Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
alcool (français) - Le mot du jour - Forum Babel
alcool (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
interpreter



Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 8
Lieu: alger

Messageécrit le Tuesday 02 Oct 07, 18:48 Répondre en citant ce message   

Alcool
Le mot alcohol naît sous la plume de Paré en 1586. Il est issu du latin alchimique alko(ho)l « substance produite par distillation totale » ; à partir de l'arabe 'al kuhl الكحول « poudre d'antimoine ». Le même mot a fourni le khôl (1837), d'abord sous la forme kohl en 1787. Le même mot était apparu en 1646 comme kouhel, terme repris par Nerval. Il désignait le fard fait à base de poudre d'antimoine. L'anglais alcohol et le néerlandais alcohol conservent la forme ancienne du français alcool, l'espagnol a formé le mot alcohol directement sur le latin. L'allemand Alkohol a gardé intact le latin.

voila un mot français (alcool) originaire d'un mot arabe (al kohol), et ce n'est pas que la langue française qui a utilisé ce mot, comme vous voyez "allemand, néerlandais, espagnol..."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Tuesday 02 Oct 07, 19:46 Répondre en citant ce message   

Je pense qu'on peut expliquer de la façon suivante l'origine du mot alcool :

Comme le dit Interpreter, le premier sens de l'arabe al-kuHl est l'antimoine en poudre. Cette poudre était utilisée pour farder les paupières, d'où le sens actuel du khôl qui est l'arabe kuHl.

Le processus de réduction en poudre de l'antimoine appliqué aux liquides, donne le distillat, le produit d'une distillation, donc ce que nous appelons un alcool.

Une autre hypothèse est que le mot alcool vient de l'arabe al-ghawl qui désigne un esprit, une substance éthérée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Tuesday 02 Oct 07, 22:05 Répondre en citant ce message   

En grec alcool se dit οινόπνευμα (inopnevma) formé de οίνος (inos) vin + πνεύμα (pnevma) esprit. L’alcool est donc en grec de l’esprit de vin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Tuesday 02 Oct 07, 22:12 Répondre en citant ce message   

Dans de nombreuses langues on a conservé le doublon esprit - alcool (Royaume-Uni spirit, Allemand ~geist, Français esprit de ~, Russe спирт /spirt/).

Le terme russe est, selon Vasmer, un emprunt à l'anglais, lui-même venant du latin spīritus.


Dernière édition par Charles le Monday 14 Mar 11, 14:12; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Tuesday 02 Oct 07, 22:50 Répondre en citant ce message   

Le terme russe est intéressant car en démotique il existe aussi le terme σπίρτο (spirto) pour alcool. Cependant dans le langage courant σπίρτο désigne plutôt l’allumette.
Le terme αλκοόλ (alcool) existe aussi dans le lexique grec mais il s’agit d’un terme d’emprunt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 0:12 Répondre en citant ce message   

dans les langues d'Italie les mots "spirito/spirto/spiritu/spirit" se referent à l'alcool alimentaire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 7:45 Répondre en citant ce message   

En hongrois, "spiritusz" désigne
1. proprement : l'alcool à brûler
Ainsi, par exemple, on s'éclairait avec une "spirituszlámpa" avant l'apparition de l'électricité
2. par plaisanterie : le génie, l'esprit, voire l'humour d'une personne
On dit alors qu'il y a du "spiritusz" dans quelqu'un = "Van benne spiritusz".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hachem Rami



Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 75

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 12:45 Répondre en citant ce message   

en arabe Al kouhoul actuellement signifie alcool. Souvent on écrit sur les produits vendues: Khalin mina l'kouhoul : Ne contient pas des résidus d'alcool (la loi islamique interdit la consommation d'alcool).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
baykus



Inscrit le: 27 Nov 2006
Messages: 117
Lieu: romorantin-lanthenay

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 13:55 Répondre en citant ce message   

Pologne En Pologne, le spiritus est un alcool distillé (90 – 95 °) qu’on utilise pour faire macérer les fruits ou pour préparer l’ « adwokat », mélange d’alcool, de sucre et d’œufs. Dans ces cas il est allongé d’eau. Mais certains le boivent pur ! Et là, c’est goutû… Ca a du retour ! (Allusion au film, « les bronzés font du ski » - Ceux qui l’ont vu comprendront)

On désigne aussi par spiritus l’alcool qui alimente les lampes de camping.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 14:04 Répondre en citant ce message   

Je note en arabe : الكحول

Je dirais que le français vient plutôt de l'espagnol alcohol que du latin médiéval.

