Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
castor (français) - Le mot du jour - Forum Babel
castor (français)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3505
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 26 Oct 07, 8:50 Répondre en citant ce message   

Étymologies

Tout commence avec le nom du héros Κάστωρ [kástōr]. On y reconnait aisément le suffixe de nom d'agent *-tōr mais il y a débat sur l'identification de la racine, soit *kad- « briller, exceller », soit *kas- « déclarer solennellement » (moins crédible à mon point de vue).

Une analyse du sémantisme n'est que d'un faible secours. Dans l'épopée, Kastôr et Polydeukès n'apparaissent que comme les représentants des deux types de guerriers : Kastôr, le mesuré, qui combat selon les règles et au milieu des siens, Polydeukès, le brutal, qui combat hors des lignes en solitaire, une opposition de même type que celle entre Arjuna et Bhīma en Inde, entre Ménélas et Achille dans le cycle troyen. Mais, dans le culte, les Dioscures apparaissent surtout en couple comme protecteurs de ceux qui ont besoin de secours (femmes, marins, etc.) et c'est sous cet aspect — qui les rapproche des Aśvins védiques, dieux de 3e fonction au sens de Dumézil — qu'ils seront importés par les Romains.

Ce serait en tant que protecteur qu'on aurait donné le nom de kastorides à une race de chiens en Laconie et celui de kastôr au rongeur Castor fiber en raison du castoreum, sécrétion utilisée dans les affections de la matrice.

Le nom est importé à Rome (pas avant Cicéron) sous la forme castor où il concurrence le nom local fiber et où il est rapproché du verbe castrō « couper, émonder > châtrer, amputer » par l'étymologie populaire. Ce verbe est en latin un dénominatif de *kas-tro-m, mot qui n'y a pas survécu (concurrencé par castrum « retranchement ») mais qui est attesté par le sanskrit śastram « instrument tranchant », de śas-, śasati « couper ».

Il est possible que cette étymologie populaire, attestée par Servius (castor : a castrando), ait d'abord été à comprendre « castor : de émondant » en référence à la coupe des arbres par l'animal mais que, associée au fait que les glandes produisant le castoreum pouvaient être confondues avec les testicules, elle ait été à l'origine de la légende d'auto-castration. Il existe une fable gréco-latine « Le Castor et ses testicules » mais je n'en connais ni l'auteur ni le texte …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Saturday 27 Oct 07, 1:57 Répondre en citant ce message   

Je n'ai plus la référence en tête, mais un texte latin dit que le castor, sachant qu'on veut le tuer pour s'approprier son castoreum, lance ses testicules au chasseur : il sauve ainsi sa vie, tout en contentant la cupidité humaine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 27 Oct 07, 2:54 Répondre en citant ce message   

Hoho, fortum testamen, les hollandais auraient pris les romains pour témoins crédibles!
Ou bien les malins castors attachaient plus d'importance à leur queue qu'à leur descendance (c'est vrai que pour nager habilement il faut un gouvernail).

Ou pour citer un adage (juridique) Testibus, non testimoniis creditur (il faut croire les témoins, non les témoignages) (Callistratus).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 27 Oct 07, 17:21 Répondre en citant ce message   

Le mythe du castor castré est mentionné dans une version anglaise du bestiaire des notes de Leonard de Vinci sous le titre "Paix" .
http://books.google.com/books'id=He8u30Ly59oC&pg=PA229
(The Notebooks of Leonardo de Vinci. I.A. Richter. Oxford World's Classic, ISBN 0-19-283897-0)
Traduction du texte anglais
Citation:
- Paix -
En ce qui concerne le castor, on lit ceci : lorsqu'il est poursuivi, sachant que c'est à cause des vertus médicinales de ses testicules, sachant qu'il ne peut plus s'échapper et afin d'être en paix avec ceux qui le poursuivent, il s'arrête, s'arrache les testicules avec les dents et les abandonne à ses ennemis.

Ce texte de Leonard De Vinci est peut-être dans sa version latine, le texte latin dont il est question plus haut.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3505
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 27 Oct 07, 18:00 Répondre en citant ce message   

@ Jacques : je ne crois pas que Leonardo puisse être la source. Je me répète et précise pour ceux qui ne me lisent pas.
Dans un recueil de traductions de fables gréco-latines par Philippe Renault, une des fables (cliquer sur sommaire) s'intitule « Le castor et ses testicules ».

