Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Salutations particulières - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Salutations particulières
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
prstprsi



Inscrit le: 22 Oct 2005
Messages: 396
Lieu: Bratislava

Messageécrit le Sunday 17 Jan 10, 16:34 Répondre en citant ce message   

Nous avons dans le forum Dictionnaire une liste de salutations dans toutes les langues. Mais la pratique est souvent autre et dépend bien souvent de plusieurs critères ou de la personnalité de la personne qui salue.

Je propose de réunir les salutations "originales" des langues que vous connaissez ou celles qui s'emploient dans des contextes particuliers. Je commencerai avec mon aire linguistique:

Slovaquie Slovaque

Nazdar (diminutif: Nazdárek, on peut entendre aussi Nazďo) : s'entend très souvent dans les milieux professionnels ou les groupes d'amis. Elle vient de "Na zdar Národního divadla" - "A la réussite du Théâtre National". Cette phrase était inscrite sur un petit panneau que portaient les gens faisant la quête (en 1851) pour la construction du théâtre national à Prague. En début ou fin de conversation.

Ahoj (bien que pas très originale, j'aimerais dire deux-trois mots) : vient de l'anglais Ahoy, qui était une salutation de marins composée de l'interjection a- et -hoy qui semblerait être un cri censé attirer l'attention. Utilisée en Slovaquie depuis la première moitié du 20ème siècle. Diminutif: Ahojky! En début ou fin de conversation.

Servus : s'entend également souvent dans les milieux professionnels ou en famille (plus utilisé par les hommes, d'après mes observations). Vient du latin pour esclave. Comme čau (variante: čaves, čavo, čauko, čauky) qui viendrait du vénitien s-ciào (du latin tardif sclavus) (čau, comme ahoj, est surtout utilisé par les jeunes. Quand il y a plusieurs personnes, on rajoute souvent -te pour marquer le plurier: ahojte! čaute!). En début ou fin de conversation.

Ruky bozkávam! : Je vous embrasse les mains. Employée par des hommes d'un certain âge. Soit l'impression est que l'on (une femme) a en face de soi une personne très bien élevée, très "vieille Slovaquie", ou alors l'homme l'employant veut introduire une pointe d'humour dans sa salutation, surtout s'il l'adresse à une jeune femme. Juste en début de conversation.

Papa : en fin de conversation pour dire au revoir. A la base utilisée par les enfants, maintenant on l'entend très souvent - surtout des femmes. Au téléphone par exemple, pour clôturer un appel "áno, áno, ahoj, drž sa, papa, pa" (oui, oui, salut, bon courage, bisous, bises)

Zdravím : Je salue. Plus formel. Souvent en milieu officiel.

Česť práci : Honneur au travail. Ancienne salutation en vogue sous le socialisme. A la base, elle était utilisée par les ouvriers des entreprises Baťa (et non Bata!!!) à Zlín. Elle est devenue nationale par la suite et été très employée, à l'école, au travail : "Česť práci, súdruh..." (Honneur au travail, camarade...). Il y a plusieurs formules humoristiques la reprenant comme "Práci česť a lovu zdar" (Honneur au travail et réussite à la chasse)

et d'autres...


Dernière édition par prstprsi le Sunday 17 Jan 10, 20:31; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 17 Jan 10, 16:53 Répondre en citant ce message   

Expression étranges :

1) se secouer les mains est la traduction littérale de l' angl. to shake hands. En fait je ne suis pas sûr qu'ici shake signifie secouer, au moyen-âge il signifiait aussi brandir, cf. Shakespeare (skake + spear = littéralement " brandisseur de lance")


2) Se comprimer la main est ce que les étrangers comprennent dans l'expression se serrer la main.


Dernière édition par Jacques le Monday 18 Jan 10, 5:04; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1446
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Sunday 17 Jan 10, 20:08 Répondre en citant ce message   

Trois formules du slovaque existent aussi en hongrois et en roumain, et une en serbe aussi, utilisées dans les mêmes situations qu'en slovaque.

Hongrie hongrois: Szervusz – en fait ça vient de l'Autriche
Kezét csókolom! (Je vous embrasse la main) – dit aussi par les enfants aux adultes, indifféremment du sexe
Pá! – souvent répété (Pá! Pá!) Je suppose qu'en slovaque aussi c'est en fait Pa et ça se répète.
Il paraît qu'en Hongrie la salutation familière la plus à la mode est Csá-csumi-csá (prononcer tcha-tchoumi-tcha)

Roumanie roumain: Servus – limité à la Transylvanie
Sărut mâna/mâinile! (la main / les mains) – au singulier, dit aussi par les enfants aux adultes, indifféremment du sexe
Pa!

