Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine historique - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine historique
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 420
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Wednesday 02 Aug 17, 19:21 Répondre en citant ce message   

The Stage (Londres), 3 juillet 1997, à propos du peintre de cour Richard Gibson :
Citation:
He was a veritable Vicar of Bray. Appointed court painter in the service of Charles I, he later undertook the same duties for his executioner, Cromwell. He even managed to set up his easel as usual in the court of Charles II.

Royaume-Uni Vicar of Bray : une personne qui change d’opinion ou d’allégeance en fonction de l’intérêt du moment
origine : Simon Aleyn, vicaire de Bray, village du Berksire ; d’abord catholique sous Henri VIII, puis anglican sous le même roi puis sous son fils Edward VI ; redevenu catholique sous Marie I, puis redevenu anglican sous Elisabeth I. Une chanson populaire du 18ème siècle avait fait de lui une figure légendaire ayant changé de religion depuis le règne de Charles II jusqu’à celui de Georges II.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 420
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 12 Dec 17, 16:22 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Royaume-Uni cloak-and-dagger : secret - clandestin
the cloak-and-dagger boys : les membres des Services Secrets - les barbouzes
a cloak-and-dagger story : un roman d'espionnage

cloak : grande cape - houppelande
dagger : poignard - dague

Dans The Observer (Londres) du 1 juillet 1962, Kenneth Tynan joue sur l'expression à propos d’un colloque de l’UNESCO sur le théâtre, auquel il a participé :
Citation:
Except by a solitary Rumanian, the Iron Curtain countries were unrepresented in our debates: beneath the façade of international amity there lurked an unmistakable element of colloque-and-dagger.
Sauf par un Roumain solitaire, les pays du Rideau de Fer n’étaient pas représentés dans nos débats : sous la façade d’amitié internationale se cachait un élément caractéristique de colloque-and-dagger.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 420
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Friday 15 Dec 17, 13:06 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
angl. cloak and dagger (1806)

Non, c’est cloak and sword (cape et épée) qui est attesté en 1806 comme traduction de l’espagnol (comedia de) capa y espada dans Some Account of the Life and Writings of Lope Felix de Vega Carpio, par Henry Richard Vassall-Fox.
Il est possible que cloak and dagger soit une variante de cloak and sword, mais avec une évolution de sens car, comme l’a écrit embatérienne, la seconde expression semble plutôt évoquer l'aventure, l'héroïsme et les duels, tandis que première insiste sur le secret et l'intrigue.
La forme cloak and dagger apparaît dans Barnaby Rudge (1841), par Charles Dickens, dans lequel M. Chester ironise sur un mystérieux visiteur :
Citation:
Son domestique lui apporta un très petit morceau de papier sale [...] à l'intérieur duquel étaient écrits en assez gros caractères les mots suivants : « Un ami. On désire une conférence. Immédiatement. En particulier. Brûlez cela après l'avoir lu. »
« Où donc [...] avez-vous ramassé cela ? » dit son maître.
Cela lui avait été donné par une personne qui attendait maintenant à la porte : telle fut la réponse du domestique.
« [With a cloak and dagger?] Avec un manteau et un poignard ? » dit M. Chester.

Les mots cloak et dagger étaient déjà employés en conjonction en référence aux mélodrames de l’époque ; par exemple Bell’s Weekly Messenger du 3 février 1811, à propos d’un nouvel opéra intitulé The Peasant Boy, dit que le méchant de cette œuvre, blessé, s’enfuit en faisant tomber his cloak, mask, and dagger.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Page 8 sur 8









phpBB (c) 2001-2008