Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
maquereau (français) - Le mot du jour - Forum Babel
maquereau (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le mercredi 02 déc 09, 8:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

[ Fil tiré de la discussion sur l'argot français emprunté à l'arabe ]

Mac semble bien être un forme courte de maquereau, lui-même serait une déformation de makelaar (entremetteur en néerlandais). L'ichtyologie a été très féconde pour désigner ce genre d'individu : maquereau, dos vert, barbeau, brochet, fish, goujon, poisson... les réunions de macs sont elles nommées aquarium, flottant... et j'en passe (voyez ici pour plus de termes classiques)


Dernière édition par Charles le mercredi 02 déc 09, 14:21; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Iskender



Inscrit le: 30 nov 2009
Messages: 189
Lieu: Le Mans (72)

Messageécrit le mercredi 02 déc 09, 13:17 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Charles a écrit:
Mac semble bien être un forme courte de maquereau, lui-même serait une déformation de makelaar (entremetteur en néerlandais). L'ichtyologie a été très féconde pour désigner ce genre d'individu : maquereau, dos vert, barbeau, brochet, fish, goujon, poisson... les réunions de macs sont elles nommées aquarium, flottant... et j'en passe (voyez ici pour plus de termes classiques)

Charles, je ne suis pas totalement convaincu (même si l'hypothèse "batave" peut sembler plausible).
A mon avis, voici ce que je pense (mais ce n'est qu'une conjecture).
Vers la fin du 19ème siècle, juste après la conquête de l'Algérie, les militaires français
étaient revenus avec tout une cargaison de termes argotiques nouveaux, issus de l'arabe
ou du berbère, dont "mek/mak" pour chef/caïd.
Ce terme aurait été alors adopté pour désigner le chef d'une bande de malfaiteurs, puis,
par extension, celui d'un "cheptel" féminin.
Enfin, il aurait été en quelque sorte francisé en "maquereau", que par la suite, pour des raisons
de commodité, on aurait de nouveau racourci en "mac"....
Quant au terme "mec", il n'a rien à voir avec le proxénétisme, mais désigne plutôt un
individu viril et autoritaire (cf. l'appellation "Mec des mecs" pour Dieu).
Qu'en pensez-vous ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le mercredi 02 déc 09, 13:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Maca (forme féminine) est attesté en 1808 (« Une vieille maca : Entremetteuse, femme vieillie dans le vice. » — 1808, D'Hautel.), Voltaire utilise le terme de maquereau dans "La Pucelle" (cité par Alfred Delvau en 1864) - le terme est donc antérieur à la conquête de l'Algérie.
Son origine pourrait être à côté de la thèse néerlandaise celle proposée par Lorédan Larchey en 1865 :
Citation:
Maquereau. — Maca : Maquerelle. — Macchoux est une corruption du mot maquereau. — Mac et maca sont deux abréviations. — Par un hasard singulier, la première de ces abréviations donne la clef même du mot Au moyen âge, le mot maque signifiait : vente, métier de marchand. V. Roquefort. — De là sont venus maquillon ou maquignon et maquerel ou maquereau. Le maquereau n’est qu’un maquignon de femmes. Pendant tout le moyen âge, on a écrit maquerel ou maqueriau. Ce dix-neuvième siècle a oublié la véritable source du mot qu’il a confondu avec celui du poisson, d’où les synonymes de poisson et de barbillon.


Mais le trésor de la langue française donne comme explication:
Citation:
Étymol. et Hist. 1269-78 makerele «tenancière de maison close» (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 10066); 1269-78 maquereaus «homme qui vit de la prostitution des femmes» (Id., ibid., 11706). Empr. au m. néerl. makelare «intermédiaire, courtier» (également att. en Flandre et en pic. dans des textes fr.: fin du xiiie s. ap. G. Espinas, H. Pirenne, Recueil de doc. relatifs à l'hist. de l'industr. drapière en Flandre, t. 3, p. 234; fin du xiiie s. ap. A. Giry, Hist. de la ville de Saint-Omer, p. 503, 526); le m. néerl. makelare est dér. de makeln «trafiquer», lui-même dér. de maken «faire».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Iskender



Inscrit le: 30 nov 2009
Messages: 189
Lieu: Le Mans (72)

Messageécrit le mercredi 02 déc 09, 19:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Charles a écrit:
Maca (forme féminine) est attesté en 1808 (« Une vieille maca : Entremetteuse, femme vieillie dans le vice. » — 1808, D'Hautel.), Voltaire utilise le terme de maquereau dans "La Pucelle" (cité par Alfred Delvau en 1864) - le terme est donc antérieur à la conquête de l'Algérie.

