Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
bourrache (français) - Le mot du jour - Forum Babel
bourrache (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 25 Mar 10, 19:49 Répondre en citant ce message   

Issu du sujet arak
Papou JC a écrit:
XIIIe emprunt au lat. médiév. borrago ; le lat. est probablement emprunté à l'ar. abū ‘araq (apostrophe inversée) « père de la sueur », nom donné à cette plante pour ses vertus sudorifiques, devenu bū-aráq par altération populaire.

Je suis très sceptique devant cette origine arabe.
Quel est le nom que les Arabes donnent à cette plante ?

Voici un article sur la bourrache
L'auteur indique que la plante existait en Espagne avant l'arrivée des Arabes et au XIIe siècle, les Musulmans d'Espagne ne la cultivaient pas.
Les auteurs arabes n'en parlent donc pas vraiment. Et sous quel nom ? l'auteur fait référence à lisan-al-lawr (langue de bœuf)

Gilles Ménage cite la bourroche (variante de bourrache) comme étant un synonyme de buglose, c'est à dire langue de bœuf.
Il fait dériver borrago (latin des botanistes) de corrago, ce qui pose problème.
Tout en précisant que certains font dériver de bourre (du latin bura) car ces feuilles sont velues.

alors bourre > bourrache ?
Et cette buglose : est-ce vraiment la même plante ?

Le terme latin actuel est : Borago officinalis, famille des boraginacées.
Du Cange note *boraginus (italien borraggine)

L'itialien a borraggine et aussi borrana (ce dernier doit dériver du précédent).

amusant : Delvau, dictionnaire de la langue verte (argot) :
ah, de la bourrache ! pour : tu me fais suer !

Citation:
Tu ne veux pas répondre ? Vlan ! retourne à Mazas, mon homme ! va te dérouiller la langue !... Oh ! la ! la! De la bourrache, quoi!...


Dernière édition par Xavier le Friday 26 Mar 10, 16:44; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Iskender



Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 189
Lieu: Le Mans (72)

Messageécrit le Thursday 25 Mar 10, 22:32 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Je suis très sceptique devant cette origine arabe.
Le terme latin actuel est : Borago officinalis, famille des boraginacées.

Il me semble que le terme vient effectivement de l'arabe abu rash = le père de la sueur.
Son nom le plus commun, dans le Midi méditerranéen, est echium (vulgare ou fastuosum).
(Son nom en anglais US est Pride of Madeira, et les modélistes américains se servent
du "squelette" de sa fleur, un fois sec, pour faire des arbres en miniature...)
Cela dit, la bourrache prise en tisane est bel et bien sudorifique, d'où son nom arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 25 Mar 10, 22:53 Répondre en citant ce message   

l'arabe (contemporain) s'écrit : أبو العرق (ābū l-ʿaraq)

cependant dans des dictionnaires, je vois :
لسان اثور (lsān āt'ūr)

Dans L'histoire générale des plantes de Jacques Dalechamps (1618) :
Il l'appelle la buglosse ou bourrache et précise que les Arabes l'appellent Lesen Arthaur.

Jean-Joseph Marcel (dictionnaire arabe) écrit aussi en caractères latins : lissân êt-thour en précisant : mot à mot : langue de bœuf.
mais aussi : lissân dê-l'aard ou encore : bâlghessoun (ce dernier terme a peut-être la même origine que buglosse ?)


Dernière édition par Xavier le Thursday 25 Mar 10, 23:30; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 26 Mar 10, 0:08 Répondre en citant ce message   

Je me demande quand même si l'arabe ne l'aurait pas emprunté au français ou à l'espagnol, puis il l'aurait déformé, avec l'influence du mot arak.
Et on aurait ainsi une étymologie populaire.
(voir l'étymologie de la marmotte)

Je suis quand même étonné de voir dans les dictionnaires les plus anciens un autre terme arabe pour désigner la bourrache.
Cependant, cela n'est qu'une hypothèse.
Il faudrait dater la première apparition de ce "père de la sueur" en arabe.
En fait, c'est surtout ce "père" qui m'intrigue !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 26 Mar 10, 3:42 Répondre en citant ce message   

Explication de "père" : ce mot joue ici le rôle d'un simple outil linguistique qui est à comprendre de la façon suivante "celui qui a du / de la / des". Un autre bon exemple de cet emploi se retrouve dans l'étymon de "baobab", de l'arabe "bou hibab", "celui qui a des graines". Si c'est surtout ça qui te gêne, alors la question est résolue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Friday 26 Mar 10, 12:42 Répondre en citant ce message   

Il existe un parallèle en arabe à ce "père de ceci ou de celà" avec "mère de ceci ou de celà". Exemple "la mère des victoires" pour la grande victoire, "la mère du Livre" pour la matrice du Coran.

Un autre mot fonctionnant comme abu est dhû "possesseur de".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Friday 26 Mar 10, 13:15 Répondre en citant ce message   

Sur wikipedia en allemand on trouve trois étymologies possibles de Borretsch (bourrache) : le latin borra, l'arabe abu r-rach et le celte borrach (cette dernière hypothèse semble plus rare que les précédentes).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Friday 26 Mar 10, 22:34 Répondre en citant ce message   

Les dictionnaires de castillan affirment que borraja est arrivé par le biais du catalan borratja, ceci du latin borrago, emprunté à l’arabe comme expliqué dans le fil arak.

