Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
sow / swine (anglais), *sū-s- (indo-européen) - Le mot du jour - Forum Babel
sow / swine (anglais), *sū-s- (indo-européen)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10720
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 07 Jan 17, 8:59 Répondre en citant ce message   

J'ai choisi ces deux mots anglais, sow "truie" et swine "pourceau, porc", pour intituler ce fil consacré aux dénominations indo-européennes des porcs sauvages ou domestiques car ils me semblent les plus connus et les plus représentatifs de la racine dont je souhaiterais plus généralement parler.

Cette racine, c'est *sū-s- « porc sauvage ou domestique > sanglier, laie, porc, truie, pourceau, verrat... »

Je ne sais pas si nous verrons à cette occasion toutes les branches du domaine mais nous en verrons un certain nombre, à commencer par

- La branche indo-iranienne : sanskrit sūkarah ; avestique hū, hūš ; persan xūk, xūg, xok

- La branche grecque : ὕς gén. ὑός hús, huós

Le français garde une trace de ce mot dans le nom de la jusquiame, emprunt au bas latin jusquiamos, jusquiamus, du latin hyoscyamos, hyoscyamum, du grec ὑοσκύαμος huoskúamos de même sens, littéralement « fève de porc ».

Le même mot avec suffixe féminin dépréciatif a donné ὕαινα húaina > français hyène, animal qui ressemble au porc par son allure, sa crinière hérissée (Chantraine)

À noter que ὕς gén. ὑός a un doublet σῦς συός sûs suós, probable emprunt à une langue IE voisine conservant le s initial.

(À suivre)


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 10 Jan 17, 9:47; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10720
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 07 Jan 17, 9:24 Répondre en citant ce message   

- La branche latine : sus gén. suis

Dérivés : suculus « goret », sucula « jeune truie », suile « étable à cochon », suilla « viande de porc », suillus ou suinus « de porc, de cochon ».

NB : Même si "dans le cochon, tout est bon", l'adjectif succulent est sans rapport avec suculus. Je reviendrai plus loin sur une éventuelle descendance française de ce suculus.

- La branche germanique (extraits d’Etymonline, articles sow et swine) :

1. sow : Old English sugu, su "female of the swine," from Proto-Germanic *su- (source also of Old Saxon, Old High German su, German Sau, Dutch zeug, Old Norse syr).

2. swine : Old English swin "pig, hog, wild boar," from Proto-Germanic *swinan (source also of Old Saxon, Old Frisian Middle Low German, Old High German swin, Middle Dutch swijn, Dutch zwijn, German Schwein, Old Norse, Swedish, Danish svin), neuter adjective (with suffix *-ino-).

Le français marsouin est issu de l’ancien scandinave marsvin « porc marin ».

(À suivre)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10720
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 07 Jan 17, 10:35 Répondre en citant ce message   

- La branche celtique : (Gastal, p. 33) Le brittonique substitue le s initial IE par un h :

d'où breton hoc'h, gallois hwch, cornique hoch, et probablement anglais hog auquel un fil a été consacré.

... mais le gaélique conserve le s :

Et là je cite notre ami Jeannotin, fil soc : Le gaulois succos n'est pas un mot reconstitué, il est bel est bien attesté dans l'onomastique, avec différentes leçons : Succus, Sucio, Socc, Succius, Succamo. Le sens [de "porc"] est déduit du breton hoc'h, du gallois hwch et du cornique hoch qui signifient tous "porc".

Quant à un supposé gaélique irlandais suig, il est introuvable si ce n'est dans Etymonline, article sow, repris tel quel par d'autres sites. Je crains une erreur.

- La branche slave : Etymonline nous donne Old Church Slavonic svinija "swine" ; Lettish sivens "young pig", mais je suis sûr qu'un Babélien slavisant de bonne volonté aura des choses à ajouter.

Dans le prochain post, pour finir (en ce qui me concerne), on traitera de quelques cas douteux.

(À finir)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10720
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 07 Jan 17, 17:40 Répondre en citant ce message   

Origines douteuses :

1. Le cas du français souiller

- Jacqueline Picoche fait dériver souiller d’un latin vulgaire *suculare imaginé à partir de suculus « goret ».
- Pour le TLF, souiller est issu de l'ancien français soil, suil « abîme de l'enfer », seul, sueil « bourbier où le sanglier aime à se vautrer », qui représente le latin solium « siège, trône », « baignoire, cuve, baquet de cuisine ».
- Le Robert Historique donne les deux hypothèses, sans prendre parti. Il pense même qu'une fusion des deux sources n'est pas impossible.

2. Le cas du vieil irlandais socc « snout, plowshare »

Nous en avons beaucoup parlé dans le fil soc. J’y renvoie donc le lecteur intéressé. J’en résume quand même la conclusion provisoire : ce n’est pas parce qu’un mot signifie « nez, museau, groin » et aussi « soc » qu’il signifie forcément « porc ». À moins qu’il n’existe un homonyme socc ayant le sens de « porc », auquel cas on détiendrait la cause de cette polysémie.

3. Les Suiones et les Suillates

On trouve dans le Gaffiot les noms de deux peuplades : les Suiones de la Germanie septentrionale, et les Suillates de l’Ombrie. Je ne sais pas si leurs noms ont un rapport avec la racine *sū- et avec le cochon mais c’est une éventualité. D’autres peuples celtiques ont un animal pour emblème : les Alauduni (l'alouette), les Bibroci (le castor), les Brannovices (le corbeau), etc.

