Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
rapaille, rapailler, râper (québécois, poitevin) - Le mot du jour - Forum Babel
rapaille, rapailler, râper (québécois, poitevin)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 5:21 Répondre en citant ce message   

Rapailler, rapaille, rapace, râper, rapiloter,...

Ce verbe "rapailler", très commun dans le parler québécois, ne semble pas exister dans les patois de l'Ouest de la France. Cependant on trouve en Vendée le mot "rapaille", dans cette expression : " à la rapaille à qui l'aurait".
Je me souviens que mes frères racontant leur histoire de chasse et de la poursuite d'un renard ou d'un liévre, disaient de leurs chiens courant et se bousculant après la bête : "c'était à la rapaille à qui l'aurait".

Ce mot indique donc plusieurs choses : une bousculade, une précipitation, pour atteindre (rassembler donc) quelque objet. Elle marque aussi une idée de prédation, de proie convoitée...

Cela me rappelle également d'avoir assisté parfois à ces vols d'urubus à tête noire, se bousculant autour d'une bête morte, pour en "râper" quelques menus morceaux, quelques râpures dirions-nous.
Si tous ces mots marquent l'acharnement de ces rapaces autour d'une charogne... ne seraient- ils des frères.

Voyons le mot "rapace".

Il est issu de "rapax", et dérivé de "rapere", saisir, voler, prendre.
Notre "rapaille" n'indique-t-il pas aussi une "râpine" , d'une certaine manière.
"Râper" ne vient-il pas aussi de là ? . et le râteau (la rabale évoquée par Giòrss sur le fil "cossin") ne serait pas aussi venu de cette source, puisqu'il sert à râteler (rabaler) des objets épars à terre comme les grains sur l'aire et le sels dans les bassins d'évaporation ?.

Je vous laisse y penser. Bien sûr, rien de certain dans tout ce que je viens d'inventer. Mais ne faut-il pas aussi un peu d'imagination pour découvrir, quand on ne possède pas de d'autres moyens

Et pour finir, quelques mots puisés dans un lexique de Saintonge

Citation:
Rabale Outil constitué d'une planche ou d'une lame métallique munie d'un manche ("Rouabe" ou "Simouche") utilisée lors du travail dans un marais salant, dans les "claires" et les parcs à huitres ou les écuries-étables pour racler le fond ou les nettoyer.

Râper. Ramasser net. Dans les "viviers" à huîtres, c'est revenir après avoir pêcher les huîtres pour ramasser celles qui restent.

Rapiloter Rassembler en tas, remettre en tas, par extension, mettre un tas d'argent de côté pour se faire un magot. A l'origine ce terme de marine signifie: "amener une voile. "Voir "Pilot".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 7:42 Répondre en citant ce message   

Sur le bon fil: rapailler me fait penser aux expressions provençales: à la rabaille!" ( variantes: à la raspaille, à la raspaillette) avec le même sens de ramasser, entraîner , rafler qui viendrait du provençal rabaia

Lors de jeux d'enfants, il s'agissait de jeter un un objet au milieu d'un groupe en criant «à la rabaille» , afin que le plus prompt le ramasse. A la pétanque , [i]tirer à la rabaillette ( ou raspaillette) correspond au tir de rafle. C'est aussi ( rasbaille)un jeu de billes.
Le rabailleur c'était celui qui récupère les restes sur un marché , le rabaille-merde l'éboueur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10800
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 10:13 Répondre en citant ce message   

Rapine s'écrit sans accent circonflexe.

Rapinerie : (vieilli) acte de rapine

A propos de rapace, TLFi mentionne l'adverbe rapacement : d'une manière rapace, parcimonieusement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2709
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 10:31 Répondre en citant ce message   

On pourrait légitimement se demander comment jacklouis change un p et t pour passer de *rap- à râteau.

Rien de plus simple, il aura sans doute pensé aux frères Rapetou des Aventures de Mickey. En effet, un râteau est bien un instrument qui « râpe tout » et ne laisse rien comme le savent ceux qui sortent des casinos en ayant été « râtissés ».

Comme l'étymologie est facile quand on peut dire n'importe quoi en l'assaisonnant de quelques points d'interrogation …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 12:00 Répondre en citant ce message   

Il ne veut pas se refaire directement à "râteau" (it. rastrello), mais à "rabale", que (selon lui-même et non pas selon moi, que j'avais seulement parlé du verbe piémontais "rabalé", parallèle à l'occitan "rabaiar/rabaià") serait un râteau.

