Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'autre - étymologie des insultes - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
L'autre - étymologie des insultes
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 11, 12, 13, 14  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3512
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 12 Mar 12, 15:32 Répondre en citant ce message   

Allemand Autriche ein Ikea-Kind , terme à la mode chez les jeunes, pour désigner un Suédois ou une Suédoise. Pas obligatoirement péjoratif.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3948
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Monday 21 May 12, 22:53 Répondre en citant ce message   

Allemand Français de Suisse lifrelofre (ou liflof, liffeloffe) : sobriquet donné aux Allemands et aux Suisses (je suppose alémaniques). Parce qu'ils étaient réputés grand buveurs et mangeurs ? lifre pourrait alors être une variante de lippe
Et cela formerait un doublon.

Ce terme se retrouve notamment chez Rabelais.

Cotgrave (1611) le traduit en anglais ainsi :
a huff-snuff, a swag bellie, a puff-bag ; a word coined in derision of the Germans and Swissers.

huff-snuff désigne quelqu'un d'arrogant , swag bellie : ventre à poulaine (c'est à dire ventre proéminent, poulain = polonais, une poulaine, une peau de Pologne)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 12 Jul 12, 21:33 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
Au Québec un Anglais, ou anglophone, est une tête carrée ou un goddam (à rapprocher du quolibet français godon).

Les termes d'ancien fr. godon, gourdon, gondon, godème (Suisse romande), goddam, gordon, qui designent les anglais, sont dérivés du juron anglais God damm [me] (litt. Dieu [me] damne)
(dict. Godefroy d'anc. fr.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 31 Aug 12, 22:47 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
angl. Kraut PEJ :
...
Je n'en ai pas confirmation mais il est très probable que Kraut vient de sauerkraut (= choucroute).

angl. Kraut : 1841, (insulte popularisée pendant la 1ère guerre mondiale) Allemand, en part. soldat allemand, vient de l'all. Kraut "chou", considéré comme étant plat national allemand. (etymonline.com)


Notons la coïncidence :
Boche < al(le) moche, prob. sous l'influence de caboche (tête, chou).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
photophore



Inscrit le: 11 Apr 2012
Messages: 151
Lieu: 78360 Montesson

Messageécrit le Saturday 01 Sep 12, 23:02 Répondre en citant ce message   

Gavot, utilisé par les marseillais pour désigner un alpin, n'est pas péjoratif en soi : la région entre Evian et la frontière suisse s'appelle "pays gavot" ( il y a un panneau qui le signale)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10457
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 02 Sep 12, 0:20 Répondre en citant ce message   

Pour gavot, voir ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11048
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 12 Sep 12, 11:50 Répondre en citant ce message   

- One of their Queens hostesses slurred a Korean-American couple by writing “chinx” on the pair’s takeout tab.
= Une serveuse d'un restaurant du Queens a insulté / porté atteinte à un couple américano-coréen en écrivant "chinetoque" sur la note du couple (= pour les repérer parmi les autres clients).

[ The NY Post - 12.09.2012 ]


Ce fait-divers m'en rappelle un autre, retrouvé dans mes notes.


- The ESPN editor (was) fired Sunday for using "chink in the armor" in a headline about Knicks phenom Jeremy Lin .
= Le rédacteur en chef de la chaîne du sport ESPN a été licencié dimanche pour avoir utilisé l'expression "chink in the armor" dans une manchette à propos de Jeremy Lin, joueur des NY Knicks.

