Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Sequana - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Sequana
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Saturday 10 Dec 05, 1:02 Répondre en citant ce message   

C'est la plupart des toponymes/hydronymes qui sont dans ce cas. Le problème c'est qu'il s'agit de racines préceltiques. Après tant de chamboulements linguistiques, on ne peut dire que le mot actuel provient d'une langue préceltique, cependant, il contient une racine préceltique.

Un exemple de racine est celle signifiant "eau" > dVn/dVr (je ne sais pas si celle-ci est préceltique mais en tout cas elle est indo-européenne), que l'on retrouve dans ces hydronymes:
Don, Dniestr, Danube, Doubs, Doire, Durance, Douro/Duero

Je sais qu'il existe une racine sak- qui pourrait se retrouver dans les deux noms, mais je ne sais plus ce qu'elle veut dire...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MS Blue Berry



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 218
Lieu: Briennon, Ségusiavie septentrionale

Messageécrit le Sunday 08 Jan 06, 15:28 Répondre en citant ce message   

Les hydronymes sont un vaste sujet ! Arar, pour la Saône était un nom pré romain, et Sauconna désignait une simple source à Chalon. (peut-être celle qui est monumetatilisée devant le muse Denon?);
"Onna"est une racine hydronomyre extrèmement répendu, à tel point qu'elle est passée dansle latin Unda et le français Onde. On la retrouve dans un tas de rivièes : Garonne, Teysonne, Essonne, Dronne, Yonne, Beuvronne...
"Dour" se retrouve de façon beaucou plus évidente dan Dordogne, Dourduff, Drôme, Durance, Dore, Dureze, Dorelle, Durolle, Dronne que dans "Don", Danube", "Doubs (noir) et Douro qui serai un faux ami, demême qe l'Adour.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
HENNUY Claude



Inscrit le: 24 Sep 2006
Messages: 8
Lieu: Thuillies

Messageécrit le Thursday 23 Nov 06, 1:13 Répondre en citant ce message   

Robert V. Houssa a écrit une étude sur L'Hydronymie européenne, très intéressante. Malheureusement publiée en 1982 à Bruxelles, à tirage (très) limité. Il a identifié de nombreuses racines hydronymiques avec des exemples en Europe, et il a répertorié quelque nonante formes dérivées de ces racines. A consulter car c'est une révélation de précurseur ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 23 Nov 06, 1:25 Répondre en citant ce message   

séquanien: étage géologique faisant partie de l'époque jurassique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 357
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Friday 24 Nov 06, 3:41 Répondre en citant ce message   

Dans l'Antiquité, la source de la Seine était l'équivalent de Lourdes aujourd'hui. Les malades s'y rendaient où y faisaient porter une représentation en bois de l'organe malade. Cet objet était déposé dans le limon du lit de la rivière. Il y avait aussi des ex-votos pour remercier la déesse Sequana de ses guérisons. On en a trouvé très peu car il est facile d'imaginer qu'ils ont été volés par la suite. À l'époque chrétienne, cette déesse a été recyclée sous le nom de Sainte Séquane.

Les objets que je viens de mentionner sont visibles au musée archéologique de Dijon. On peut y voir aussi une statuette représentant un pélerin. Il est vêtu d'une bure de laine et porte un médaillon en bois de cerf sur la poitrine et dans le dos, les deux étant maintenus en place par deux bandoulières qui s'y croisent. Les médaillons étaient donc percés. Le pélerin a aussi une écharpe de laine et, si je me souviens bien, il porte un agneau sur les épaules.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Friday 24 Nov 06, 6:12 Répondre en citant ce message   

vergobret a écrit:
J'aurais tendance à penser à la théorie de l'éthymologie unique. Après tout les sources de la Seine et de la Saône (respectivement Plateau de Langres et Vosges) se situaient au coeur du pays de la tribu des Séquanes.
brennos a écrit:
Oui mais justement : donner un nom unique à deux cours d'eau majeurs et voisins me paraît improbable

Justement, je pense que cela concorde.
La Seine va vers l'Ouest, voire même le Nord-ouest, alors que la Saône coule droit vers le Sud. On aurait pu donner aux deux fleuves, en deux langues proches mais distinctes, le nom de la tribu qui vit là où le cours d'eau apparaît. Je trouve ça logique.
Puisque le traitement du mot s'est fait de façon différente, le risque de confusion a été écarté.