Serbie serbe: Ljubim ruke! (Je vous embrasse les mains)


Dernière édition par András le Sunday 17 Jan 10, 23:34; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chrysopale



Inscrit le: 15 Oct 2009
Messages: 15
Lieu: Trop au nord, 'fait froid...

Messageécrit le Sunday 17 Jan 10, 20:33 Répondre en citant ce message   

András a écrit:

Kezét csókolom! (Je vous embrasse la main) – dit aussi par les enfants aux adultes, indifféremment du sexe


J'ai également entendu que c'était une formule utilisée par les hommes pour saluer des femmes. Qu'en est-il?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3118
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Sunday 17 Jan 10, 23:06 Répondre en citant ce message   

À rapprocher des divers "servus":

Serviteur !
Était anciennement utilisé en français, comme formule de séparation.

En fait, il s'agit de formules détournées en salutations.
Serviteur ! est la formule figée qui, en évitant de préciser les formes verbales et les divers qualitatifs, résume :
Je suis votre (humble, fidèle) serviteur.
ou
Je demeure votre (humble, fidèle) serviteur.
etc.

Je ne serais pas outre mesure surpris que la plupart des "servus" soient une copie de la formule du français, alors en usage pratiquement dans toutes les Cours d'Europe.

Ce Serviteur ! est une formule qui relève du même souci de ne pas donner à la séparation l'apparence d'une rupture.


Dans le même style, on a, par exemple:
Lorsqu'on a terminé une discussion ou une transaction, on dit Merci ! à l'autre pour sa collaboration. En principe, la rencontre se termine à ce moment-là, juste avant que l'autre se retire.

À ce moment-là, si l'autre ne part pas, alors que la logique le voudrait, le plus poli qu'on puisse dire est de répéter Merci !, en le disant de manière à ce que le message soit clair:
Je vous remercie !

Conséquence:
Je vous remercie ! signifie Ouste !

De là, "Remercier quelqu'un" signifie "Lui communiquer qu'il doit partir, qu'il ne fait plus partie du groupe ou de l'entreprise".


Ce type d'expression n'est pas forcément figé et fait partie du riche vocabulaire français dans le domaine des transactions entre les personnes, les groupes, les États etc.

Ce n'est pas pour rien que la langue française se prête tout particulièrement bien à la diplomatie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1446
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Sunday 17 Jan 10, 23:38 Répondre en citant ce message   

Chrysopale a écrit:
András a écrit:

Kezét csókolom! (Je vous embrasse la main)
J'ai également entendu que c'était une formule utilisée par les hommes pour saluer des femmes. Qu'en est-il?

Comme je l'écrivais plus haut, ça a le même emploi qu'en Slovaquie. Tout d'abord, c'est les hommes d'un certain âge qui le disent aux femmes, et aussi les enfants aux adultes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 5:03 Répondre en citant ce message   

András a écrit:
Trois formules du slovaque existent aussi en hongrois et en roumain, et une en serbe aussi, utilisées dans les mêmes situations qu'en slovaque.

Hongrie hongrois: Szervusz – en fait ça vient de l'Autriche
Kezét csókolom! (Je vous embrasse la main) – dit aussi par les enfants aux adultes, indifféremment du sexe
Pá! – souvent répété (Pá! Pá!) Je suppose qu'en slovaque aussi c'est en fait Pa et ça se répète.
Il paraît qu'en Hongrie la salutation familière la plus à la mode est Csá-csumi-csá (prononcer tcha-tchoumi-tcha)

Roumanie roumain: Servus – limité à la Transylvanie

Voir aussi Szervusz.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2778
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 10:51 Répondre en citant ce message   

Jean-Charles a écrit:
Je ne serais pas outre mesure surpris que la plupart des "servus" soient une copie de la formule du français, alors en usage pratiquement dans toutes les Cours d'Europe.

Bon...quand tu auras des fonts pour appuyer cette conclusion, nous la tiendrons "pour bonne et valable".

La formule "vostro umile e fedele (devoto/ sincero) servitore" existait en italien ancien, comme existait "vostro umilissimo servo"/"servo vostro"/"mi protesto vostro servitore umilissimo", "il vostro amato servo" etc.
Ce n'est pas une formule "de cour", mais une formule de politesse utilisée dans la correspondance, les lettres normales.

