Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
plosse (franc-comtois) - Le mot du jour - Forum Babel
plosse (franc-comtois)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Wednesday 12 Nov 08, 20:42 Répondre en citant ce message   

En Arbois la prunelle s’appelle une plosse. Le raisin au grain en forme de plosse s’appelle du Ploussard à Pupillin et du Poulsard dans le reste de l’Arbois.

Le mot plosse viendrait du vieux français beloce par le bas-latin bullucea, bullucium = prune sauvage, lui-même du celtique d’après P.Y. Lambert (La langue gauloise) : mot apparenté au breton bolos = prunelle noire.

Le mot se trouve dans d’autres régions françaises : blosse en Normandie, belosse en Savoie, plousse ou palousse dans le Jura, pelousse, pialoussi dans le Forez, polosse, balote, brelosse, poulosse.

Corrélats :
Latin : bulla ? bulbe (forme dupliquée ?)
galois : bwlas, prunelle
irlandais : bulos
anglais : bullace (emprunt)
allemand : blotze (pas trouvé dans le Kluge)
différentes formes bretonnes : plorcênn, belorsienn, plorce (sous réserves de contrôle par un celtisant)
bolusseron : lierre noir, dérivé de bolusson ou bolussa, prunelle
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 13 Nov 08, 22:23 Répondre en citant ce message   

Je ne connaissais pas Blotze en allemand. J'ai toujours entendu Schlehe pour la prunelle.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 13 Nov 08, 22:42 Répondre en citant ce message   

L'anglais plum (prune) vient du vieil anglais plume qui vient du latin pruna
étymonline.com
plum pudding : (un gâteau aux prunes). les Français confondent pudding et plum pudding

Note : l'anglais prune signifie pruneau (prune séchée). Il fait sourire les anglophones car ce mets est surtout utilisé comme remède contre la constipation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Friday 14 Nov 08, 12:17 Répondre en citant ce message   

Celui qui mange des prunes comprendra vite le pourquoi !

Cf. Molière, Le Malade imaginaire: le docteur Purgonte prescrit des pruneaux le soir à notre pseudo-malade pour relâcher le ventre.
Le remède est fort ancien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
PatoisantLorrain



Inscrit le: 25 Aug 2006
Messages: 216
Lieu: Bayonnais

Messageécrit le Sunday 16 Nov 08, 15:12 Répondre en citant ce message   

En vosgien, blôhhe désigne la prune sauvage, même chose dans la Meuse et dans le Saintois (Vézelise) où l'on a le mot bloce. Sinon pour prune, on dit prûne, prîne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lan



Inscrit le: 25 Sep 2009
Messages: 1
Lieu: Brest

Messageécrit le Friday 25 Sep 09, 16:30 Répondre en citant ce message   

En breton, "poloss" se dit pour la grosse prunelle, voisine en taille de la prune commune. Cette "poloss" était cueillie mi-septembre, à l'époque du battage du sarrazin qui servait à la préparation des crêpes "blé noir".
La petite prunelle se dit "poloss dreïn"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Friday 25 Sep 09, 19:10 Répondre en citant ce message   

Bonjour Lan !

Pourrais-tu vérifier et développer les autres termes bretons que j'ai cités ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 445
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Friday 25 Sep 09, 21:45 Répondre en citant ce message   

En wallon : blôces ou bilokes désignent les prunes.

– Le mot est traité dans Limes 1: Les langues régionales romanes en Wallonie. Tradition wallonne 4, Bruxelles, 1992. (Ou dans le tome II : Limes II : choix de textes en langues régionales romanes de Wallonie ?… Je ne les ai pas sous la main. Ce devrait être dans un texte intitulé « La galète aux blôces ». )
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Friday 25 Sep 09, 23:07 Répondre en citant ce message   

D'après Littré (dont la famille était d'Avranches), en Basse-Normandie, les blosses sont des prunelles qui ne sont mangeables qu'après la première gelée, une fois qu'elles sont un peu pourries, un peu blettes. C'est le rapprochement étymologique qu'il propose, notant, à l'article blet, que l'on dit dans le Berry un fruit blosse, en Bourguignon un fruit bliôse.