Je n'ai pas l'intention d'acquérir cet ouvrage (je lis peu de traductions) mais, comme l'auteur n'est pas indiqué, je ne peux aller plus loin dans la recherche. Il n'empêche que si cette fable n'est pas la source de l'absurde légende, je veux bien être pendu par elles …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 27 Oct 07, 18:32 Répondre en citant ce message   

Voilà, nouvelle émission sur les rats, cette foi-ci, à la TV hollandaise. Ils sont de toute façon de la même famille, et je viens de voir l'image du "roi des rats", étant une horde de 7 rats, enchevèlétrées et donc immobilisées par le noeud dans leurs queues.
J'ignore qui est le roi, mais pour les castors cela me paraît impossible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 13 Nov 07, 2:22 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
@ Jacques : je ne crois pas que Leonardo puisse être la source. Je me répète et précise pour ceux qui ne me lisent pas.
Non, je ne crois pas non plus, d'ailleurs Leonardo dit "on lit ...".

Ce sujet est très intéressant, bien qu'il commence par une étymologie fantaisiste.

Ces jours-ci, j'ai découvert 2 huttes et un barrage de castors dans la rivière (et ses lacs) qui passe près de chez moi. Voici des photos prises dimanche. Il n'y a qu'en canoë que l'on peut voir tout cela. On ne voit ici que la moitié du barrage.


Sur la dernière photo, le point clair sur l'eau, c'est un castor se dirigeant vers moi alors que j'étais près de sa hutte. Manque de chance, quand j'ai pris la photo, mon flash s'est déclenché automatiquement et le castor a plongé. À l'arrière plan, un peu sur la droite, on voit un héron cendré.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
guillaume



Inscrit le: 14 Dec 2005
Messages: 669
Lieu: Istanbul, natif du Québec

Messageécrit le Wednesday 14 Nov 07, 13:55 Répondre en citant ce message   

Quand le castor sent du danger, il tape de sa queue la surface du lac pour alerter sa petite famille, afin qu'ils se mettent à l'abri dans la hutte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
akribik



Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 164
Lieu: paris

Messageécrit le Wednesday 21 Nov 07, 22:40 Répondre en citant ce message   

Il me semble que les "castors humains", qui sont les constructeurs de leur propre habitat, appartiennent ou ont appartenu jusque vers 1970 (?) en France à un mouvement social coopératif peut-être plus ou moins en relation avec les chrétiens de gauche, la CFDT , le but étant de régler par soi-même son problème de logement économiquement, dans une optique de communauté plus ou moins poussée.
Confirmation grâce au moteur de recherche: il y a bel et bien une association 1901 qui déclare 40 000 membres. L'optique est aujourd'hui plus individuelle que collective.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marden



Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 468
Lieu: Seine-et-Marne, Ardennes

Messageécrit le Saturday 24 Nov 07, 15:16 Répondre en citant ce message   

"castors humains" :
Bien que ne souhaitant pas construire moi-même, j'ai acheté vers 1980 le "guide" (la construction de A à Z), soit un millier de pages pour la modique somme de 85 francs. On y traite de la législation en la matière, puis on passe à la construction (fondation, murs, cloisons, charpente et toiture, équipements,isolation, chauffage) en traitant des vertus comparées des différents matériaux et solutions.

"castor comestible" :
Il existe des élevages de "myocastors" (dont un dans le sud de la Seine-et-Marne") dont on fait, entre autres, des pâtés. Le nom latin est plus appétissant que celui de "ragondin" !

"castor européen" :
le journal "La Hulotte" (que j'ai reçu ce matin par la poste) revient, après 2 numéros récents qui lui sont consacrés, sur la répartition de l'animal :
- à l'époque de Charlemagne, on trouvait le castor de l'Atlantique à l'Oural, à l'exception de l'Italie et de la Grèce.
- à la veille de la première guerre mondiale, ne subsistent plus que quelques minuscules taches sur la carte.
- aujourd'hui, on le trouve dans toute la Russie, dans une grande partie de la Norvège, et les taches s'épaississent à l'ouest.

"castor et toponymes" :
le même journal présente une carte de France, avec les toponymes relatifs au castor (Brévon, Brévonne, Brévannes, Brevenne, Beuvron, Beauronne, Biberonne, ..., Bièvre, Bibracte, Beuvray et autres Bibiche), principalement concentrés sur un grand quart nord-est du territoire.


Dernière édition par Marden le Saturday 24 Nov 07, 22:21; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3505
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 24 Nov 07, 16:01 Répondre en citant ce message   

Si le castor était inconnu en Grèce du temps de Charlemagne c'est qu'il en avait disparu (mais quand ?) car il était connu d'Aristote (Histoire des animaux, VIII, 5). Dans la traduction de Janine Bertier :
Citation:
Certains animaux à quatre pieds et sauvages trouvent leur nourriture autour des étangs et des cours d'eau, mais aucun ne la trouve près de la mer, sauf le phoque. Tels sont ceux qu'on appelle le castor, le sathérion et le saturion, la loutre et ce qu'on appelle le latax. Celui-ci est plus large que la loutre et il possède de fortes dents. Il sort le plus souvent de nuit et coupe avec ses dents les peupliers qui bordent les cours d'eau.

