... ce qui était notre cas jusqu'en 1948. De même que les juifs, ils n'ont aucune difficulté avec les idiomes. Depuis l'enfance ils absorbent leur propre langue, l'arabe, le français, l'espagnol... Pas rebutés par les études supérieures, et carriéristes: dentistes, médecins specialisés, pharmaciens(iennes), architectes, ingénieurs, le cinéma, la chanson, le foot, la politique... Ça demeure remarquable quand on part de presque rien.
Ils ont le teint clair et même dans les coins les plus reculés du désert, beaucoup de leurs enfants viennent au monde avec des cheveux blonds, qu'ils conservent pendant leur enfance. Ah! Les yeux de certaines berbères! Toutes les nuances de vert, de bleu, de gris, reflets jaunes! Même avec une peau mate, belles, racées, fines. Le lointain passé et le présent reunis sur un visage. Pendant que j'écris, mes pensées vont au malhereux peuple Yazidi d'origine non connue et massacré de toute part, avec ses enfants blonds et roux aux yeus si clairs; je ne peux m'empêcher... Peut-être les descendants de Yezdia, fils de Deya. Combien de fois me suis-je demandé, en observant un visage, est-ce un(e) berbère? est-ce un(e) kabyle parce qu'il (elle) a une peau laiteuse? Ou est-ce un(e) "feuj"?

Les noms à présent, un vieux classique sur lequel je m'ettendrai peu puisqu'il y a des sites juifs Internet qui en parlent (judaicultures.info, par ex.) et, je supose, des sites berbères.
Nous autres savons pertinement que des centaines de nos noms de famille sont de souche berbère, j'en citerai quelques uns pour des raisons... qu'on peut deviner, ou simplement curieuses: Amar, Benamar, Benamara (tribu Beni Amer, je pense) - Nifa... - Nataf (un petit chef de guerre berbère nommé Abenataf est rapporté dans "Historia de la España musulmana", de Angel González Palencia) - Mimouni... - Essebti... - Slama ou Salama - Temim, Temam, Tamama... - Samama ou Semama, du jebel du même nom dans la région de Kasserine - Belkacem ou Belhacen... - Uzan, Azan, Zana (de Zénate, à mon avis).
Selon Harissa.com, Zidane (ou Zidani) est un nom juif d'A.N. d'origine arabe (je cite...). Je ne peux pas dire que j'en ai jamais croisé ni entendu personnellement (je ne connais que le grand Zinedine). Par contre, si on retire le suffixe d'appartenance, il reste Zid, que je vois comme une variation de Sid ou Said (ou Caid). Et ça, Said, j'ai connu 2 familles juives tun'.
Pendant des années je me suis demandée d'ou pouvait provenir le patronyme d'un bon copain de mon enfance tunisienne qui s'appelait Gozlan, jusqu'à ce que je tombe sur 2 sites situés sur les haut plateaux des Aures: Sour el Ghozlen et Bir Ghozlen. Maintenant je sais.

Prenons mon propre nom, à cosonance grecque, ou qui évoque Megido, ou Magid. Mégaides prononcé à l'oriental c'est "M'Gaides-ch", variante de Meguidech (algérie) ou Megdich (Tunisie). Localisaton géographique: Maghdis, localité aujourd'hui disparue (je crois) dans le jebel Nefoussa entre Lybie et Tunisie, d'où sont originaires également de nombreuses familles (sources citées par Harissa.com, avez qui j'ai parfois des divergeances). Il y avait bien un roi berbère numide qui se nommait Madghis, mais il a 2 consonnes inversées. Dommage, j'aurais pu être de descendance royale.

Il y a 5 ou 6 ans, dans un supermarché, j'ai croisé une charmante gamine que son père a appelée Deya, berbères. A l'hopital Beaujon, dans la banlieue parisienne, il y a une infirmière prénommée Deya, berbère. Dans l'enceinte extérieure de ce même hopital, quelques semaines plus tard, je croise un couple avec leur fillette que le père, peau très blanche, presque roux, appelle... Deya, berbères ou kabyles.
Pour moi le doute ne subsiste pas, les preuves sont là, la Reine était hébreue et berbère, et elle est une clé pour la compréhension des séparations, dérives, ruptures et ignorances d'aujourd'hui. Car si elle était les deux..., alors nous sommes, vous et nous, les deux. A un moment donné de l'Histoire, le commencement est si loin, un seul et même peuple, uni alors dans une réalité supérieure, bien qu'imparfaite, avec les mêmes coutumes, les mêmes croyances, les mêmes lieux de vie, le même temple peut-être. Je laise la suite aux érudits, histotoriens et autres chercheurs. Et à mes semblables.
Certains juifs noraf' avons parfois pour coutume de dire de certains de nos noms qu'il sont de racine berbère. Nous n'osons dire que... nous sommes d'origine berbère. Et j'en arrive à la question obsédante, celle qui tue... Pourquoi ce n'est pas l'nverse? Pourquoi ce ne sont pas les berbères qui seraient de souche hébreue? Pourquoi nos Mamou sont juifs et pas la tribu des Mamou (Oujda, Maroc)? Pourquoi nos Baranes sont juifs et pas las "confédération de tribus berbères" nommée Brânes? Et j'ai d'autres exemples. Ces berbères sont très énervants.

Deya n'est plus là, les scribes étaient Dieu sait où, l'Histoire est aussi silencieuse que ceux et celles qui la font. Il n'y a pas de réponse. Ou alors elle est dans la question dès lors qu'elle est posée.
Je ne me satisfais pas des théories et thèses élaborées ces dernières décénies. Je ne crois pas que les berbères étaient "païens avant l'arrivée du christianisme". Je ne crois pas qu'en ces temps reculés, sur des milliers et des milliers de Kms carrés de régions arides et guère fréquentées, pendant 2 ou 3 siècles, tous les habitants du Rif, des Aures et d'ailleurs ainsi que leurs touristes passaient leur temps à tenter de se convertir les uns les autres, comme si un désert était une place de 100.000 âmes s'exprimant toutes dans la même langue.

Pour moi ce qui compte principalement sont les noms patronymiques. Ils demeurent communs et vivants encore de nos jours. Même si certains ne se sont construits que sur des lieux géographiques ou sur des métiers, les autres ont traversés les siècles et ça reste un exploit sans égal.
Ironie de l'Histoire, ou son juste retour, s'il ne doit pas y avoir beaucoup de femmes qui portent un nom de reine, il y a toujours des petites filles qui se prénomment Deya. Et qu'il en soit toujours ainsi afin qu'elle ne meure jamais dans nos mémoires. Là est sa victoire sur les temps et les hommes.
Il faudra que j'écrive au cousin ashkénaze Spielberg pour lui suggérer de réaliser un film sur elle. Quand même, elle le mérite. Ce serait autre chose que des... Wonderwomen.

Je dédie cet article à la Reine, à ma mère, à toutes les petites Deya qui vivent parmi nous, à mes ami(e)s berbères et kabiles, aux juifs d'A.N.


Fabien Mégaides
Paris, le 07 juin 2017
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 439
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Thursday 06 Jul 17, 22:17 Répondre en citant ce message   

On peut lire le même texte sur le blog de l'auteur :
https://fabienmegaides.wordpress.com/2017/06/29/kadish-pour-une-reine-sans-histoire/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Fabien Megaides



Inscrit le: 06 Jul 2017
Messages: 2

Messageécrit le Thursday 06 Jul 17, 23:29 Répondre en citant ce message   

Eh oui, en effet. Je voulais inclure mon URL dans la signature mais je n'ai pas trouvé comment faire.
Merci beaucoup!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008