Citation:
2) raki ou arak XVIIe emprunt au turc rakι, même sens, lui-même emprunté à l'ar. ‘araqῑ, dérivé de ‘araq, employé pour ‘araq at-tamr, proprement « sueur (‘araq) de dattier (tamr > TAMARIN) », c'est-à-dire « suc extrait du dattier, qui, par fermentation, acquiert des qualités alcooliques », et, par extension, « eau-de-vie, toute liqueur distillée


Le mot borracho (fr. saoul, ivre) ressemble beaucoup borraja, mais, toujours selon les dictionnaires d’espagnol, il viendrait d’une combinaison du catalan morratxa (sorte de sac de peau pour boire à la régalade) et botella (bouteille). Un peu compliqué et ... troublant après avoir lu l'explication de Papou JC, non?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 26 Mar 10, 23:46 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
"baobab", de l'arabe "bou hibab"

Cet élément est intéressant, effectivement ; cependant, il ne s'agit que d'une hypothèse.
Et je constate que l'origine du baobab n'est pas simple ! (cela méritera un sujet)

Ce qui me gêne, c'est que je n'arrive pas à obtenir une attestation très éloignée dans le temps en arabe (pas avant le XIXe)
D'autant plus que le mot arabe est connu et c'est certainement un calque (langue de bœuf). On reste avec une influence de l'européen.

Ce qui me manque cruellement, c'est un grand dictionnaire étymologique de l'arabe !

C'est vrai que la pratiquement tous les dictionnaires contemporains (j'ai vu plusieurs langues) donnent cette origine arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Friday 26 Mar 10, 23:57 Répondre en citant ce message   

Ce plante est une verdure peu connue -c´est la peine- en Espagne, sauf dans le Pays Basque, la Navarre et l´Aragon, surtout dans la rivière Ebre. Il faut la cuire avec des pommes de terre et après on mange avec un peu de l´huile d´olive cru. C´est une verdure excellente, très populaire. Chez moi on mange deux fois par semaine et je la connais depuis mon enfance.

http://images.google.es/images?hl=es&q=borrajas&um=1&ie=UTF-8&ei=oiutS97kBoqv4Qbz7fDHDw&sa=X&oi=image_result_group&ct=title&resnum=4&ved=0CBoQsAQwAw

http://img390.imageshack.us/i/p1020619b.jpg/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 27 Mar 10, 13:59 Répondre en citant ce message   

Si on étudie les premières attestations, on a le latin médiéval borago ou borrago dans les livres de Constantin l'Africain.
C'est donc du XIe siècle. Il est né à Carthage. La bourrache est présente dans le Maghreb.
Le mot français vient plus tard : XIIIe siècle.

Constantin étant africain, on peut supposer que le terme latin soit d'origine arabe.
Le problème, c'est que ce mot arabe (ābū ʿraq) semble absent de tous les textes médiévaux (je ne l'ai trouvé nulle part), alors qu'on cite souvent cette plante en arabe.

Et sommes nous vraiment sûrs que le "bor(r)ago" de Constantin désigne bien la bourrache ?

De toute façon, les dictionnaires présentent cette origine comme une hypothèse.

L'autre étymologie, la bourre. Le latin classique est burra.
Cependant le français a bourre et bourrache, l'italien a borra et borragine.
dans cette hypothèse, le latin médiéval proviendrait de l'italien (ou d'une variante du français).
Mais dans ce cas, quid du borago de Constantin ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 04 May 13, 16:50 Répondre en citant ce message   

Après avoir relu ce fil, j'en viens à me demander si ce n'est pas Pierre Guiraud qui, dans son Dictionnaire des étymologies obscures, dit les choses les plus sensées à propos de bourrache et de bourriche. Pour les lecteurs qui n'auraient pas accès à ce livre, je vais essayer de résumer. On trouvera par la même occasion une proposition pour l'espagnol borracha qui emporte mon adhésion en comparaison de l'hypothèse du DRAE.

- bourrache : dérivé de bourre, du latin burra, "étoffe grossière à longs poils", nommée "la bourrue" d'après sa tige et ses feuilles hérissées de poils rudes.



- bourriche : autre dérivé de bourre. Synonyme de bourras, "grosse toile faite d'étoupe, de bourre de laine", d'où "drap grossier pour porter le fourrage"... La bourrasse est une "étoffe de bourre", i.e. de laine non filée et tissée grossièrement, une sorte de treillis qui sert de toile de sac, d'où, par analogie, le sens de "natte de jonc", "nasse", "panier grossier".

Par ailleurs on relèvera le moyen français bourrache, "flacon à col étroit", qui correspond à l'espagnol borracha, l'italien borracia, le provençal bourracho, id., sans doute parce que ce genre de flacon était à l'origine habillé d'un treillis d'osier ou de paille.
Remarque personnelle : de nombreuses bouteilles et bonbonnes sont encore protégées par de tels treillis.

Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008