Quant à l'étymologie de l'adjectif blet, elle est discutée :
Littré note la difficulté de l'établir, compte tenu de l'absence d'attestation ancienne.
Diez rapproche blosse de l'allemand blotzen, écraser.
Bloch-Wartburg, ainsi que le dictionnaire historique de la langue française, le tirent de "blesser" qui au sens étymologique signifie "meutrir" surtout pour des fruits que l'on veut faire murir.

Mais il est vrai que le rapprochement de blosse avec l'ancien français beloce est tentant également...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jonval



Inscrit le: 05 Aug 2009
Messages: 21
Lieu: France

Messageécrit le Saturday 26 Sep 09, 20:39 Répondre en citant ce message   

Dans le département des Ardennes, la prune est appelée "balosse" (orthographe du "Glossaire sedanais" de Jean Lecaillon), "baloce" selon l'orthographe proposée par Michel Tamine (dans son "Dictionnaire du français régional des Ardennes"), qui fait dériver le mot du latin populaire *bullucia. Tamine note également son emploi métaphorique pour "testicule" (=baloches?).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 09 Jan 17, 18:57 Répondre en citant ce message   

dubsar a écrit:
En Arbois la prunelle s’appelle une plosse....Le mot plosse viendrait du vieux français beloce par le bas-latin bullucea, bullucium = prune sauvage, lui-même du celtique d’après P.Y. Lambert, irlandais : bulos

À Lyon aussi on connaît les plosses, du moins dans mon enfance. Maintenant, je ne sais pas.
Pour Ernout et Meillet, citant Meyer-Lübke, le bas-latin *bullucea serait issu du latin bulluca, lui-même dérivé de bulla "bulle, boule", mot expressif qui rappelle des mots indiquant une protubérance ronde.
Pas de trace de ce mot chez Gastal (Nos racines celtiques)...
Pourtant, tout porte effectivement à penser que bulla pourrait être raccroché à la branche celtique de la grande famille BALLON. On trouvera d'ailleurs bulla dans l'annexe.
A-t-on d'autres exemples de mots celtiques à initiale b- dans le nord de ce qui fut la Gaule mais assourdis en p- dans le sud ?
(Phénomène évidemment postérieur à l'emprunt latin de bulla au celtique, si c'en est un.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 587
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Monday 09 Jan 17, 21:16 Répondre en citant ce message   

Delamarre rapporte bien que bolusserron est, d'après le Pseudo-Apulée, le nom gaulois du lierre noir (?) "hedera nigra" mais il refuse, en raison d'une trop grande différence de sens, le rapprochement qu'on fait d'habitude avec beloce .

Le FEW distingue trois prototypes : *bŭllŭcca connu essentiellement dans le wallon sous la forme biloke et ses variantes ; *bŭllŭcea, qui donne, entre autres, le français beloce et *pŭllŭcea, qui donne les formes avec un p- initiale, surtout localisée dans les pays de langue franco-provençale et en Bourbonnais. Si je lis bien l'allemand, le FEW attribue l'évolution b- > p- à une influence gauloise ou bien à une influence des mots de la famille de prune. Il faut se garder de tirer des conclusions sur une possible plus grande extension ancienne du type *pŭllŭcea à partir du mot breton poloss. Le breton a très bien pu recréer indépendamment une forme à p- initial, par le biais de ses mutations consonantiques. Le français beloce a sans doute donné le singulatif ur bolossen "une prunelle" dont est déduit le collectif poloss "des prunelle". Les singulatifs bretons sont toujours féminins et un b- à l'initial d'un mot féminin singulier suppose un p- à l'initiale des formes non-mutées, par exemple sans article.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008