Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
albatros (français) / alcatraz (espagnol) - Le mot du jour - Forum Babel
albatros (français) / alcatraz (espagnol)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 10:10 Répondre en citant ce message   

Un ami, de solide culture générale et amateur de curiosités, m'a rapporté récemment une jolie tentative d'étymologie populaire :

Citation:
L'albatros, ce grand voilier des mers australes, devrait son nom au naturaliste et explorateur polaire Albert Ross, premier à l'avoir décrit.

La chose est astucieuse et presque convaincante. L'animal ne fréquente pas la Méditerranée et ne saurait guère avoir un vieux nom, en anglais, le nom de l'oiseau s'écrit effectivement albatross avec deux s et on connaît bien, entre autres souvenirs d'explorations, Mer de Ross et Île de Ross dans l'Antarctique.

Bien sûr, il y a des choses qui clochent. Chez les explorateurs polaires, le naturaliste se nommait en fait James Clark Ross, neveu de John Ross et, s'il y a eu des Albert dans cette famille d'amateurs d'icebergs, ils n'ont pas laissé de souvenirs marquants. Et, d'ailleurs, l'entrée Albatross, albatoça maxima, « oiseau aquatique du cap de Bonne-Espérance » figure déjà en 1751 dans l'Encyclopédie alors que la première expédition antarctique de James Clark Ross est de 1839.

Il semble que le mot « albatros » nous soit connu par l'intermédiaire de l'anglais où les formes du XVIIe siècle (albitross, algatros) montrent que le mot est probablement issu de la contagion entre le latin albus « blanc » (aube, albâtre, albumine) et alcatras, nom du pélican, emprunté à l'espagnol ou portugais alcatraz, les deux oiseaux étant caractérisés par leur grande taille (envergure jusqu'à 3,50 m pour les deux espèces).

Quant à ce dernier mot (à l'origine du nom de la célèbre prison de la baie de San Francisco), on en a proposé deux étymologies.
Soit d'un arabe al-ghattas « aigle de mer »,
soit d'un arabe al-qadus « machine à puiser l'eau, jarre » dont témoigne aussi le portugais alcatruz « godet d'une roue à eau », une image raisonnable se référant au bec à poche de l'oiseau et à sa technique de pèche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 11:08 Répondre en citant ce message   

L'arabe الغِطّاس al ghattâs signifie "plongeon, grèbe".
Cette étymologie ainsi que qadus (que je ne trouve d'ailleurs pas dans le dictionnaire mais qadaḫ, godet) n'explique pas le r d'albatros, consonne stable en sémitique.
Par contre existe قِطْرِس qiTris, l'albatros et je me demande s'il ne faudrait pas y voir un emprunt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 14:17 Répondre en citant ce message   

dubsar a écrit:
… existe قِطْرِس qiTris, l'albatros et je me demande s'il ne faudrait pas y voir un emprunt.

Ce T signale-t-il une emphatique ? Le Diccionario de la Lengua Española (s.u. alcatraz) évoque un arabo-hispanique *qaṭrás et je crois bien que ce t pointé en est une notation classique. Le r qui apparaît en espagnol et portugais pourrait-il être une transposition de l'emphase ?

À propos de qadaḫ « godet », on a aussi l'hébreu kad « seau » et le grec kádos (κάδος) « jarre, vase, seau », probablement emprunté au phénicien puis emprunté à son tour par le latin cadus « mesure de vin ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 14:57 Répondre en citant ce message   

Effectivement il y a un t emphatique : qiṭris, mais le -r- n'est pas un résultat de l'emphase puisqu'il apparait aussi en arabe. Et je n'ai jamais vu ailleurs que l'emphase sémitique se transcrive par un r supplémentaire.
Le Kluge donne comme partout ailleurs l'étymologie al qadus : la cruche, en espagnol alcaduz, tuyau de puit (Brunnenrohr) et ensuite les variations sur alcatraz, grand oiseau au bec en forme de tuyau. L'apparition du -r- n'est pas non plus expliquée, ce qui me laisse dubitatif.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 17:11 Répondre en citant ce message   

