Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Anéantissement de la langue grecque à Marseille - Forum grec - Forum Babel
Anéantissement de la langue grecque à Marseille
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Encrier



Inscrit le: 16 May 2017
Messages: 1

Messageécrit le Tuesday 16 May 17, 11:28 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
- que l'élément Mars- de Marseille est le nom sémitique mars "port", littéralement "lieu où l'on jette l'ancre", que l'on retrouve dans le nom du port sicilien de Marsala, dans celui des trois ports tunisien, algérien et marocain appelés El-Marsa, dans celui de Mers-el-Kebir, etc. (Hypothèse déjà faite par Paul Noujaim, La Question du Liban, Paris, n.d., 1961 [1908], 557 p., p. 3.) ; je n'ai pas d'avis sur la partie finale du mot

Bonjour,
Vous avez trouvé la partie la plus "compliquée" - relativement - de la signification de Marseille. Evidemment, Marsa veut dire simplement Port. Vous trouverez le mot partout actuellement au bord de la Méditerrannée.
Marseille = Marsa + ... El !
El, comme dans Gabriel, Emmanuel ainsi que plusieurs ports nommés après le grand dieu phénicien, El. El étant un titre en fait et non un nom propre. El voudrait dire "Le Seigneur".
Marseille signifierait "Le Port du Seigneur".
Marseille était sans doute un port déjà important pour qu'elle porte ce nom ! Par contre, les phéniciens arrivaient en commerçants et non en colonies peuplées. Ils laissaient des mots mais ne transformaient pas les langues locales.
Marseille serait sans doute un port important bien avant les Phocéens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ion



Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 75
Lieu: Liège

Messageécrit le Friday 26 May 17, 19:33 Répondre en citant ce message   

Même après la victoire de César, Marseille est restée un foyer d'éducation grecque qui attirait non seulement les "barbares" des alentours, mais même des Romains qui choisissaient d'y venir étudier la rhétorique et la philosophie grecques plutôt que de se rendre à Athènes (Strabon, 4, 1, 5). Cela pourrait expliquer la survivance assez longue de la langue grecque, au moins dans certains milieux. On a trouvé à Marseille un buste funéraire, daté du IVe ou du Ve siècle de notre ère, qui porte l'inscription ΖΩΣΙΜΕ ΧΡΗΣΤΕ ΧΑΙΡΕ (Ζώσιμε χρηστὲ χαῖρε), "Honnête Zôsimos, adieu !" - formule tout à fait courante (voir F. BENOÎT, Arts et Dieux de la Gaule,, 1969, illustration 253). La disparition du grec est attestée vers le milieu du VIe siècle quand Marseille est tombée au pouvoir des Francs. νῦν έξ Ἑλληνίδος ἐστὶ βαρβαρική "de grecque [Marseille] est à présent devenue barbare, dit en effet le poète et historien Agathias de Myrina, Histoires, I, 1.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008