De nombreux cours d'eau proches géographiquement portent des noms qui se ressemblent... au hasard, Dniestr / Dniepr, Saône / Rhône (c'est une paire minimale)...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3119
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Friday 24 Nov 06, 7:02 Répondre en citant ce message   

Et le Rhône et la Saône se marient dans la ville lumière, pour se fondre dans une longue et lascive étreinte, jusqu'à la Méditerranée. Un vai conte de fée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Friday 24 Nov 06, 7:15 Répondre en citant ce message   

Joli !
:applaudir:
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Monday 27 Nov 06, 22:54 Répondre en citant ce message   

une Saine chez les Séquanes, ici :

http://jeanmichel.guyon.free.fr/monsite/histoire/lasaine/lasaine2000ans.htm
et là :
http://alesia.jura.free.fr/par%20alesia.htm

Sur les sources de la Seine :
http://crehangec.free.fr/bourg.htm#sourceseine21
http://crehangec.free.fr/bourg.htm

Une bizarrerie : l'abbaye de Saint-Seine, à quelques kilomètres des sources de la Seine, devrait son nom à un nommé Sigo, puis Soigne, Seigne et Seine, connu sous le nom de saint Seine et se serait appelée Sainte-Marie de Cestres à l'origine. De nombreuses sources traversent le parc de l'abbaye qui fut une station thermale au siècle dernier. Si l'abbaye avait remplacé un lieu de culte antérieur à la déesse Sequana, le Seine, de Sigo/saint Seine serait une résurgence toponymique :-)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2261

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 2:43 Répondre en citant ce message   

Qcumber :

Citation:
Dans l'Antiquité, la source de la Seine était l'équivalent de Lourdes aujourd'hui.


C'est parfaitement exact, mais ce n'est pas moins vrai de nombre de sources et de fontaines. On a retrouvé semblables ex-voto (ex-voto, ou demande de guérison ?) à peu près partout en France. J'en ai vu, moi, au musée de Senlis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 357
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 4:48 Répondre en citant ce message   

Glossophile a écrit:
C'est parfaitement exact, mais ce n'est pas moins vrai de nombre de sources et de fontaines. On a retrouvé semblables ex-voto (ex-voto, ou demande de guérison ?) à peu près partout en France. J'en ai vu, moi, au musée de Senlis.


Certes, mais j'ai l'impression que certaines sources étaient plus célèbres que d'autres.

P.S. J'ai retrouvé le livret (1966) que j'avais acheté au Musée Archéologique de Dijon. Le pélerin ne porte pas un agneau sur ses épaules, comme me le restituait faussement ma mémoire, mais un chien qu'il tient contre sa poitrine, l'avant de l'animal étant du côté de sa main gauche. Ce chien a le museau tourné du côté du médaillon. Le pélerin semble être un enfant.

Les ex-voto sont des offrandes faites à la divinité en remerciement d'une guérison. Par exemple, aux sources de la Seine, ce sont des bronzes de grande qualité: un navire en forme de canard portant la statuette d'une déesse vêtue à la grecque, un navire de style phénicien dont il reste un rameur, un garçonnet nu dans le style romain.

Les représentations en bois des membres et des organes malades ne sont pas des ex-voto. Elles sont d'ailleurs d'une facture grossière sans rapport avec la beauté des offrandes.

Le livret du musée confond cependant les deux catégories d'objet(s) sous le terme ex-voto. J'espère que depuis ils ont corrigé cette erreur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 357
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 5:02 Répondre en citant ce message   

Dans le site sur la toponymie bourguignonne cité ci-dessus par Jiicé:
Citation:
Glanon glann (brillant), à cause probablement du plan d'eau de la Saône qui borde la ville


J'avais lu une fois, il y a longtemps, que c'était un nom celte masculin comparable au prénom britannique Glenn.
Glanon n'est pas une ville, mais un village au bord de la Saône.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 16:42 Répondre en citant ce message   

Je ne garantis en rien les étymologies du site dont je donne l'adresse. Je ne garantis pas non plus la localisation d'Alesia à Alaise (je remarque méchamment que Jérôme Carcopino, corse, peut bien avoir interdit d'imaginer une localisation d'Alesia ailleurs qu'au lieu où la voulait Napoléon III ricane ).

Pour Dauzat, Glanon (Côte d'or) s'est appelé Glonnonus (679) puis Glennonem vers 741 et Glanno, 1241 - du nom d'homme gaulois Glennus et suffixe -onem.

Dauzat propose, avec prudence, pour Glandèves, hameau Basses-Alpes [son travail est ancien] l'étymologie gauloise glann, vallée → rivière, et suffixes -ate et -iva.


Dernière édition par Jiicé le Tuesday 28 Nov 06, 18:15; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 18:12 Répondre en citant ce message   

Pour certains auteurs, les Sequani viendraient des bords de la Seine qui ne les aurait pas suivis dans leur déménagement. Carcopino l'aurait écrit, alors si Carcopino l'a écrit, difficile de le contester (pourquoi pas des Parisiens venus passés leurs vacances en Helvétie et restés au bord du Doubs suite à une grève dont les annales n'ont pas gardé le souvenir ? Parce que Carcopino ne l'a pas dit). - Quelque chose me dit que les Sequani sont les gens de la déesse qui se trouvait bien dans cette région très arrosée à l'Est de la Saône. Je ne pense pas que le cours d'eau, la Seine parisienne, dont la source est chez leurs voisins et rivaux, les Héduens soit pour beaucoup dans leur nom.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11065
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 29 Nov 06, 20:52 Répondre en citant ce message   

Je viens d'apprendre que les habitants de Seine-Saint-Denis s'appellent les Séquano-Dionysiens. Ca n'apporte sans doute pas grand-chose à la discussion...
Les Eduens, c'est plutôt sans h, non?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008