Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
capet (Romandie), cap (occitan), caput (latin), *kap-ut- (IE) - Le mot du jour - Forum Babel
capet (Romandie), cap (occitan), caput (latin), *kap-ut- (IE)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Feintisti



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1592
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 13:12 Répondre en citant ce message   

Est-ce qu'il y a une parenté avec le turc kafa (tête), synonyme de baş ? Peut-être via le grec κεφάλι (kefáli) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11108
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 14:03 Répondre en citant ce message   

Selon le dictionnaire étymologique de Nişanyan :
- Turc kafa : ~ Ar ḳafāˀ قفاء [#ḳfw] baş, özellikle başın üst ve arka tarafı
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3321
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 15:10 Répondre en citant ce message   

Mais certaines sources sur la fiabilité desquelles je ne me prononce pas font un rapprochement entre l'arabe qafāˀ قفاء, nuque, et la racine indo-européenne dont est issu caput. Je les donne en vrac, peut-être Papou aura-t-il des éléments plus précis.
Source 1

Source 2


Le mot arabe est probablement apparenté à l'albanais qafa, cou mentionné ici :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=8811
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9846
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 30 Aug 14, 15:32 Répondre en citant ce message   

Le rapprochement, évidemment troublant, a été fait par le grand maître du nostratique, Aharon Dogopolsky. Allez voir ICI page 1069 du document le nº 1118.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 30 Sep 16, 15:16 Répondre en citant ce message   

esp. caudillo : (1300, repris par Franco en 1936-37) < lat. capitellum, dim de caput (tête, chef)
http://www.cnrtl.fr/etymologie/caudillo
Aujourd'hui,en Amérique latine, il désigne tout dictateur.

évolution phonétique :
capitellu > captellu > cautellu > cautillu > caudiyo > caudillo
http://etimologias.dechile.net/?caudillo
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Fayet



Inscrit le: 03 Jun 2016
Messages: 265
Lieu: Mâcon

Messageécrit le Friday 30 Sep 16, 17:30 Répondre en citant ce message   

A première vue je ne trouve pas impossible que P implosif > U mais a-t-on d'autres exemples ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9846
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 30 Sep 16, 17:34 Répondre en citant ce message   

Oui, l'espagnol caudal vient du latin capitalis.
(Tiens, il faut que je l'ajoute dans la ligne esp. de la grande famille CAPITAL... Voilà, c'est fait.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11108
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 30 Sep 16, 20:01 Répondre en citant ce message   

A propos de "caudal", voir le Fil riche (Dictionnaire Babel) :
José a écrit:
Espagnol acaudalado
- fortuné - riche

acaudalar : thésauriser

caudal (Latinoamérica) : (riqueza) fortune - richesse


[ DRAE ]
- caudal : del lat. capitālis = capital

Voir la Grande Famille CAPITAL, qui ne liste ni caudal, ni acaudalado.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 30 Sep 16, 22:35 Répondre en citant ce message   

Fayet a écrit:
A première vue je ne trouve pas impossible que P implosif > U mais a-t-on d'autres exemples ?

Oui, ici :
Essai sur l'histoire de sous-dialecte du Rouergue
https://books.google.com/books?id=-7xHAQAAMAAJ&lpg=PA49&ots=P7rWBU6Zrb&dq=%22vocalisation%20du%20%20p%22&pg=PA49#v=onepage&q=%22vocalisation%20du%20%20p%22&f=false

Et ici :
Essai sur la langue vulgaire du Dauphiné au Moyen Age
https://books.google.com/books?id=q6pjbsQBymgC&lpg=PA23&ots=aMRSu0kZJn&dq=%22vocalisation%20du%20%20p%22&pg=PA23#v=onepage&q=%22vocalisation%20du%20%20p%22&f=false
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Fayet



Inscrit le: 03 Jun 2016
Messages: 265
Lieu: Mâcon

Messageécrit le Saturday 01 Oct 16, 10:39 Répondre en citant ce message   

Le deuxième exemple ne montre pas une vocalisation d'un P mais d'un V (bovem) mais peut-être as-tu mal démarqué le passage et de toute façon je suis d'accord et même je me souviens d'avoir déjà vu un pareil cas qui d'ailleurs ne paraît plus si aberrant du moment où on passe par B et puis V. Cependant je crois que cela confirme une idée que j'ai des évolutions phonétiques : les parlers qui sont restés essentiellement parlés et non écrits, non freinés par la culture développent une évolution plus radicale que ceux qui sont fixés par l'écriture et la culture. J'ai eu l'occasion de noter cela à propos du wallon avec Dawance. Le degré de liberté des locuteurs est un conditionnement de l'évolution.. Par exemple du latin au français les P et B > V sans aller jusqu'à la vocalisation. Mais cette idée demande une étude plus approfondie. Il y a bien 4 ou 5 conditionnements différents pour expliquer une transformation : le conditionnement physique et physiologique des articulations, la pression phonologique, le degré de liberté ou de relâchement du langage, les influences extérieures.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1695
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Sunday 02 Oct 16, 23:26 Répondre en citant ce message   

Le wallon a ceci de commun avec ses cousins, les anciens dialectes français, un passage de b à v estimé par Zink à la 2e moitié du 3e siècle. Exemples :
habemus avons
bibemus buvons
caballu cheval
capillu cheveu
debere devoir
sapere savoir
pauperem pauvre
subinde souvent, etc.
Même cubitu, coude a transité par v.

Et aussi de p à v :
Citation:
avette est une forme régionale ou vieillie d’abeille. Ces deux noms sont issus de diminutifs de apis, le nom latin de cet insecte : avette est tiré de apitta et abeille de apicula. Si avette se lit encore chez Giono, ce nom fut surtout en vogue à la Renaissance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9846
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 10 Mar 19, 21:04 Répondre en citant ce message   

Voir aussi kibosh (argot londonien).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5









phpBB (c) 2001-2008