Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Le mot "pas" - Dictionnaire Babel - Forum Babel
Le mot "pas"
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
JeuneBourgogne



Inscrit le: 15 Feb 2009
Messages: 49
Lieu: Montciau léz moignes, Bergogne

Messageécrit le Sunday 15 Feb 09, 19:28 Répondre en citant ce message   

Montcellien Bourgogne Point
Morvandiau Bourgogne Pa
Français Français Pas
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Sunday 15 Feb 09, 20:49 Répondre en citant ce message   

Je ne suis pas sûr de comprendre. Le mot pas comme substantif qui désigne un mouvement de pied ou la particule qui accompagne généralement Ne pour marquer la négation ?

Parce qu'en français, il n'y a pas que pas. Il y a aussi :

Il ne boit goutte
Il ne mange mie
Il n'écrit point

etc.
en plus de
Il ne marche pas
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
JeuneBourgogne



Inscrit le: 15 Feb 2009
Messages: 49
Lieu: Montciau léz moignes, Bergogne

Messageécrit le Sunday 15 Feb 09, 21:44 Répondre en citant ce message   

Je parle du "ne pas" à sa forme la plus courante. Désolé de m'être mal exprimé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 11:43 Répondre en citant ce message   

En piémontais occidental, la negation normale est : (quièl mandja pà = il ne mange pas)
pass= le pas
pà nén= rien

En piémontais de Turin, la negation normale est: nén/nèn (quièl a mandja nèn = il ne mange pas)
gnènte= rien it. niente

En piémontais orientale: nént/nint (mandja nént/nint = il ne mange pas)

nén/nèn/nént/nint à l'origine signifiaient "rien", mais maintenant signifient "pas"

Toscan, la negation normale est: 'un (pr. 'oun) (= it. "non")
mais on peu dire: 'un mangia punto (punto=point) = il ne mange point

Italien, negation normale: non

En Lombardie, la negation normale est: no (no mangia = il ne mange pas)
mais, on peut écouter aussi: no mangia mia/miga (=mie), passé à l'italien dans la forme "mica".


Dernière édition par giòrss le Tuesday 17 Feb 09, 1:04; édité 4 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 14:22 Répondre en citant ce message   

J'oubliais :

Il ne veut rien.
Il n'y en a brin

Rien, goutte, pas, brin, mie et point désignent à la base des petites quantités, et en sont venues, par leur utilisation conjointe avec la négation Ne et avec l'élision progressive du Ne, à signifier également l'absence de ces quantités, et plus généralement, la négation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hvor



Inscrit le: 04 May 2005
Messages: 367

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 15:15 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
J'oubliais :

Il ne veut rien.
Il n'y en a brin

Rien, goutte, pas, brin, mie et point désignent à la base des petites quantités, et en sont venues, par leur utilisation conjointe avec la négation Ne et avec l'élision progressive du Ne, à signifier également l'absence de ces quantités, et plus généralement, la négation.

"Rien" concernait quel genre de substance? (je ne sais pas si je me suis bien exprimé.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 15:58 Répondre en citant ce message   

Un rien est une quantité infime de quelque chose.. ça peut être n'importe quoi:

Un rien suffit

Ce n'est qu'à force d'être utilisé avec ne qu'il en est venu à désigner le néant, l'absence de choses.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 18:32 Répondre en citant ce message   

"Brin"...uhm uhmm

Piemontais briza/friza italien briciola = "miette"

Français: "briser" -> à l'origine, "casser en miettes"

Piemontais: "sbrizé, sfrizé".

origine germanique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1459
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 20:09 Répondre en citant ce message   

Il faudrait préciser si le sujet se réfère seulement à la négation "pas" ou, en plus, aux mots qui signifient "rien". Parce que je ne connais pas d'autres langues qui aient un mot comme "pas", qui ne fait que compléter "ne"; par contre, toutes les langues qui me viennent à l'esprit ont des mots signifiant "rien".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1391
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 20:14 Répondre en citant ce message   

En catalan, pas a, comme en français, deux usages : le substantif désignant le mouvement du pied et la particule de négation. Cependant il faut signaler que dans ce dernier sens, pas sert à renforcer la négation :

No vindré = je ne viendrai pas
No vindré pas = je ne viendrai pas (du tout)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 20:23 Répondre en citant ce message   

András a écrit:
Parce que je ne connais pas d'autres langues qui aient un mot comme "pas", qui ne fait que compléter "ne"; par contre, toutes les langues qui me viennent à l'esprit ont des mots signifiant "rien".
Mais en français non plus, "pas" ne fait pas que compléter "ne". Il désigne aussi une avancée faite par un mouvement de pieds.

