Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
bézef (français : familier) - Le mot du jour - Forum Babel
bézef (français : familier)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
AlKaPeCa



Inscrit le: 28 Mar 2008
Messages: 16

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 1:45 Répondre en citant ce message   

Quelle est l'origine de
- bezzef ( بزاف )
= "beaucoup", et justement beaucoup utilisé en Algérie, au Maroc ... ?

J'étais tentée de le décomposer en bi-zzef, mais alors, qu'est-ce que -zzef ?!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 16:17 Répondre en citant ce message   

Il me semble qu'on a déjà discuté de ce mot.

Si tu décomposes bezzaf ce pourrait être la contraction de bi (avec) + al + zâf.

Le a de l'article al est "mangé" par le i de bi et le l est assimilé en z par le z de zâf.

Donc il faudrait chercher la signification de zâf. J'ai l'impression que ce mot n'existe pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 20:38 Répondre en citant ce message   

Voilà ce que je trouve dans le Dictionnaire des racines sémitiques de Cohen :

Z’P : beaucoup, abondant dans le dialecte maghrébin.
On trouve en arabe égyptien biz-zōf, biz-zōfa « en grande quantité ».

Etymologie obscure.

Une première possibilité : bi-l-ğazaf "en tas", le mot ğazaf étant un emprunt au persan guzāf « quantité indéterminée pour le poids, la mesure ou le nombre », gizāfa « innombrable, beaucoup ». Ce qui marche bien pour la forme maghrébine en ā, mais qui pose problème pour la forme arabe égyptienne : la voyelle ā centrale s’accorde mal avec le w central de l’arabe égyptien.
La forme arabe égyptienne supposerait donc une racine ZWP dont aucune des significations dans les différentes langues sémitiques ne colle (1. gronder ; 2. trainer ; 3. se vanter ; 4. ebène ; 5. blanc d’œuf).

Une deuxième possibilité :
Proto-Sémitique : *zapp-/*zabb-, racine ZBB
= grande quantité de cheveux sur la tête, hirsute, velu

Akkadien : zappu, zabbu, azappu (avec un préfixe a-), sappu « poils d’animaux, cheveux »
Hebreu: paléo-hébreu zayiph « poils, sourcils » ; ziph, « soie de porc »
Araméen de Judée : : zaypā, zēpā « sourcil »
Syriaque : zappetā, zeppetā, zeppātā « cheveu »
Araméen contemporain : zapta « cheveu »
Mandéen : zapa « cil, paupière »
Arabe : zabb- « grande quantité de cheveux sur la tête, chevelure bien fournie » ; zabab- « duvet (sur les oiseaux ou autres animaux); grande abondance de cheveux sur la tête, chevelure bien fournie »

Berbère : *jVb- cheveu, laine
Egyptien: zb.t (t) boucle de cheveu
Tchadique central : *ʒyab- cheveu
Coushitique oriental : *ʒab- cheveu long

Dans ce cas ce serait une métaphore : beaucoup = très chevelu, hirsute, fortement poilu. Les soldats de la guerre de 14-18 ont aussi été surnommés Poilus en rapport avec leur courage, leur virilité.

Troisième possibilité celle déjà signalée par Qcumber dans ce forum :
avec le sabre bi-s-saif بالسيف "avec le sabre".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
la creme nta3 la creme



Inscrit le: 26 Apr 2008
Messages: 218
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 20:58 Répondre en citant ce message   

merci dubsar.
Je pencherai plutôt pour la première hypothèse.Pour 3 raisons:

1)la suite j+z dans le même mot est une suite interdite dans la plupart des parlers maghrébins.
Ex:
-jazzâr=boucher --> gezzâr(Maroc),zajjâr(Oranie),zazzâr( Constantinois et Tunisie)
-zawj= paire,deux --> jûj(Maroc),zûz (Tunisie)
-3jûza= belle mère,vieille femme -->3gûza,3jûja (Maroc), 3zûza (Tunisie)
Et il y a des exemples a la pelle...

2) Les parlers Maghrébins perdent les voyelles brèves en syllabes ouverte...sachant cela, juzâf ou jazâf est impossible.
Si le mot existait au Maghreb,il serait logiquement réduit a jzâf ou gzâf...voire zzâf ou zâf

3) le j est une lettre solaire dans la majorité des parlers maghrebins.

Si on applique ces 3 règles a b-el-juzâf:

-chute de la voyelle brève--> b-el-jzâf
-assimilation du j a l'article---> b-ej-jzâf
-jzâf étant imprononcable et quasi impossible en maghrébin,j'imagine une assimilation du j a z ---> b-ez-zâf

Je ne peux pas commenter la 2eme hypothèse vu que je n'y connais rien en linguistique sémitique

Quand à la 3ème hypothèse j'en doute fortement.
En effet,l'adverbe bi s-sayf existe au Maghréb plus couramment prononcé b-es-sîf= forcément,de force
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 21:10 Répondre en citant ce message   

Tout ce que tu viens de dire ma paraît très juste. En particulier si le persan (que je ne connais pas) est bien guzāf, le u dans ce mot expliquerait la variante arabe égyptienne.

La troisième hypothèse n'est pas tout à fait à rejeter : on trouve aussi le mot en français sous la forme bésef qui rappelle le sin du mot sabre en arabe.