[ The NY Daily News - 20.02.2012 ]


Royaume-Uni chink
- PEJ chinetoque - asiate
- fente - gerçure - lézarde

Royaume-Uni chink in the armor
- FIG le défaut de la cuirasse - le point faible / sensible


Le rédacteur avait fait un jeu de mot sur :
- le rendement moyen du basketteur dans un match ou une série de matches donné(e)
- l'origine de Lin, né aux US de parents chinois de Taïwan
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11048
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 19 Feb 13, 11:08 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni Yid
- désigne le Juif (péjoratif généralement)

- prononcé avec un i long [ /ˈjiːd/ ], comme le font les yiddishophones, il n'est pas offensant
- prononcé avec un i bref [ /ˈjɪd/ ], il devient péjoratif, c'est ainsi qu'il est utilisé par certains antisémites

A lire :
- le Fil Juif, Hébreu
- l'article Yid de Wikipedia (en anglais)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11048
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 18 Mar 13, 13:54 Répondre en citant ce message   

- Joseph Cassano regularly uses the derogatory term "shwoog" when referring to black people.
= Cassano emploie régulièrement le mot injurieux shwoog quand il se réfère aux Noirs (= sur son blog).

[ The NY Post - 18.03.2013 ]


USA shwoog
- mot injurieux envers un Noir pour son look et ses attitudes typiquement ghetto :
parler afro-anglais, tatouages, fringues hip-hop, délinquance

[ Source : urbandictionary.com ]


Dans le même article :

- This dumb shwoogie Flo-rida
= Flo Rida (un rapper US), cet abruti de négro
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Frandois



Inscrit le: 07 Jul 2013
Messages: 1
Lieu: Uppsala

Messageécrit le Sunday 07 Jul 13, 21:08 Répondre en citant ce message   

Je viens juste de faire la connaissance du site en cherchant la signification du mot “niakoué” et j'ai lu cette rubrique avec grand intérêt.

Je vous propose deux termes entendus à Strasbourg aux allentours de 1967 dans la bouche de la fille d'un Suisse soldat d'occupation en Allemagne et d'une métropolitaine.
Elle appelait les Alsaciens les "Rousts" (nous, méridionaux, disions ausi Roustons, autant que je me souvienne) et les Allemands les "Shpounz" (orthographe inconnue). Je ne sais pas si cette terminologie venait de Suisse, des casernes (donc d'une scolarité à Fribourg ou à Baden-Baden) ou du milieu estudiantin de Strasbourg.

Nous étions des jeunes "de l'intérieur" par rapport aux Alsaciens.

En tant que Drômois j'étais qualifié par un copain de Grasse comme "midi moins le quart", c'est à dire presque aussi étranger qu'un Lyonnais, si je me hasardais à me prendre pour un méridional.

En suédois "lappsjukan" (la maladie du Lapon), c'est le mal du pays. De nos jours le terme "lapp" est péjoratif et il faut employer "same" pour désigner un Lapon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Larbalétrier



Inscrit le: 08 Mar 2009
Messages: 40
Lieu: L'Oeil de l'Oye

Messageécrit le Friday 12 Jul 13, 12:40 Répondre en citant ce message   

Citation:
(.../...) et les Allemands les "Shpounz" (orthographe inconnue).
Rappelez-vous du Schpountz du regretté Marcel Pagnol, qui valut à Fernandel un très beau rôle au cinéma... Le passage d'imbécile heureux à Allemand s'est opéré dans les régions frontalières...
Les germanophones _ on l'a vu_ sont des hachepailleurs mais aussi des mâche-fer, ce qui reste très imagé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Larbalétrier



