Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Rave, raver (autre : vendéen) - Le mot du jour - Forum Babel
Rave, raver (autre : vendéen)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le lundi 03 mars 08, 18:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Rave. (Autre - vendéen)

La rave désigne la période de ponte des poissons d'étang. Correspondant au "rut" des mammifères.

Origine inconnue.

Ce mot est encore présent dans le monde halieutique des Provinces maritimes au Canada : sur les bords de la baie de Fundy au pays des anciens Cajuns. Je ne serais pas surpris qu'on le retrouve aussi en Louisiane.
On dit aussi en Gaspésie, "rabb", pour désigner les œufs de molue (morue).

Je ne souviens lors de l'un de mes premiers voyages sur cette côte est du N. Brunswick, au pays de ces descendants des immigrés du Poitou, de les avoir vu ouvrir des pectens, en jetant avec le manteau du mollusque, toxique dit- on, ce qu'il nommait la "rave".
M'étant informé de ce qu'étaient ces masses orange ou jaune pâle, il me fut répondu que c'était la "rave", les "génitoires" me disaient-ils aussi. Vous comprendrez : les glandes sexuelles des pectens. On les nomment aussi "corail" à cause de cette couleur rougeâtre qu'elles ont chez la femelle... Certains pêcheurs me dirent aussi qu'ils en gardaient pour eux, mais que le commerce n'en voulait pas.
J'en ai moi-même goûté en fricassée, de ces "raves". Je les ai trouvées savoureuses et sans doute très riches au point de vue nutritif. Dommage qu'on les jetait à l'époque, de même que les pêcheurs de Gaspésie jetaient le foie et les œufs de leurs "molues".

Un autre souvenir de mon enfance à ce sujet.
J'avais entendu mes frères aînés dire certains matins de printemps : "inéïe les carpes ravent sur les bords de l'étang". J'y étais allé voir, n'osant demander de quoi il s'agissait.
En effet, parmi les joncs et les autres herbes aquatiques, de grosses carpes dorées allaient et venaient, se frollant les unes les autres incessamment. Certaines, plus petites, mordillaient le ventre des plus grosses. J'ai su plus tard qu'elles étaient en train de "frayer".. De même que j'ai su aussi que ce verbe frayer venait du latin "fricare", frotter.

Il serait intéressant de savoir si ce mot de "rave" existe ailleurs et si quelqu'un en saurait l'origine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le dimanche 09 mars 08, 0:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ce verbe anglais "to rave" qui est à l'origine de ces "rave party" n'est-il pas aussi un frère de lait de cette "rave" des poissons des étangs ?.

Azerty a écrit dans son fil "rave party" (anglais)
Citation:
la rave party est un délire organisé.
cf anglais to rave, délirer, issu de l'ancien français raver, rêver.

Et le Online etymology dictionary note :
Citation:
rave (v.) Look up rave at Dictionary.com
c.1374, "to show signs of madness or delirium," from O.Fr. raver, variant of resver "to dream, wander, rave," of unknown origin (see reverie).


Ces bacchanales clandestines et nocturnes, arrosées d'alcool et d'ecstasie, n'ont-elles pas pour seul but de s'adonner à des copulations faciles et sans lendemain... Ces "frottis frottas", souvent presque nus, quand ce n'est pas complètement nus comme il m'est arrivé d'y assister une fois, n'ont-il pas que cet unique but ?

Les poissons, eux, en se frottant les uns aux autres dans les joncées des étangs, obéissent à une loi naturelle, celle de la procréation. Mais l'animal humain, là encore, a tout chamboulé de ce qui était naturel.

Les deux phénomènes sont bien semblable et les deux mots "rave" sont bien frères, évoquant le rêve le délire, la folie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2500
Lieu: Nissa

Messageécrit le dimanche 09 mars 08, 9:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je relève l'emploi du mot « bacchanales » qui, à juste titre, compare le phénomène des raves à certaines formes du dyonisisme, aspect de la pensée grecque que je trouve assez bien décrit dans l'introduction de cette page dont j'extrais quelques fragments clefs qui mettent bien ces parallélismes en évidence :

Citation:
dieu de l’enfance, de l’animalité et de la barbarie qui menace la raison et les institutions

en raison même du désordre qu’il introduit, […] un dieu pas comme les autres, souvent rejeté comme un dieu étranger

entraîne les hommes dans les excès du sexe et de l’ivresse, et les femmes dans la transe et dans l'intimité avec la nature où elles risquent de mettre en péril la fonction qui leur a été assignée dans la cité.

dieu de la marge et de la transgression[…] dieu central et indispensable du renouveau, de la joie et de la vie, de l'ouverture à l'autre, qui va contre la tendance de l'homme et de la cité à se replier sur les certitudes de leur maîtrise et de leur identité autochtone.

dieu qu’on invoque et qu’on appelle (Bacchos, Iacchos, sont des mots tardifs […] signifiant "être animé par le délire", "pousser des cris")

Quant aux « copulations faciles » elles sont peut-être préférables à des copulations laborieuses. Ce n'est pas parce que notre jeunesse a fui que nous devons trouver dégoûtant que d'autres soient jeunes …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 8625
Lieu: Lyon

Messageécrit le lundi 10 mars 08, 11:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Jacklouis a écrit:
Ces bacchanales clandestines et nocturnes, arrosées d'alcool et d'ecstasie, n'ont-elles pas pour seul but de s'adonner à des copulations faciles et sans lendemain... Ces "frottis frottas", souvent presque nus, quand ce n'est pas complètement nus comme il m'est arrivé d'y assister une fois, n'ont-il pas que cet unique but ?

