Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
sycophante / συκοφάντης (grec) - Le mot du jour - Forum Babel
sycophante / συκοφάντης (grec)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Saturday 23 Jul 05, 9:59 Répondre en citant ce message   

Sycophante du grec συκοφάντης ce mot était en usage en français et signifie : délateur, traître, fourbe.
La racine σύκο signifie figue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jms06



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 357
Lieu: Opio, Alpes Maritimes

Messageécrit le Saturday 23 Jul 05, 12:49 Répondre en citant ce message   

Je crois qu'à l'origine, ce terme désignait les dénonciateurs (professionnels) de voleurs de figues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
davidsudest



Inscrit le: 17 Jun 2005
Messages: 91
Lieu: bourg lès valence

Messageécrit le Sunday 24 Jul 05, 14:31 Répondre en citant ce message   

Je crois me rappeler que les sycophantes sont évoqués dans les pièces de ARISTOPHANE (vers 445 av. JC - 386 av. JC) célèbre poète comique grec de l'époque classique, grand pourfendeur des démagogues et des sophistes. Avec ses pièces il a remporté des concours de théâtre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Sunday 24 Jul 05, 16:29 Répondre en citant ce message   

C'est exact Aristophane satirisait dans ses pièces la société Athénienne de l'époque. Les détracteurs et autres sycophantes y avaient une place importante notamment dans son œuvre « Les Guêpes» où il s'attaque contre la manie des procès, «  Les Oiseaux » etc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 26 Sep 07, 18:11 Répondre en citant ce message   

On notera aussi que la seconde partie du mot, -phante, est le participe présent « disant » du verbe φημί [phēmí] « dire » de même origine eurindienne que le latin fārī « dire » dont le participe présent est aussi la seconde partie du mot en-fant « non-disant ».

Le sycophante est un « disant à propos de figues » …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sylphe



Inscrit le: 15 Jan 2005
Messages: 117

Messageécrit le Monday 01 Oct 07, 0:09 Répondre en citant ce message   

Salomon Reinach a écrit dans son livre "Cultes, Mythes, et Religions" un article intitulé "Les sycophantes et les mystères de la figue", mais une brève recherche ne m'a donné que cet article en espagnol :

http://filosofia.org/enc/eui/e551144.htm

Recherche à poursuivre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 01 Oct 07, 0:56 Répondre en citant ce message   

En anglais, le sens etait identique, mais il a glissé pour être maintenant celui de de lèche-bottes, syn. angl. toady < angl. toad (crapeau).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Monday 01 Oct 07, 17:57 Répondre en citant ce message   

Je ne vais pas m'attarder sur la fonction de "procureur", càd de sycophante à Athènes, curiosité athénienne que les Thébains ne connaissaient pas ! Mais le mot était déjà péjoratif à Athènes et désignait tous ceux qui dénoncaient des peccadilles (des figues: franchement !) des gens plus nantis qu'eux afin d'en récolter quelques fruits indus ! Certains sycophantes se sont d'ailleurs enrichis et vivaient bien de cette activité lucrative et malhonnête au fond.
La maladie des procès afin de gagner de l'argent ! Ça ne nous rappelle rien dans la Presse People ? Ne serait-ce pas une pandémie aujourd'hui ? L'histoire antique n'est peut-être pas si vieille que cela et nous rattrape plus vite qu'on ne le croit. L'homme reste l'homme ! Terrifiante tautologie qui nous invite à rester humble et tolérant !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 11 Nov 10, 8:57 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
On notera aussi que la seconde partie du mot, -phante, est le participe présent « disant » du verbe φημί [phēmí] « dire » de même origine eurindienne que le latin fārī « dire » dont le participe présent est aussi la seconde partie du mot en-fant « non-disant ».

