Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nuque (français) - Le mot du jour - Forum Babel
nuque (français)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3404
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 15:26 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Ce serait intéressant de savoir comment on dit la nuque en arabe.

Le mot arabe est qafāˀ قفاء. Cf. http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=215921#215921
On peut aussi avoir raqaba, cou, nuque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3404
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 15:58 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Voici une piste :
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/2042/2838/1/11+TEXTE.pdf
Nucha désigne la moelle épinière
Mais il existe un autre terme nocra, de l'arabe nuqrah qui désigne le creux de la nuque.
C'est la confusion entre ces deux termes qui a provoqué le glissement de sens de la moelle à la nuque.

J'extrais du texte cité le passage pertinent, pour plus de facilité :

Dans le même esprit, cf. l'étymologie espagnole de nuca. Ce texte cite un ouvrage en anglais sur le vocabulaire de l'anatomie en arabe et en latin au Moyen-Âge, dont j'extrais ceci :

Le sens de l'arabe nuqra est encore, selon Reig, cavité, excavation. Les textes précédents lui donnent le sens de creux de la nuque, qu'il aurait acquis comme abréviation du nom complet nuqrat al qafā, le creux de l'arrière de la tête. Pour ce mot, Reig donne la traduction trou occipital.
Je m'y perds un peu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10091
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 16:10 Répondre en citant ce message   

Je croyais avoir clairement démontré que le passage par nuqra est inutile. Relis-moi bien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3404
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 16:25 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
le nuque de 1546 (= partie postérieure du cou) est probablement un emprunt à l'arabe نقّاخ nuqqāẖ "le derrière de la tête". Il n'est nul besoin de faire intervenir, en plus, le mot نقرة nuqra "creux au bas de l'occiput", même si tous ces mots sont évidemment apparentés au niveau de la matrice phonique.

Toutefois, ce nuqqāẖ n'a pas l'air bien courant. Certes, il est chez Kazimirski, mais ni chez Reig ni chez Wehr. L'ouvrage sur le vocabulaire de l'anatomie au Moyen-Âge cité plus haut ne semble pas le connaître non plus. Que sait-on de la diffusion de ce mot qui pourrait faire penser qu'il a été repris en Occident ?

P.-S. Crois-moi, je te lis bien ! Ça ne veut pas dire que je crois à tout !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10091
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 18:46 Répondre en citant ce message   

- Arguments contre نقرة nuqra : lis bien la notice que Kazimirski consacre à cette racine. Il apparaît clairement que dans le sens "creux au bas de l'occiput", c’est le mot « creux » qui est important, car la présence d’ « occiput » y est accidentelle, isolée. Une nuqra, c’est toutes sortes de creux et pas seulement celui-là. Dire, comme le fait le TLF et comme le fait Outis qui est bien obligé de lui faire confiance, que nuqra a le sens de « nuque » me paraît une contre-vérité. Autre argument : pourquoi diable le r de nuqra aurait-il disparu sans tambours ni trompettes ?

- Arguments pour نقّاخ nuqqāẖ : bien sûr, le mot est obsolète, ce qui explique son absence des dicos d’arabe moderne, mais il n'a que ce sens de "derrière de la tête", ce qui en fait un bon candidat pour une terminologie scientifique qui a besoin de mots précis et monosémiques.
Il est quand même chez Johnson. Et Belot a conservé le verbe avec le sens « briser le cerveau à qqn »
Sa dernière consonne est une gutturale dont la chute en français serait plus naturelle que la disparition du r de nuqra.
Enfin sa définition correspond très exactement à celle donnée par le TLF pour l’acception de 1546.

Voilà, je n’en sais pas plus, mais mon hypothèse me paraît plausible.

Une remarque générale : Le problème avec les mots français issus de l’arabe, c’est que le nombre des orientalistes étant ce qu’il est et a été, le premier qui parle haut et fort est cru sur parole. Arriver des siècles plus tard et mettre timidement en doute cette parole sur un forum d'amateurs, il faut oser ! Voilà, j’ose… mais, encore une fois, on n’est pas obligé de me croire, d’autant moins que je pourrais bien me tromper, comme n’importe qui, d’ailleurs, y compris les « autorités » du passé et du présent."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3404
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 19:14 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
- Arguments contre نقرة nuqra : lis bien la notice que Kazimirski consacre à cette racine. Il apparaît clairement que dans le sens "creux au bas de l'occiput", c’est le mot « creux » qui est important, car la présence d’ « occiput » y est accidentelle, isolée. Une nuqra, c’est toutes sortes de creux et pas seulement celui-là.