Inscrit le: 08 Mar 2009
Messages: 40
Lieu: L'Oeil de l'Oye

Messageécrit le Friday 19 Jul 13, 11:46 Répondre en citant ce message   

Au Pays-Haut lorrain, dans le nord de la Meurthe-&-Moselle actuelle, région frontalière de la Belgique et du Luxembourg, les sobriquets suivants sont encore en usage : les Meusiens sont des Goujons [menu fretin], les Mosellans dialectophones ou pas sont des Pointus [Casques-à-Pointe désignant spécifiquement les germanophones hors _ bizarrement _ les Luxembourgeois ; à noter que dans le langage des signes doutre-Rhin, les Allemands se désignent eux-mêmes en élevant l'index au-dessus du front...] et les Vosgiens, pour tous les Lorrains, sont d'inoxydables Vôgepattes. Les habitants du nord meusien renvoient de façon ironique la politesse à ceux du Pays-Haut lorrain, en les appelant Ablettes (autre petit poisson d'eau douce). Pour revenir sur le nom de Boyaux désignant les Belges "de proximité", il vient très probablement de la large ceinture de tissu ceignant les reins et le ventre des paysans d'autrefois, Boyau étant ici synonyme de pécore ou de péquenot ; le terme relève plus de la taquinerie que de l'insulte, toutefois il semblerait qu'il soit de plus en plus péjoratif à mesure qu'il désigne des belges "non frères", qui ne sont pas de Lorraine belge...
Enfin, je n'ai pas vu pour les Etats-uniens, le mot Amerlot, nettement plus ambigu et plus répandu que celui d'Amerloche, un tantinet amical...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3512
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 21 Jul 13, 10:22 Répondre en citant ce message   

Allemand les Berlinois ont souvent droit en Allemagne du Nord ou de l'Est à un sobriquet : Bouletten

Certes, ces boulettes de viande hachée mélangée à diverses herbes aromatiques sont une des spécialités de la gastronomie berlinoise (plusieurs façons de les apprêter) mais on les déguste aussi dans bien d'autres régions d'Allemagne, en Autriche aussi. Ailleurs, elles ont d'autres noms, bien souvent Frikadellen.

Les Berlinois sont pour ainsi dire les seuls à les appeler ainsi, une trace de l'influence française sur le parler de cette capitale, influence ancienne qui remonte au XVII eme lorsque les Huguenots se réfugièrent nombreux dans ceyte région en 1685 après la révocation de l'Édit de Nantes.
En Brandebourg, le grand Électeur Frédéric -Guillaume (Friedrich-Wilhelm) I. de Prusse publia un autre édit , l' Édit de Potsdam, dans lequel on déclarait les huguenots français bienvenus dans le futur royaume de Prusse.

Le sobriquet, venant des campagnes , rappelle aussi que dans les populations, ces mesures favorables aux Protestants français (distribution de lopins de terre , aides financières) ne furent pas si bien acceptées en leur temps.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3512
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 21 Jul 13, 10:55 Répondre en citant ce message   

Allemand De leur côté, les Berlinois n'étaient pas en reste pour affubler les provinciaux de sobriquets peu sympathiques, typiques du mépris dans lesquels les citadins , plus particulièrement habitants d'une capitale , tenaient les campagnards.

Les habitants des régions littorales du Nord-Est étaient des Fischköppe ( têtes de poisson, en dialecte berlinois) et ceux de la Thuringe des Löffelschnitzler (artisans qui fabriquent des cuillères de bois sculptées), ce qui rappelle le temps où l'artisanat du bois n'était pas prisé et où seuls les pauvres, dans les campagnes ou les villes, usaient d'ustensiles en bois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Phil34



Inscrit le: 27 Jul 2013
Messages: 12
Lieu: Montpellier

Messageécrit le Thursday 01 Aug 13, 16:35 Répondre en citant ce message   

Espagnol franchute en espagnol, ça vous dit quelque chose?
C'est l'équivalent de "franchouillard" en français...

Espagnol gabacho (en espagnol, toujours), dont on a déjà parlé, peut aussi désigner le Français (l'étranger venant du nord) et ça peut être péjoratif, également...
Espagnol gabacho au niveau "étymologie" doit avoir les mêmes racines que les mots catalan gavatx ou occitan gavach (plusieurs sens : le montagnard ou l'homme du nord ou encore le rustre, le vaurien), ça viendrait peut-être, d' une forme pré-romane "gava" (goitre ou gorge). Les montagnards auraient des goitres (par manque d'iode)...
Français En français, il y a gavache (poltron), de l'occitan gavach (ou gavatch, autre orthographe)...


Dernière édition par Phil34 le Friday 02 Aug 13, 9:09; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 11, 12, 13, 14  Suivante
Page 12 sur 14









phpBB (c) 2001-2008