Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références à la Bible hébraïque et à l’Ancien Testament - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références à la Bible hébraïque et à l’Ancien Testament
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 13, 14, 15  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 10 May 11, 21:10 Répondre en citant ce message   

Les אומענטאַשן / Umentashn en yiddish ( poches d'Aman ), appelées Ozné Aman ( oreilles d'Aman) en hébreu sont de petits gâteaux triangulaires souvent fourrés de grains de pavot, mangés par les Juifs ashkénazes lors de la fête traditionnelle de Pourim. Ils évoquent le nom d'Aman , vizir de l'empire perse qui aurait selon le Livre d'Esther forgé le projet de tuer tous les Juifs dans cet empire. Grâce à l'intervention d'Esther, le danger fut écarté et le méchant tué... Le nom d'Aman donne lieu à des saynettes ou jeux de rôle, des mascarades d'enfants déguisés agitant des crécelles et scandant son nom ou à la dégustation de ces petits gâteaux.

Des linguistes pensent cependant qu'il s'agirait d'une déformation langagière, l'origine en serait mantashn ( chausson au pavot). Qui sait ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 16 May 11, 23:19 Répondre en citant ce message   

Vieux comme Hérode ou vieux comme Mathusalem.

La vérité est une manne céleste dont il faut se nourrir, paraît-il.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 21 May 11, 10:59 Répondre en citant ce message   

-Lorsqu'on n'a jamais entendu parler de quelqu'un: je ne le connais ni d'Eve ni d'Adam.
- Une période difficile dans la vie et c'est la traversée du désert.
- Un ami des bêtes dira que sa maison, c'est l'arche de Noé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11124
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 21 May 11, 11:08 Répondre en citant ce message   

- être pauvre comme Job

franc-parler.com a écrit:
être pauvre comme Job : être très pauvre, extrêmement démuni

Job est un personnage biblique, dont l'histoire est contée dans l'un des cinq livres de la Sagesse de l'Ancien Testament, le "Livre de Job".

Homme heureux, en pleine santé, père de 10 enfants, et extrêmement riche, Job bénissait le nom de Yahvé.
Celui-ci, poussé par Satan, qui affirmait que dans l'infortune la Foi de Job se ternirait et finirait par s'éteindre, fit perdre à Job tous ses biens et ses enfants, en l'espace d'une journée.
Malgré la tragédie, Job continua à louer Dieu et à le chérir.
Satan conseilla alors à Dieu d'aller plus loin encore, et de le rendre malade, certain qu'une fois atteint dans sa chair, Job se détournerait de lui... Job fut alors atteint d'un ulcère malin sur tout le corps... Mais il resta fidèle à Dieu... Malgré sa femme qui le poussait à maudire le nom de Yahvé.

C'est cette image de pauvreté et de misère humaine qu'on retient dans l'expression qui nous intéresse.

Mais l'histoire de Job ne s'arrête pas là : certain de sa bonne conduite et de sa piété, Job refusait de croire ses amis qui lui affirmaient que ses malheurs étaient forcément une forme de châtiment pour une faute commise... Dieu s'adressa alors à Job, lui reprochant de juger des actes de Dieu et de se prévaloir de ce qui est juste ou non.
Job prit conscience de son erreur et du fait qu'il n'avait pas à chercher d'explication aux actes de Yahvé, mais uniquement à lui conserver sa Foi, et se repentit. En conséquence de quoi Dieu lui fit retrouver des richesses plus importantes encore qu'auparavant, et lui permis de créer une nouvelle famille de dix enfants...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 21 May 11, 11:23 Répondre en citant ce message   

Dans la presse politique, on trouve bien souvent la référence au plat de lentilles ( Cf Esaü et son droit d'aînesse).

Citations :
- Les libéraux prêts à vendre leur âme pour un plat de lentilles.
- Le Nord pour un plat de lentilles.
- Une mise au point pour un plat de lentilles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 26 May 11, 21:41 Répondre en citant ce message   

L'actualité nous remet en mémoire que le démon de midi peut encore sévir bien qu'il soit sage de ne pas prêter foi ni dire amen à tout.

La langue allemande connait aussi Ja und Amen zu etwas sagen ( dire oui et amen à quelque chose) , l'approuver , être d'accord.

