Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nuque (français) - Le mot du jour - Forum Babel
nuque (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 17:57 Répondre en citant ce message   

La nuque est le seul mot du corps humain d'origine arabe (je parle des principaux termes)

Ce terme vient du latin médiéval nucha, dans le sens de moelle épinière
de l'arabe نخاع (nukha')
il a remplacé le terme medulla (moelle)

Puis le sens s'est limité à ce que nous appelons aujourd'hui la nuque.

Ce serait intéressant de savoir comment on dit la nuque en arabe.

L'anglais utilise nucha (prononcer k)

La première édition du dictionnaire de l'Académie (1694) donne :
Citation:
Nuque. s. f. Le creux qui est entre la teste & le chignon du cou. La nuque du cou.

C'est donc le creux du cou

Le chignon désignait autrefois... la nuque, avant de désigner une coiffe qui met les cheveux "en boule" au niveau de la nuque (puis ensuite plus haut)
On disait le chignon du col (le col est devenu le cou)
On le fait dériver du bas latin *catenione, de catena : la chaîne
Mais de quelle chaîne s'agit-il ? est-ce la chaîne des vertèbres ou bien la chaîne que 'lon mettait au cou des prisonniers ?

On trouve le châgnon, en berrichon, chez George Sand pour désigner la nuque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 18:44 Répondre en citant ce message   

Selon le TLF, le glissement de sens de « moëlle épinière » à « nuque » serait dû à l'arabe nuqra « nuque » (> latin médiéval nucrati). Pourquoi pas ? Le mot semble bien n'avoir vécu longtemps que dans le vocabulaire médical et l'influence de l'arabe a pu y être forte …

On pourrait aussi envisager la possibilité d'un croisement avec des mots populaires ou régionaux issus du francique (germanique commun *hnak- « nuque », norrois hnakki, all. Nacken et, avec glissement de sens, angl. neck « cou »). Il me semble que la ressemblance est trop troublante pour pouvoir être négligée …

Nos spécialistes des langues régionales auraient-ils connaissance de tels mots ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 19:10 Répondre en citant ce message   

C'est l'occasion de rappeler que le mot "moelle" se prononce "mwalle" (lat. medulla).
Il y a une pub sur France 2 où l'on entend mlalheureusment un des acteurs dire "mwèleux" pour l'adjectif. Ce sujet a déjà été discuté, mesemble-t-il.
C'est comme poêle ou poêlon: "pwal*"

Pour le grec, j'ai trouvé " ο μυελός " ( o myelos), terme très ancien car on le trouve chez plusieurs auteurs: Platon, Aristote, Plutarque (plus tardif, il est vrai), Eschyle,Théophraste (Histoire des plantes). Le grec moderne a formé "medouli" sur le latin.

Quant à la nuque, proprement dite, ο αυχήν (o afkhin), c'est le cou de l'homme et des animaux.
Il est intéressant de remarquer que le verbe αυχώ (-έω) (afkho) sert à traduire des mots comme glorifier, se vanter, se flatter de ... qui montrent l'homme fier qui dresse sa nuque pour toiser les autres de sa hauteur ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 03 Oct 07, 19:29 Répondre en citant ce message   

Wallon hanete = nuque Français

Mais je ne sais pas d'où vient "hanete"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 05 Oct 07, 14:32 Répondre en citant ce message   

Il n'est pas impossible que le wallon soit dérivé du germanique
C'est l'hypothèse que propose Grandgagnage
(avec un diminutif)


Dernière édition par Xavier le Saturday 06 Oct 07, 11:28; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Friday 05 Oct 07, 16:57 Répondre en citant ce message   

En italien le mot c'est "nuca" (noùka et pas nükà).

Je doute que derive de l'arabe. En anglais le cou c'est "neck" (de l'ancien "hnekka"), il y a aussi des mots comme le suedois "nache", l'allemand "Nacken" et "Genick"

la racine pourrait être germanique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 11:35 Répondre en citant ce message   

Le Vocabolario etimologico della lingua italiana donne effectivement une étymoligie germanique :
http://www.etimo.it/?term=nuca

Cependant, cet ouvrage est assez ancien et le Garzanti donne la même origine que le terme français, donc une origine arabe.

Il cite Dante :
E como 'l pan per fame si manduca
Così 'l sovran li denti a l'altro pose
Là 've 'l cervel s'aggiugne con la nuca

(Inf. XXXII)

Et, comme un affamé sur le pain qu'on lui jette,
Celui qui dominait s'acharnait sur la tête
De l'autre, et le mordait de la nuque au cerveau.
(traduction de Louis Ratisbonne)

Le Vocabolario etimologico cite une autre origine : le latin nux (noce en italien, noix, en français) que l'on donne pour le mot employé par Dante.