Va pour l'origine hollandaise en ce qui concerne le proxénète.
Mais ne peut-on pas différencier cette acception de celle de "chef", qui, elle,
pourrait être d'origine nord-africaine ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6488
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mercredi 02 déc 09, 20:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

all. der Macker (fam.) : le mec, le type [d'une femme]
Ihr Macker : Son mec
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le mercredi 02 déc 09, 23:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour chef, dieu on trouve mec/meg voire mec des mecs, meg des megs. L'origine semble obscure d'après le Trésor de la langue française, il est toujours possible qu'un ressemblance de certains termes (arabe/français dans ce cas) renforce la popularité du mot.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Iskender



Inscrit le: 30 nov 2009
Messages: 189
Lieu: Le Mans (72)

Messageécrit le dimanche 06 déc 09, 12:56 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Charles a écrit:
Pour chef, dieu on trouve meg des megs. L'origine semble obscure .

Méga ???...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Athanasius



Inscrit le: 23 fév 2009
Messages: 242
Lieu: Dinant

Messageécrit le dimanche 06 déc 09, 13:29 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Charles a écrit:
Maquereau. «Mac» et «maca» sont deux abréviations. Au moyen âge, le mot «maque» signifiait : «vente», «métier de marchand». Néerl. «makelare» de «makeln», «trafiquer».
N'est-il pas possible que l'hébreu s'en soit mêlé à un moment donné? La langue néerlandaise abonde en apports hébraïques (mais qui sont peut-être généralement postérieurs au Moyen Âge).

En tout cas, le verbe מכר (makar), d'origine déjà biblique, signifie «vendre», «trafiquer».

D'autre part, le nom מכר (makkar), qui n'est cependant plus de la même racine, signifie «compagnon», «ami», et a donné le néerlandais «makker», «camarade»; ce qui évoque un peu «mec».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10712
Lieu: Lyon

Messageécrit le samedi 02 oct 10, 13:07 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Lire ICI le MDJ proxénète
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 fév 2005
Messages: 744

Messageécrit le samedi 02 oct 10, 14:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En espagnol : macarra : violent, vulgaire, malfeteur, proxénète... le plus bas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10712
Lieu: Lyon

Messageécrit le samedi 02 oct 10, 14:17 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
En espagnol : macarra: violent, vulgaire, malfeteur, proxénète...le plus bas.

Espagnol macarra : du catalan macarró, provenant du français maquereau
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 mai 2007
Messages: 450
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le dimanche 03 oct 10, 17:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'alsacien dit : "e makler" pour un maquignon. Le dictionnaire de Guizard propose "judéo-alsacien" mais sans argumentation. Kluge relève makeln mäkeln comme diminutif d'un maken, faire des affaires. Corrélé au néérlandais makelaar déjà vu. Il ne parle pas d'hébreu. Où serait passé la troisième consonne de héb. makhar? A moins que la liquide -r- se transforme en -l- ? Peu probable. Le germanique aurait plutôt à voir à mon avis avec machen, faire.
La parenté de l'hébreu ne servant qu'à renforcer le sens dans le pays rhénan qui utilise très souvent les mots hébreux dans un sens péjoratif.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le lundi 22 nov 10, 5:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Vietnamien : ma cô Viet-Nam

Pour le poisson homonyme, on dit cá thu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 mai 2007
Messages: 1151
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le mercredi 16 nov 11, 22:39 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Chez un antiquaire j'ai eu en mains le livre suivant: "Le putanisme d'Amsterdam, livre contenant les tours et les ruses dont se servent les putains et les maquereles, comme aussi leur manière de vivre, leurs croyances erronées, et en général toutes les choses qui sont en pratique parmy ces donzeles. Amsterdam, E.J. de Rhin, 1681, 12mo, 277 pages."

C'est la traduction de l'ouvrage en néerlandais, paru la même année, chez le même éditeur (probablement nom et adresse fictive).
"De la plus grande rareté" dit Pia 1998, n° 1197.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le vendredi 18 nov 11, 12:48 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Dans le pays toulousain macarèl, de l'occitan/languedocien Occitanie , est un juron asez fréquent. Devant des oreilles chastes, des enfants par exemple, on dit "macaniche".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008