Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
klouker (breton) - Le mot du jour - Forum Babel
klouker (breton)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3824
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 07 May 19, 17:06 Répondre en citant ce message   

J'apprends le 7 mai 2019 l'entrée dans le Petit Larousse d'un nouveau mot français d'origine bretonne :
klouker : Manger avec avidité ; se goinfrer

Ce serait intéressant de savoir comment les mots de langues régionales font leur entrée dans le dictionnaire. Comment ce terme a-t-il été popularisé ?

Du côté du breton, klouk est une onomatopée, selon Albert Deshaye (Dictionnaire étymologique du breton)
klouk : glouglou, et aussi con (peu-être l'influence de plouc ?)

de là, sont formés :
kloukad : gorgée
kloukañ : goinfrer (attesté dans le Dictionnaire breton par Ernault et Roux (1931)
klouker : goinfre
kloukerezh : goinfrerie

Ce terme est originaire du Trégor.
Le terme kloukez (idiot, gaga) semble attesté début XXe (source Devri)


Du côté du français, glouglouter, c'est faire le bruit glouglou, selon le Trésor de la langue française
C'est le cas d'une source, d'une fontaine qui glougloute. Cela évoque le bruit d'une goutte d'eau...

C'est aussi le cri de la dinde et du dindon : "Pousser le cri « glouglou ». La poule glousse, le dindon glougloute"

On trouve dans le dictionnaire français-anglais de Cotgrave (1611) :
clouclouquer : to clock : il s'agit du cri de la poule.

Ce terme est précédé d'une croix : il est peut-être sorti d'usage à cette époque ?

Le latin a glōcĭre pour le cri de la poule.

Il nous reste désormais à klouker une poule au pot...
Le klouk se complait dans les bras d'une dinde...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3212
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 07 May 19, 19:06 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
On trouve dans le dictionnaire français-anglais de Cotgrave (1611) :
clouclouquer : to clock : il s'agit du cri de la poule.

Ce terme est précédé d'une croix : il est peut-être sorti d'usage à cette époque ?

D'un obèle si on veut faire savant ! Ce sont des mots considérés comme surannés ou pédants.

https://books.google.fr/books?id=ISi4M196tl4C&pg=PT14#v=onepage&q&f=false
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9749
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 08 May 19, 6:21 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Du côté du breton, klouk est une onomatopée, selon Albert Deshaye

Oui, bien sûr. L'homme ayant partout la même gorge, le même gosier, pour traduire aussi bien l'idée d'avaler que celle de crier, il y a dans toutes les langues de nombreux mots construits sur les combinaisons consonantiques /kl/, /kr/, /gr/, /gl/, etc.

Xavier a écrit:
Du côté du français, glouglouter, c'est faire le bruit glouglou.

C'est le bruit de la boisson goulument engloutie et qui rafraîchit la glotte. Mais la grosse goule goulue et gloutonne ingère, ingurgite et engloutit aussi du solide en grognant de gourmandise. Quel goinfre, cet ogre, un vrai gouffre !

Et tu croques et tu picores
Puis tu grignotes et puis tu
Redescends plus vite encore
Me donner le baiser dû

(Brassens, L'amandier)

Pour les cris et clameurs, les cloches et la gloire, voir notamment les grandes familles CLAMEUR et CLOVIS.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 802
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 08 May 19, 11:27 Répondre en citant ce message   

Je n'ai pas ce mot dans mon français bas-breton, j'emploie plutôt lonquer, tiré du breton lonkañ.

En breton du Centre-Bretagne, kloukañ a le sens de gober :

Be oa forz ha' gloukent ar vïou : il y en avait pas mal qui gobaient les oeufs (Poullaouen, collecté par Francis Favereau)

de manger ou de boire en excès :

kloukañ ra ! : il bâfre
pad an de 'kloukañ : toute la journée en train de se pinter (Poullouen, thèse de Favereau)

Pour klouker, Favereau cite également Ar Bobl, journal carhaisien bretonnant de l'Entre-Deux-Guerre, constant dans ses obsessions anti-républicaine :

an dervet Republik, hini ar Gloukerien : la IIIème République, celle des goinfres

