Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Esbigner (s'esbigner) (francais) - Le mot du jour - Forum Babel
Esbigner (s'esbigner) (francais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 12:52 Répondre en citant ce message   

Esbigner - s'esbigner : signifie décamper, s'esquiver.

Citation littéraire:
Citation:
Moi, je m'esbigne, vous savez ! je n'ai pas envie qu'il secoue mes puces!" (Émile Zola)


Ce terme a été mis à la mode par les chansons de Désaugiers au début du XIXème siècle. Il semble venir du dialecte provençal, où s'esbigna * signife littéralement "s'enfuir de la vigne" en parlant des grives et autres oiseaux.

____________________
(*) En argot italien sbignare.
La vigne = it. vigna (terrain planté)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 13:11 Répondre en citant ce message   

TLFi est précis et prudent :
Citation:
Empr. au fourbesque [arg. ital.] sbignare « courir », altération de l'ital. svignare « fuir en se cachant », lui-même prob. dér. de vigna (vigne*), au sens de « s'enfuir de la vigne comme un maraudeur »; le passage de v à b fait cependant difficulté.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 13:23 Répondre en citant ce message   

Merci pour ce complément, j'étais en train de chercher pourquoi ce passage du B au V ou l'inverse !

En espagnol, en grec, comme en occitan, n'observe-t-on pas souvent ce son intermédiaire entre le B et le V ? Pour l'occitan, le B ou le V, c'est selon les régions.

Le passage de la bilabiale B à la labiodentale est facile.

Si tu peux m'en dire un peu plus... avec grand merci ! Ciao !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 13:28 Répondre en citant ce message   

Le Littré mentionne la variante (s') exbigner et donne cette étymologie :
Citation:
Génin le dérive de bigne, pioche, et, trouvant dans le dialecte napolitain sbignare dans le même sens que le mot français, veut qu'il ait été introduit à Naples par les soldats de Charles VIII. Erreur ; le mot est d'origine italienne, et se trouve dans les Donne curiose de Goldoni (II, 23) ; Arlequin s'y sert de cette expression qui, par conséquent, n'appartenait pas seulement au dialecte de Naples, mais aussi à celui de Bergame (ou peut-être de Bologne, où la scène se passe). L'auteur (ou l'éditeur) l'explique par svigno, que le dictionnaire de Buttura traduit ainsi : décamper, sortir de la vigne (probablement comme un maraudeur). Buttura donne un exemple tiré du Malmantile. Le mot est donc originairement italien, et l'origine pleinement éclaircie (FÉLIX BOVET).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 767
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 14:13 Répondre en citant ce message   

Etant Hesbignon (de Hesbaye), la conjugaison de ce verbe me fait rire très content
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 14:16 Répondre en citant ce message   

Svignare, svignarsela sont des verbes courants en italien.
La vigna pour nous, ce n'est pas la plante, mais seulement le lieu où sont les plantes.

Voir:
Giovammaria Cecchi (écrivain de Florence, XVI siècle), oeuvre: gl'Incantesimi (Commedia), 2.4 :" Oh non credete, Ch'egli svignino".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 16:16 Répondre en citant ce message   

Le passage du v au b s'explique peut-être par le napolitain ?

On peut imaginer un passage du napolitain au provençal,
À l'époque du Roi René, roi de Naples, mais aussi comte de Provence ?
Mais j'ignore si des mots napolitains ont ainsi voyagé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 28 Mar 08, 18:05 Répondre en citant ce message   

Giorss a-t-il une idée de la façon dont on a pu passer du v au b ? Il faudrait sans doute se pencher sur la littérature de l'époque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 29 Mar 08, 14:11 Répondre en citant ce message   

En Italie je pense que soit toujours avec "v", à Naples aussi.
Au max. la lettre "v" rendoublerait en "vv": 'a vvigna.

Mais le calabrais je crois que pourrait être l'explication, parce-que a le terme "bbigna"
ex. trasimu a bbigna

De toute façon je n'ai pas des suffisantes notions pour l'affirmer.

Le sarde a "bidda" pour dire "villa".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008