Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
ἀνὴρ [anḕr] (grec) / Nerō (latin) / nerzh (breton) / *h₂ner (IE) - Le mot du jour - Forum Babel
ἀνὴρ [anḕr] (grec) / Nerō (latin) / nerzh (breton) / *h₂ner (IE)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 754
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Tuesday 09 Jul 19, 20:27 Répondre en citant ce message   

Je découvre en feuilletant le Ernoult et Meillet que Nerō, génitif Nerōnis, cognomen du sympathique emprereur Néron, est en fait un mot sabin conservé à Rome comme nom propre. Il est formé d'une racine indo-européenne que Meillet écrit *ner- et qui désigne l'homme, sous le rapport de la force. Nerō comporte un suffixe -ō(n) qui indique le plus haut degré de la qualité portée par le radical. Néron signifierais donc quelque chose comme "le très fort". Dans un état ancien des langues IE, *ner- aurait cohabité avec *wiros et si le latin n'a conservé que uir, le premier était encore vivant en osque : niir "uir, princeps".

D'après le Matasovic le viel irlandais avait encore les deux mots, même si ner était rare et poétique et que, comme en latin, c'est fir qui s'est conservé jusqu'à l'irlandais moderne. Cette racine est attestée en breton sous une forme suffixée : nerzh "force", qui dérive d'un proto-celtique *ner-to-, la spirantisation du -t- dans le groupe -rt- est régulière en brittonique. Matasovic ne donne pas d'exemple de cette suffixation hors du celtique. Le composé *ner-to- est déjà attesté par le nom de personne gaulois Nertomarus "à la grande force". Les bretonnants reconnaîtrons dans -mārus le breton meur "grand", où le passage de -ā- à /ø/ est régulier. Le mot nerzh est très courant et fait parti du vocabulaire de base de tous les bretonnants :

Ga nerzh e benn-dreñw gassè ar c'harr (a-)dreñw ma vise rôet 'n ord
Par la force de son arrière-train il [le limonier] amenait la charrette en arrière si on lui donnait l'ordre (Cléden-Poher, Diksionêr Kreis-Breizh)

Le breton connaît plusieurs dérivé, dont nerzhus "fortifiant, vigoureux".

Contrairement au latin et à l'irlandais, le grec n'a pas conservé de cognat du latin uir, mais il a maintenu vivant le mot ἀνὴρ [anḕr], génitif ἀνδρός [andrós], qui désigne l'homme par opposition à la femme. Outis nous a déjà parlé dans son fil sur les Métaplasmes linguistiques du caractère épenthétique du -δ- du génitif. Le Matasovic propose des reconstitutions laryngalisées que le grec ancien permet d'approcher au plus prêt : nominatif signulier *h₂nēr, accusatif sigulier *h₂ner-m et génitif singulier *h₂nr-os. Dans ce formalisme, le α- initial de ἀνὴρ [anḕr] n'est plus la prothèse mystérieuse qui pose problème à Chantraine, mais l'évolution régulière par vocalisation de la laryngale *h₂- à l'initiale devant consonne. Je suppose que l'accusatif singulier ἄνδρα [ándra] est refait sur le génitif, puisque l'accusatif singulier PIE *h₂ner-m ne devrait normalement pas exiger de -δ- épenthétique (*n et *r ne sont pas en contact). Je note que Chatraine indique qu'existait un autre accusatif singulier ἀνέρα [anéra], est-il plus archaïque ?


Dernière édition par Jeannotin le Wednesday 10 Jul 19, 17:19; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9430
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 10 Jul 19, 0:00 Répondre en citant ce message   

De la même racine, le persan nar signifie "mâle, masculin".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3227
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 10 Jul 19, 8:49 Répondre en citant ce message   

En sanskrit, nara est l'homme (opposé à la femme) et, comme il est commun à l'Inde, il peut être employé métaphoriquement pour le pion du jeu d'échec, la tige du cadran solaire ou une mesure de longueur (à la taille de l'homme).

Mais, plus important, Nara est l'Homme originel, divinité primordiale avec Nārāyaṇa (son fils ou alter ego). Dans le Mahābhārata les héros Arjuna et Kṛṣṇa sont bien connus pour être les avatāras des dieux Indra et Viṣṇu, mais ces deux derniers sont eux-mêmes les avatāras de Nara et Nārāyaṇa.

D'ailleurs, le premier distique du Mahābhārata est :

Ayant rendu hommage à Nārāyaṇa et aussi à Nara le plus grand des héros,
Et aussi à la déesse Sarasvatī, que soit alors exaltée la victoire.


nārāyaṇaṃ namaskṛtya naraṃ caiva narottamam |
devīṃ sarasvatīṃ caiva tato jayam udīrayet ||
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9430
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 10 Jul 19, 9:32 Répondre en citant ce message   

J'en rajoute un peu pour le persan. Le mot honar (de ho-nar) signifie "beau travail, bel ouvrage", autrement dit "art, talent, etc". La virilité est une vertu, que dis-je, LA vertu.
On comprend le rôle dévolu aux mâles dans la société iranienne...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 754
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 10 Jul 19, 10:43 Répondre en citant ce message   

ho- est bien entendu le cognat régulier du sanskrit सु [su] avec un traitement s > h qui a des parallèles en brittonique, en grec et sans doute encore ailleurs.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3227
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 10 Jul 19, 16:17 Répondre en citant ce message   

Où ce su- est le préfixe favorisant bien connu:
Monier-Williams (s.u. su) a écrit:
good, well, excellent, excellently, beautiful, beautifully, honourable, worthy of respect or reverence, excessive, excessively, exceedingly, much, very; readily, easily, willingly, quickly

Il correspond, avec le même sens général, au grec ευ- [eu-/ev-] (cf. eucharistie, évangile, etc.).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9430
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 11 Jul 19, 6:07 Répondre en citant ce message   

Jeannotin a écrit:
Cette racine est attestée en breton sous une forme suffixée : nerzh "force"

Gastal (Nos racines celtiques) donne aussi l'irlandais neart et le gallois nerth.

إدريس [Idrīs] est le nom d’un prophète de l’Islam cité à deux reprises dans le Coran. On ne sait pas très bien qui était ce prophète ni d’ou vient son nom. La plus sérieuse des hypothèses retenues est une altération du grec Andréas, emprunté par l’arabe via le syriaque.
Reste à savoir de quel Andréas il s’agit...
(Source : Arthur Jeffery, The foreign vocabulary of the Qur’ān, Baroda, Oriental Institute, 1938, page 51, page 69 du PDF).
La page Idris de Wikipedia ne manque pas d'intérêt.

Peut-être ne sera-t-il pas inutile de rappeler la présence de l'élément -andr- dans de nombreux noms grecs, notamment Andromaque et Alexandre, pour ne citer que les plus célèbres.


Dernière édition par Papou JC le Thursday 11 Jul 19, 11:07; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3227
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 11 Jul 19, 7:22 Répondre en citant ce message   

ἀνδρομάχη [andromákʰē] « qui combat avec les hommes » ou « qui combat les hommes », nom porté par l'épouse du Troyen Hector et par une Amazone.

ἀλέξανδρος [aléxandros] « qui défend les hommes », nom porté par le Troyen Pâris et plusieurs souverains macédoniens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008