Mais le latin médiéval nucha est attesté au XIe siècle. Et c'est ce terme qui est considéré comme d'origine arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 15:38 Répondre en citant ce message   

Tout le problème est bien de savoir comment ce nucha est sorti du vocabulaire médical, pourquoi il y avait remplacé medulla et comment le sens en a glissé (ensuite ?) de « moëlle épinière » à « nuque ». Les questions délicates d'étymologie ne peuvent se passer de l'histoire des mots.

D'un autre côté, on ne voit pas bien sous quelle influence un mot germanique aurait pris ce vocalisme et c'est pourquoi j'avais émis l'hypothèse (que je suis incapable de vérifier) d'un croisement entre le latin savant et un mot populaire germanique, l'un fournissant au bébé le vocalisme, l'autre le sémantisme …

Autre chose.
Je n'ai pas en italien un niveau qui me permette de traduire du Dante mais il est quand même évident que la traduction donnée plus haut est hautement littéraire et qu'elle n'est guère qu'une paraphrase du texte. C'est un phénomène hélas banal sur lequel Dumézil a fait plusieurs fois des mises en garde : il n'est pas possible de faire de la recherche en s'appuyant sur des traductions. Personnellement, je refais toujours pour le lecteur des traductions mot à mot des textes importants ; elles sont souvent bancales, elles violent souvent la langue française mais je crois que, dans l'étude, il faut préférer ce qui s'approche du juste à ce qui semble beau !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 16:35 Répondre en citant ce message   

@Outis : je ne parle pas non plus italien, mais je trouve que le texte est quand même assez compréhensible !

Citation:
E como 'l pan per fame si manduca
Così 'l sovran li denti a l'altro pose
Là 've 'l cervel s'aggiugne con la nuca


Et comme le pain par faim se mange
Ainsi le souverain les dents sur l'autre pose
Là où le cerveau se joint avec la nuque


Ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus exact, mais du moins ça ne rend pas trop mal, et reste très proche de l'italien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 17:41 Répondre en citant ce message   

Le terme "traduction" est peut-être abusif : en fait, il s'agit plutôt d'une traduction mise en vers : on doit donc respecter les rimes etc...

Concernant l'origine arabe : le mot est cité dans un livre de Constantin l'Africain, originaire de Carthage et qui a traduit des textes arabes.
Il a écrit notamment Liber pantegni d'après un livre du Persan Ali ibn al-Abbas. Il a vécu à Salerne (Campanie)

http://diglib.hab.de/wdb.php?dir=drucke/ma-4f-35&image=00011

Il a aussi rédigé un Viaticum, traduction de textes arabes
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 18:09 Répondre en citant ce message   

@ semensat : oui, j'avais aussi compris ça, ce que je voulais dire c'est justement que je préfère infiniment ta traduction à celle qui avait été donnée qui ne permettait pas de faire une analyse sémantique.

Ici, garder le verbe (ad)joindre rend plus clair que le sens de nuca est encore à prendre dans ce texte au sens de « rachis, moëlle épinière » ; le « souverain » ne met pas les dents sur le crâne ni sur la colonne vertébrale mais à la jonction des deux : cette jonction, qui est notre « nuque », ne porte donc pas encore ce nom chez Dante, contrairement à ce que la simple lecture de Ratisbonne semblait suggérer …

La philologie (étude fine des textes) est une discipline aujourd'hui bien négligée mais qui est essentielle à leur interprétation !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 18:11 Répondre en citant ce message   

Voici une piste :
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/2042/2838/1/11+TEXTE.pdf

Nucha désigne la moelle épinière
Mais il existe un autre terme nocra, de l'arabe nuqrah qui désigne le creux de la nuque.
C'est la confusion entre ces deux termes qui a provoqué le glissement de sens de la moelle à la nuque.

Voici le passage de Constantin :
cerebri mediatores esse spondylium dicuntur medullae, quae nucha sunt appellatae

Le liégeois Guillaume de Saint-Thierry adopte l'arabe nucha :
Prouisus est neruus qui lingua arabica nucha uocatur, descendens a cerebro et a fine puppis per spondilia dorsi, id est ossa spinae usque ad inferior.
http://irevues.inist.fr/bitstream/2042/3381/1/04+TEXTE.pdf
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hvor



Inscrit le: 04 May 2005
Messages: 368

Messageécrit le Monday 18 May 09, 20:43 Répondre en citant ce message   

Patrick a écrit:
Pour le grec, j'ai trouvé " ο μυελός " ( o myelos), terme très ancien car on le trouve chez plusieurs auteurs: Platon, Aristote, Plutarque (plus tardif, il est vrai), Eschyle,Théophraste (Histoire des plantes).


