Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
ok (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
ok (anglais)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 552

Messageécrit le Tuesday 20 Jun 06, 17:18 Répondre en citant ce message   

Au Brésil (et au Portugal) óca est le féminin de creux, vide.
Prononcer OCCA.
Peut-être une piste ?
Dans cette chose il n'y a rien "esta coisa está óca"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Morand



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 552
Lieu: Zürich, Sundgau, Alsace, Zuid-Holland,

Messageécrit le Tuesday 20 Jun 06, 17:32 Répondre en citant ce message   

Je sais que les textes d'Internet ne devrait pas être copiés/collés, mais pour la bonne cause, voici l'information trouvé dans le Trésor de la Langue Française :

TLF a écrit:
Étymol. et Hist. 1. 1869 (L'Ingénieur, loc. cit.); 2. 1931 interj. (L. DURTAIN, Conquêtes du monde. Captain O.K., 16 et n. ds HÖFLER Anglic.). Empr. à l'anglo-amér. O.K. att. pour la 1re fois en 1839 comme abrév. de all correct «tout à fait correct, bien» interprété oll korrect selon une mode d'abrév. fondées sur des interprétations graph. fantaisistes alors très en vogue sur la côte est des États-Unis (p. ex. O.W. pour all right «tout juste» interprété oll wright), notamment à Boston où O.K. est d'abord att. Repris dans les campagnes électorales à New-York et interprété comme abrév. de Old Kinderhook en l'honneur d'un candidat démocrate originaire de Kinderhook dont les partisans se regroupaient dans le O.K. Club ou attribué au général A. Jackson par des détracteurs lui reprochant d'ignorer l'orthographe, O.K. a vite connu une grande notoriété (v. American Speech, t.37, pp.243-248, t.38, pp.5-27 et 83-101, t.39, pp.5-25 et 243-267).


Je trouve cette définition assez plausible / Mais force est d'avouer que, il sera difficile de tiré le faut du vrai, car chacun a sabs doute un peu raison
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 10 Nov 07, 16:04 Répondre en citant ce message   

Nico a écrit:
J'ai deux versions pour cette expression devenue universelle:

- Lorsque les marins de la Marine française débarquaient des produits ils avaient l'habitude de dire "Au quai" pour annoncer que les ballots étaient posés sur le quai et qu'on pouvait récupérer la corde. Ce "Au quai" aurait été détourné en "okay" indiquant ainsi que la tâche était exécutée;

Une autre étymologie fantaisiste que j'ai lue est la suivante.

Les quais des villes portuaires ayant souvent été des lieux de prostitution (cf. Quai de la Fosse, à Nantes), les marins disaient "Aux Quais" à ces dames lorsqu'ils prenaient un rendez-vous.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2709
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 10 Nov 07, 16:51 Répondre en citant ce message   

Dans les dernières années du XIXe siècle, Mr X… (la famille n'est pas éteinte), négociant en vins et charbons à Aurillac et ivrogne notoire, répondait souvent par un « hips » retentissant aux commandes qu'on lui passait et s'en excusait aussitôt en expliquant : « hoquet ».

Par un effet bien avéré de la théorie du chaos, ce battement d'aile de papillon à Aurillac a engendré un cyclone sur l'Amérique qui s'est ensuite étendu au reste du monde.
Hélas, cette théorie mathématique étant mal connue des étymologistes, un grand nombre de propositions fantaisistes ont vu le le jour pour tenter d'expliquer cet étrange O.K. …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 09 Oct 11, 14:21 Répondre en citant ce message   

angl. OK : (v.) approuver, donner son accord

Exemples :
- The President had OKed (ou OK'd) the killing of the terrorist leader. Le Président avait donné son accord quant à l'assassinat du chef terroriste.
- Are you OKing this? Approuvez-vous ceci ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 406
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Saturday 09 Feb 13, 21:59 Répondre en citant ce message   

Voici la première attestation écrite connue du mot o.k. - dans le Boston Morning Post du 23 mars 1839 :

cliquer ici.

(D'après Oxford University Press)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 406
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Sunday 05 Nov 17, 23:28 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni L’expression —— rule(s) OK, ou okay (verbe to rule dans le sens dominer), précédée d’un nom propre ou commun au singulier ou au pluriel, est utilisée pour affirmer la supériorité de la/des personne(s) ou chose(s) spécifiée(s).
origine : graffiti ; la mention la plus ancienne que j’ai trouvée est dans le Guardian (alors basé à Manchester, Lancashire) du 25 mai 1971 :
- graffiti se référant à des gangs de Manchester :
Citation:
Wythenshawe rules; Burnage skins rule, often followed inexplicably with the letters O.K.

- graffiti se référant aux tribunes populaires des stades de football de Manchester :
Citation:
Stretford End rules O.K., Kippax St O.K.