4. suc et sucer

Enfin face aux origines obscures des mots latins sūcus « suc, jus » et sūgō, -ere « sucer », au sujet desquels Ernout et Meillet se demandent s’ils ne seraient pas à rapprocher l’un de l’autre, peut-être n’est-il pas trop « poétique » d’envisager de les remonter ensemble plus haut jusqu’à notre racine *sū-. On lit en effet ceci dans leur article sūgō, p. 664 :

Dérivés : ... sūmen : bout de sein, tétine ; en cuisine « tétine de truie » ; par dérivation « mamelle qui engraisse »... De là sūminātus ; -ta (sūs) : truie.

Le sūs entre parenthèses nous prouve que sūmināta a lui seul peut désigner la truie.
Groin suceur d'un côté, tétines sucées de l'autre, avec la truie, on a l'embarras du choix !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10720
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 08 Jan 17, 16:41 Répondre en citant ce message   

Il est aussi un peu question de cette racine dans le mot du jour syphilis.

Edit (14/01/17) : Ce fil aurait également pu s'intituler suidés, terme de zoologie désigant la famille de mammifères ongulés non ruminants, à nombre pair de doigts, caractérisés par une grande tête terminée par un groin, de petits yeux, un pelage formé de soies dures et dont les espèces les plus connues sont le porc domestique et, parmi les espèces sauvages, le sanglier, le pécari, le phacochère, le potamochère et le babiroussa. (TLF).

Le nom savant donné par Linné au sanglier est Sus scrofa.
(Pour scrofa, voir le mot du jour écrou).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11033
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 17 Sep 18, 12:24 Répondre en citant ce message   

Dans le même champ lexical, lire les Fils suivants :
- MDJ porc
- Pourcha (wallon)
- Les noms du porc en arabe et berbère
- Expressions avec le mot "hog" (anglais)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11033
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 18, 9:02 Répondre en citant ce message   

[ ANIMATION FORUM ]

Dans le titre de ce MDJ, on peut/pouvait lire : *sū-s- (IE)
A noter que :
- *sū-s- n'avait pas été enregistré dans l'INDEX des MDJs
- la forme retenue par Babel est indo-européen, pas IE
Corrections effectuées.

RAPPELS
- lorsque vous créez un MDJ, pensez à vous assurer que la dénomination de la langue du MDJ est reconnue par le Forum Babel (voir l'INDEX des MDJs)
sinon le MDJ n'est pas intégré à la liste des mots créés dans une langue donnée
- aux animateurs : si, après la création d'un MDJ, vous ajoutez un mot dans l'intitulé, pensez à ajouter ce mot dans l'INDEX des MDJS
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 515
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Monday 31 May 21, 18:24 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:

- La branche slave : Etymonline nous donne Old Church Slavonic svinija "swine" ; Lettish sivens "young pig", mais je suis sûr qu'un Babélien slavisant de bonne volonté aura des choses à ajouter.


En russe moderne, свинья (svinya) signifie "porc" ou "cochon". La terminaison *ia > ya signale sans doute un ancien collectif.

Et attention : la viande de porc, c'est свинина !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 777
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 01 Jun 21, 12:33 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
- La branche celtique :

La soue Français désigne l'étable à cochons ou leur lieu de vie (souvent un espace de terre avec un petit appentis).

Selon le TLFI, ce mot viendrait du « gaulois *sŭteg- « toit à porcs ». Il apparaît dans la Loi salique et dans qq. formules mérov. sous la forme sōtem ou sŭtem ».

[corrigé suite à la remarque de PapouJC.]


Dernière édition par AdM le Tuesday 01 Jun 21, 13:46; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10720
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 01 Jun 21, 12:51 Répondre en citant ce message   

AdM a écrit:
ce mot viendrait du .....

gaulois


Pour l'élément -teg, voir le MDJ tégument.
Seul -teg serait d'origine gauloise, l'élément su- étant d'origine latine. Mot hybride gallo-romain.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3668
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 01 Jun 21, 15:21 Répondre en citant ce message   

Cette soue est bien proche, pour la forme et aussi un peu le sens, de la souille :
Citation:
Étymol. et Hist. 1. 1547 souille « bourbier, marécage » (Haudent, tr. Ésope, I, 186 ds Hug.); 1655 « bourbier où le sanglier aime à se vautrer » (Salnove, La Venerie royale, p. 298)

mais dont l'origine est différente :
Citation:
...qui représente le lat. solium « siège, trône », « baignoire, cuve, baquet de cuisine ».

C'est de cette souille que vient le mot souiller.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10720
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 01 Jun 21, 16:48 Répondre en citant ce message   

... comme dit un peu plus haut (origines douteuses, 1)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 515
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Tuesday 01 Jun 21, 18:29 Répondre en citant ce message   

Il y a de quoi confondre les mots et les origines : ainsi soil, qui provient de suillum, signifie aussi bien "souille" que "soue". A noter que Benoît de Sainte-Maure, dans sa Chronique des ducs de Normandie (v. 1160), parlant des anges rebelles, emploie le mot pour désigner l'abîme de l'Enfer (cf. les infernaux paluds de Ronsard).

[Il] chaïrent par lor orgoil
del beau ciel cler en l'oscur soil
.

v. 23761-2 (gallica)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008