Charles Baudelaire compare le poète à l'albatros :

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Lire le poème l'Albatros
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 17:27 Répondre en citant ce message   

angl. albatross :
1) oiseau des mers
2) fig. fardeau, boulet, malédiction. C'est une allusion au poème de Samuel Taylor Coleridge The Rime of the Ancient Mariner (la Complainte du Vieux Marin, 1799). Le vieux marin, qui a tué l'albatros et donc porté malchance à l'équipage, sera condamné à porter l'oiseau mort autour du cou.
Lu dans la presse :
Bush has become an albatross hanging around the neck of the republicans.
Bush est devenu un boulet attaché au cou des républicains.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Complainte_du_vieux_marin


Illustration de Gustave Doré pour l'oeuvre de Coleridge et une statue à Watchet, Angleterre.

Instead of the cross, the Albatross
About my neck was hung.

À la place de mon arbalète (angl. crossbow),
l’albatros était suspendu à mon cou.


Dernière édition par Jacques le Sunday 01 Jun 08, 22:49; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 17:45 Répondre en citant ce message   

Selon le Penny cyclopaedia, c'est un emprunt au portugais alcatraz.

Ce terme apparaît pour la première fois en français dans le livre de Guillaume Dampier (Voyage autour du monde) sous la forme algatros.

Le mot albitros apparaît pour la première fois en 1685 dans un catalogue du Museum Of Royal Society du Gresham College, avec une description de Nehemiah Grew.

On trouve aussi le nom albatros dans un ouvrage de George Edwards. (histoire naturelle des oiseaux, 1751)
Edwards cite Dampier en précisant qu'il écrit "algatros"

Les premiers albatros ont été aperçus dans la région du cap de Bonne Espérance. Ce qui rend plus logique l'origine portugaise.
Les marins français l'appelaient le "mouton du cap" (source : Buffon) en raison de sa corpulence
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 18:27 Répondre en citant ce message   

L'albatros est un aéronef dans "Robur le Conquérant (1885), de Jules Verne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 01 Jun 08, 18:47 Répondre en citant ce message   

Italien: àlbatro.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Tuesday 03 Jun 08, 18:37 Répondre en citant ce message   

The name albatros is probably a corruption of the spanish or portugese alcatraz, formerly used to designate any large seabird, but now mostly applied to gannets.

Le nom albatros est probablement une corruption de l'espagnol ou portugais alcatraz autrefois utilisé pour désigner tous les grands oiseaux de mer, mais actuellement utilisé généralement pour les fous.

in: Handbook of the birds of the world. Vol.1 article "Diomedeidae" - Lynx edicions
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Herschelle



Inscrit le: 15 May 2008
Messages: 6
Lieu: Essonne

Messageécrit le Wednesday 04 Jun 08, 22:09 Répondre en citant ce message   

Je cite "L'étymologie des noms d'oiseaux" (Ed Eveil Editeur)

L'origine est vraisemblablement une corruption du latin albatus (vêtu de blanc) par altération de l'espanol alcatraz (d'origine arabe al quadus) qui désignait outre le pélican d'Amérique, l'albatros dès 1610.
Il semble que le terme ait été transféré par des voyageurs anglais à d'autres grands oiseaux marins comme la frégate (algatross) expliquant ainsi pour les albratris l'utilisation du terme albitros (du latin albus = blanc) pour les distinguer des frégates qui sont noires".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 22 Mar 14, 11:06 Répondre en citant ce message   

Remontons dans le temps :
De albatros à algatros, tout le monde est d'accord sur la contamination par la racine latine alb-, "blanc".
C'est à partir de là que les choses sont moins claires.