Le sathérion n'a pas été identifié, le saturion est probablement le ragondin et le latax presque certainement le castor. En l'absence de descriptions précises, il est souvent très difficile d'identifier les animaux cités par les Anciens, d'autant plus que des confusions ultérieures ont pu se produire mais, ici, la coupe des arbres est un trait qui ne laisse guère de doutes …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
acdebombourg



Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 225
Lieu: Viviers du Lac

Messageécrit le Saturday 24 Nov 07, 18:52 Répondre en citant ce message   

Les toponymes nous renseignent en effet sur la présence des castors dans toute l'Europe;
C'est plus qu'un grand quart nord-est qui a été couvert par le castor.
On trouve La Motte Beuvron au nord-ouest de la Sologne. Au nord de Condrieu (au sud du département du Rhône), L'Ile au Beurre (pas du beurre normand..., mais une vielle appellation de cet animal!...) est un site protégé pour la réintroduction de cette espèce dans les lônes du Rhône.
La Bièvre qui a donné son nom à une petite vallée d'Ile de France est aussi liée à l'étymologie de ce nom.
Plus au nord, on trouve en Allemagne, Biberach (l'eau du castor) dans le pays de Bade, et Bebra au nord de la Hesse (vallée de la Fulda).
Tous ces sites avec toponymes étymologiquement en relation avec le castor, correspondent étrangement au biotope de cet animal: rivière à faible pente , sol alluvionnaire à faible relief souvent graveleux avec forêt d'arbres hygrophiles et/ou septentrionaux (essentiellement peupliers, saules, bouleaux), tous en effet très riches en acides salicyliques.


Dernière édition par acdebombourg le Sunday 25 Nov 07, 5:57; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3505
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 24 Nov 07, 20:00 Répondre en citant ce message   

En Grèce du Nord, on connaît la ville de Kastoria (η Καστοριά) dont le nom a été l'objet d'interprétations diverses.

Une hypothèse partant du héros grec Kastôr est peu tenable dans la mesure où le toponyme est relativement récent : l'établissement sur le pourtour de la colline (en presqu'île sur le lac Orestiade) où s'élève la ville s'appelait Kéletron dans l'Antiquité et Ioustinianopolis (ville de Justinien) à l'époque byzantine.

Partir du grec kástro « château » (< lat. castrum), un formateur très fréquent de toponymes grecs présente des problèmes phonétiques car on ne connaît pas d'exemples de dérivés de ce mot où le groupe tr soit disjoint, ce qui est le cas dans le nom de la ville, en grec et en slave : Kostur.

Force est donc de se rabattre sur le nom de l'animal dont on assure qu'il vivait autrefois sur les rives du lac et que c'est l'exploitation de ses peaux qui serait (?) à l'origine de l'industrie principale de la ville : la fourrure. En effet, depuis de nombreuses décennies, Kastoria est devenue une des capitales de la fourrure, important des peaux, voire des fragments de peaux, du monde entier et les triant et cousant avec art pour les réexporter dans le monde entier !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Fillow



Inscrit le: 24 Apr 2007
Messages: 8
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 24 Nov 07, 20:24 Répondre en citant ce message   

felyrops a écrit:
Castor
Il fait partie de l'ordre des 'lagomorphae' (vivant dans l'eau douce), donc apparenté à la louttre.
le lagomorphisme est lié à la dentition de l'animal, pas à sa zone d'habitat.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3505
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 25 Nov 07, 9:56 Répondre en citant ce message   

La dentition n'est qu'un des traits qui ont conduit à séparer, à l'intérieur des Mammifères, l'ordre des Lagomorphes de celui des Rongeurs ! Le mécanisme de digestion de la cellulose en est un autre.

Les Lagomorphes comprennent les lièvres et lapins (famille des Léporidés) ainsi que les pikas (famille des Ochotonidés).
- léporidé « de la famille du lièvre » < lat. lepus, gén. leporis « lièvre, hase » + gr. -ide « de la famille de »
- lagomorphe « en forme de lièvre » < gr. lagṓs (mod. lagós) « lièvre, hase » + gr. morphḗ « forme »

Mais les castors restent dans l'ordre des Rongeurs et ne sont donc pas des Lagomorphes …

(source Wikipédia pour ce qui concerne la classification)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008