Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Traductions anglaises de la Bible : tradition scholastique / mouvement humaniste - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Traductions anglaises de la Bible : tradition scholastique / mouvement humaniste

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 694
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Saturday 19 Jan 19, 19:05 Répondre en citant ce message   

Il peut exister d’étonnantes différences entre les traductions anglaises de la Bible relevant de la tradition scholastique et celles qui sont issues du mouvement humaniste et de la Réforme.

Exemple : Ecclésiaste, chapitre 1, verset 15 :
Citation:
Ce qui est tordu ne peut être redressé, et ce qui manque ne peut être compté. [La Bible du Semeur]

Cela correspond à la traduction dans la Geneva Bible (édition de 1560) :
Citation:
That which is croked [= crooked], can none make straight: & that wͨ [= which] faileth, cā not be nōbred [= cannot be numbered].

(La Geneva Bible (1557-60) est l’œuvre de William Whittingham (circa 1524-1579) et autres Protestants anglais qui s’étaient réfugiés dans la Genève calviniste sous le règne (1553-58) de Mary I.)

Cela correspond aussi à la traduction dans la Bible protestante Authorised (King James) Version (1611) :
Citation:
That which is crooked, cannot bee made straight: and that which is wanting cannot be numbred.

Mais, dans la Douay-Rheims Bible (édition de 1635), ce verset est :
Citation:
The perverse are hardly [= hard to be] corrected, and the number of fools is infinite.
[traduction : Les pervers sont difficiles à corriger, et le nombre d’idiots est infini.]

(La Douay-Rheims Bible est la traduction de la Vulgate par Gregory Martin (circa 1542-1582) et autres Catholiques anglais qui s’étaient exilés sur le continent ; elle fut publiée en France, le Nouveau Testament à Rheims (Reims) en 1582, et l’Ancien Testament à Douay (Douai) en 1609.)

Donc, le verset dans la Douay-Rheims Bible correspond à ceci dans la Vulgate :
Citation:
perversi difficile corriguntur et stultorum infinitus est numerus

Tandis que les versions protestantes anglaises correspondent à ceci dans la Tremellius-Junius Bible (1579) :
Citation:
Perversum non posse corrigi, & defectum non posse in numerum venire.

(La Tremellius-Junius Bible est l’œuvre du théologien réformé Franciscus Junius (François du Jon – 1545-1602) et de l’hébraïste Immanuel Tremellius (Giovanni Emmanuele Tremellio – 1510-80), Juif italien converti au Christianisme.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11012
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 20 Jan 19, 5:37 Répondre en citant ce message   

Étonnantes mais explicables. Remplacez les pervers par les gens "tordus" et les idiots par ceux à qui il manque une case, et tout s'éclaire, même quand on ne connaît pas l'hébreu biblique : mêmes métaphores en français que dans la langue de départ. Aucune des traductions n'est mauvaise, toutes sont possibles selon qu'on prend le mot dans son sens concret premier, ou dans un de ses sens seconds et abstraits.
Comme on voit, il est parfois utile de recourir à la langue familière pour comprendre un phénomène que le seul usage de la langue "relevée" peut occulter.

Cela dit, pour moi, la meilleure des traductions est la première : la plus concise, la plus élégante, et probablement la plus fidèle au texte original.
Reste l'ambigüité de "ne peut être compté", car "innombrable" est une interprétation possible mais une autre interprétation possible est "ne peut être pris en compte", ce qui est loin d'être la même chose. Le contexte devrait permettre de trancher.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ion
Animateur


Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 306
Lieu: Liège

Messageécrit le Sunday 20 Jan 19, 12:53 Répondre en citant ce message   

Dans la Septante, la traduction de la Bible faite par des juifs hellénophones d’Alexandrie, le verset est compris comme dans la Geneva Bible (au neutre « Ce qui... ») et non comme dans la Vulgate (au masculin pluriel « Les... ») :
Citation:
15 διεστραμμένον οὐ δυνήσεται ἐπικοσμηθῆναι, καὶ ὑστέρημα οὐ δυνήσεται ἀριθμηθῆναι.
diestramménon ou dunḗsetai epikosmēthênai, kaì hustérēma ou dunḗsetai arithmēthênai
Je comprends : « On ne pourra refaire une beauté à ce qui est tordu, et on ne pourra dénombrer ce qui n’existe pas. »

διεστραμμένον de διαστρέφω diastréphō : tordre de travers, tordre ; (faire tourner en tous sens →) mettre le désordre dans ; participe parfait passif, nominatif neutre singulier ; sujet de δυνήσεται
ἐπικοσμέω epikosméō :ajouter de nouveaux ornements à (acc.) ; ex. chez Aristote : « la nature a orné (ἐπικεκόσμηκεν epikekósmēken) de poils la queue des animaux. »
ὑστέρημα hustérēma : manque, pénurie, indigence
ἀριθμέω arithméō : compter

Peut-on expliquer cette différence par l’hébreu ?
Citation:
טו מְעֻוָּת, לֹא-יוּכַל לִתְקֹן; וְחֶסְרוֹן, לֹא-יוּכַל לְהִמָּנוֹת

מְעֻוָּת mə·'uw·wāṯ du verbe עָוַת avath, sens matériel « tordre » mais aussi sens moral « pervertir » (p. ex. « pervertir la justice ») ; participe « pual » (= intensif passif) masculin singulier.
Or :
L’hébreu n’a que deux genres, le masculin et le féminin. Pour exprimer des pronoms au neutre, on utilise de préférence le féminin, mais quoi pour les participes employés seuls ? Tout nom singulier peut avoir un sens collectif. L’hébreu ne connaît pas beaucoup les adjectifs.
Donc, grosso modo, mə·'uw·wāṯ équivaut à « le tordu » sans que l’on puisse décider si c’est une chose, un homme ou des hommes. La Septante et d’autres ont opté pour le neutre, la Vulgate pour le masculin pluriel, donnant au texte un air plus moralisant.
Conclusion des conclusions : Rejsl, Hilfe !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008