Finalement, s'agissant d'un mot d'argot, il y a certainement contamination et jeu de mot sur diverses origines.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
la creme nta3 la creme



Inscrit le: 26 Apr 2008
Messages: 218
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 22:15 Répondre en citant ce message   

Je ne sais pas,mais cela me parait douteux pour bi s-sayf.
De une car la diphtongue ay est généralement réduite en ê ou en î, or c'est bezzâf avec un alif (il est vrai qu'il est légérement imalé en è,mais c'est dû à l'environnement non-emphatique)
De deux car le passage de [s] a [z] est très peu fréquent au Maghreb lorsqu'il est entouré de voyelles.

ajoutons a cela le fait que b-es-sîf existe,et qu'il signifie "de force,forcément), et que l'idée d'une grande quantité me parait assez éloignée de l'épée.

Par contre j'aimerai rajouter a l'hypothèse de bi l-jazâf, qu'il s'agit d'une mesure de quantité ce qui me rappelle que dans le langage familier on emploie fréquent b-el-kîlo au Maghreb...ce qui me semble être le même raisonnement,mais avec une unité de mesure contemporaine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 23:31 Répondre en citant ce message   

Il y aurait une expression similaire en italien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ayadho



Inscrit le: 22 Jul 2008
Messages: 125

Messageécrit le Sunday 22 Feb 09, 14:18 Répondre en citant ce message   

La Méthode d'arabe maghrébin moderne de Moktar Djebli donne le découpage bi-z-zâf.

Je ne pense pas qu'il y ait de rapport entre bi-z-zâf et bi-ṣ-ṣîf, si ce n'est la construction, qu'on retrouve dans bi-ṣ-ṣaḥḥ (forme maghrébine du « mais, cependant », littéralement : « en vérité »).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
la creme nta3 la creme



Inscrit le: 26 Apr 2008
Messages: 218
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 22 Feb 09, 14:47 Répondre en citant ce message   

Si je puis me permettre,cette méthode de Moktar Djebli est affreusement mauvaise.
Truffées d'erreurs et d'aberrations. D'autant que cet "arabe maghrébin" dont il est question n'existe pas.
Les textes sont de l'arabe médian en plus....bref parenthèse fermée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ayadho



Inscrit le: 22 Jul 2008
Messages: 125

Messageécrit le Sunday 22 Feb 09, 18:34 Répondre en citant ce message   

C'est vrai qu'il tente de « tirer » les langues maghrébines vers une unification en fonçant la couleur arabe.

Mais si tu as d'autres remarques sur cette méthode on pourrait ouvrir un fil de discussion, pour voir si je dois arrêter d'en parler aux autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Thursday 26 Feb 09, 20:45 Répondre en citant ce message   

J'ai trouvé dans un dictionnaire des mots arabes en français une confirmation que bezzef vient de bi-juzâf "par/avec l'achat d'une certaine quantité de marchandises".

C'est une expression du droit commercial musulman. Le mot juzâf est d'origine persane.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 22 Apr 10, 4:18 Répondre en citant ce message   

Issu de Les mots de l'argot de France issus de l'arabe
Nikura a écrit:
Qcumber a écrit:
bézef adv. < avec le sabre bi s saif طبيب
En arabe algérien: بالزاف (b-ez-zâf) = beaucoup (mais à la base, oui, ça veut dire "avec le sabre")

L'étymologie de bézef donnée par le TLF est la suivante :

Empr. à l'ar. d'Algérie bezzāf « en quantité » corresp. à l'ar. littér. bi-ǧizāf composé de la prép. bi- et de ǧizāf empr. au persan de même forme « beaucoup ».

Moi aussi j'ai longtemps cru à bissef, "avec le sabre", c'est ce qu'on m'avait dit, mais je penche plutôt maintenant pour l'explication du TLF.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 11 May 10, 17:54 Répondre en citant ce message   

On retrouve "bézef" en italien :
- Italien a bizzeffe : beaucoup - en grande quantité - en pagaille - à foison
variante : a biseffe

"Si sparse la voce della predizione; e tutti correvano a guardare il noce. In fatti, a primavera, fiori a bizzeffe, e, a suo tempo, noci a bizzeffe."
Alessandro MANZONI - I promessi sposi (les fiancés)

Les sources italiennes se contredisent quant à l'origine :
- l'encyclopédie en ligne Treccani (de qualité) confirme l'origine arabe (bizzāf, dial. bizzēf)
- etimo.it ouvre la porte à une pseudo-étymologie qui mérite un fil à elle seule (à venir)

A noter que :
- bézef s'utilise en français à la négative : y en avait pas bézef
- en italien on l'emploie sous la forme "à bézef" : il y en avait à bézef
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Friday 21 May 10, 8:31 Répondre en citant ce message   

En ce qui concerne le terme persan je trouve, entre autre, dans le dictionnaire AriaDic l'équivalence "beaucoup = بسیار بسي" ce que je déchiffre avec mes connaissances rudimentaires comme étant bsyar / bsy (pas tout à fait bi-ǧizāf, mais peut-être suffisamment proche ?).

Serait-ce terme qui a donné le mot arabe littéral (ou classique) dont provient bézef (par l'entremise du maghrébin) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Wednesday 22 Sep 10, 9:39 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
A noter que :
- bézef s'utilise en français à la négative : y en avait pas bézef
- en italien on l'emploie sous la forme "à bézef" : il y en avait à bézef

Pour le corse « à buzeffu » d’usage strictement identique à celui de l’italien, la provenance donnée par INFCOR serait l’arabe.
Si c’est bien le cas je doute que l’introduction soit relativement récente du même ordre que celle du français, compte tenu de l’usage qui me semble très ancré dans l’expression corse courante, du moins celle que je connais du Cap Corse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008