Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine cinématographique / télé / BD - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine cinématographique / télé / BD
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2245

Messageécrit le Thursday 30 May 19, 20:42 Répondre en citant ce message   

Cette époque pas si lointaine se nommait le cinéma permanent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 18 Jun 19, 14:28 Répondre en citant ce message   

USA 2005 Debbie Downer : personne pessimiste ou négative, rabat-joie

Ce terme a été popularisé, sinon introduit, par le personnage de Debbie Downer dans le programme télévisé Saturday Night Live (États Unis). Ce personnage, interprété par Rachel Dratch et apparu le 1er mai 2004, se caractérise par ses déclarations négatives.

Le nom du personnage vient du nom commun downer, désignant quelqu'un ou quelque chose de déprimant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Wednesday 26 Jun 19, 15:40 Répondre en citant ce message   

USA not in Kansas anymore [littéralement : plus au Kansas] : dans un endroit ou une situation inconnue ou étrange

Origine : C'est ce que dit Dorothy (interprétée par Judy Garland) à son chien Toto quand ils sont transportés de leur maison du Kansas au pays d'Oz, dans le film de 1939 The Wizard of Oz.

Exemple : Le 17 septembre 1971, dans le journal de Coe College, The Coe Cosmos (Cedar Rapids, Iowa), une étudiante décrivait son arrivée à l'aéroport de Washington DC :
Citation:
Washington National bears absolutely no resemblance to CR Municipal! As Dorothy said to Toto when they landed in Munchkin Land, “I’m certain we’re not in Kansas anymore. . .”
[Washington National n'a aucun rapport avec l'aéroport municipal de Cedar Rapids ! Comme Dorothy dit à Toto quand ils atterrirent dans Munchkin Land, "je suis certaine que nous ne sommes plus au Kansas..."]

Cela a conduit au schéma we're not in — anymore, Toto. Par exemple, la description de l'impressionnant Hôtel Hershey, en Pennsylvanie, dans The Morning Call (Allentown, Pennsylvanie) du 24 janvier 1993, contient :
Citation:
Anyone stepping inside is likely to murmur: “We’re not in Pennsylvania anymore, Toto.”
[Quiconque y entre murmure probablement : "Nous ne sommes plus en Pennsylvanie, Toto."]

D'où aussi l'utilisation du nom Toto comme "queue" de phrases se terminant par anymore. Exemple dans le Detroit Free Press (Detroit, Michigan) du 28 mars 1996, à propos du remplacement de Dick Purtan par Danny Bonaduce comme animateur d'un programme d'une radio locale :
Citation:
After 15 minutes, it ain’t the relatively straitlaced Dick Purtan show anymore, Toto.
[Après 15 minutes, ce n'est plus le programme relativement collet monté de Dick Purtan, Toto.]


Lire le Fil Expressions avec des toponymes - [ José ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3195
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 27 Jun 19, 14:35 Répondre en citant ce message   

Pascal Tréguer a écrit:
USA not in Kansas anymore [littéralement : plus au Kansas] : dans un endroit ou une situation inconnue ou étrange

Origine : C'est ce que dit Dorothy (interprétée par Judy Garland) à son chien Toto quand ils sont transportés de leur maison du Kansas au pays d'Oz, dans le film de 1939 The Wizard of Oz.


Rappelons que le même film, ou la même actrice, est à l'origine d'une autre expression, friend of Dorothy :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=220912#220912
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Wednesday 03 Jul 19, 13:59 Répondre en citant ce message   

L'adjectif anglais Capraesque signifie : caractéristique des, ou similaire par l'esprit aux, films du réalisateur américain d'origine italienne Frank Capra (1897-1991).

Cet adjectif est généralement employé positivement (dans le sens d'affirmation de valeurs civiques notamment). Mais son premier emploi connu est péjoratif, dans la critique de The Cowboy and the Lady ((1938, film américain de Henry Codman Potter, avec Gary Cooper et Merle Oberon), parue dans l'Evening Chronicle (Newcastle upon Tyne, Angleterre) du 9 mai 1939, le critique, Frank Evans, écrivant que Gary Cooper :
Citation:
lets fall some Capra-esque platitudes [laisse tomber des platitudes Capraesques].
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Thursday 18 Jul 19, 20:57 Répondre en citant ce message   

USA bad day at Black Rock [mauvaise journée à Black Rock] : une journée fatidique, lors de laquelle un désastre survient

Cette expression se réfère à Bad Day at Black Rock (1955), le titre d'un film de John Sturges, avec Spencer Tracy et Robert Ryan. Un inconnu (Tracy) arrive dans la petite ville isolée de Black Rock, et cherche à retrouver un fermier japonais ; ce fermier ayant été assassiné par le voyou local (Ryan), on annonce au personnage interprété par Tracy qu'il sera mort à la fin de la journée...