Arrête de me dire à tout bout de champ de bien lire et lis bien toi-même d'abord ! Clin d'œil . Que nuqra signifie d'abord "creux" est exactement ce qui ressort des extraits mis dans mon message de 15h58, notamment dans le lien en espagnol que j'ai joint (tu lis l'espagnol, tu n'as pas d'excuses !) et dans le document en anglais. Et comme je le disais dans ce message :
Citation:
Le sens de l'arabe nuqra est encore, selon Reig, cavité, excavation. Les textes précédents lui donnent le sens de creux de la nuque, qu'il aurait acquis comme abréviation du nom complet nuqrat al qafā, le creux de l'arrière de la tête.


Papou JC a écrit:
-Autre argument : pourquoi diable le r de nuqra aurait-il disparu sans tambours ni trompettes ?

Cher Papou, si tu lis bien Clin d'œil ce qui a été écrit plus haut, tu verras qu'on ne dit pas que nuque dérive de nuqra et donc il n'y a pas de disparition du "r". On a dit, enfin, des plus savants que moi ont dit que "nuque", ou plutôt son ancêtre latin médiéval nucha, dérive de nuẖā3, au sens de moelle épinière, le mot nucha ayant primitivement ce même sens, et seulement ensuite, le même mot nucha a emprunté le sens du mot vaguement assonant nuqra au sens de nuque.

Cela dit, je n'en sais pas plus que ce que je lis et ton hypothèse est sémantiquement séduisante, comme la plupart de hypothèses que proposent les amateurs, même éclairés, que nous sommes. Mais seule l'étude des textes médiévaux, en latin et en arabe, permettrait d'en savoir plus. J'ai eu le sentiment, en survolant sur la Toile plusieurs documents sur la question, que la solution proposée était plutôt soutenue par les textes, mais je suis incapable d'en avoir la certitude.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10091
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 19:40 Répondre en citant ce message   

J'ai dû être marabouté ! très content
Mais alors, où est le problème ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10091
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 31 Aug 14, 8:28 Répondre en citant ce message   

Pour info, à toute fin utile, en complément de ce qui précède :

نخّ nuḫḫ : moelle (cf. مخّ muḫḫ = cervelle)
نخاخة naḫāḫa : moelle
نخط naḫṭ ou nuḫṭ : moelle épinière
منخع manḫa‛ (même racine que نخاع nuḫā‛, vu plus haut) : la première vertèbre, à l’endroit où le cou se joint à la tête.

NB : on voit par ce mot que le glissement de sens de "moelle" à "nuque" se fait naturellement en arabe à l'intérieur de la même racine. Si le glissement s'est fait en arabe, il semble naturel qu'il se soit fait également en français, puisque tout le monde est d'accord pour dire que le premier emprunt (et peut-être le seul, finalement) a été نخاع nuḫā‛.

نقت naqata : vider un os en tirant la moelle
نقث naqaṯa : vider un os en tirant la moelle
نقح naqaḥa : vider un os en tirant la moelle
إنتقخ intaqaḫa, forme VIII de نقخ naqaḫa (même racine que نقّاخ nuqqāḫ, vu plus haut) : tirer, extraire la moelle d’un os
نقا naqā : tirer, extraire la moelle d’un os

NB : 1. نقر naqara ne relève pas de cette série sémantique. Qu'il semble en relever est purement fortuit.
2. La petite série ci-dessus est évidemment apparentée à عنق ‘unq, ‘unuq, ‘unaq, vu plus haut. Leur étymon commun est {n,q}. Ils relèvent de la même matrice phonique {[nasal],[guttural]} que ceux qui les précèdent, dont l'étymon est {n,ḫ}, car ils ont - on le voit - la même charge sémantique.
3. En fait, ils ont une charge sémantique de plus que les autres, celle de la traction, ce qui les fait également relever de la matrice {[nasal],[dorsal]}.
La langue arabe est une symphonie.

La nuque en nostratique. Nº 1638, p.1552. Le sémitique apparaît avec un point d'interrogation !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008