Les gens ‘respectables’ se sont vite approprié la construction ; dans le Guardian du 27 juillet 1974, Stanley Reynolds écrit qu’il met BBC Radio 3 (l'équivalent de France Musique) à fond dans sa voiture pour couvrir le bruit omniprésent de la musique pop, et conclut :
Citation:
Mozart rule [sic], OK?

La construction a fait l’objet de nombreux jeux de mots ; par exemple :
Rules [= les règles] rule, okay?
Absolute zero rules 0K [= 0 degré Kelvin].
Heisenberg’s Uncertainty Principle rules perhaps OK.
French diplomacy rules au Quai.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 406
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Monday 06 Nov 17, 19:35 Répondre en citant ce message   

origine de OK :
Morand a écrit:
Voici l'information trouvée dans le Trésor de la Langue Française :

TLF a écrit:
Étymol. et Hist. 1. 1869 (L'Ingénieur, loc. cit.); 2. 1931 interj. (L. DURTAIN, Conquêtes du monde. Captain O.K., 16 et n. ds HÖFLER Anglic.). Empr. à l'anglo-amér. O.K. att. pour la 1re fois en 1839 comme abrév. de all correct «tout à fait correct, bien» interprété oll korrect selon une mode d'abrév. fondées sur des interprétations graph. fantaisistes alors très en vogue sur la côte est des États-Unis (p. ex. O.W. pour all right «tout juste» interprété oll wright), notamment à Boston où O.K. est d'abord att. Repris dans les campagnes électorales à New-York et interprété comme abrév. de Old Kinderhook en l'honneur d'un candidat démocrate originaire de Kinderhook dont les partisans se regroupaient dans le O.K. Club ou attribué au général A. Jackson par des détracteurs lui reprochant d'ignorer l'orthographe, O.K. a vite connu une grande notoriété (v. American Speech, t.37, pp.243-248, t.38, pp.5-27 et 83-101, t.39, pp.5-25 et 243-267).

même origine selon Oxford Dictionaries :
Citation:
Mid 19th century (originally US): probably an abbreviation of orl korrect, humorous form of all correct, popularized as a slogan during President Van Buren's re-election campaign of 1840 in the US; his nickname Old Kinderhook (derived from his birthplace) provided the initials.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Léandros



Inscrit le: 19 Jul 2011
Messages: 29
Lieu: Alsace

Messageécrit le Tuesday 07 Nov 17, 14:07 Répondre en citant ce message   

Etymonline donne la même chose :
Citation:
1839, only survivor of a slang fad in Boston and New York c. 1838-9 for abbreviations of common phrases with deliberate, jocular misspellings (such as K.G. for "no go," as if spelled "know go;" N.C. for "'nuff ced;" K.Y. for "know yuse"). In the case of O.K., the abbreviation is of "oll korrect."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 406
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 07 Nov 17, 19:22 Répondre en citant ce message   

Cet article paru dans The Greensborough Patriot (Greensborough, North Carolina) le 22 septembre 1840 évoque OK et NC, les deux abréviations les plus employées (locofoco et loco désignent une faction radicale du Parti Démocrate, Whig désigne l’ancêtre du Parti Républicain ; le verbe to out-coon signifie probablement défaire, vaincre, l’emblème des Whigs étant un coon, raccoon = raton laveur) :
Citation:
Certain comical signs and abbreviations have come into vogue in the newspapers. The most considerably used is O. K., for Oll Korrect, in plain English, All Correct. Second to this is N. C., signifying Nuff Ced (enough said). O. K. is also said to signify, in the locofoco dictionary, Out of Kash—Out of Kredit—Out of Karacter—Out of Klothes—Off to Kinderhook, &c. A Knoxville paper headed the returns of the late election in North Carolina with this handy abbreviation; and Brownlow, editor of the Tennessee Whig, was called upon by some unlettered wights [= personnes illettrées] to explain its meaning; he said it meant that the whigs of the Old North had Out Kooned the locos in the campaign [= il dit que cela signifiait que les Whigs du Vieux Nord avaient vaincu les Démocrates dans la campagne]. An Indiana paper sums up the glorious result of the elections in Kentucky and North Carolina thus:
O K—Oll Korrect—Old Kentucky.
N C—Nuff Ced—North Carolina.

Léandros a écrit:
Etymonline :
Citation:
1839, only survivor of a slang fad in Boston and New York c. 1838-9 for abbreviations of common phrases with deliberate, jocular misspellings (such as K.G. for "no go," as if spelled "know go;" N.C. for "'nuff ced;" K.Y. for "know yuse"). In the case of O.K., the abbreviation is of "oll korrect."

L’abréviation NC n’a pas survécu, mais les formes nuff ced et nuff sed (= enough said) si ; par exemple, The Marshall News Messenger (Marshall, Texas) du 26 septembre 2010 a publié une lettre d’un lecteur qui conclut par Nuff Sed?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008