En arabe, le al désigne bien l'article ?
Mais alors, dans ce cas, l'arabe al-kouhoul a été refait sur le mot occidental ?
sinon on dirait plutôt kouhoul pour désigner l'alcool ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
interpreter



Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 8
Lieu: alger

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 17:06 Répondre en citant ce message   

merci à tous pour vos informations , et pour Xavier al est l'article oui, puis ce mot existe depuis longtemps et d'autres langues ont utilisé ce mot al_kohol vous voyez la langue allemande est la plus proche alkohol...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Monday 15 Oct 07, 20:20 Répondre en citant ce message   

L'arabe kuHul, antimoine vient de l'akkadien guHlu, pâte d'antimoine, fard à paupière
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 13 Mar 11, 23:21 Répondre en citant ce message   

Il semble qu'il y ait un peu de confusion dans ces histoires d'alcool et d'antimoine : issus tous deux de la racine sémitique kḥl, "antimoine", nous avons en arabe

- d'une part le mot كُحْل [kuḥl] qui désigne la poudre d'antimoine, le kohl, et

- d'autre part le mot كُحول [kuḥūl] qui désigne l'alcool.

(Je donne la forme nue des mots, sans l'article, qui complique inutilement les choses.)

Le deuxième mot est formellement le pluriel du premier mais les alchimistes européens du Moyen Âge l'ont pris - comme cela arrive souvent avec l'arabe - pour un singulier, et ils lui ont donné le sens que nous lui connaissons encore. C'est sous cette forme et avec ce sens qu'il est reparti servir dans les pays arabophones, lesquels n'ont jamais cessé d'utiliser le premier mot avec son sens de toujours, si bien que les deux mots coexistent maintenant au sein d'une même racine mais sans véritable lien sémantique, et avec un lien formel oublié.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 14 Mar 11, 1:18 Répondre en citant ce message   

Moi, je veux bien qu'on fasse des rapprochements, mais :

— Wikipédia s.u. kôhl ne cite jamais l'antimoine parmi les composants possibles du kôhl ;

— Wikipédia s.u. antimoine n'indique jamais son utilisation comme fard à paupières.

On cite beaucoup les alchimistes, peut-être pour la part de mystère dans leur travail qui évite de devoir se justifier, mais je ne suis pas persuadé qu'ils confondaient si facilement le mortier et la cornue : réduire en poudre fine et distiller sont deux opérations bien distinctes.
Y compris philosophiquement : broyer sépare le même d'avec le même, distiller sépare l'un de l'autre, le subtil de l'épais.

On lit dans le TLFi que l'analogie entre les deux serait une métaphore due à Paracelse (XVIe s.). Je m'étonne de la diffusion si générale d'une telle métaphore un peu plate (tous deux très fins et très purs).

Et pourquoi l'alcool, substance continue, serait désignée par un pluriel et la poudre, substance discrète (formée de grains), par un singulier ?

Bref, tout ça me semble très fumeux et je ne serais prêt à le croire que si on me donnait de claires explications …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 14 Mar 11, 8:23 Répondre en citant ce message   

Tu soulèves là un lièvre d'importance qui remet en cause une étymologie universellement acceptée depuis toujours. Mais bon, pourquoi pas ? Si tu as raison, alors nous nous trouvons devant un banal cas d'homonymie, cette ennemie numéro un de l'étymologie. Ce ne sera pas facile à démontrer. Il faudra fouiller beaucoup dans les textes du Moyen Âge pour trouver la faille originelle. Bon courage aux philologues !

Cela dit, tu connais trop bien l'histoire des mots pour savoir combien les sens peuvent glisser et changer au fil des siècles, en particulier quand les mots sont empruntés à l'étranger. L'arabe n'échappe pas à la règle.

Pour ce qui est de la forme "pluriel" d'alcool, je te demande : quand tu dis "un taliban" (ça doit t'arriver), sais-tu que tu utilise le pluriel de "ṭālib" ? Quand tu dis (ça doit t'arriver aussi) "le flous", sais-tu que tu utilises le pluriel de "fals" ? Je pourrais continuer, les exemples ne manquent pas. Eh bien, au Moyen Âge, ce genre de choses est arrivé aussi, c'est arrivé tout le temps, et c'est ainsi qu'un pluriel arabe avec un sens 1, devenu un singulier français avec un sens 2, est reparti dans son pays d'origine vivre en singulier avec ce sens 2.
(Mutatis mutandis, ce cas de figure n'est pas sans rappeler celui, bien connu, de tennis : parti de France en verbe à l'impératif pluriel, il y est bien revenu en nom singulier. Et ça ne surprend personne.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008