Pour affirmer qu'une chose est sure et certaine, on dira “ Das ist so sicher wie das Amen in der Kirche " cela arrivera aussi sûrement que le mot "amen" à l'église.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 25 Jun 11, 0:45 Répondre en citant ce message   

Un jéroboam est une grosse bouteille de vin ou de champagne, ayant la contenance de quatre bouteilles ordinaires. Tire son nom de Jéroboam ce roi biblique qui se serait rendu coupable d'apostasie. Je ne savais pas que la dive bouteille pouvait ainsi faire renier Dieu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3415
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 25 Jun 11, 9:39 Répondre en citant ce message   

La plupart des grandes bouteilles de champagne portent des noms de patriarches bibliques. Le détail à l'article champagne de Wikipédia.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 25 Jun 11, 16:43 Répondre en citant ce message   

Ich schreibe dir die 10 Gebote ins Gesicht ! =Les dix commandements , je vais te les écrire dans la figure ! Autrement dit, je vais te mettre ma main ( mes dix doigts) par la figure. Un commandemant par doigt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3415
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 25 Jun 11, 17:39 Répondre en citant ce message   

On peut imaginer ce qu'on appelle un « aller et retour », la main n'ayant en général guère plus de cinq doigts …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 25 Jun 11, 18:28 Répondre en citant ce message   

Oui, à moins que ce soit une main pour chaque joue? Toujours est-il que le sens bizarrement est bien: souffleter , gifler au point qu'on en garde la trace des doigts. Équivalent français peu ou plus employé: envoyer à quelqu'un une giroflée à cinq feuilles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Sunday 26 Jun 11, 8:31 Répondre en citant ce message   

La menace "Tu veux une giroflée (à cinq branches) ?" m'est bien familière. On l'utilise encore.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3415
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 26 Jun 11, 9:00 Répondre en citant ce message   

En grec moderne, on peut aussi bien utiliser avec ce même sens πάρε δέκα [páre ∂éka] « prends[-en] dix ! » que πάρε πέντε [páre pénde] « prends[-en] cinq ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 06 Jul 11, 1:31 Répondre en citant ce message   

Tout le monde a entendu parler de cette feuille de vigne dont Adam et Eve couvrirent leur nudité dès le moment où ils en prirent conscience. En allemand, on parle d'abord d'une feuille de figuier ( Feigenblatt), plus proche, je crois, des textes originaux?

Toujours est-il qu'une expression est entrée dans la langue allemande: sich ein Feigenblatt umhängen = se ceindre d'une feuille de figuier . Autrement dit, se cacher ou cacher quelque chose aux autres, se couvrir pudiquement d'un voile de fausseté pour masquer la réalité.

Un exemple très récent: les députés allemands ont voté une nouvelle aide financière à la Grèce, décision très contreversée en Allemagne.

Extrait d'un article:
Citation:
Entweder wurden sie hinters Licht geführt, dann sollten sie alles daran setzen Merkel aus dem Amt zu entfernen, die Abgeordneten haben es in der Hand oder sie wussten wozu sie ihr Ja-Wort gaben und wollen sich jetzt nur noch ein Feigenblatt umhängen?


= Soit on les a trompés, auquel cas ils devraient tout mettre en oeuvre pour obtenir le départ de Merkel, les députés ont le pouvoir de décision, soit ils savaient parfaitement pourquoi ils ont voté OUI et cherchent seulement à présent à se couvrir pudiquement d'une feuille de vigne . A se donner des airs pudiques/ A se cacher hypocritement... l'équivalent ne me vient pas. À jouer les hypocrites ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2248

Messageécrit le Wednesday 06 Jul 11, 4:17 Répondre en citant ce message   

Je ne sais pas l'hébreu, mais les LXX parlent de φὑλλα συκῆς (fulla sukês, feuille de figuier) et Jérôme de folia ficus, feuille de figuier, toujours.
Les feuilles de vigne viennent de la sculpture grecque et elles sont passées dans la langue comme symbole de la pudeur.
Ainsi le Tlfi :

Citation:
Feuille de vigne. Ornement représentant une feuille de vigne et cachant le sexe des statues d'hommes nus.
Des statues nues avec des feuilles de vigne.
Pour recouvrir la nudité de son corps, (...) il s'était servi de l'éponge comme d'une feuille de vigne (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 107)


Donc les députés allemands se couvrent d'une feuille de vigne.

Ce qui nous mène au manteau de Noé, dont les fils ont pudiquement recouvert la nudité lors de sa cuite carabinée : on jette le manteau de Noé sur les erreurs que l'on a relevées chez les autres, mais sur lesquelles on ne veut pas insister.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 13, 14, 15  Suivante
Page 3 sur 15









phpBB (c) 2001-2008