Exemple d'utilisation de l'expression, dans un article publié par The Greenville News (Greenville, Caroline du Sud) du 19 octobre 1957, à propos d'une équipe de football qui vient de perdre un match et a la possibilité de remporter le prochain :
Citation:
A bad day at Black Rock behind them; a golden opportunity ahead.
[Une mauvaise journée à Black Rock derrière eux ; une chance en or devant.]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Sunday 21 Jul 19, 15:30 Répondre en citant ce message   

USA come up and see me sometime [littéralement : monte me voir un de ces jours] : invitation à se livrer à des ébats amoureux

Par exemple, The Paducah Sun (Paducah, Kentucky) du 18 mars 2005 à propos de Kim Cattrall, interprète de Samantha Jones dans la série télé Sex and the City :
Citation:
In an interview, Cattrall is jolly [...] and effervescent, occasionally letting loose with a Samantha "come-up-and-see-me-sometime" inflection.
[En interview, Cattrall est enjouée [...] et pleine d’entrain, laissant parfois échapper une inflexion "monte-me-voir-un-de-ces-jours" à la Samantha.]

Cette expression est une citation erronée du film She Done Him Wrong (février 1933), avec Mae West et Cary Grant. Dans le film, Mae West, qui interprète Lady Lou, une chanteuse de bar, dit à Cary Grant, qui interprète Captain Cummings, le responsable d'une ligue de tempérance (en fait un agent fédéral infiltré) :
Citation:
Why don't you come up sometime and see me? [Pourquoi ne montes-tu pas un de ces jours me voir ?]

(Lady Lou répète un peu plus tard "Why don't you come up sometime?", et quitte Cummings en lui disant "You can be had" ["Tu peux être eu"].)

Dans I'm No Angel, un film sorti plus tard en 1933, aussi avec Mae West et Cary Grant, le personnage de Tira (West) utilise la forme come up and see me sometime.

En tout état de cause, l'expression come up and see me sometime a immédiatement été considérée comme une citation de She Done Him Wrong. Ainsi ceci du Dallas Morning News (Dallas, Texas) du 12 mai 1933 :
Citation:
Mae West needed just one picture to add to the collection of slang phrases that the "talkies" have contributed to the English language.
"You can be had," and "Come up and see me sometime," are national by words as the result of "She Done Him Wrong."
[Mae West n'a eu besoin que d'un film pour ajouter au recueil d'expressions argotiques auquel les films parlants ont contribué à la langue anglaise.
"Tu peux être eu," et "Monte me voir un de ces jours," sont devenus des formules nationales en conséquence de "She Done Him Wrong."]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Monday 05 Aug 19, 13:52 Répondre en citant ce message   

USA the yellow brick road [littéralement : la route de briques jaunes] : la route du bonheur ou de la réusssite

Il s'agit d'une allusion à la route pavée de briques jaunes dans The Wizard of Oz, film de 1939 avec Judy Garland dans le rôle de Dorothy.

(L'expression n'apparaît pas dans le roman de 1900, The Wonderful Wizard of Oz, par Lyman Frank Baum, qui utilise surtout the road of yellow brick.)

Premier emploi figuré dans la lettre d'une personne qui est sur le point de quitter le lycée, parue dans The Times-Picayune (Nouvelle Orléans, Louisiane) du 24 septembre 1939 :
Citation:
We graduates must hie ourselves to strange pastures to plow our way through the unknown and build the road, maybe a lovely "yellow brick road," to future land.
[Nous les bacheliers devons nous dépêcher vers d'étranges horizons pour labourer notre chemin à travers l'inconnu et construire la route, peut-être une jolie "route de briques jaunes," vers une terre future.]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5









phpBB (c) 2001-2008