Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
cot, cottage (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
cot, cottage (anglais)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Oliv



Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 124
Lieu: Toulouse

Messageécrit le Thursday 27 Oct 11, 8:40 Répondre en citant ce message   

Oui, le finnois kota est apparenté au hongrois ház "maison" d'après le grand dictionnaire étymologique hongrois (A magyar nyelv történeti-etimológiai szótára, 1970): la forme proto-finno-ougrienne est *kota, il y a des mots apparentés dans une large gamme de langues finno-ougriennes avec toujours le sens "maison" ou très proche (tente, cabane, etc.), et "les liens indo-européens du mot demandent à être examinés davantage".

La transformation du k- initial ougrien (mansi/vogoul, khanty/ostyak) en h- hongrois avant voyelle de la série postérieure est régulière: en plus des mots déjà mentionnés dans le fil "Hongrois et finnois"
hongrois hal ~ finnois kala "poisson",
hongrois hó(nap) "mois" ~ finnois kuu "lune",
il y a aussi par exemple:
hongrois (meg)hal ~ finnois kuolla "mourir",
hongrois halad ~ finnois kulkea "avancer",
hongrois hat ~ finnois kuusi (gén. kuuden) "six",
hongrois had "armée" ~ finnois kunta "communauté, assemblée, peuple",
hongrois húgy- ~ finnois kusi "urine",
etc.,
et la transformation de -t final ougrien en -z hongrois se rencontre aussi dans des mots comme:
hongrois kéz ~ finnois käsi (gén. käden) "main",
hongrois fazék ~ finnois pata "marmite" (p -> f régulier dans les mêmes conditions que k -> h),
etc.


Dernière édition par Oliv le Thursday 27 Oct 11, 12:45; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10022
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 27 Oct 11, 9:47 Répondre en citant ce message   

En voyant ce ház, on ne peut s'empêcher de penser à l'allemand Haus et à l'anglais house, dont Etymonline nous dit :
Citation:
O.E. hus "dwelling, shelter, house," from P.Gmc. *husan (cf. O.N., O.Fris. hus, Du. huis, Ger. Haus), of unknown origin

Et si l'origine en était le hongrois ou une langue apparentée ? Mais je suppose que les spécialistes ont déjà envisagé cette possibilité...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3900
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 27 Oct 11, 12:04 Répondre en citant ce message   

Vladimir Orel dans son dictionnaire étymologique du germanique :

*kutan : ancien norois : kot ("cottage, hut") ancien anglais : cot ("cot, cottage, house"), moyen bas allemand kot (idem)
emprunt à un dialecte iranien *kuta-, cf. avestique kata- ("chamber")

Il cite aussi le Slavisch-germanische Lehnwortkunde, d'Adolf Stender-Petersen (1927) : une autre piste ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10022
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 27 Oct 11, 12:25 Répondre en citant ce message   

Toi-même et dawance avez déjà évoqué la piste iranienne :
dawance a écrit:
Certains l'ont déduit de l'iranien, kuta, hutte
Toutefois, BrØndal déduit aussi les mots germ. d'un scythe iranien de la Mer Noire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1700
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 27 Oct 11, 14:36 Répondre en citant ce message   

Une question plutôt qu'une réponse:
Je constate que le wallon, langue archaïque, comme chacun sait (c'est ce qui fait son intérêt historique), connaît, à côté de w cotî, maraîcher, w houte, dans si mète a houte, se mettre à couvert -pour la pluie- (litt se mettre "à hutte"). namurois et rouchi: hute, qu'on peut supposer de même origine que le français hutte (TLF: de l'a. h. all. hutta « cabane »). A comparer dial. s.romande à schotta, à schouta, dauph à la souta, même sens: à l'abri.
A noter le w hotrê, hutte, abri d'une petite exploitation à ciel ouvert.
Grandgagnage done une formation irrégulière ou une hypothèse supplémentaire à partir du NL schutten [sk], mettre en sureté, protéger, d'un radical schut,
1. nha schutz
2. mha huote, nha hut, a.b.sax. hutte, du m.h.a. hüeten, garder, protéger.
Ça me donne le tournis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3415
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 05 Nov 11, 16:02 Répondre en citant ce message   

En allemand, on retrouve un terme avoisinant sous plusieurs formes ( Kot, Kote, Kate),, toujours au sens de cabane, hutte, maison misérable. Kluge référence le terme sous l'entrée Kote, l'allemand moderne ( Duden actuel et le DWDS )sous Kate.

En ce qui concerne l'étymologie, Pfeifer avance une hypothèse.

Il part d'un autre terme, essentiellement employé en Allemagne du Nord ( Brandenburg/ Meklenburg) terme qu'il considère comme pouvant être apparenté. Kietz , Kiez. Cela désigne un lotissement de cabanes de pêcheurs. L'étymologie de ce terme n'est pas non plus établie, par ailleurs. On admet généralment une étymologie d'origine slave, sans que ce soit certain.

Pfeifer rapproche le terme de *chyža ,*chyzъ ( hutte, cabane) qui pourrait venir du germanique via la branche germanique des Balkans *hūs ( cf: Haus: maison en allemand standard).