Un passage de rap- à rab- aurait eté bien possible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
trapelune



Inscrit le: 28 Mar 2008
Messages: 3
Lieu: Poitou

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 16:36 Répondre en citant ce message   

un rapailler désigne aussi un mauvais bois, une broussaille...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10800
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 18:08 Répondre en citant ce message   

@ Trapelune :
- Quelles sont tes sources ?
- Dans quelle(s) région(s) ce terme a-t-il cours ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 19:00 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Comme l'étymologie est facile quand on peut dire n'importe quoi en l'assaisonnant de quelques points d'interrogation …

Merci beaucoup, beaucoup, outis... On n'en attendait pas moins de votre part.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Saturday 29 Mar 08, 0:18 Répondre en citant ce message   

Et, pour détendre l'athmosphère, une petite histoire en patois de Saintonge, à propos de la "raballe", qui peut jouer de bien vilains tours à qui n'y prend garde.

Citation:
C'est une histoire qui se passe à la "grand' coùte" au retour d'un long service militaire, un conscrit un peu "déphasé" ne se souvient plus du nom de l'outil en question. "Qu'é t'ô qu'ô l'é thieu outil?" - "Mets don l'pié d'ssus" lui répond le père - (le manche se soulève et le cogne vivement sur le nez) - "Putain d'rabale" ... le nom de l'outil lui est soudain revenu, le surnom lui est resté : "la rabale". Cette histoire démontre les méandres compliqués de la mémoire et le moyen infaillible pour la raviver
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 29 Mar 08, 0:56 Répondre en citant ce message   

Citation:
un rapailler désigne aussi un mauvais bois, une broussaille...


Rapaille au sens de broussaille est signalé dans le FEW ( Wartburg).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
trapelune



Inscrit le: 28 Mar 2008
Messages: 3
Lieu: Poitou

Messageécrit le Saturday 29 Mar 08, 1:33 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
@ Trapelune :
- Quelles sont tes sources ?
- Dans quelle(s) région(s) ce terme a-t-il cours ?


J'ai dans ma bibliothèque un petit trésor.... le dictionnaire des mots rares et précieux.... Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Saturday 29 Mar 08, 4:44 Répondre en citant ce message   

Une image de la "rabale" miniature que l'on utilise encore pour étaler la pâte à crêpes dans la poêle, surtout pour celle de blé noire qui est plus épaisse : les galettes de sarrasin pour tout dire.

http://www.clic-images.com/base_images/lilourizzo/IM/rat/ratea/rateau/126940_rateau.jpg
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Saturday 29 Mar 08, 5:00 Répondre en citant ce message   

José crit :
Citation:

Rapine s'écrit sans accent circonflexe.

Rapinerie : (vieilli) acte de rapine

A propos de rapace, TLFi mentionne l'adverbe rapacement : d'une manière rapace, parcimonieusement.


Merci pour cette correction. J'aurais dû y faire attention, puisque je venais de dire que ce mot était issut de "rapere", donc pas d'accent pour une lettre disparue.

Je note aussi cet adverbe "parcimonieusement", comme explication d' "une manière rapace". Je trouve que cela confirme encore l'origine "rapere" de rapaille.
En effet "rapere" a donné aussi rapure, une menue partie : les urubus se bousculant pour quelques "rapures" de la carcasse.
Là encore de l'imagination ! . Et après ? .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
trapelune



Inscrit le: 28 Mar 2008
Messages: 3
Lieu: Poitou

Messageécrit le Saturday 29 Mar 08, 11:12 Répondre en citant ce message   

Je suis ravie de tout ce que j'apprends en vous lisant...Au sujet de "rapace" c'est aussi un "Terme de métallurgie. Se dit des substances qui non-seulement se dissipent par l'action du feu, mais encore qui contribuent à enlever les autres substances. Les mines chargées d'arsenic sont rapaces."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10800
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 31 Mar 08, 10:49 Répondre en citant ce message   

Jacklouis a écrit:
Je note aussi cet adverbe "parcimonieusement", comme explication d' "une manière rapace". Je trouve que cela confirme encore l'origine "rapere" de rapaille.
En effet "rapere" a donné aussi rapure, une menue partie : les urubus se bousculant pour quelques "rapures" de la carcasse.
Là encore de l'imagination ! . Et après ?

Je ne suis pas sûr de suivre. "Parcimonieusement" est simplement un synonyme de "rapacement", je ne vois pas en quoi il peut confirmer l'origine de rapere.

A propos de l'imagination, soyons clairs : en matière de recherche étymologique, la qualité première est la rigueur. L'imagination peut être utile, pour envisager une hypothèse par exemple, mais elle doit être étayée par des recherches.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008