Pour en savoir plus sur l'élément -phante, voir la grande famille FABLE.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 05 Apr 14, 20:00 Répondre en citant ce message   

Cet élément devrait être rattaché à l'idée de lumière.
Du verbe ϕαίνω : montrer, mettre en lumière, faire connaître (Chantraine)

Chantraine déclare que le sens était obscure, dès l'Antiquité.
Selon Plutarque, le mot désignait le dénonciateur des exportateurs de figues, mais aucun texte ne mentionne cette interdiction.
Selon Gernet, il désigne celui qui montre les figues, en les découvrant dans le vêtement du délinquant.
Chantraine cite Latte qui, après avoir examiné différentes étymologies se prononce pour celle de Boeckh : "celui qui dénonce pour le vol de choses sans valeur"
Enfin, Cook pense que l'origine serait obscène et aurait un sens proche de "faire la figue"

Voici la citation de Plutarque (Solon) :
il était défendu autrefois d’exporter des figues de l’Attique, et que les délateurs de ceux qui en avaient exporté étaient appelés sycophantes.
(voir texte bilingue)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 05 Apr 14, 21:02 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Cet élément devrait être rattaché à l'idée de lumière.
Du verbe ϕαίνω : montrer, mettre en lumière, faire connaître (Chantraine)

Ce n'est pas, on l'a vu, l'avis d'Outis. Cela dit, il est bien difficile, souvent de faire la part ce qui revient à chaque verbe. Dans la grande famille FABLE, une note dit d'ailleurs ceci :
Citation:
Dans le Dictionnaire historique de la langue française (Le Robert) on considère qu’il s’agit d’une seule et même racine*BhĀ- signifiant à la fois « parler » et « paraître ».


Voir aussi le mot du jour figue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 05 Apr 14, 22:31 Répondre en citant ce message   

Le sycophante est-il phantasme ?
Ces deux termes possèdent la même origine. Ou bien tous les dictionnaires se trompent...

Effectivement, on remonte à *bha-, *bhə- qui signifie : briller, éclairer, et aussi parler (Dictionnaire historique de la langue française, Robert)

Avec cette idée de briller, on a aussi la famille de la photo.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 05 Apr 14, 22:51 Répondre en citant ce message   

L'ambivalence sémantique, qui date de l'indo-européen, apparaît bien dans le verbe français révéler. Révéler c'est "dire" et c'est aussi "faire apparaître, mettre en lumière", c'est montrer en disant, c'est expliquer.

Il est plus difficile de voir ce que vient faire la figue dans cette histoire.

À mon avis, le plus probable, c'est que σύκον [sukon] soit à prendre ici au sens figuré de "petite chose sans importance, un rien". Le sycophante serait celui qui accuserait pour des riens ou qui n'aurait rien sur quoi fonder ses accusations, rien à montrer, littéralement le "montreur de rien". Chantraine nous dit que σύκον [sukon] avait aussi le sens figuré de "verrue". Il donne une locution dont la traduction littérale est "cueillir des figues" mais qui avait le sens figuré de "fouiller, examiner". L'adjectif σύκονινος [sukoninos], "de figuier", avait le sens de "inutile", le bois de figuier étant sans valeur. Enfin la figue était donnée comme nourriture aux porcs, c'est tout dire.

D'ailleurs, comme le dit Xavier, Chantraine lui-même, à la fin du paragraphe consacré à sycophante finit par citer un auteur pour qui le mot signifie "celui qui dénonce pour des choses sans valeur". En anglais, on dit "peanuts", des clopinettes.

En somme, un sycophante, c'est un "révélateur de clopinettes".
Ou mieux encore, pour reprendre le bon terme de Patrick, un "dénonciateur de peccadilles".


Dernière édition par Papou JC le Monday 07 Apr 14, 9:32; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 07 Apr 14, 9:12 Répondre en citant ce message   

Concernant les sens de délateur et lèche-bottes, lire les Fils suivants dans le Dictionnaire Babel :
- fayot - lèche-bottes
- mouchard / moucharder
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 25 Dec 16, 12:38 Répondre en citant ce message   

Pour compléter mon post de 2014, le nom espagnol féminin higa, directement dérivé de higo "figue", a lui aussi, comme en grec, cette valeur dépréciative de "chose de rien" que nous appellerions vulgairement "une merde". Et il n'a que cette valeur. Bref, si vous demandez des figues en Espagne, pensez à les demander au masculin !

Autour de la Méditerranée, et notamment en Espagne, les figues on plus souvent servi de nourriture aux porcs qu'aux êtres humains, comme déjà dit plus haut. Il faut reconnaître que s'il y a de bonnes figues, ce n'est pas vraiment un fruit d'une saveur exquise. Enfin, goût personnel.

Du coup, je crois que la figue présente dans sycophante est à prendre dans son sens figuré et péjoratif et qu'il faut donc oublier les voleurs ou autres exportateurs de figues. Voler des figues, franchement, quand elles pullulent et sont au bord des chemins à portée de mains des passants...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008