Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
feta (grec) - Le mot du jour - Forum Babel
feta (grec)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3120
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 28 Nov 05, 7:43 Répondre en citant ce message   

Sauf erreur, ça y est depuis une semaine: La féta est définitivement reconnue comme grecque.
Je croyais que c'était déjà le cas, mais il semble qu'il y a(vait ?) des poches de résistances juridiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
winnoloursin



Inscrit le: 17 Oct 2005
Messages: 711
Lieu: marseille

Messageécrit le Monday 28 Nov 05, 9:03 Répondre en citant ce message   

C'est évident que les faiseurs de fromages n'avaient pas intêrets à ce que la feta soit grecque avec une appellation contrôlée. Ce sera maintenant moins facile de faire de la merde blanche qui ressemble vaguement à du fromage qu'on ose appeler feta.

Il en est de même pour la mozzarella qui soit disant se fait aussi avec du lait de vache. On croit rêver!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 26 Sep 07, 11:04 Répondre en citant ce message   

En fait, le grec moderne φέτα, à son sens premier de « tranche », est un emprunt à l'italien fetta (< lat. findita de findō « fendre »).
(il serait donc étymologiquement amusant de réaliser avec des fettucini la recette proposée par Hélène …)

Le thème eurindien *bʰei-d- « fendre » se retrouve aussi avec un infixe nasal (comme en latin) dans le sanskrit bhid-, bhinatti.

En germanique, le sens a évolué vers celui de « mordre » (angl. bit, all. beissen) et, par un second glissement de sens, on a eu des noms d'agent au sens de « amer < mordant » (angl. bitter).

Les hasards de la langue sont parfois étonnants car une bonne feta se doit justement d'être très légèrement aigre (ce n'est pas du fromage blanc au sens que nous donnons à ce terme).
(je déconseillerais cependant de boire du bitter avec la recette d'Hélène : la gastronomie étymologique, point trop n'en faut …)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Romano



Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 4
Lieu: France

Messageécrit le Wednesday 26 Sep 07, 18:45 Répondre en citant ce message   

J'ai grandi à côté de Roquefort (la ville) où l'on fabrique le fromage du même nom et une partie de ma famille produit du lait pour leurs caves. Je peux donc vous dire que le Salakis (ainsi simplement nommé depuis que l'appellation "feta" est protégée) est fabriqué uniquement avec du lait de brebis contrairement aux produits allemands ou danois qui utilisent énormément de lait de vache. Ce que je regrette en France c'est que je peine à trouver dans les rayons de la véritable feta de Grèce. Est-ce aussi votre cas?
Du coup, j'achète le Salakis car je trouve qu'il se rapproche un peu plus du goût original de la feta même si elle est inimitable. En Grèce, la végétation est différente, les races ovines aussi et les animaux gambadent librement: le secret du goût particulier de la feta.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Geremi



Inscrit le: 12 Jan 2006
Messages: 181
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 27 Sep 07, 16:06 Répondre en citant ce message   

Moi qui ai toujours pensé que Feta et Fea (la brebis en Niçois) avaient la meme racine! La lecture de ce sujet me pousse à changer d'avis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3284
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 27 Sep 07, 18:37 Répondre en citant ce message   

@ Romano : il est vrai que le roquefort n'est pas si éloigné de la feta et, à l'époque où celle-ci était introuvable en France, j'utilisais un roquefort bien blanc (la variante qui était vendue à Paris) pour réaliser la salade villageoise (horiatiki) et les feuilletés au fromage (tiropitès).
D'ailleurs, à l'époque, la bonne feta était rare même en Grèce où, avec l'essor du tourisme et avant que la production locale ne soit organisée, on ne trouvait que le fade ersatz d'Europe du Nord (Pays-Bas, Danemark) ou une bulgare très amère et salée : mieux valait connaître des bergers …

Ça a donc été une bonne nouvelle quand Roquefort s'est mis à faire une feta française (on évite de citer des marques, merci) plutôt bonne (mais, il faut bien le reconnaître, surtout avec du lait en provenance de Corse). Je n'ai cessé d'en acheter que quand ils ont voulu empêcher les Grecs de protéger l'appellation, attitude que je jugeais déplorable.