En espagnol il y avait "vuestro amado siervo" "vuestro humilisimo servidor", etc.

En Italie, l'actuel "ciao", n'est qu'une evolution du vénitien "s-ciao", qui signifie "slave", parce-que à Venice (et en Italie, en general) les slaves pouvait être tenu comme veritables "esclaves". Les apartenants aux autres peuples ne pouvaient pas être esclavisés.

En Sicile, il y avait la formule "baciamo le mani" (vous embrassons les mains), "baciamo le mani a Voscienza" (embrassons les mains à Votre Science", et "Vossia benedica" (Votre Seigneurie nous bénisse).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3118
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 14:00 Répondre en citant ce message   

Citation:
La formule "vostro umile e fedele (devoto/ sincero) servitore" existait en italien ancien, comme existait "vostro umilissimo servo"/"servo vostro"/"mi protesto vostro servitore umilissimo", "il vostro amato servo" etc.
Ce n'est pas une formule "de cour", mais une formule de politesse utilisée dans la correspondance, les lettres normales.

En espagnol il y avait "vuestro amado siervo" "vuestro humilisimo servidor", etc.

La question que je me pose est:
En "italien", disait-on "servo" ou "servitore" tout seul, sans l'expression qui va autour ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2778
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 16:53 Répondre en citant ce message   

Servo, comme salutation, quand on est face-à-face?
Non.
Simplement se disait dans les lettres...

Mais à Venice se disait S-ciao comme salutation directe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1555
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 19:47 Répondre en citant ce message   

Au Danemark, n'oubliez pas de dire Tak for sidst! à ceux que vous revoyez plus tard après avoir passé une soirée ou fait une activité ensemble. (merci pour la fois dernière). Idem en Norvège et en Suède. J'avais fini par le dire à tout le monde, quitte à ce qu'ils fassent une drôle de tête gênée, ces pauvres gens que je n'avais jamais vu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1381
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 20:09 Répondre en citant ce message   

En espagnol, salutations formelles comme su seguro servidor (votre serviteur assuré), suyo afectísimo (+que estrecha su mano) (votre affectueux (+qui vous serre la main), (bouf!) et d’autres formules du genre que s’employaient dans la correspondance, ont disparu.

Seulement à l’orale on peut encore entendre « servidor(-a) (de usted) » quand un(-e) vendeur(-se) nous donne ce que nous venons d’acheter.

Une autre formule avec le verbe servir utilisée en vouvoyant:

- ¿Cómo se llama usted? / Comment vous appelez-vous?
- Ramon, para servirle. / Ramon, à votre service.

Vous êtes parmi un groupe de personnes, par exemple dans la salle d’attente d’un docteur. La porte s’ouvre et l’infirmière appelle :

- ¿Señor Ramon ? / M. Ramon?
- ¡Servidor ! / Serviteur!
- Pase, por favor… / Entrez, s’il vous plaît…

Les mêmes formules existent aussi en catalan :

Servidor(-a) (de vostè)
Com es diu vostè ? Ramon, per servir-lo (-la)
Servidor!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 20:59 Répondre en citant ce message   

N'oublions pas l'ancien " Heil Hilter " nazi et obligatoire. Je crois qu'on pourrait le traduire par " Je te salue au nom de Hitler ".

C'est très différent de Ave Caesar qui s'adresse à César lui-même (" Je te salue, César "). Il en est de même pour Ave Maria , qui s'adresse à Marie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1381
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 21:54 Répondre en citant ce message   

Après avoir envoyé mon message précédent, je me suis rappelé la formule extrêmement servile, bien que sans employer les mots servir ou servidor, qu’on utilisait à l’époque du Général Franco, quand on adressait une requête à des fonctionnaires, militaires ou autorités civiles ou religieuses.

La requête finissait toujours comme suit :

Es gracia que (el abajo firmante) espera obtener del recto proceder de (usted, usía, vuecencia, Su Eminencia, Su Excelencia, etc.), cuya vida guarde Dios muchos años.

En français (à peu près):

Grâce que (le soussigné) espère obtenir de la juste façon d’agir de (vous, votre seigneurie, votre excellence, Son Éminence, Son Excellence), dont la vie garde de Dieu beaucoup d’années.

(O tempora, o mores ...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar



Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Monday 18 Jan 10, 23:25 Répondre en citant ce message   

A propos de Heil Hitler, ma mère qui était en camp de travail disait lors du salut au drapeau du matin "Heilt Hitler" : "soignez Hitler". Elle a eu de la chance de ne pas y laisser sa peau.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008