Un coup d'oeil au DRAE (Diccionario de la Real Academia Española) nous apprend, pour alcatraz, l'origine suivante : Quizá del ár. hisp. *qaṭrás 'el de andares ufanos'). Traduction : peut-être de l'arabe d'Espagne *qaṭrás , "celui qui marche la tête haute, content de lui", un peu l'impression que donnent les pingouins quand ils marchent.

On a bien lu : "arabe d'Espagne". Ce qui signifie qu'il ne faut surtout pas essayer de remonter à l'arabe classique en respectant la structure consonantique, on n'y trouvera pas un étymon en q-ṭ-r-s. Et Dubsar a raison, le r n'est pas une consonne à apparaître ou disparaître comme par magie.

Mais si l'on tient compte des déformations généralement de mise entre les formes classiques de l'arabe et ses formes dialectales, notamment maghrébines, là, oui, on a bel et bien un verbe quadrilitère ġ-ṭ-r-s qui pourrait avoir un dérivé nominal avec le sens donné par le DRAE. D'où, avec l'article, quelque chose comme الغطراس al-ġaṭrās.

Oublions les plongeurs et autres godets...

Dubsar a écrit:
Citation:
… existe قِطْرِس qiTris, l'albatros et je me demande s'il ne faudrait pas y voir un emprunt.

Oui, bien sûr. C'est même un ré-emprunt, si l'on admet l'origine arabe. On ne trouve ce mot que chez Reig.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
akram



Inscrit le: 20 Nov 2014
Messages: 1
Lieu: France

Messageécrit le Thursday 20 Nov 14, 1:39 Répondre en citant ce message   

Prenez ce verset du Coran:
Qur'an 80:41 et tout enveloppés de ténèbres. Veiled in darkness, تَرْهَقُهَا قَتَرَةٌ

C'est peut-être plus simple encore que ce qui était dis jusqu'à présent, قَتَرَةٌ signifie la noirceur ou les ténèbres,
la racine est d'ailleurs proche du mot goudron: Du l’arabe قَطْران (qaṭrān).

Et pour le coup, là les pingouins, eux sont enveloppés de noirs, et ne marche pas vraiment la tête haute.

Ensuite, passer du pingouin à l'albatros.....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 20 Nov 14, 8:37 Répondre en citant ce message   

C'est moins grave que de passer du noir au blanc...

Ce qui parle en faveur du ghayn initial dans l'étymon arabe supposé, c'est un fait que nous avons sous-estimé et dont je viens de me rendre compte en relisant ce fil : les premières attestations du mot, aussi bien en anglais qu'en français, sont algatros. Un qaf initial aurait d'abord donné *alcatros, comme Al-Qur'ān a d'abord donné Alcoran. Alors que al-ġarb a donné Algarve (région du Portugal).

Oublions le godet, le goudron, et les ténèbres coraniques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 15 Dec 14, 13:15 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Un coup d'oeil au DRAE (Diccionario de la Real Academia Española) nous apprend, pour alcatraz, l'origine suivante : Quizá del ár. hisp. *qaṭrás 'el de andares ufanos'). Traduction : peut-être de l'arabe d'Espagne *qaṭrás , "celui qui marche la tête haute, content de lui", un peu l'impression que donnent les pingouins quand ils marchent.

C'est la même étymologie (hypothétique) que le DRAE donne pour le mot espagnol mequetrefe, qui désigne "un minable". Un minable qui se croirait un important, bien sûr. C'est assez proche de l'anglais busybody.
Cette hypothèse très approximative m'amène à faire pour mequetrefe une proposition qui l'est beaucoup moins, à savoir l'arabe classique مغطرف muġaṭraf, participe actif du verbe غطرف ġaṭrafa, "marcher avec fierté, se donner des airs". On voit que ce verbe est évidemment apparenté au mot vu plus haut à propos d'albatros.
Ce petit détour sur l'origine de mequetrefe me permet de confirmer mon hypothèse sur celle d'albatros et de constater qu'un ġ de l'arabe classique se change en q en arabe d'Espagne. Deux cas ne font pas une règle, mais c'est un indice intéressant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008