Les poissons, eux, en se frottant les uns aux autres dans les joncées des étangs, obéissent à une loi naturelle, celle de la procréation. Mais l'animal humain, là encore, a tout chamboulé de ce qui était naturel.

Les deux phénomènes sont bien semblable et les deux mots "rave" sont bien frères, évoquant le rêve le délire, la folie.

Tout cela est bien caricatural : réduire les raves à des prétextes pour copuler nus, c'est risible, tout comme la tentative de comparaison raveurs/poissons. Les participants aux raves partagent un goût commun, celui de la fête et d'une forme de transe ainsi qu'une musique que l'on est libre d'apprécier ou pas. Toute remarque personnelle et péremptoire est sans grand intérêt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le lundi 10 mars 08, 22:13 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour ce qui est de l'origine commune de ces mots, je pense en avoir fourni assez de preuves. J'en ai d'autres, si vus le désirez. Mais elles ne ferons que corroborer que "to rave" vient d'un vx fr "raver", qui semble-t-il, aurait la même origine que rêver, délirer plutôt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 mars 2005
Messages: 3159
Lieu: Helvétie

Messageécrit le mardi 11 mars 08, 0:19 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Même si la nudité collective en plein air ne me gène pas vraiment, je trouve amusante la comparaison entre le frai et les manifestation de rencontre de masse.

J'aurais plutôt fait le rapprochement avec le verbe frayer (avec), lequel signifie justement les deux chose:
En général:
- Frotter légèrement
Dans les rapports humains
- Fréquenter (parfois avec une connotation péjorative)

Dans le cas des poissons:
- Copuler (à leur manière)

Je trouve amusant qu'il y ait un certain parallélisme entre le frai (rave) et les manifestations de masse à caractère orgiaque, même si le rapprochement se fait via le côté des narcotiques (rêve), alors que frayer avec n'est pas vraiment orgiaque.

Selon le TLF (je reformule): Comme caractères orgiaques, il y a la musique, la danse et la transe, dégénérant en enivrement et lubricité. Donc: Pas forcément la copulation (même si rien ne l'interdit: Les consultations pour MST le démontrent).

La seule grande différence entre rave et orgie est qu'on usait du vin dans un cas et qu'on consomme des drogues de synthèse dans l'autre.


Tout ceci étant dit:
Chaque adulte sain de corps et d'esprit a le droit de faire des folies de son corps et d'en assumer les conséquences, pour autant qu'il ne viole aucune loi.

Il est aussi nécessaire de noter qu'en général les pays européens sont nettement plus tolérants en matière de nudité intégrale et de naturisme que ne le sont les pays d'Amérique et n'y voient pas forcément du mal.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le mardi 11 mars 08, 6:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Merci Jean-Charles de ce témoignage.

Il y a certainement une parenté entre ce qui est tout naturel dans le monde des poissons et dans ces réunions secrètes et nocturnes, arrosées d'alcool et de drogues. Je pense l'avoir bien démontré, que ces mots vendéen et anglais se raccordent à une même origine : un terme oublié de notre vx fr.

Comme vous le noter "frayer" vient bien de fricare, frotter... Or ces partouzes de "frottis-frottas" ne peuvent que conduire à ce que les poissons font naturellement pour obéir à la Nature.


Dernière édition par jacklouis le mardi 11 mars 08, 15:18; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 mars 2005
Messages: 3159
Lieu: Helvétie

Messageécrit le mardi 11 mars 08, 8:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je crois que je comprends mieux d'où provient le malentendu:

Ce qui a été nommé "rave" lors de ton séjour en Floride n'est pas exactement de même nature que ce qui est nommé "rave" en France (vu le contexte, je ne parle pas du végétal consommable):

Mettons qu'en France, la partouze n'a pas besoin du prétexte de la danse.

Après avoir écrit ça, je me dois de préciser que chaque coin d'Europe donne à ce mot des significations différentes.
La plus commune (dans la population en général) est "Manifestation dans laquelle on danse jusqu'à épuisement, souvent aidé en cela par des drogues de synthèses". Il va de soi que rien n'empêche de participer, sans pour autant tomber dans l'excès ou la large panoplie des drogues de synthèse.

Les problèmes principaux sont généralement d'ordre auditif (perte d'une part plus ou moins importante de l'audition, de manière temporaire ou permanente, acouphènes), les conséquences de l'épuisement ou de la déshydratation ainsi que les dégâts neurologiques ou cérébraux dûs à la consommation de neurotoxiques.

Évidemment, comme dans tous les cas dans lesquels des neurotoxiques sont utilisés, il y a un risque que le consommateur perde le contrôle de ses actes, sa capacité de jugement, sa capacité de résistance voire même le souvenir de ce qui s'est passé. Certains toxiques nervins ayant plutôt comme effet d'insensibiliser, celui qui consomme ce type de toxique ne trouve dès lors aucun intérêt aux contacts physiques et perd parfois sa vigueur, ce n'est donc pas lui qui sera demandeur de contact.
Il y a cependant sans aucun doute des tiers qui profitent de la situation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le mardi 11 mars 08, 15:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ce verbe anglais "to rave", qui est à l'origine de "rave party" a la même origine que ce mot vendéen "rave" décrivant le frai des poissons d'étang, et aussi de ce même mot que j'ai retrouvé chez les pêcheurs de pétoncles et de "molues"de nos Provinces Maritimes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008