Je crois que nous avons établi que dans ce sujet il est question de particules servant à renforcir la négation ou à l'exprimer par raccourci :

je n'ai pas faim -> j'ai pas faim
je n'ai rien -> j'ai rien

et ce dans toutes les langues. Je serais surpris que beaucoup de langues en aient (la doublé négation étant surtout un fait français), mais des dialectes, variétés ou langues voisines comme l'italien, l'espagnol, le catalan, etc.. peuvent en présenter.

Par exemple, je souligne qu'en certains lieux de l'Acadie on dit encore couramment point, dans le langage quotidien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1588
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 21:18 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
Je serais surpris que beaucoup de langues en aient (la doublé négation étant surtout un fait français), mais des dialectes, variétés ou langues voisines comme l'italien, l'espagnol, le catalan, etc.. peuvent en présenter.

Le hongrois a la double négation. J'ai un vague souvenir aussi que le russe double la négation (ne znaju nitchego).
En romanche, l'un des idiomes a perdu le "ne" pour ne garder que le renforcement buc (sursilvan).
En fait, l'allemand a perdu sa double négation quelque part au XVe siècle, l'austrobavarois l'ayant conservée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 22:01 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
(la doublé négation étant surtout un fait français)

Attention : en toute rigueur, on ne peut pas parler de "double négation", l'expression étant réservée à des structures du type "je ne dis pas que tu n'es pas..."
Il s'agit tout bonnement d'un renforcement de la négation (ou si l'on préfère, d'un adverbe négatif discontinu).

Cette habitude de renforcer la négation par des termes désignant de très petits objets est déjà attestée en latin, notamment chez Plaute : "pluma haud interest", "non nauci facere", "non flocci pendere".
Ce type de renforcement se rencontre dans un grand nombre de langues romanes, mais depuis la fin du XVIe siècle, il est devenu obligatoire en français moderne et constitue une des caractéristiques de cette langue par rapport aux autres langues romanes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1588
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 22:39 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:

Ce type de renforcement se rencontre dans un grand nombre de langues romanes, mais depuis la fin du XVIe siècle, il est devenu obligatoire en français moderne et constitue une des caractéristiques de cette langue par rapport aux autres langues romanes.

Vous allez me traiter de monomaniaque, mais en romanche grischun aussi (repris du surmiran).)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1459
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Monday 16 Feb 09, 23:26 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
András a écrit:
Parce que je ne connais pas d'autres langues qui aient un mot comme "pas", qui ne fait que compléter "ne"; par contre, toutes les langues qui me viennent à l'esprit ont des mots signifiant "rien".
Mais en français non plus, "pas" ne fait pas que compléter "ne". Il désigne aussi une avancée faite par un mouvement de pieds.

Je crois que nous avons établi que dans ce sujet il est question de particules servant à renforcir la négation ou à l'exprimer par raccourci :

je n'ai pas faim -> j'ai pas faim
je n'ai rien -> j'ai rien

et ce dans toutes les langues. Je serais surpris que beaucoup de langues en aient (la doublé négation étant surtout un fait français), mais des dialectes, variétés ou langues voisines comme l'italien, l'espagnol, le catalan, etc.. peuvent en présenter.

Par exemple, je souligne qu'en certains lieux de l'Acadie on dit encore couramment point, dans le langage quotidien.


Voilà que les choses commencent à être confuses. Premièrement, JeuneBourgogne a déjà précisé qu'il s'agit ici de la négation et non du mouvement des pieds. Deuxièmement, toujours JeuneBourgogne, initiateur du sujet, n'a pas précisé s'il s'agit seulement de "pas" et aussi des mots qui servent à renforcer la négation, ou non. Troisièmement, je répète qu'en russe, en roumain, en hongrois, en serbe, en tchèque etc. il n'y a pas de mot équivalent de "pas" (qui en français standard fait presque toujours partie de la négation non renforcée), mais il y a des mots équivalents de "rien" ou à "pas du tout". Enfin, mais là je me trompe peut-être, le "point" évoqué par JeuneBourgogne et celui de l'Acadie est équivalent de "pas", comme dans le français littéraire du classicisme, et non de "pas du tout".

Par ailleurs, dans les langues que je mentionne il y a double négation, dans le sens qu'il y a le mot équivalent de "ne" renforcé par un mot équivalent de "rien", "pas du tout", "personne", "plus", "jamais", etc., mais pas de mot équivalent de "pas", qui ne sert pas à renforcer la négation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008