Mais, il voit une parenté avec Kietze, terme dialectal désignant un panier, les variantes étant Kēts, Kīts, Kītse, Kötz. En Thuringe, avec le même sens, on trouvait Kötze et en Rhénanie Kütz, termes qu'il rapproche de kytja ( ancien normand) = hutte, cabane, puis avec le vieil anglais cȳte, le norvégien køyta ( = hutte de branchages tressés dans la fôret), avec ketze ( alcove en moyen bas-allemand) et donc aussi avec Kate et tous ces termes dont nous parlons dans ce fil.

Il avance donc l'idée que le sens premier aurait pu être une cavité fermée d'un toit de branchage tressés , donc un abri ainsi réalisé avec pour origine l'étymon indoeuropéen *geu-, *gū idée de courber, de plier , de bomber.


Dernière édition par rejsl le Saturday 05 Nov 11, 22:57; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1700
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Saturday 05 Nov 11, 18:25 Répondre en citant ce message   

Voilà Babel comme je l'aime, où parfois, du choc des idées jaillit la lumière.
Bon, c'est un peu trop tôt pour le dire, peut-être.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10022
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 05 Nov 11, 18:31 Répondre en citant ce message   

Non, ce n'est pas trop tôt, et tu as bien raison. En voici une preuve : en lisant le dernier post de rejsl, j'ai subitement pensé au mot espagnol choza, "cabane". Comment n'y avais-je pas pensé plus tôt ? Je me précipite dans le DRAE ... qui se contente de me dire que le mot est un emprunt au galicien ou au portugais. Mais c'est bon signe, finalement. Malheureusement il n'y a pas en ligne de dictionnaire étymologique du portugais, et j'ai rendu celui qu'on m'avait prêté... Je ne serais pas étonné que nous ayons là une piste intéressante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 05 Nov 11, 20:25 Répondre en citant ce message   

Hypothèses arabes et latines por choza, ici.

De toute façon, si mète a houte= se mettre à couvert , me fait penser au piémontais bùtésse a la sosta (pr. buter-sé à la sousta) avec la même signification referée à la pluie...et ce mot sousta/sousto il y a aussi en occitain "inaoupenc".
La sousto est toujour un abri.

En italien, "sosta" n'est que la "fermata/posa/pausa"= arrêt/station/pause.
Mot ideal pour un hotel-resto.
Le verbe italien sostare<sustare<sub+ stāre = S'ARRÊTER, STATIONNER.
Divieto di sosta = stationnement interdit.

Donc ce houte pourrait être une modification d'un precedent souste >soute = abri.


Dernière édition par giòrss le Saturday 05 Nov 11, 22:48; édité 5 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10022
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 05 Nov 11, 20:52 Répondre en citant ce message   

Merci Giòrss mais les hypothèses arabe et latine pour choza ne sont guère convaincantes. Si elles l'étaient, je suppose qu'elles ne manqueraient pas de figurer dans le DRAE, soit l'une, soit l'autre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 05 Nov 11, 20:57 Répondre en citant ce message   

Je ne fais pas très confiance au DRAE.
De toute façon. en galaico-portugais tu sais que cl- >ch- (clamare>chamar et clave>chave)
donc clausa peut devenir choza...tant plus que la choza peut être aussi ouverte, sans couverture (toit), et servir pour la recolte des chataignes.

J'ajoute que dans le sud de l'Italie, le "chiuso<clausu[m]" (juso/jusë...etc.) est la porcherie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Sunday 06 Nov 11, 0:00 Répondre en citant ce message   

Clausa est un étymon vraisemblable, je concorde avec giorss.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1386
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Sunday 06 Nov 11, 21:55 Répondre en citant ce message   

J’ai trouvé ce qui suit ici

"CHOÇA – é uma palavra que se originou de pluteus, que era o nome dado pelos romanos a uma fortificação temporária feita em madeira, complementando as de pedra."

Sans connâitre le portugais, j’ai compris le suivant:

“mot originé à partir du latin pluteus, nom donné par les romains à une fortification temporelle faite en bois et pierre”
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10022
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 06 Nov 11, 22:18 Répondre en citant ce message   

Je ne vois de lien ni formel ni sémantique entre pluteus et choza ... Du moins à partir de Gaffiot, car Ernout et Meillet en disent un peu plus :
Citation:
Désigne tout ce qui est fait de planches, de claies, etc., réunies de manière à former une couverture ou un appui... Conservé dans les langues hispaniques avec le sens de "hutte de berger".

Conservé, je veux bien, mais o combien transformé ! Quelles formes intermédiaires peut-on imaginer ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Monday 07 Nov 11, 0:00 Répondre en citant ce message   

En sens phonetique, c'est possible...
pluteus (rare pluteum)>*plutia (via une formation n. pl.)>*ploza>choza>choça

pl->ch- (lire tch-) c'est normal en gallego et en portugais! Cette evolution pourrait être possible en occitan ou en ligurien aussi.

Le pluteus etait une protection militaire mobile, faite en bois ou osier. On pourrait la considerer un abri.

Alors se traiterait d'un mot des vétérans entré dans la langue populaire (exactement comme plicare>plegar>chegar).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7









phpBB (c) 2001-2008