Aujourd'hui, toutes ces affaires sont réglées, la feta grecque s'exporte bien, d'autant plus que les nouvelles conditions hygiéniques de fabrication ne nécessite plus de forcer sur le sel. À Nice, on en trouve aussi bien dans les grandes surfaces que chez les détaillants en fromage ou en produits orientaux. Celle que j'achète provient de l'Olympe et, si elle ne vaut toujours pas celle que vient de faire un berger grec, elle est excellente …

À noter, je ne crois pas qu'on l'ait déjà dit, que la feta est un fromage frais de conservation et qu'elle reste très longtemps stable gardée au frais et immergée dans son sérum. En revanche, sortie de celui-ci, elle évolue vite et mal, même au frigo. La mozzarella, fromage de bufflesse, bien que de texture et de goût fort différents, a ces mêmes caractéristiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Normanneren



Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 165
Lieu: Odense - Danemark

Messageécrit le Friday 28 Sep 07, 0:18 Répondre en citant ce message   

Les Danois ont bien dû délaisser le nom de Feta puisque la dénomination est protégée (d'ailleurs le fromage danois fait au lait de vache n'a pas grand chose à voir avec l'original). Cela leur a toutefois posé des problèmes de marketing notamment dans les pays arabes, il me semble, où le fromage danois était bien vendu et la crise des dessins de Mahomet (boycott des produits danois) n'a rien arrangé aux choses même si les ventes ont quand-même pu reprendre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Friday 11 Feb 11, 11:41 Répondre en citant ce message   

Victor-Emmanuel a écrit:
La feta est désormais protégée par une décision officielle européenne, d'octobre dernier (on doit pouvoir trouver le texte sur le site de la commisssion).

« feta » et CEE :
Citation:

ARRÊT DU 25. 10. 2005 — AFFAIRES JOINTES C-465/02 ET C-466/02
ARRÊT DE LA COUR (grande chambre)
25 octobre 2005 *46. Dans le présent litige, il est constant que le terme «feta» est dérivé du mot italien «fetta» qui signifie «tranche», la langue grecque l’ayant adopté au XVII e siècle. Il est également constant que «feta» n’est pas le nom d’une région, d’un lieu ou d’un pays au sens de l’article 2, paragraphe 2, sous a), du règlement de base. Partant, ce terme ne peut pas être enregistré en tant qu’appellation d’origine en vertu de cette disposition. Tout au plus peut-il être enregistré au titre de l’article 2, paragraphe 3, du règlement de base, lequel étend la définition de l’appellation d’origine, notamment, à certaines dénominations traditionnelles non géographiques.
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:62002J0465:FR:PDF.
http://eur-lex.europa.eu/RECH_mot.do
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 15 Dec 16, 0:42 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
En fait, le grec moderne φέτα, à son sens premier de « tranche », est un emprunt à l'italien fetta (< lat. findita de findō « fendre »)... Le thème eurindien *bʰei-d- « fendre » se retrouve aussi avec un infixe nasal (comme en latin) dans le sanskrit bhid-, bhinatti.

Je ne serais pas aussi affirmatif. On peut faire l'économie de la forme en fait reconstituée *finditus, le participe attesté de findo étant fissus (-> fr. fesse).
Il existe en effet un verbe arabe فتّ fatta qui signifie "casser en petits morceaux, broyer", et un nom maltais, fetta, qui signifie "tranche". L'arabe fatta, l'akkadien petû (ouvrir) et le maltais fetta relèvent de la racine sémitique pt-... L'italien fetta pourrait donc très bien être d'origine arabe, via le maltais.

NB : Il y a plusieurs verbes arabes en FT-, dont فتأ fata'a, qui ont le sens de "fendre, ouvrir, déchirer". Une lointaine parenté "nostratique" de la racine sémitique pt- avec l'IE *bʰei-d- n'est pas à exclure, bien que le dictionnaire de Dolgopolsky (nº 1828) n'en fasse pas état.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 15 Dec 16, 15:38 Répondre en citant ce message   

Kaerzed a écrit:
Tout à fait un hasard que le mot portugais pour tranche soit fatia, mot d'origine arabe (fattata) qui signifie petit morceau...

On voit - par mon précédent post - que ce n'est pas un hasard...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008