Certains nerfs sont entourés par de la myéline (ils sont myélinisés), certains non (amyéliniques).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Thursday 21 May 09, 11:21 Répondre en citant ce message   

Pour l’indo-européen :

Proto-IE: *k(')neg(')- : nuque, base de la tête

Tokharien A : kňuk, cou

Germanique : *xnikk-a- m., -an- m., *xnakk-an- m., *xnakka- m.; *ga-nikk-ia- n. : cou
Vieux norrois : hnakki, hnakk-r
Suédois : nacke
Viel anglais : hnecca
Angalis : neck
Vieux saxon : hnacko (in ON)
Moyen hollandais : nac, nacke; necke
Hollandais : nek
Moyen bas allemand : nacke; necke
Vieux haut allemand : (h)nac (8.ème siècle.), (h)nacko (13ème siècle)
Moyen haut allemand : nac (-ck-) , nacke 'hinterhaupt, nacken'; genic, genicke
A quoi j’ajoute l’alsacien actuel : dr nacke, le cou, s’gneck, la nuque.


Pour l’afro-asiatique :


Afro-Asiatique: *‘Vnuk‘- ˜ *‘ank‘w-

Proto-Semitic: *‘Vnk- : cou

Eblaite : ingu
Araméen d ePalestine : ‘unkā, ’unkā
Arabe : ‘unk-, ‘unuk-, ‘unak-
Soqotri: henš∂koh 'creux sous la pomme d'Adam; pomme d'Adam'
Ougaritique : ‘nk, collier ( ?) et toute une série de mots sur les colliers, les boucles de nez, etc dans les langues sémitiques.

*Ethiopien : *‘ankar cou, gorge, luette, goitre, etc

*Couchitique :
beja : ankar gorge
oromo : kaaruu partie basse de la bouche
afar : ankara, ankara, partie de la bouche
Cognats dans toute une série de langues de ce groupe.


Divers cognats également dans les langues sémitiques sur les signification : palais, étrangler.

Ce genre de racine alimente les supputations sur les macrofamilles puisqu’on trouve en tibétain ŋok, la nuque, dans différentes langues amérindiennes nuk, la nuque, une racine *njake dans les langues altaïques, une racine *nokkV dans les langues ouraliques, une racine *n[u]γilV dans les langues esquimo-aléoutes.

Sans aller si loin, les locuteurs médiévaux n’ont peut-être pas manqué de constater la ressemblance phonétique du germanique et de l’arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 31 Jul 14, 14:31 Répondre en citant ce message   

Dubsar a écrit:
Arabe : ‘unk-, ‘unuk-, ‘unak-

Petite erreur. En fait c'est عنق ‘unq-, ‘unuq-, ‘unaq- qu'il faut lire.

Ajoutons Rajki pour compléter la liste :

Citation:
‘unuq : neck [Sem ‘-n-q, Mal ghonq, Akk unqu, Heb ‘anaq (necklace), Syr ‘eqa (necklace), Amh anget (neck), Tig anget, Uga ‘nq (necklace), Ebl inqu (neck)] Per ‘onq borrowed from Ar

On voit qu'il n'y a pas un seul k dans cette liste. Mais comme je ne connais rien aux langues afro-asiatiques citées par Dubsar, sauf l'arabe, je me garderai bien de dire qu'il s'est trompé partout. C'est au moins le cas pour l'arabe et l'ougaritique.

À part ça, il y a aussi un mot arabe نقّاخ nuqqāẖ qui signifie "le derrière de la tête". Il n'y avait peut-être pas besoin d'aller chercher celui qui signifie "moelle épinière"...,
ou plutôt, disons les choses autrement :
dans le TLF, le nuque de 1314 (= moelle épinière) est un emprunt à l'arabe نخاع nuẖāʿ "moelle épinière", d'accord, mais le nuque de 1546 (= partie postérieure du cou) est probablement un emprunt à l'arabe نقّاخ nuqqāẖ "le derrière de la tête". Il n'est nul besoin de faire intervenir, en plus, le mot نقرة nuqra "creux au bas de l'occiput", même si tous ces mots sont évidemment apparentés au niveau de la matrice phonique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008