Gurvan Lozac'h a collecté le féminin dans le sens de jacasseuse :

Ah ! Houzh so ur gloukér's 'ha ! : Ah ! C'est vraiment une jacteuse ! (Plouïe)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3212
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 08 May 19, 13:40 Répondre en citant ce message   

Jeannotin a écrit:
En breton du Centre-Bretagne, kloukañ a le sens de gober :
Be oa forz ha' gloukent ar vïou : il y en avait pas mal qui gobaient les oeufs (Poullaouen, collecté par Francis Favereau)

Dans Les mots des régions de France, de Loïc Depecker, l'auteur dit : « Mais il est possible de manger goulûment des choses simples, gober un œuf, par exemple, ce qui se dit à Douarnenez : klouker un gogoke. »
C'est d'ailleurs dans la préface de ce même livre qu'on trouve un autre exemple, très artificiel, d'emploi de ce verbe :

https://books.google.fr/books?id=Ie6jDgAAQBAJ&pg=PA34#v=onepage&q&f=false
Est-ce parce que Loïc Depecker est aussi édité chez Larousse que ce mot entre aujourd'hui dans le Petit Larousse alors même qu'on en trouve très peu d'exemples d'utilisation sur la Toile (en dehors des articles récents relatifs à la mise à jour du PLI) ? On peut se poser des questions sur les critères d'admission.
Un autre exemple d'utilisation indirect est en nom propre dans un conte :

https://books.google.fr/books?id=KHhYDwAAQBAJ&pg=PT39#v=onepage&q&f=false
En dehors de ça, presque rien.


Dernière édition par embatérienne le Wednesday 08 May 19, 14:57; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3420
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 08 May 19, 14:02 Répondre en citant ce message   

Hélas pour monsieur Antoine, n'est pas Frédéric Dard qui veut. Je trouve la prose de ce monsieur ridicule et indigeste. Mais peut-être a-t-il d'autres talents …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Monday 13 May 19, 22:53 Répondre en citant ce message   

Jeannotin a écrit:
j'emploie plutôt lonquer, tiré du breton lonkañ.

Mais lonquer ne s’emploie que pour les liquides, non ?
Allez ! lonque ton verre, qu’on y aille !

---------------------------------------------------

Quant à klouker, donné pour appartenir au parler de Douarnenez, une bonne amie qui lit probablement la même presse que Xavier, me faisait part juste hier de ses doutes.

Quelques Douarnenistes interrogées ne l’on jamais entendu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3824
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 14 May 19, 10:01 Répondre en citant ce message   

J'avais noté le Trégor comme source. C'est la région de Tréguier, le pays de Renan.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Wednesday 15 May 19, 15:51 Répondre en citant ce message   

Quand tu écrivais « Ce terme est originaire du Trégor », je pensais que tu référais à l’onomatopée bretonne klouk.
Est-ce Albert Deshaye qui l’indique ?

Mais Loïc Depecker, que je n’ai pas lu, indique bien pour le français klouker :
« par exemple, ce qui se dit à Douarnenez : klouker un gogoke. »

Or, semble-t-il, personne ne connait ce klouker à Douarnenez.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 802
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 15 May 19, 18:23 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
Mais lonquer ne s’emploie que pour les liquides, non ?

Non, lonkañ s'emploie aussi pour la nourriture :

'N hin(i) neus ket a zent kin é red daoñ tramouilhañ ba'h i hinou 'benn lonkañ 'nê
Celui qui n'a plus de dent doit les ramollir dans sa bouche pour les avaler (Scrignac, Diksionêr Kreis-Breizh)

Voir pour un être humain, comme dans cette drôle de superstition que j'ai recueilli à Carhaix :

'Sellit ket re deus ar loar petram ar loar a lonko 'han(o)'h !
Ne regardez pas trop la lune sinon elle vous avalera !

Quant à l'origine géographique de kloukañ et de sa variante klukañ, il me semble si bien attesté en Cornouailles et Trégor que rien ne plaide pour une origine particulièrement trégorroise. Que le bretonnisme clouquer, que je n'emploie pas non plus, ne soit pas ou plus dans l'usage du français douarneniste ne dit rien de son usage en breton.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008