Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
fourgotter (français : normand) - Le mot du jour - Forum Babel
fourgotter (français : normand)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
le Berton



Inscrit le: 11 Jan 2008
Messages: 134
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Saturday 22 Nov 08, 11:59 Répondre en citant ce message   

Je vous présente un nouveau mot du patois de ma région: en Ille et Vilaine
Ce département n'est pas en normandie, mais pourtant le mot qui attiré mon attention semble plutôt issu du parler normand.
Fourgotter signifie fouiller, deranger des (petits) objets pour chercher quelque chose par exemple.

Une recherche sur google permet de voir que ce mot se trouve dans le parler normand et Jerriais.
Mais comme il se situe aussi dans le pays gallo, puisque je le connais, cela démontre encore une fois qu'il n'y a pas de frontière linguistique.
Et que nos dénomminations: Normand, picard, gallo, angevin ect.. ne sont peut-être que des conceptions de l'esprit..
Peut-être même que ce mot n'est pas employé en Haute-Normandie?

Fourgotter vient du (vieux?) français Fourgonner.
Fourgonner c'est remuer les braises avec un fourgon sans que ce soit vraiment utile mais on trouve aussi
au sens figuré et familier fouiller maladroitement en brouillant et en mettant tout sens dessus dessous.
"Ne fourgonnez point dans ce coffre."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Saturday 22 Nov 08, 23:19 Répondre en citant ce message   

Exactement le même sens ont les mots Espagnol « hurgar » et Catalogne furgar.

Les dictionnaires les font venir du latin vulgaire « furicare », « fouiller comme un furet ».

En effet, fourgonner vient de fourgon et voici la définition de fourgon selon le TLFi:

Citation:
Longue barre métallique ou longue perche garnie de métal utilisée pour remuer la braise ou la charge d'un four, d'une forge, d'un fourneau, ou pour attiser un feu. Incontinent la lumière tira de l'ombre tous les objets : les larges pelles de sapin blanches et lisses, l'énorme fourgon emmanché d'une latte démesurée (Fabre, Barnabé, 1875, p. 371).
− Loc. proverbiale. La pelle se moque du fourgon. ,,(...) se dit de deux personnes, également ridicules, qui se moquent l'une de l'autre, ou d'une personne qui blâme dans une autre ce qu'on pourrait reprendre en elle-même`` (Littré) :
anne vercors. − Dis, la mère : si tu crois que c'est commode de s'y retrouver, au milieu de tes croix et de tes ronds!
la mère. − Moque-toi de moi, grand moqueux, avec ça que tu es si fort pour tenir tes comptes! C'est la pelle, comme on dit... Comment c'est qu'on dit déjà?
anne vercors. − C'est la pelle qui se moque du fourgon.
Claudel, Annonce, 1948, I, 1, p. 145.
Prononc. et Orth. : [fuʀgɔ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Av. 1105 judéo-fr. forgon (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 71); fin xiiie s. fourgon (J. de Meun, Testament, éd. Méon, vers 1827, t. 4, p. 93). D'un lat. pop. *furico, -onis dér. d'un *furicare [d'où l'a. fr. forgier, furgier « fureter » (fin xiie s., Renart ds Gdf. et T.-L., s.v. furgier)], dér. du lat. class. furare « voler » dér. de fur « voleur », v. furet (cf. Thomas ds Romania t. 23, pp. 455-459).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 23 Nov 08, 0:52 Répondre en citant ce message   

En piémontais, sfùrgiaté (lire:ësfurdjaté) signifie "remuer la braise", mais aussi deranger des (petits) objets pour chercher quelque chose.

Dernière édition par giòrss le Monday 26 Sep 11, 23:21; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Sunday 23 Nov 08, 11:59 Répondre en citant ce message   

le Berton a écrit:
il n'y a pas de frontière linguistique.

Les frontières linguistiques sont surtout très floues.
Le normand et le gallo sont deux langues d'oïl, dérivées du latin.
En simplifiant (et en exagérant), on peut dire que ce sont les mêmes termes qui apparaissent en normand et en gallo (mais aussi dans les langues d'oc) mais avec une forme différente.

Le terme gounelle (jupe) existe en normand, alors que je pensais qu'il était propre à la langue d'oc : gounello en provençal.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 26 Sep 11, 21:41 Répondre en citant ce message   

Voir le MDJ furtum (latin).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Monday 26 Sep 11, 23:17 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
le Berton a écrit:
il n'y a pas de frontière linguistique.

Les frontières linguistiques sont surtout très floues.
Le normand et le gallo sont deux langues d'oïl, dérivées du latin.
En simplifiant (et en exagérant), on peut dire que ce sont les mêmes termes qui apparaissent en normand et en gallo (mais aussi dans les langues d'oc) mais avec une forme différente.

Le terme gounelle (jupe) existe en normand, alors que je pensais qu'il était propre à la langue d'oc : gounello en provençal.

Sans aucun doute. On a frigugnà, avec le même significat (et la même dérivation), à peu près, du français, en génois. En outre à Noli (Ligurie) frigun "outil pour remuer la braise". En italien frugare "fourgonner".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008