Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
placebo, nocebo - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
placebo, nocebo

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 05 Aug 14, 20:35 Répondre en citant ce message   

placebo : substance sans valeur thérapeutique intrinsèque, mais qui peut agir de façon thérapeutique par effet psychologique.
< lat. placebo = je plairai

nocebo : substance sans valeur nocive intrinsèque, mais qui peut agir de façon nocive par effet psychologique.
< lat. nocebo = je nuirai
Par exemple, à la suite d'un traitement, des patients peuvent percevoir des effets secondaires inexistants parce qu'ils ont appris qu'ils apparaissent chez certains patients.
http://www.aerzteblatt.de/pdf.asp?id=127210 (en anglais)


Dernière édition par Jacques le Wednesday 06 Aug 14, 3:21; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10231
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 05 Aug 14, 22:04 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
< lat. placebo = je plairai

Je traduirais plutôt par "je donnerai l'impression d'être bon, on me trouvera bon".
Et nocebo = "je donnerai l'impression d'être mauvais, on me trouvera mauvais".
Bon ou mauvais pour la santé, bien sûr.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Sunday 01 Mar 15, 20:52 Répondre en citant ce message   

La première antienne des vêpres des morts dans la liturgie catholique commençait par le mot placebo, qui désignait cette prière au Moyen Âge. Puis, en français comme en anglais, dans des phrases du type chanter a placebo, to sing a placebo, le mot a pris le sens de flatterie, hypocrisie - d’où son utilisation en médecine, d’abord en anglais. Dans Quincy’s Lexicon-Medicum. A new medical dictionary (1811), Robert Hooper définit ainsi placebo :
Citation:
Placebo. “I will please”: an epithet given to any medicine adapted more to please than benefit the patient (épithète donnée à tout médicament destiné plus à être agréable que bénéfique au patient).


La première utilisation du mot en médecine date de 1722 (l’Écossais William Cullen), mais en français seulement de 1954.

Le mot nocebo a été inventé en 1961 par Walter P. Kennedy, sur le modèle de placebo.

Dans la Vulgate, le Psaume 114:9 est :
Citation:
placebo Domino in regione vivorum


La traduction de la Vulgate s’appuie sur la version grecque des Septante, qui divise les Psaumes différemment des autres Bibles. La traduction française est, chez Segond 21, Psaume 116 :9 :
Citation:
Je marcherai devant l’Éternel
au pays des vivants.

King James Version (1611) - Psaume 116 :9 :
Citation:
I will walk before the Lord
in the land of the living.


La Vulgate utilise placebo (je plairai, je serai agréable à) alors que Segond 21 et la King James Version utilisent je marcherai. D’après ce que j’ai lu (Journal of the Royal Society of Medicine - avril 2000), dans ce passage, le mot hébreu est ethalech. Tandis que elech signifie je marcherai, la forme réflexive ethalech implique une démarche plus volontaire, et signifie quelque chose comme je marcherai au pas de, en phase avec.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3943
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 27 Jun 20, 23:10 Répondre en citant ce message   

Il existe deux versions de la traduction des Psaumes.

- Le Psalterium Gallicanum, qui est une révision réalisée par Jérôme de Stridon, de la Vetus latina (la première traduction latine, du grec de la Septante)
Cette version est celle de la liturgie, et la plus répandue au Moyen Âge.

C'est dans ce texte que nous trouvons cette fameuse phrase :

Placebo Domino in regione vivorum.


traduction du grec :
εὐαρεστήσω ἐναντίον κυρίου ἐν χώρᾳ ζώντων
(Septante, 114, 9)
qui a été traduit en français par :
Je me complairai en présence du Seigneur, en la terre des vivants.

- Le Psalterium juxta Hebraeos , traduction depuis l'hébreu qui a été faite aussi, je crois, par Jérôme de Stridon.
Cette version ne supplante jamais le Psalterium Gallicanum :
Deambulabo coram Domino in terris viventium.
C'est cette version qui est en fait celle de la Vulgate.

La version en hébreu :
אֶ֭תְהַלֵּךְ לִפְנֵ֣י יְהוָ֑ה בְּ֝אַרְצֹ֗ות הַֽחַיִּֽים׃

Le verbe placere est une traduction du grec εὐαρεστέω :
être agréable à, plaire à / se plaire à, se complaire dans
(Bailly)

de : εὐάρεστος (evarestos) (qui plaît, est agréable à), d'où : εὐαρέστησις (satisfaction)
L'adjectif est à l"origine du prénom Evaristus en latin, Évariste en français

de : ἀρέσκω :
donner satisfaction / plaire à, complaire au caractère ou aux habitudes de qqn ; en mauv. part, être obséquieux.
rendre (une chose) agréable (à qqn), d'où au passif être agréable, plaire.

On retrouve bien le sens du placebo : médicament donné pour plaire au patient.

Voir les deux versions du Psaume

Dans la Nova Vulgata, le verset est traduit ainsi :
Ambulabo coram Domino in regione vivorum.

Il reste à élucider le problème de traduction : pourquoi la traduction du grec est différente de l'hébreu ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10231
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 28 Jun 20, 5:35 Répondre en citant ce message   

Pour tenter de répondre à ta question, je commence par relever ceci :

Pascal Tréguer a écrit:
D’après ce que j’ai lu (Journal of the Royal Society of Medicine - avril 2000), dans ce passage, le mot hébreu est ethalech. Tandis que elech signifie je marcherai, la forme réflexive ethalech implique une démarche plus volontaire, et signifie quelque chose comme je marcherai au pas de, en phase avec.

Les cognats arabes de ces mots hébreux sont le verbe هلك halaka périr et sa forme VIII إهتلك ihtalaka dont l'un des sens donnés par Kazimirski est "marcher avec fierté en se donnant des airs".

La racine sémitique est la vieille racine HLK dont le sens premier a dû être qqch comme s'en aller.
Cognats : Akk alaku (go, walk), Heb halakh, Syr halek, BAram halakh, Uga hlk, Phoen hlk (Source : AED de Rajki).

Dans le Dictionnaire akkadien de l'association assyrophile de France, malheureusement rédigé en anglais, on trouvera d'autres cognats dans leur graphie originelle, dont, bien sûr, l'akkadien alāku : pres. illak, pret. illik, perf. ittalak. On lit que ce verbe signifie bien aller ou venir, mais on voit aussi qu'une de ses formes dérivées a le sens de convenir (to be appropriate, suitable).

Je sais bien que l'akkadien n'est pas l'hébreu mais il me semble qu'il serait judicieux de vérifier si le sens de l'hébreu ethalech n'est pas plus proche de celui de l'akkadien ittalak que ne le laisse entendre le Journal of the Royal Society of Medicine.

Auquel cas une assez bonne traduction, je crois, serait qqch comme Sur la terre des vivants, j'irai partout où il plaira à mon Seigneur que j'aille.
Ou plus simplement et plus généralement, Sur la terre des vivants, je me comporterai comme il plaira à mon Seigneur. Autrement dit : Je ne ferai rien qui puisse lui être désagréable. "Marcher" est à prendre au sens figuré de "agir".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3943
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Sunday 28 Jun 20, 21:33 Répondre en citant ce message   

Il ne faut pas oublier le fait que la Septante est la traduction d'une version hébraïque de l'Ancien Testament qui est aujourd'hui perdue.
La version en hébreu que nous avons a été "révisée".

Les variantes entre les deux versions peuvent s'expliquer par des problèmes de traduction mais aussi par le fait que la version originale est différente.

Dans ce cas, je viens de vérifier : ce verset apparait dans un manuscrit de Qumran. C'est le même que le texte hébreu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008