Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
junk (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
junk (anglais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 4:29 Répondre en citant ce message   

junk : ordure, détritus, chose de peu de valeur

Selon Etymonline.com ce mot signifiait d'abord vieux cordage (lang. maritime), peut-être du français jonc (la plante).

Selon W. Skeat, l'angl. junk viendrait du portugais junco, vieux cordage et aussi jonc.


Dernière édition par Jacques le Sunday 17 Dec 06, 17:58; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 746
Lieu: Lyon

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 6:13 Répondre en citant ce message   

Junk food : mauvaise nourriture, comme par exemple celle qui contient 20 % de gras et qu'on trouve dans les big PC de PcDo.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 6:35 Répondre en citant ce message   

Exemples de junk food : bretzels (trop de sel), chips (trop de graisses), confiseries (trop de sucre). Ces produits sont souvent bourrés d'additifs.

Je traduirais "to eat junk food" par "manger des cochonneries".

angl. junk food : malbouffe
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 746
Lieu: Lyon

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 12:09 Répondre en citant ce message   

Junkie : mot d'argot américain qui signifie drogué et qui s'applique à quelqu'un qui utilise des seringues. Traduction la plus proche : toxico.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1125

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 13:13 Répondre en citant ce message   

J'ai toujours eu l'impression que "junk food" évoquait une idée de nourriture sortant d'une usine comme les chips, les bretzels, les confiseries, certains plats préparés.

J'hésite à y inclure les fast-foods dans la mesure où les plats sont cuits sur place et qu'on y trouve des produits frais, comme les salades.

Mais il est possible que n'importe quel aliment devient du "junk" dès que les doses normales de certains constituants sont dépassées. On pourrait alors ajouter les pâtisseries qui contiennent des quantités énormes de sucre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 13:33 Répondre en citant ce message   

angl. junk science : pseudo science. Utilisation de données scientifiques incomplètes ou incorrectes, souvent à des fins politiques ou commerciales. Manipulation de l’opinion publique en donnant une valeur scientifique à ce qui n’en a pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
meuuh



Inscrit le: 12 Jun 2006
Messages: 982
Lieu: Mie en ole opaštuja Karjalašša

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 14:45 Répondre en citant ce message   

exemple: la psychanalyse

Citation:
Junkie : mot d'argot américain qui signifie drogué et qui s'applique à quelqu'un qui utilise des seringues. Traduction la plus proche : toxico.

Moi, j'aurais dis junkie aussi en francais...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 17 Dec 06, 17:58 Répondre en citant ce message   

junk yard : cimetière de voitures où généralement on peut acheter des pièces dètachées d'occasion (ici, yard signifie terrain)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
sab



Inscrit le: 07 Oct 2005
Messages: 467
Lieu: Polynésie / France

Messageécrit le Monday 18 Dec 06, 12:37 Répondre en citant ce message   

Egalement les junk bonds (obligations pourries) faisant l'objet d'un marché parallèle reservé aux aventuriers de la finance
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 746
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 18 Dec 06, 12:48 Répondre en citant ce message   

meuuh a écrit:
Citation:
Junkie : mot d'argot américain qui signifie drogué et qui s'applique à quelqu'un qui utilise des seringues. Traduction la plus proche : toxico.

Moi, j'aurais dis junkie
aussi en francais...
Oui, je crois que ce mot franglais s'emploie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11168
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 18 Dec 06, 16:33 Répondre en citant ce message   

Meuuh : Je ne vois pas comment on peut classer la psychanalyse dans les junk sciences! Où est la manipulation? C'est vrai que taper sur la psychanalyse est très tendance actuellement, et ses adeptes me semblent, quand je les entends, plus dans l'idéologie féroce que dans l'argumentation et la raison, en tout cas pas dans la mesure. Un bouquin est sorti récemment sur ce sujet "Le livre Noir de la psychanalyse", auquel a répondu un "Anti-Livre Noir de la Psychanalyse". Ceci dit, il est évident que la psychanalyse n'est pas une science exacte, et que certains psy sont des charlots. Il n'y a pas lieu de jeter l'opprobre sur toute la profession. Même chose pour les juges pour enfants, les politiques et les garagistes, entre autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 19 Dec 06, 6:41 Répondre en citant ce message   

- On s'ecarte du sujet. "junk science", c'est péjoratif. Alors, si quelqu'un doute du sérieux d'une discipline scientifique, il va tout naturellement l'appeler "junk science".

- Le mot anglais "junkie", étant dérivé de "junk" (rejet, ordure, chose sans valeur), suggère un état déshumanisé, d'épave, que le mot français "toxico" n'a pas.


Dernière édition par Jacques le Tuesday 19 Dec 06, 7:05; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 15 Jul 13, 15:00 Répondre en citant ce message   

En espagnol américain (Mexique, E.U.), junk food se dit :

comida chatarra (lit. "nourriture-ferraille")

< basque txatarra, ce qui est vieux
(dict. Real Acad. Esp.)

Il s'agit probablement un calque de l'anglais junk food.
esp. chatarra : ferraille
esp. chatarrero : ferrailleur

PS: Le Mexique a maintenant dépassé les E.U. quant au taux d'obésité. Ceci est généralement attribué à la disponibilité de comida chatarra.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11168
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 15 Jul 13, 17:02 Répondre en citant ce message   

Lire à ce sujet le Fil prime à la casse (Dictionnaire Babel).

José a écrit:

ESPAGNOL

- las ayudas al desguace : les aides à la casse
- dinero por chatarra : argent contre ferraille
- estímulos a la compra de vehículos : incitation à l'achat de véhicules
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9623
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 20 Jan 17, 12:26 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
Selon Etymonline.com ce mot signifiait d'abord vieux cordage (lang. maritime)[/i].

Pour être plus précis : mid-14c., junke "old cable or rope," cut in bits and used for caulking, etc., a nautical word of uncertain origin.
Ce "used for caulking" (= utilisé pour calfater) me donne à penser que junk pourrait curieusement être un doublet de joint, et donc remonter comme lui au latin junctus.
MAR. Espace entre les bordages. Wilson se hâta de rétablir le joint des bordages avec de l'étoupe et une feuille de cuivre soigneusement clouée (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 46). (TLF).

Ce serait d'ailleurs, pour le sens même de joint "drogue", une meilleure explication que celle-ci : Empr. à l'angl. joint, lui-même empr. au fr. joint, qui d'apr. le sens de « point de jonction » a pris en arg. amér. celui de « lieu de rencontre plus ou moins illégal » désignant notamment les locaux où l'on fumait l'opium, d'où son usage, attesté dep. 1935, pour désigner les ustensiles nécessaires au consommateur de drogue comme la seringue hypodermique puis la cigarette de marihuana (TLF).
Mais je n'exclus pas non plus la possibilité d'une coïncidence.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008